Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Bouturer le fuchsia

On ne se lasse pas d'admirer les charmantes fleurs en forme de clochettes tombantes des fuchsias. Qu'ils soient blancs, rose, mauve, rouge ou violet, ils décorent à merveille les suspensions et les pots sur une terrasse, mais aussi les massifs et les bordures au jardin. On l'apprécie également pour sa longue floraison estivale, de juin jusqu'à octobre. Facile à cultiver, le fuchsia est aussi simple et rapide à multiplier par bouturage. Découvrez comment bouturer un Fuchsia à travers notre tutoriel et nos conseils.

Quand bouturer le Fuchsia ?

Le bouturage des Fuchsias se fait principalement au mois d'aout, en réalisant des boutures à l'étouffée. On parle aussi de boutures "aoutées". L'ensoleillement et la chaleur de cette saison sont propices au bon développement racinaire des boutures. On obtient ainsi de bon résultat et une meilleure réussite à cette période.

À noter que l'on peut aussi profiter du pincement des fuchsias dès le mois de juin pour réaliser des boutures. C'est d'ailleurs la technique employé dans ce tutoriel.

Le matériel nécessaire

Pour réaliser vos boutures de fuchsia, vous aurez besoin de :

Comment faire des boutures de fuchsia à l'étouffée ?

1- Versez des billes d'argile au fond du pot, sur 2 à 3 cm d'épaisseur, afin de faciliter le drainage de l'eau.

2- Remplissez ensuite votre pot avec du terreau pour semis jusqu'à 2 cm du bord et tassez-le légèrement à la main.

3- Avec le crayon, faites un trou de 1 à 2 cm de profondeur.

4- Humidifiez votre terreau à l'aide du pulvérisateur, avec de préférence de l'eau de pluie. Le substrat doit être humide sans être détrempé.

Faites un trou de 1 à 2 cm de profondeur et humidifiez votre terreau

5- Sur votre fuchsia, prélevez des tiges aux extrémités, de préférence dépourvues de fleurs. Elles doivent mesurer entre 4 à 10 cm de longueur et comporter 3 à 4 groupes de feuilles. Pour obtenir au moins une bouture viable à coup sûr, nous vous conseillons de réaliser 4 à 5 boutures de fuchsia.

6- À l'aide du sécateur, supprimez les éventuelles fleurs et boutons floraux.

7- Retirez les feuilles basses de la bouture et conservez uniquement la moitié des feuilles hautes. En effet, un trop grand nombre de feuilles épuisera votre bouture à cause de la transpiration du feuillage.

comment bouturer un fuchsia
Ici la tige est prélevée sur un jeune fuchsia que l'on souhaite pincer. Deux avantages : d'un côté, on obtient une bouture, de l'autre le fuchsia pincé va produire 2 tiges et donc plus de fleurs.

8- Facultatif : pour optimiser votre résultat, vous pouvez tremper doucement la base de la tige dans de l’hormone de bouturage pour faciliter le développement racinaire.

9- Plantez votre tige dans le pot.

10- Tassez votre terreau autour de la bouture pour la maintenir droite.

10- Placez au-dessus de la tige une cloche ou une bouteille plastique sans fond ou un sac transparent maintenu par des tuteurs. La cloche va saturer l'atmosphère des boutures en humidité, ce qui favorisera le développement des racines. Attention, la tige et les feuilles ne doivent pas toucher la cloche, sinon il y a un risque de développement de moisissures ! 

Plantez la tige et installez une cloche (ici le haut d'une bouteille en plastique) pour réaliser une bouture à l'étouffée

11- Arrosez régulièrement afin de garder le terreau toujours légèrement humide, mais sans excès. Tous les 3 à 4 jours, soulevez la cloche pendant une demi-heure pour renouveler l'air.

12- Posez votre pot dans un endroit lumineux, mais pas en plein soleil.

13- Contrairement aux boutures d'arbustes, les fuchsias forment très vite des racines. Au bout de 2 à 3 semaines, vous devriez voir apparaitre de nouvelles feuilles, signe du développement racinaire. Oui, oui, c'est très rapide ! Vous pourrez alors retirer la cloche.

14- Ensuite, si votre bouture de fuchsia est dans un godet biodégradable, vous pouvez donc l'installer en pleine terre avec son pot. Le godet biodégradable évite ainsi le stress du rempotage. On peut aussi la rempoter dans un pot, un bac ou une suspension.

Entretien des jeunes fuchsias

  • Si la variété de votre jeune fuchsia est peu rustique, pensez à le protéger du froid en le stockant dans une pièce lumineuse et non chauffée ou dans une serre froide durant l'hiver.
  • En fin d'hiver et au début du printemps : taillez le fuchsia en le rabattant sur la moitié de sa hauteur.
  • Pour les fuchsias en pot : au printemps, puis durant la période de floraison, apportez-lui de l’engrais liquide (de type engrais pour géraniums) tous les 15 jours. N'utilisez pas d'engrais trop riches en azote, qui limiterait la floraison.
  • Pour les fuchsias en pleine terre : déposez du compost bien mur autour de son pied au printemps. Le sang séché ou la corne broyée donnent de bons résultats lorsqu'ils sont intégrés au sol par griffage.
  • Au mois de juin, pensez à pincer les tiges pour obtenir une abondante floraison

Pour aller plus loin :

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire