Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment tailler un prunier ?

Arbre fruitier vigoureux et facile à vivre s'il en est, le prunier a besoin d'être taillé pour être rééquilibré et stoppé dans son développement. De plus, ses branches se montrent parfois cassantes sous l'effet des intempéries. C'est pourquoi la taille, ou plutôt les tailles, peut s'avérer utile. Pour autant, il peut se montrer sensible à une intervention trop sévère. Donc la taille de taille d'hiver ou taille de fructification sera assez soft. En revanche, la taille de formation qui se pratique dans les premières années de l'arbre sera décisive.

prunier
Le prunier se montre sensible aux plaies de taille donc il faut agir avec mesure

Nous vous expliquons quand et comment tailler le prunier, laissé libre ou formé en basse, demi ou haute-tige, pour obtenir des récoltes abondantes et de qualité.

La taille de formation

Pourquoi intervenir ?

Cette taille de formation est primordiale sur les jeunes pruniers les 3 à 4 premières années qui suivent la plantation. Pendant ces premières années, il n'est pas encore productif. Elle permet de donner une forme au prunier, de le structurer et de lui offrir une charpente solide et équilibrée. De ces tailles annuelles dépendront le futur de l'arbre, et donc la qualité de la fructification.

prunier
Un prunier jamais taillé présente une silhouette déséquilibrée

Cette taille de formation poursuit également l'objectif de favoriser la pénétration de l'air et de la lumière au cœur de l'arbre. Il s'agit donc de rendre la ramure moins dense en supprimant les branches ou brindilles qui se croisent ou qui poussent vers le centre. Profitez-en pour éliminer les rejets qui poussent au pied de l'arbre ou le long du tronc.

Quels outils utiliser ?

Pour procéder à une taille de formation sur un prunier, un gros sécateur suffit mais une scie arboricole peut également être utilisée. Vous veillerez à ce qu'il soit parfaitement désinfecté à l'alcool à brûler pour ne pas propager de maladie d'un arbre à un autre. Et aussi bien aiguisé afin de faire des coupes nettes sans déchirer l'écorce.

Après chaque coupe d'une branche, appliquez un produit cicatrisant en recouvrant avec soin les contours de coupe. Ce mastic aura le mérite de protéger le prunier contre certaines maladies ou les gelées tardives du printemps.

Quand et comment tailler ?

Le prunier n'étant guère friand des tailles trop sévères, agissez avec parcimonie et retenue. La taille doit donc être minimaliste et destinée à conserver 4 ou 5 branches charpentières tournées vers l'extérieur. Il vous faut donc supprimer dans un premier temps les rameaux qui semblent morts malades. Ensuite, éliminez les branches qui s'emmêlent et s'entremêlent ou celles qui poussent vers l'intérieur afin de créer une sorte de puits de lumière. Finissez votre taille en coupant les rameaux trop bas et es brindilles abîmées par le gel.

tailler un prunier
Taille de fructification d'un prunier

Cette taille de formation intervient en hiver, de novembre à mars, hors période de gel.

La taille de fructification

Dès que votre prunier fructifie, vous pouvez commencer à pratiquer cette taille de fructification si nécessaire. En effet, sur les arbres à noyaux de plein vent, elle n'est pas indispensable. Pour autant, si vous ne taillez pas de temps en temps, le prunier va perdre son énergie à la production foliaire au détriment de la fructification. Et si vous intervenez, ne le faites que tous les 5 à 6 ans au risque de faire souffrir votre prunier inutilement. Pour rappel, le prunier est très sensible aux plaies de taille et en particulier à la gommose qui favorise l'apparition de parasites. Quoi qu'il en soit, agissez toujours avec mesure !

Les objectifs de cette taille

Cette taille de fructification consiste à :

  • Supprimer le bois mort ou malade, les branches sèches
  • Rabattre la ramure extérieure
  • Éclaircir et aérer la ramure centrale pour favoriser la pénétration de la lumière et de l'air
  • Entretenir le prunier pour qu'il conserve la silhouette qu'on lui a donnée lors de la taille de formation au cours de ses jeunes années
  • Éliminer les gourmands qui poussent à la verticale. Ils sont totalement inutiles car ils ne donnent pas de fruits.
prunier
La taille de fructification permet d'aérer le centre de la ramure

Quand et comment tailler le prunier ?

Cette taille de fructification se fait donc tous les 5 à 6 ans, voire plus fréquemment si votre arbre a souffert des intempéries (branches cassées ou brûlées par le gel). De même, évitez de le tailler lors d'une année très productive. Mieux vaut attendre l'année suivante car, généralement, les pruniers, alternent grosse et petite fructification une année sur deux.

Cette taille se pratique entre la fin de l'automne et le début de l'hiver, lorsque la sève descend dans les racines.

Commencez par rabattre la ramure sur une trentaine de centimètres sur l'ensemble du prunier. Ensuite, attaquez-vous au centre pour couper les branches qui se croisent, en veillant à ne pas supprimer le bois de l'année précédente qui portera les fruits à venir.

Profitez de cette taille pour inspecter votre prunier et détruire les derniers fruits, souvent malades, qui auraient pu rester sur l'arbre.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire