Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment bouturer le Caryopteris ?

Le Caryoteris est un joli petit arbuste à port buissonnant, réputé pour son abondante floraison estivale et tardive. D’aout jusqu'à octobre, ce buisson d'ornement offre des bouquets de petites-fleurs, dans des teintes roses ou bleues. Cette floraison mellifère ravira les papillons et les jardiniers. Ses feuilles décoratives se déclinent dans des tons vert-foncé, vert tendre, gris-vert, doré, panaché ou au revers argenté. Ce feuillage aromatique dégage un subtil parfum au froissement. Souvent appelée 'spirée bleue' ou 'barbe bleue', cet arbrisseau au port compact convient aussi bien dans une haie, dans des massifs d'arbustes ou avec des vivaces, en isolé, en pot et même en rocaille. De quoi donner l'envie de le multiplier pour illuminer tous les coins du jardin ! D'autant plus que c'est un arbrisseau facile à cultiver et rustique. Les boutures vous permettent également d'obtenir des nouveaux jeunes plants vigoureux.

Découvrez quand et comment bouturer le Caryopteris très facilement, grâce à notre tutoriel illustré.

Le Caryopteris clandonensis 'Heavenly Blue' est une variété très florifère au beau feuillage vert de gris

Quand bouturer le Caryopteris ?

Il existe deux périodes et méthodes pour multiplier la spirée bleue :

  • La première consiste à réaliser une bouture dite "à l'étouffé" au mois de juillet, voir début aout. En effet, cette période de l'année, très lumineuse et chaude, favorise le développement racinaire et la réussite des boutures. Cette méthode est facile et les résultats sont rapidement visible.
  • La seconde méthode consiste à réaliser des boutures sur bois sec en novembre.

À noter que toutes les variétés de spirée bleue peuvent être bouturées.

Le matériel nécessaire

Pour réaliser vos boutures de barbe bleue, vous aurez besoin de :

Comment faire des boutures de Caryopteris à l'étouffée ?

1- Remplissez votre pot ou votre caissette avec du terreau pour semis jusqu'à 2 cm du bord. Tassez-le avec vos mains.

2- Humidifiez bien le terreau avec votre pulvérisateur.

3- Avec le crayon, faites un trou de 4 à 5 cm de profondeur.

Humidifiez votre terreau, puis faites un trou de 4 à 5 cm de profondeur à l'aide d'un crayon

4- Repérez des rameaux latéraux sains de Caryopteris. La tige doit être de l'année, verte et dépourvue de fleurs. Si la tige comporte des boutons floraux, notamment en aout, vous devez les supprimer.

5- Avec votre sécateur, coupez 5 à 6 tiges de 10 à 20 cm juste en dessous d'un nœud. C'est de ce nœud qu'apparaitra les futures racines.

6- Supprimez les feuilles sur la partie basse de la bouture. Conservez uniquement la moitié des feuilles hautes. En faisant cela, vous éviterez que la plante ne s'épuise rapidement à cause d'une trop grande transpiration des feuilles.

Coupez des tiges saines sous un nœud, puis supprimer les feuilles basses

7- Afin d'augmenter le développement racinaire, vous pouvez éventuellement utiliser de l’hormone de bouturage. Pour cela, tapoter délicatement le bas de la bouture dans l'hormone avant la mise en pot.

8- Plantez votre tige dans le pot.

9- Tassez votre terreau autour de la tige.

10- Placez au-dessus de votre bouture une cloche ou une bouteille en plastique sans fond, un sac plastique, ou encore une mini-serre.  Cela permet de saturer l'atmosphère des boutures en eau (d'où le terme "à l'étouffé").  Attention, la tige et les feuilles ne doivent pas toucher la cloche pour éviter de moisir ! 

Plantez votre tige, tassez et placez la cloche de protection

11- Maintenez le terreau toujours frais, légèrement humide, mais sans arroser avec excès. Soulevez la cloche une demi-heure, tous les 3-4 jours, pour aérer et renouveler l'air.

12- Placez votre pot dans un endroit lumineux sans soleil direct.

13- Les racines seront bien développées au bout de 2 à 3 mois et vous pourrez alors rempotez votre Caryopteris dans un pot plus grand.

14- Durant l'hiver, conservez vos jeunes plants dans une serre froide ou dans une pièce lumineuse et non chauffée. Limitez l'arrosage, surtout en cas de gelées.

À noter que les feuilles de cet arbuste à fleurs sont caduques, il n'y a donc aucune inquiétude à avoir en cas de chute du feuillage.

Vous pourrez planter vos jeunes pousses en pleine terre dès le début du printemps suivant. Offrez-lui alors un emplacement ensoleillé, même en plein-soleil, dans un sol bien drainé, voire calcaire. Ses racines n'apprécient pas les sols trop humides et gorgés d'eau.

Très décoratif, il fera merveille dans des haies, en compagnie d'autres buissons au feuillage caduc ou persistant, dans un massif, des rocailles et même au pied des rosiers.

Pour une belle et longue floraison, n'hésitez pas à apporter de l'engrais pour plantes fleuries à la fin de l'hiver ou une poignée de compost bien mûr à son pied lors de la plantation. Une fois que ces arbustes à fleurs seront bien installés, ils supporteront même la sécheresse passagère.

Pour aller plus loin :

Articles connexes


association

7 idées pour associer le Caryoptéris

Lire la suite +

conseil

Choisir un Caryopteris

Lire la suite +

Blog

Fleurir le jardin en Automne

Après le creux des floraisons au plus chaud de l’été, le jardin retrouve bien souvent...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire