Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment tailler un figuier ?

Tout d'abord, sachez que la taille du figuier n’est pas nécessaire tous les ans pour obtenir des figues. Cependant, le figuier adulte est un arbre vigoureux qui, une fois bien installé, peut prendre une grande ampleur et pousser très haut. Les fruits sont alors difficiles d’accès. C’est l’une des raisons pour laquelle le figuier est taillé. De plus, la production en fruits est bien meilleure sur un arbre sain et entretenu. En dehors des zones méridionales, cet arbre fruitier méditerranéen peut avoir plus de mal à fructifier. Dans ce cas, une taille annuelle douce est recommandée. Mais comment tailler un figuier ? Découvrez tous nos conseils pour un arbre en bonne santé, à la forme homogène et produisant de nombreuses figues.

Pour en savoir plus, consultez aussi notre fiche Figuier, Ficus carica : planter, tailler et entretenir

figuier dimension, figuier non taillé
À gauche, un grand figuier sur lequel les figues en hauteur sont difficiles à récolter. À droite, des figuiers taillés afin de récolter les fruits à hauteur d'homme.

Quand et comment tailler un figuier ?

La période de taille

La période de taille du figuier dépend de la région où l’arbre est planté et du type de figuier.

  • En régions froides, les hivers sont plus rudes, ce sont les figuiers unifères qui sont privilégiés. Taillez-les à la fin de l’hiver (fin février/mars), juste avant le débourrement. Ensuite, la montée de sève facilitera la cicatrisation.
  • Dans les régions méridionales, où le climat est doux, ce sont plutôt les figuiers bifères qui sont cultivés. Vous pouvez tailler ce figuier en fin d’hiver ou éventuellement juste après la récolte, c’est-à-dire en automne, entre octobre et novembre. Dans ce cas, une taille d’entretien tous les 2-3 ans suffit.

Voici quelques précisions sur les deux types de figuiers :

  • les figuiers unifères qui ne produisent des fruits qu’une seule fois dans l’année, en fin d’été (août/septembre, parfois octobre) sur des rameaux de l’année ;
  • les figuiers bifères qui fructifient deux fois par an. En début d’été (juin/juillet), ce sont les figues-fleurs ou figues d’été qui se développent sur le bois de l’année précédente. En automne (fin août à octobre), ce sont les figues d’automne qui sont récoltées. Celles-ci ont poussé sur le bois de l’année.
  • Les figuiers unifères et bifères ne se taillent pas de la même façon.

Consultez aussi la fiche conseil d'Olivier : Figuier bifère ou unifère : quelles sont les différences ?

Le matériel nécessaire pour la taille

Munissez-vous d’outils de taille bien désinfectés et parfaitement affûtés, afin d’éviter toutes transmissions de maladie à votre figuier : sécateur, coupe-branche, scie d’élagage pour les grosses branches, échenilloir pour couper les branches en hauteur. Les coupes doivent être bien nettes, sans déchirure de l’écorce. De plus, vous aurez besoin d’un produit cicatrisant pour arbre fruitier. Le figuier étant une plante phytotoxique, enfilez une paire de gants. La sève sur la peau et l’exposition au soleil peuvent créer des brûlures et des cloques.

De manière générale :

  • N’effectuez aucune taille par temps de pluie.
  • Coupez les branches en biseau, au-dessus d’un œil tourné vers l’extérieur ou après un départ de rameau, ainsi l’eau ne stagnera pas sur les plaies de coupe et l’apparition de maladies sera limitée. En effet, après la taille, le bois creux à la moelle tendre du figuier est sensibles aux maladies.
  • Supprimez toujours le bois mort ou malade.
  • Aérez le centre de l’arbre en supprimant les branches entrecroisées ou dirigées vers l’intérieur de la ramure pour que les futurs fruits bénéficient d’un maximum de lumières.
  • Coupez les branches trop basses, dirigées vers le sol, trop grêles, brûlées par le gel, mais aussi les plus vieilles.
couper branche en biseau, bien tailler
Effectuez de bonnes coupes au-dessus des bourgeons afin de limiter les risques de maladies : coupe en biais à 45°, ni trop haute, ni trop basse

La taille des figuiers bifères

Pour les figuiers bifères, en février/mars, ne commettez pas l’erreur de couper les rameaux de l’année précédente. Ceux-ci portent des bourgeons globuleux, bien arrondis, qui deviendront des figues-fleurs à l’été. Ces bourgeons sont nés avant l’hiver et se développeront au printemps. Si vous supprimez ces rameaux, vous n’obtiendrez pas de fruits en été. Les bourgeons à feuilles et à bois, quant à eux, sont pointus. En cas de doute, attendez que les bourgeons soient un peu plus développés pour mieux différencier les 2 types de bourgeons.

  • Vous effectuerez un ébourgeonnage en fin d’hiver. Sur les rameaux avec bourgeons à figues-fleurs, pincez tous les bourgeons à feuilles qui apparaissent le long des rameaux, à l’exception du premier bourgeon à feuilles orienté vers l'extérieur et qui est à la base de chaque branche. Faites attention de pas abîmer les bourgeons à figues-fleurs.
  • Après la première récolte, en fin juillet/août, vous couperez au-dessus du bourgeon laissé en mars et qui s’est développé en rameau. Ces nouveaux rameaux produiront la deuxième récolte en septembre/octobre. Pincez leur extrémité pour éviter que les branches ne s’allongent trop et pour favoriser une bonne fructification d’automne.
  • Après la récolte d’automne, supprimez les plus vieilles branches de la souche devant être renouvelées.
tailler vieux figuier, rajeunir vieux figuier
Vieux figuier, biguier en cépée à la forme buissonnante et figuier sur tronc unique

La taille des figuiers unifères en fin d’hiver

Ce figuier ne fructifiant qu’une seule fois dans l’année en automne, la taille en fin d’hiver l’année suivante n’a pas de conséquence sur la suivante récolte automnale. Cette taille pas trop sévère est plus simple que la taille des figuiers bifères. Elle est fortement recommandée dans les régions les plus fraîches, tous les ans en fin d'hiver, pour concentrer la sève au bon endroit et donner le temps aux figues de murir. Voici nos conseils pour la taille d’entretien :

  • Raccourcissez les longs rameaux sur environ un tiers de leur longueur, ainsi que les rameaux secondaires au-dessus du 3ème œil orienté vers l’extérieur (en partant de la base du rameau). Vous redonnerez une taille raisonnable à votre figuier et vous faciliterez la récolte des figues. Le figuier développera du nouveau bois jusqu’à l’automne sur lequel apparaîtront les figues.
  • Après la taille, le figuier va produire de drageons en quantité. Pour concentrer la sève sur la fructification, en cours d’année, vous sélectionnerez les rejets qui serviront à remplacer de vieilles branches et vous supprimerez les autres. Ne conservez pas les rejets les plus chétifs. Afin que l’arbre ne s’épuise pas, une douzaine des branches principales suffit.
  • Après la récolte des figues, vous couperez les pousses de l’année ayant fructifié, SI vous choisissez de ne pas tailler votre figuier l’année suivante en sortie d’hiver.

Comment tailler un jeune figuier ?

La taille de formation consiste à donner une belle charpente à l'arbre. Pour cela, au cours des trois premières années, supprimez les branches qui s’entrecroisent au centre de l’arbre. Ainsi, la lumière pénétrera facilement au cœur de l’arbre. Coupez aussi les branches qui poussent trop vers l’extérieur. Les branches charpentières conservées doivent former une belle couronne (figuier sur tige) ou touffe (figuier en cépée). Vous pincerez également l’extrémité des rameaux (bourgeons à feuilles/bois) en sortie d’hiver pour encourager la ramification.

Comment rajeunir un vieux figuier ?

Les figuiers très âgés produisent moins de fruits et se dégarnissent généralement à la base. Pour leur redonner une silhouette harmonieuse et vigueur, une taille plus sévère est nécessaire et peut se pratiquer tous les 20-25 ans pour ne pas épuiser l’arbre. La taille de rajeunissement du figuier consiste à rabattre les branches de la souche à 50 cm du niveau du sol.

  • Pour un vieux figuier conduit en cépée (plusieurs troncs), taillez une première moitié des branches la première année, puis le reste l’année suivante. Les branches laissées la première année vont servir de tir-sève. De nouvelles tiges se développeront sur les branches rabattues. Vous n’en conserverez que la moitié et les épointerez pour une meilleure fructification.
  • Pour un vieux figuier à tronc unique, raccourcissez toutes les branches à 50 cm de l’extrémité du tronc de l’arbre. Des rejets vont apparaître. En été, vous en supprimerez la moitié et rabattrez d’un tiers de longueur l’autre moitié. Vous répéterez cette opération l’année suivante, avant de procéder à une taille d’entretien les années d’après.
  • Si vous souhaitez transformer votre vieux figuier à tronc unique en un figuier en cépée, rabattez le figuier au niveau du sol. Au printemps, vous ne garderez que les rejets les plus robustes et vous les raccourcirez légèrement pour une meilleure ramification.

Astuce : pour supprimer de grosses ou longues branches et éviter des déchirures de l’écorce, coupez-les en deux temps. 

tailler vieux figuier, rajeunir vieux figuier
Vieux figuier, figuier en cépée à la forme buissonnante et figuier sur tronc unique

Les soins après la taille

Le figuier étant sensible aux maladies suite à la taille, nous vous recommandons de protéger les plaies de taille par un produit cicatrisant (mastic prêt à l’emploi pour arbre fruitier). En effet, des maladies, tel que le chancre du figuier, peuvent faire leur apparition dans ces blessures. Si l’arbre est affaibli, il risque ensuite d’être attaqué par d’autres maladies ou parasites. Appliquez le mastic directement après la taille, en le faisant bien recouvrir les contours du point de coupe. Ce produit cicatrisant servira aussi de protection si des gelées tardives venaient à se manifester en avril.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire