Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Plantez des bulbes rares!

Chaque année nous cherchons le bulbe rare introuvable, tant convoité et qui vous surprendra. Parmi le lot de nouveautés proposées cette année dans notre catalogue de printemps, nous avons déniché pour vous quelques pépites.

Pleione forrestii
Pleione forrestii: Les fleurs jaune citron, de cette orchidée terrestre, dévoilent un subtil parfum épicé. Rustique jusqu'à -5C°, elle se cultivera en pot ou dans une rocaille d'ombre, protégée.
Arisaema sikokianum
Arisaema sikokianum: C'est l'espèce la plus précoce du genre et sans doute l'une des plus gracieuses.
Calanthe discolor
Calanthe discolor: Originaire des montagnes japonaises, cette orchidée terrestre à feuillage persistant est tout à fait rustique dans nos sous-bois. Elle est rustique jusqu'à -12C°
Sanguinaria canadensis Flore Pleno
Sanguinaria canadensis Flore Pleno: Ce petit couvre-sol vivace révèle de magnifiques fleurs doubles, d'un blanc immaculé. Sa souche drageonne dans les sols riches, frais et légers.

Plante rare n'est pas toujours synonyme de "plante incultivable", les bulbes rares ne sont pas forcément les plus durs à cultiver, ils sont rares par leur forme, leur croisement, leur couleur, leur parfum... Mais tous possèdent une touche d'originalité. Ils n'aiment pas les excès: pas trop d'ombre, de soleil, de vent, d'eau ni trop de sècheresse.

L'idéal pour les cultiver longtemps c'est de pouvoir disposer d'un sol léger, frais et riche en humus à tendance neutre ou acide. Ils seront plantés idéalement dans une rocaille d'ombre fraîche ou dans un massif exposé nord ou ouest , adossé au mur de la maison dont le sol aura été amendé avec du terreau.

Rassurez-vous, si vous ne possédez pas ces conditions, les bulbes rares acceptent très bien la culture en pot, d'ailleurs les plus frileux seront exclusivement plantés en pot, veillez simplement à ne pas trop les arroser lorsqu'ils seront en dormance car ils ne supportent pas l'excès d'eau. Une astuce: à la plantation déposer votre bulbe sur un lit de 5cm de gravier ou de sable pour ainsi permettre un bon drainage et leur assurer une grande longévité.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Plantez des bulbes rares! »

  • Panier JPierre

    Bonjour Michaël,
    Heureux de te retrouver là.
    Oui le botaniste c'est bien toi !!
    Je ne fais qu'essuyer des échecs avec Arisaema sikokianum…
    Peux-tu me conseiller pour enfin l'apprivoiser. Vit-il longtemps ? Craint-il l'humidité ?…
    Espérant te relire.
    Cordialement.
    JPierre

    Répondre
    • Michael

      Bonjour Jean-Pierre,

      Ah l'Arisaema sikokianum reste une espèce assez technique à cultiver (comme la plupart des espèces japonaises). Il est technique car d'une part sa végétation est très hâtive et par conséquent une petite gelée peut stopper net sa croissance et d'autre part car il craint les sols lourds et trop humides.

      1- L'emplacement est très important, il lui faut un endroit bien protégé, notamment des vents froids, mi-ombragé et chaud, une rocaille d'ombre serait idéale.

      2- Le sol doit être léger, riche en humus et frais; pour cette espèce je fais toujours un mélange maison, composé de terreau de feuille, compost et perlite. Dans mon sol lourd et humide, à la plantation je pose le bulbe directement sur un petit lit de perlite pour éviter le pourrissement.

      Enfin, pour améliorer la rusticité je plante également quelques fougères à frondes persistantes (Polystichum polyblepharum, Dryopteris erytrosora...) non loin des bulbes, les vieilles frondes protègent naturellement les jeunes départs des Arisaema sikokianum.

      Cordialement,
      Michael

      Répondre
Laisser un commentaire