Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Lutter contre les algues vertes et filamenteuses du bassin

Comprendre, anticiper et lutter contre leur apparition

Pour les amateurs de jardins aquatiques, les algues vertes et filamenteuses sont certainement la plus grande source d’ennuis. Pouvant « étouffer » la mare et nuire énormément à l’esthétique, elles sont un classique signe d’un déséquilibre du milieu aquatique. Pour s’en débarrasser, il faudra tout d’abord comprendre le fonctionnement de ce petit écosystème fragile qu’est la mare naturelle.

Découvrez les raisons de l’apparition des algues dans le bassin de jardin et nos conseils afin de lutter efficacement et les maîtriser.

Pourquoi suis-je envahi d'algues ?

Les algues filamenteuses et les algues vertes en suspension (donnant à votre eau un aspect de « soupe verte ») font parties du règne végétal.

Et, à ce titre, celles-ci auront besoin de lumière, de CO2 et de nutriments pour prospérer dans votre eau. Lorsque ces plantes prennent visiblement le dessus dans votre mare, il faudra vous poser plusieurs questions avant de vouloir agir avec des produits nuisibles à l’environnement et équivalent à un pansement sur une jambe de bois.

Il faut garder à l’esprit que tout point d’eau aura fatalement des algues amenées par les poissons, le vent, les oiseaux, etc.  Cela est tout à fait naturel et normal.

Celles-ci ne finissent par poser problème qu’en cas de déséquilibre majeur de votre eau.

Ce déséquilibre peut avoir plusieurs causes qui peuvent être jugulées relativement facilement.

Les principales causes des algues vertes

  • Le bassin est trop exposé au soleil : Une erreur fréquente est de placer sa pièce d’eau en plein soleil sans aucune ombre durant les heures chaudes. Ceci constitue un terreau favorable à la prolifération d’algues surtout lorsque votre étang est jeune. En effet, tant que les autres végétaux ne se seront pas encore bien installés, les algues n’auront aucune concurrence et prospéreront.
  • Le bassin est surpeuplé de poissons : Une erreur très fréquente est de ne pas calculer le nombre de poissons en fonction du volume d’eau de votre mare. Cela résultera en un apport trop important de nutriments qui enrichissent votre eau via les excréments des poissons. Les nitrates et phosphates seront présents en excès dans l’eau et vont servir de moteur aux algues !
  • Le bassin est peu (ou pas) végétalisé : Les algues vertes n’apprécient pas la concurrence. Si vous ne leur offrez pas de concurrence en lumière ou en nutriments, celles-ci ont toutes les chances de devenir envahissantes.
  • Le bassin n’a pas de système de filtration : Inutile si vous ne placez pas de poissons dans votre mare, il est en revanche fortement conseillé si votre pièce d’eau contient des poissons.

Des poissons en surnombre, trop de végétaux plantés peuvent suffire à faire proliférer des algues dans le bassin

Comment lutter contre les algues vertes et filamenteuses ?

Les solutions sont assez simples à mettre en œuvre mais demanderont un peu de patience avant de voir les premiers résultats probants.

 Réduire la densité des algues

  • Ombragez le bassin : Les excès de lumières et de chaleur sont propices au développement des algues. Si vous avez placé votre point d’eau plein Sud, vous pourrez rectifier le tire en plantant un arbre de petit développement au Sud-ouest de votre mare. Cela rafraichira l’eau et limitera l’apport de lumière en milieu d’après-midi tout en conservant les rayons de soleil matinaux. Il est aussi possible de placer des ombrelles au-dessus de votre mare durant l’été.
  • Réduisez la quantité de poisson et de nourriture : un poisson rouge nécessite au moins 60 litres d’eau pour bien vivre… et près d’un mètre cube pour une carpe koï ! Il n’est pas rare de voir des bassins complétement surpeuplés de poissons. L’apport de nourriture enrichi et sature l’eau en nutriments (phosphates et nitrates). Ces derniers font exploser les populations d’algues. Vous devez donc calculer le volume d’eau et la quantité de poissons que votre mare pourra accueillir. Evitez de trop les nourrir : toute nourriture non consommée enrichira encore davantage l’eau de la mare.
  • Végétalisez votre bassin un maximum avant d’y introduire des animaux : En plaçant plusieurs communautés végétales dans votre bassin (plantes immergées, de berges, flottantes,…) vous anticiperez l’arrivée des algues. Les roseaux (Phragmites australis), massettes (Typha latifolia), cornifles nageant (Ceratophyllum demersum), carex et iris seront par exemple introduits avant les poissons. Ces végétaux vont concurrencer les algues en CO2, lumière et surtout en nutriments ce qui limitera grandement leur prolifération.
  • Entretenez votre mare : Cela consiste à éviter les apports de matières organiques dans l’eau. Retirez à l’automne les feuilles d’arbres et les végétaux aquatiques dépérissant à l’approche de l’hiver. Cet entretien évitera l’enrichissement de l’eau en nutriment et l’explosion d’algues au printemps suivant.

Typha latifolia, iris d’eau, Phragmites australis : des plantes adaptées à votre bassin

Articles connexes


Blog

Mini bassin : un petit jardin d'eau pour la terrasse ou le balcon

Vous ne disposez que d'un petit jardin ou d'une simple terrasse et rêvez d’une présence...
Lire la suite +

Blog

Les bassins de mon jardin et leur création

Lorsque j'étais enfant, mes parents avaient un petit bassin de jardin ou plutôt une petite...
Lire la suite +

conseil

Comment lutter contre les lentilles d'eau ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

Une réflexion au sujet de « Lutter contre les algues vertes et filamenteuses du bassin »

Laisser un commentaire