Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment faire une bouture de bignone ?

La bignone peut être multipliée par bouturage. Cependant, il faut bien admettre que cette technique s’avère relativement complexe pour les amateurs, notamment en raison du temps long qu'elle met pour produire des racines.

Il s’agit toutefois d’une méthode de multiplication bien pratique pour obtenir un beau plant de bignone à partir d’une plante existante. Aussi, toutes les tentatives de bouture ne sont pas nécessairement vouées à l’échec.

En particulier lorsqu’on a affaire à une espèce à petites fleurs, le bouturage étant plus délicat à réussir avec les variétés à grandes fleurs.

Faire une bouture de bignone

Afin d’assurer votre réussite, découvrez dans les lignes qui suivent quand et comment faire une bouture de bignone.

Matériel pour bouturer une bignone

La bouture de bignone demande peu de matériel. En termes d’outillage, munissez-vous d’un bon sécateur préalablement désinfecté avec de l’alcool à 90°, afin de limiter les risques de propagation des maladies. Des pots sont également requis pour y planter vos boutures. Protégez aussi vos mains avec une paire de gants de jardinage. Enfin, le substrat doit être léger, composé d’un bon terreau et de sable de rivière.

  • Sécateur
  • Pots
  • Gants
  • Hormones de bouturage
  • Terreau
  • Sable de rivière

Quand faire des boutures de bignone ?

La meilleure période pour bouturer une bignone se situe entre les mois de juillet et d’août, en plein cœur de l’été.

Si vous jardinez avec la lune, procédez de préférence durant une période de lune descendante.

Comment réaliser la bouture d’une bignone ?

Le bouturage de la bignone pouvant s’avérer délicat à réussir, multipliez vos chances en réalisant plusieurs boutures.

Tige de bignone
© Ishikawa Shihchuan - Flickr

1 - Commencez par remplir les pots avec votre mélange de sable et de terreau.

2 - Choisissez un rameau fleuri comportant au minimum 3 paires de feuilles.

3 - Étêtez la partie supérieure de la tige, au niveau de la première paire de feuilles (celle installée juste sous l’épi terminal).

4 - Recoupez la base à 5 mm sous la paire de feuilles basale.

5 - Supprimez les feuilles inférieures de la bouture, sans toucher aux feuilles supérieures.

6 - Coupez la majorité des feuilles restantes, pour ne conserver qu’une seule paire de folioles (la plus proche de la tige).

Bouturer la bignone

7 - Trempez la base de la bouture dans de la poudre d’hormone.

8 - Réalisez un trou dans le substrat à l’aide d’un morceau de bois.

9 - Enterrez-y la bouture de bignone, en l’enfonçant aux 3/4 dans le pot.

10 - Tassez autour de la tige et arrosez.

11 - Placez le pot à emplacement mi-ombragé, à une température de 25°C.

12 - Maintenez le substrat humide sans jamais le détremper.

Soyez patients, car l’enracinement demande parfois plusieurs mois. Généralement, les signes de reprise végétative apparaissent sous 6 semaines, mais cela peut prendre plus de temps. En cas de réussite, vous repiquerez vos boutures de bignone au printemps suivant, lorsque leur système racinaire se sera suffisamment développé.

Bouturer une bignone dans l'eau

Autre option envisageable, vous pouvez tenter de bouturer la bignone dans un verre d’eau, en parallèle de vos boutures en pots. Si cette technique est plus généralement employée pour multiplier les plantes d'intérieur, tel que le Scindapsus et le Tradescantia, elle peut également être tentée sur les arbustes fleuris, dont fait partie la bignone. Dans ce cas, le bouturage s’effectue entre les mois d’avril et de septembre.

1 - Dans un premier temps, prélevez un tronçon de tige n’ayant pas encore fleuri, juste sous un nœud.

2 - Supprimez ensuite les feuilles basales, de manière à ce qu’elles ne soient pas immergées dans l’eau. Conserver uniquement une ou deux feuilles terminales que vous recouperez en deux pour les plus volumineuses.

3 - Placez un peu de charbon de bois dans l’eau du verre afin de la maintenir claire. À défaut, veillez à remplacer régulièrement l’eau.

4 - Plongez la tige dans l’eau, et placez le tout dans un espace lumineux, mais sans soleil direct.

Il ne reste plus qu’à patienter, le temps d’observer le développement du système racinaire de la bignone. En cas d’échec, vous constaterez la chute des feuilles, un phénomène qui atteste malheureusement que votre bouture n’a pas repris. En revanche, si les racines se développent, il vous suffit d’attendre qu’elles atteignent entre 2 et 3 cm avant de les mettre en pot, dans un terreau léger additionné de sable de rivière.

Articles connexes


Fiche Tutoriel

Comment tailler une bignone en arbre ?

La bignone fait partie des plantes les plus longues à sortir ses bourgeons, et ses...
Lire la suite +

conseil

Cultiver une bignone en pot

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire