Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin

Exhalant mille saveurs et autant de parfums, du plus subtil au plus puissant, les plantes aromatiques et condimentaires ont aussi l’avantage d’être peu exigeantes. Elles se cultivent partout, quels que soient la taille ou le style du jardin : en pot sur les terrasses ou les balcons et en pleine terre, au choix, dans un espace dédié, en bordure de potager et même au sein des massifs.

Dans notre jardin, elles sont omniprésentes et voici comment on les "accommode" :

1- Au potager, « classées » par thématique, dans des carrés surélevés

Parce que c'est très pratique, nous avons regroupé les aromatiques les plus couramment utilisées en cuisine dans des carrés surélevés. Les Méditerranéennes qui agrémentent grillades et pizzas (Origan, Basilic, Thym) sont installées au soleil, dans un mélange drainant car elles redoutent l’humidité. Sous une ombre légère, la Verveine Citronnelle cohabite avec la Mélisse et la Menthe marocaine, elles servent aux infusions. Un troisième carré, toujours à mi-ombre, héberge la Ciboulette, la Coriandre, le Persil ainsi que la Petite Pimprenelle que l’on cultive autant pour son charmant nom que pour son petit goût de concombre !

2- En bordure de terrasse, façon haie basse

Les aromatiques « encombrantes », qui forment à maturité des sous-arbrisseaux, sont utilisées en haie basse, en bordure de terrasse qui est exposée plein sud : ce sont le Romarin, l’Estragon, la Sauge officinale, l’Helichrysum plante-curry et la Santoline au joli feuillage grisé.

3- Avec les rosiers, en mariage romantique

Depuis plusieurs années, la Sauge Sclarée a élu domicile (elle se ressème toute seule) dans le massif, un peu romantique, des rosiers, en compagnie de l’Agastache aux feuilles anisées, de la Monarde bergamote et de la Cataire dont Michoko, notre chat, raffole… ce qui compense un peu l’odeur de la Rue fétide qu’il déteste mais dont j’adore le feuillage bleuté. Cette année, je pense y ajouter quelques plants de Guimauve officinale, sa floraison s’accordera à merveille, avec celle des rosiers anglais David Austin.

4- Au beau milieu des vivaces

Tous les ans et dans tous les massifs, je sème généreusement et à deux ou trois reprises (pour en profiter plus longtemps), des graines d’Aneth tant je trouve leur allure élégante. Et si j’utilise les feuilles avec le poisson et pour relever les salades de concombre, j’agrémente aussi mes bouquets de leurs merveilleuses ombelles. Le Fenouil bronze et l’Angélique, eux, ont trouvé leur place dans un massif « Prairie » où ils ne déparent pas parmi les graminées. Enfin, la Sauge ananas, qui fleurit tardivement et dont les feuilles sont merveilleuses en salade de fruits, a élu domicile au sein d’un autre massif, plus coloré.

5- Au pied des fruitiers

J’ai intercalé de la Tanaisie, réputée pour éloigner les vers, entre deux rangées de framboisiers (les remontants et non remontants, ils sont séparés car ils ne se taillent pas de la même façon, mais c’est un autre sujet…) et j’attends que nos jeunes fruitiers soient bien établis pour installer, à leurs pieds, quelques plants d’Armoise, d’Origan doré et de Camomille.

Et chez vous ? Disposez-vous d’un petit espace de style médiéval, d'une jolie spirale en pierres sèches où elles sont regroupées ou, comme nous, êtes-vous plutôt partisans du « freestyle » en les installant un peu partout ? Racontez-nous !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

3 réflexions au sujet de « Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin »

  • Julie

    Il y a beaucoup d'idées dans ce condensé d'article, personnellement on vient d'aménager notre terrasse et comme idées pour haie basse en bordure de terrasse on nous a conseillés de la lavande papillon ! Qu'est-ce que vous en pensez ?
    Merci

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour Julie !
      Vous avez été bien conseillée, la lavande papillon (Lavendula stoechas) est une bien jolie plante qui sied à merveille aux ambiances méditerranéennes : http://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-par-variete/lavandes/lavande-papillon-lavandula-stoechas-p-1541.html
      Elle formera une haie assez basse, d'environ 50 cm de haut. Pensez bien à les tailler après floraison, à l'aide d'une cisaille manuelle et toujours au-dessus d'une feuille car la végétation ne reprendrait pas sur le bois en cas de taille trop courte !

      Répondre
  • Julie

    Merci beaucoup pour vos conseils de professionnel
    Je suis vraiment contente de votre retour
    je retournerai pour poster les images si possible

    Répondre
Laisser un commentaire