Bien choisir son bois de chauffage

Bien choisir son bois de chauffage

Choisir, fendre et entreposer son bois de chauffage

Sommaire

Mis à jour le 7 Juin 2023  par François 5 min.

Se chauffer au bois peut être une alternative économique et écologique malgré la mauvaise réputation de la combustion. Le bilan carbone est neutre, car se chauffer au bois permet d’utiliser une énergie renouvelable, de limiter le recours aux énergies fossiles et donc de lutter contre le changement climatique. Et avouons que l’ambiance d’un feu au bois est inégalable pour se remonter le moral durant les longs mois d’hiver.

Découvrez nos conseils pour bien choisir votre bois de chauffage.

Goûter aux plaisirs des feux de cheminées… en choisissant le meilleur bois de chauffage !

Hiver Difficulté

Choisir un bois de qualité

Avant d’acheter ou de vous déplacer pour récupérer du bois de cheminée à donner, il faut bien entendu vous renseigner sur l’espèce proposée ainsi que sur son état général.

Ces deux paramètres sont extrêmement importants à connaître, car toutes les essences de bois ne se valent pas.

De plus, même si l’essence est adaptée à la combustion, la manière dont le bois a été stocké avant que vous ne le récupériez est très importante. Un bois ayant séjourné trop longtemps en forêt et ayant subi une attaque de champignons n’aura pas le même pouvoir calorifique qu’un bois parfaitement séché.

bois de chauffage, bois cheminée, quel bois choisir pour se chauffer, bois de chauffage lequel choisir

Essence du bois, la qualité et temps de stockage sont à prendre à compte dans votre choix de bois de chauffage

Le choix de l’essence

C’est un facteur déterminant pour qu’un feu fournisse une chaleur soutenue. Les essences à bois durs et denses sont à privilégier : le chêne, le charme, le hêtre, le châtaignier, l’orme, l’olivier et l’érable offrent un rendement très important et une chaleur soutenue.

Notons que les bois ayant poussés en altitude seront toujours plus denses et durs que leurs cousins des plaines. Ceux-ci poussent beaucoup plus lentement et ont des cernes de croissances plus rapprochées, ce qui confère au bois une grande densité.

Dans une moindre mesure, d’autres espèces d’arbres peuvent aussi faire l’affaire. Citons par exemple : le robinier faux-acacia, les arbres fruitiers cultivés ou sauvages, le merisier, l’alisier, le sorbier et le noyer.

D’autres essences avec une densité très faible et un bois tendre sont peu intéressantes : le tilleul, le noyer, l’aulne, le peuplier, ou encore le platane ne constituent pas un combustible de qualité pour obtenir un feu soutenu.

bois de chauffage, bois cheminée, quel bois choisir pour se chauffer, bois de chauffage lequel choisir

Le chêne et le hêtre font partie des bois les plus calorifères

L’état du bois

Outre l’essence, l’état du bois est important. Vérifiez que celui-ci ne soit pas léger (perte du carbone causé par l’attaque des champignons) ni d’une couleur suspecte. 

Ceci vous ferait perdre les qualités chauffantes du bois même pour une essence noble.

Les bois à éviter

Une règle simple à retenir concernant les bois à ne pas utiliser dans une cheminée : ne pas brûler de bois de résineux.

Les conifères qui produisent de la résine, comme l’épicéa, le sapin, le pin, le cèdre, le cyprès ou  le mélèze sont à bannir. Ces bois sont peu denses et  vont constituer un danger pour votre cheminé en l’encrassant de leurs résines.

On peut cependant allumer un feu de manière efficace avec des cagettes à fruits en bois de résineux ou de petits fagots tant que ceux-ci ne sont utilisés que pour bouter la flamme.

Les bois n’étant pas secs et laissant échapper de l’eau par leurs extrémités doivent être retirés sur le champ ! Il est extrêmement nuisible pour votre santé de brûler du bois humide qui dégagera des substances chimiques nocives.

L’utilisation du bois de châtaigner peut constituer un risque, car celui-ci a tendance à éclater lors de la combustion.

Faut-il rappeler que les bois traités, vernis, peints ou agglomérés avec colles et résines sont à proscrire pour votre santé et celle de l’environnement ?

bois de chauffage, bois cheminée, quel bois choisir pour se chauffer, bois de chauffage lequel choisir

Uniquement pour lancer le feu, le petit bois pourra contenir quelques résineux

Autres conseils

Il est toujours préférable d’acheter le bois sur pieds ou déjà fendu. C’est plus « honnête » pour se rendre compte du véritable volume que l’on vous propose. Les stères de bois contiennent trop de vides lorsque les bûches sont sous formes de rondins. Si vous achetez le bois sous cette forme, vous risquez d’acheter plus d’air que de bois…

Commentaires

choisir son bois de chauffage
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.