Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Semer le ciste

Délicats et élégants avec leurs fleurs aux fins pétales froissés comme de la soie, les cistes évoquent la garrigue et les jardins méditerranéens où leur silhouette se croise fréquemment. Résistants et robustes, ces arbrisseaux ont une durée de vie assez limitée : entre 10 et 15 ans, parfois moins lorsqu’ils prennent racine dans un sol trop compact à leur goût. De quoi vouloir les multiplier afin de profiter longuement de leur incomparable floraison et semer des graines de ciste ! Et cela tombe bien car Cistus vient du grec kistê, qui signifie « panier ». Cela fait allusion à la forme des fruits du ciste, en forme de petits paniers remplis de graines. Suivez tous nos conseils pour semer ces graines et réussir la multiplication de vos cistes.

Ciste cotonneux
Cistus albidus

Quand semer le ciste ?

La multiplication des cistes par semis peut se faire au printemps ou en automne sous abri et fonctionne pour les différentes variétés de ciste. Il faut savoir que le ciste est une plante méditerranéenne liée à l’écologie du feu, on dit que c’est une plante pyrophyle : l’action du feu favorise la levée de dormance de ses graines. Dans la nature il se multiplie souvent suite à un incendie : ses graines ont besoin de la chaleur aussi intense que brève de celui-ci pour germer. De plus les espaces malheureusement dégagés par les flammes permettent à cette plante pionnière de coloniser de vastes étendues. Pour multiplier vos chances de réussite pour ces semis, il faudra simuler l’action du feu et chauffer les graines pour favoriser leur germination. Cette étape peut paraître un peu technique mais elle est en réalité toute simple à mettre en œuvre : il vous faudra juste un four, en plus du traditionnel équipement de jardinier !

Le matériel nécessaire

  • Votre four de cuisine (traditionnel, pas de micro-ondes !)
  • Des pots ou des godets : conventionnels, biodégradables, ou en terre cuite
  • Un substrat composé pour moitié de terreau et pour moitié de sable grossier car les cistes requièrent un mélange drainant et apprécient la sécheresse. A défaut choisissez un terreau spécial semis et bannissez les terreaux bon marché, souvent composés de matière organique de mauvaise qualité et mal décomposée (ce qui explique leur faible coût).
  • Des graines de cistes
  • Des étiquettes
  • Une mini-serre ou un châssis

Les étapes pour semer le ciste

La récolte des graines

Les graines de cistes se récoltent de préférence en automne. Il faut savoir que le semis peut comporter un risque d’hybridation, vous n’aurez pas 100% de chances d’avoir des variétés pures mais n’êtes pas à l’abri de bonnes surprises de dame-nature ! Récolter les graines est un jeu d’enfant : il suffit de guetter l’approche de maturité des inflorescences et de faire tomber les graines directement dans une enveloppe ou de prélever les capsules contenant les graines à l’aide d’un sécateur.

Le tri des graines

Après la collecte : passez au tri. Cette opération indispensable permet d’isoler les graines et de conserver uniquement les belles graines bien formées.

La conservation des graines

Si vous ne les semez pas tout de suite, conservez-les dans un contenant hermétique (petit bocal, enveloppe…), à l’abri de la lumière et dans un lieu sec. Pensez à noter le nom de la plante sur le contenant pour vous en souvenir plus tard, ainsi que la date de récolte.

graines de ciste
En haut : capsules ligneuses de Ciste Cotonneux. En bas : les graines

La levée de dormance

Répartissez les graines de ciste sur un petit plat allant au four. Préchauffez votre four à 150°C et passez les graines à la chaleur une dizaine de minutes.

Le semis

Répartissez les graines dans des pots ou godets préalablement remplis du substrat drainant ou de terreau spécial semis. Recouvrez-les d’une très fine couche de substrat, arrosez et étiquetez pour vous souvenir de l'espèce semée et de la date du semis. Placez les semis dans un endroit bien aéré et lumineux, si possible sans soleil trop direct. Surveillez l’arrosage régulièrement, le substrat doit sécher un peu entre deux arrosages. En cas de semis en automne, placez-les sous abri durant l’hiver (serre, mini-serre ou châssis par exemple). Lorsque de la condensation se forme sur les parois, aérez les semis en ouvrant légèrement.

Semer le ciste cotonneux
Etapes des semis de graines de cistes

Repérez et enlevez régulièrement les éventuelles mauvaises herbes qui feraient concurrence à vos plantules. Si vous avez semé trop densément et que celles-ci sont en surnombre, n’hésitez pas à supprimer les moins fortes. Le temps de germination des cistes est d’environ 5 semaines et les plants seront à maturité et prêts à être installés au jardin au bout d’un an.

Le rempotage

Il se peut que le rempotage de vos plants de cistes soit indispensable, surtout si vous avez effectué vos semis dans de petits godets ou dans une caissette. Une fois les plantules bien étoffées, retirez-les délicatement des godets et transférez-les dans des pots plus grands, en comblant à l’aide d’un substrat identique. Tassez délicatement et arrosez, en attendant que vos plants soient assez forts pour prendre place au jardin !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire