Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment fendre du bois ?

Fendre son bois est une opération importante pour le jardinier souhaitant rapidement utiliser son bois et le stocker convenablement. Synonyme d'effort physique et de mal de dos, il peut pourtant être réalisé par des personnes moyennement sportives pour le peu qu'elles utilisent de bons outils alliés aux bons gestes.

Découvrez comment fendre votre bois dans les règles de l'art, ainsi que les outils nécessaires pour y arriver.

Pourquoi fendre son bois ?

Fendre son bois est une opération très utile qui raccourcira significativement le temps de séchage et augmentera le pouvoir chauffant de votre bois peu importe que celui-ci soit tendre (bouleau, saule, peuplier...) ou dur (chêne, châtaigner, hêtre...).

Si vous optez pour un tas de bois classique, le bois fendu prendra beaucoup moins de place que du bois conservé sous forme de rondins.

Comment fendre son bois

Quand fendre son bois ?

En principe, le bois est fendu après l'abattage lorsque les rondins ont été débité à la longueur souhaitée.

Selon l'époque à laquelle l'arbre est coupé, le bois sera plus ou moins riche en eau. Un sujet mis à terre en hiver sera toujours plus sec qu'un arbre abattu durant la belle saison lorsqu'il est en sève. Votre temps de séchage sera dès lors rallongé.

Quels sont les outils indispensables ?

Au niveau de l'équipement, il faudra distinguer le matériel de coupe et le matériel de sécurité.

Pour vous protéger, il faudra vous munir

  • D'une paire de gants
  • De lunettes de protection
  • D'une paire de chaussures de sécurité

Pour le matériel servant à fendre, vous n'aurez que l'embarra du choix

  • Une hache à fendre (aussi appelé 'merlin')
  • Une hachette
  • Un coin à fendre
  • Une masse
  • Un support droit supportant les coups de lames (souche droite, lamelle de caoutchouc sur  un support stable...)
  • Une serpe pour les fibres récalcitrantes

Découvrez tout le matériel qu'il vous faut dans notre boutique en ligne : Hache, merlin, coins.

Comment fendre son bois ?

Les préparatifs

Avant de se mettre aux choses sérieuses, il faut convenablement préparer votre emplacement de travail. Celui-ci sera plat, stable et comportera une souche d'arbre (billon) par exemple pour amortir les chocs et ne pas abîmer le tranchant de vos lames. Une pelouse comme type de revêtement absorbera bien les chocs et diminuera les vibrations dans les bras.

Plusieurs poids sont disponibles pour les outils de fendage comme le merlin. Achetez-en un qui corresponde à votre force pour ne pas vous blesser ou vous fatiguer inutilement.

Vérifiez ensuite le tranchant de votre merlin ou de votre hachette. Celui-ci n'a pas besoin d'être aussi affuté qu'une hache mais ne doit pas être non plus complétement émoussé. Nous vous déconseillons d'utiliser une hache prévue pour couper et non fendre le bois. Les merlins sont des outils à lame lourde comportant des éperons sur ses côtés facilitant la pénétration de l'outil dans le bois. Le poids du fer de l'outil est conçu pour permettre au travailleur de moins se fatiguer et pour faire rentrer la lame dans le bois plus aisément.

Le merlin, l'outil indispensable !

En pratique

La méthode et les outils à utiliser seront fonction du diamètre du billon à fendre.

Une hachette ou un simple merlin seront suffisant dans l'immense majorité des cas. En revanche, pour des bois de plus de 50 cm de diamètre, il faudra aussi se munir d'un coin à fendre et d'une masse pour venir à bout du bois.

Avant de fendre, il va falloir repérer les failles présentent dans le bois afin de vous faciliter la tâche. On portera également une attention particulière à la présence de nœuds dans le bois qui peut rendre l'opération plus compliqué en coinçant vos outils.

Premier cas : fendre un bois de petite/moyenne section

Ce cas est le plus simple. Pliez vos jambes et placez votre jambe d'appui en avant tout en gardant le dos droit. Tenez votre manche soit par le bout de celui-ci (méthode précise mais plus fatigue) ou à mi-chemin sur la manche (méthode moins fatigante mais aussi moins précise). Placez votre rondin sur sa face la plus plate et visez une fissure du bois ou simplement son centre. Frappez d'un coup sec. Débarrassez convenablement votre plan de travail avant de continuer.

Comment fendre du bois

Second cas : fendre un rondin de forte section (<50cm de diamètre)

La posture pour fendre le bois est exactement la même qu'expliquée précédemment. En revanche la méthode va différer.

  • Si le billon à fendre est de grande section et de grande longueur

Nous utilisons alors un coin à fendre, allié à une masse et éventuellement une serpe pour les fibres récalcitrantes.

Placez obliquement votre premier coin à une extrémité du billon, le tranchant aligné avec le fil du bois. Après avoir frappé une ou deux fois sur ce coin, le bois va s'ouvrir et vous pourrez placer un deuxième (voir un troisième) coin le long de l'ouverture. Le billon sera dès lors ouvert sur toute sa longueur. Utilisez une serpe si certaines fibres du bois tiennent encore. Vous pouvez également vous servir de la serpe pour déplacer le bois en vous épargnant le dos !

  • Pour un billon de grosse section mais de faible longueur

Nous utiliserons soit un merlin soit une masse couplée à un coin mais avec une méthode plus complexe que pour billon de faible diamètre :

Malgré que la tentation soit grande, il ne faut pas commencer par le centre du billon (même si celui-ci comporte une fissure)  mais bien par l'extérieur en le fendant "tranche par tranche". En effet, attaquer un gros billon par le centre risquerait de coincer votre coin ou votre merlin (ou même les deux !) dans le bois.

Nous attaquons donc par l'extérieur du bois en travaillant par tranche. Après plusieurs coups de masses sur un coin ou de merlins, une tranche se détachera. Vous pourrez alors directement couper vos bûches en attaquant votre tranche de manière perpendiculaire avec votre merlin. Cette méthode est rapide et demande peu d'énergie si celle-ci est bien effectuée.

N'oubliez pas que la lame de votre merlin est recourbée pour vous permettre de soulever des buches sans vous baisser. Pensez à votre dos !

Il ne vous reste plus qu'à stocker votre bois !

Articles connexes


conseil

Cendre de bois : comment l'utiliser au jardin ?

Lire la suite +

conseil

Le charbon de bois au jardin

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment protéger son tas de bois ? Nos conseils pour qu'il sèche bien

Quand l'homme coupe du bois, c'est que l'hiver va être froid ! Et... qu'il va...
Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment stocker son bois de chauffage ?

Malgré sa mauvaise réputation, le bois de chauffage reste un combustible largement utilisé dans notre...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire