Planter des bulbes rares et rustiques

Planter des bulbes rares et rustiques

en pleine terre ou en pot

Sommaire

Mis à jour le 9 Novembre 2023  par Pascal 1 min.

Les bulbes rares ne sont pas forcément les plus durs à cultiver ! Ils sont rares par leur forme, leur croisement, leur couleur, leur parfum… Mais tous possèdent une touche d’originalité. La culture en pot est généralement préférable, car la plupart craignent les gelées, mais certains d’entre eux sont bel et bien rustiques !

Découvrez nos conseils pour cultiver ces bulbes d’exception, en pleine terre ou en pot. 

 

Difficulté

Choix de l'endroit de plantation

Les bulbes rares que nous vous proposons poussent majoritairement à l’ombre. Ils demandent une exposition lumineuse, sans soleil direct, poussent à l’abri des vents desséchants et une forte hygrométrie au printemps et en été leur est très profitable. L’endroit qui leur convient le mieux est une lisière de sous-bois ou une rocaille d’ombre fraîche.

Choix du substrat de plantation

Le choix du sol est capital, il doit être riche, en humus, léger et frais à tendance acide ou neutre. En été, il doit être frais, mais jamais détrempé, car ils craignent avant tout l’excès d’eau. Si votre sol est lourd ou un peu trop humide en hiver, posez votre bulbe directement sur une couche drainante de quelques centimètres, l’idéal étant 5 cm de perlite, vermiculite, pouzzolane ou gravier.

Mode de plantation

Pour la culture en pleine terre :

Plantez vos bulbes de 5 à 10 cm de profondeur selon le calibre. À l’aide d’un plantoir, creusez un trou cylindrique, retirer la terre et déposez 5 cm de gravier, pouzzolane, vermiculite ou perlite. Déposez votre bulbe directement sur la couche drainante et ajoutez votre terre végétale. Si votre terre est trop lourde ou trop pauvre, creusez un trou 6 à 8 fois plus volumineux que votre bulbe et mélangez à votre terre 1/3 de gravier, 1/3 de terreau et 1/3 de tourbe.

Pour la culture en pot :

Utilisez un pot en terre plus large que haut que vous emplirez d’un substrat composé à moitié de perlite ou vermiculite et de terreau de feuille de préférence. Vous enterrerez les bulbes à 5 cm sous terre et maintiendrez frais mais pas détrempé.

En hiver, vous stockerez votre pot hors gel et maintiendrez une légère fraicheur, quelques gouttes d’eau tous les 15 jours suffiront. Vous ne reprendrez l’arrosage qu’en début de printemps, courant avril, dès que les bulbes commenceront à pointer.