Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Pavots d'Orient : comment les cultiver ?

Les Pavots d'Orient, en quelques mots

  • C’est le plus commun des Pavots vivaces, celui qui porte les plus grandes fleurs.
  • Solaire, le Pavot d’Orient avec ses corolles chiffonnées est particulièrement apprécié en massifs comme en bouquets éclatants : c’est notre fleur de l’été !
  • Peu exigeant quant à la nature du sol, de culture facile, peu sensible aux maladies, Papaver orientale est très rustique et ne redoute que l’humidité persistante.
  • Idéal pour colorer les massifs en association avec d’autres vivaces ou des graminées.
  • Son installation est relativement lente et prend souvent un an, sa floraison est éphémère et dure du printemps au milieu de l’été, mais ce Pavot vivace est fidèle et donnera à votre jardin le charme des jardins naturels pour des décennies.

Le mot de notre Expert

Les Pavots d’Orient (Papaver orientale), typiques des jardins naturels ou des jardins de curé, sont d’excellentes plantes vivaces pour égayer, de mai à juillet, massifs ou rocailles. De culture facile, leurs fleurs solaires se déclinent en rouge, blanc, rose saumon, pourpre, orangé…

Leurs énormes corolles aux pétales soyeux et chiffonnés à la manière du papier crépon, doubles ou dentelés, selon les variétés, ont inspiré les peintres impressionnistes, comme Claude Monet qui en peupla son jardin de Giverny.

Le Pavot oriental est le plus célèbre de toute la grande famille des papavéracées : c’est celui qui possède les plus grandes fleurs (plus de 20 cm de diamètre pour la variété ‘Princess Victoria Louise’). Elles se transforment, une fois la floraison épuisée, en de curieuses capsules très ornementales en bouquets secs.

Très rustiques (-20 à -30 °C), les Pavots d’Orient se plaisent sous tous les climats. Derrière l’apparente fragilité de ses fleurs se cache une plante très robuste capable de se contenter d’un sol pauvre, caillouteux.

Sa seule exigence est un sol bien drainé et une exposition ensoleillée.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Papaver orientale

Famille : Papaveraceae

Noms communs : Pavot d'Orient, Pavot oriental ou Oriental Poppy pour les Anglo-saxons)

Floraison de mai à juillet, en grosses fleurs solitaires et éphémères

Hauteur : de 50 à 120 cm

Exposition : ensoleillée

Sol : léger, bien drainé, pauvre et profond

Rusticité : au-delà de - 20° C

Originaire d’Asie, le Pavot d’Orient est une vivace herbacée de la famille des papavéracées. Le genre Papaver compte plus de 70 espèces, réparties entre annuelles (coquelicots, Pavot de Californie…) et vivaces (Pavot de l’Himalaya, Pavot en arbre…). Perdurant d’une année sur l’autre, le Papaver orientale est une plante vivace rustique, ce qui en fait une des valeurs sûres au jardin. S’il est le plus connu de toute la famille des papavéracées, c’est qu’il possède la particularité  d’offrir les plus grosses fleurs. Elles ondoient sur une longue tige solide. Autant d’atouts qui font de lui l’un des Pavots vivaces les plus appréciés pour animer généreusement, jusqu’en milieu d’été, massifs, bordures, talus ou rocailles.

Le Pavot d’Orient préfère le plein soleil. N’importe quelle terre lui convient même s’il préfère les sols légers, bien drainés. Il ne craint pas le froid – certaines variétés résistent à des températures de -30 ° -, mais déteste avoir les pieds dans l’eau surtout en hiver : un excès d’humidité ferait pourrir les souches, surtout la première année de plantation. N’arrosez donc que si la saison est sèche !

La racine longue, pivotante, charnue et cassante requiert un sol profond pour pouvoir se développer aisément et met quelques années à s’installer au jardin. Les Pavots vivaces sont relativement faciles à cultiver à partir de semis de graines, mais les plants en godet permettent de gagner un an de culture : les semis de l’année fleuriront en année 3. Nos plants en godet fleurissent l’année suivant celle de leur plantation (et parfois dès la première année s’ils sont plantés tôt). Un peu paresseux à l’installation, le Pavot oriental se rattrape ensuite par sa longévité : il vit longtemps, certains pieds mères avoisinent les 40 ans !

Le port du Papaver orientale est dressé et buissonnant. Il forme un bouquet de fleurs d’environ 50 cm de large. Ses grandes feuilles caduques, vert ou vert bleuté, sont rugueuses et très découpées en lobes dentés. Après la floraison, les feuilles sèchent pour laisser place, à l’automne, à une touffe serrée de petites rosettes au ras du sol. Lorsque le feuillage disparaît à la fin de l’été, la plante laisse un grand vide : pour éviter un massif trop dénudé, associez les Pavots aux Armoises, Lavandes, Asters et Nepetas aux floraisons légères ou à des annuelles comme les Cosmos ou Nigelles.

Papaver orientale, botanique

Pavot d’Orient : à l’éclosion, feuilles et capsules

Vers la mi – mai, les hampes florales s’élèvent de 60 à 90 cm de haut en moyenne (parfois à plus de 1 m), portant un unique bouton de fleur. Les boutons floraux gros et velus éclosent en grandes fleurs solitaires en forme de coupe arrondie pouvant mesurer 20 cm de diamètre (‘Princesse Louise’).

Les fleurs de cette grande famille sont variées en taille, en aspect et en teintes. Des gracieuses aux pétales délicatement froissés ou crêpés et satinés, de couleur écarlate (‘Allegro‘, ‘Turkenlouis‘), rose (‘Queen Alexandra‘, ‘Clochard‘), orange flamboyant, blanche (‘Perry’s White’) ou corail, prune (‘Patty’s Plum’), parfois maculés de noir de jais ou de blanc à la base. Elles comportent toutes de nombreuses étamines autour d’un cœur noir. Certaines variétés sont doubles ou présentent des pétales frangés.

La floraison éphémère ne dure qu’une dizaine de jours. Des plants bien établis produisent plusieurs hampes florales, assurant le renouvellement des fleurs pendant 3 semaines environ.

Les fragiles corolles se transforment alors en curieuses capsules vert grisâtre, renfermant des milliers de graines : de gros fruits très décoratifs qui favoriseront les semis spontanés ou termineront en bouquet secs.

Pavot d'orients : fleurs de différentes variétés

Papaver orientale ‘Manhattan’ – ‘Ruffled Party’ – ‘Victoria Louise’

Le Pavot oriental est l’achat rêvé pour les jardins sans jardiniers : il ne nécessite aucune taille, aucun soin particulier et parfois se ressème tout seul. Et comme il vit très longtemps et n’apprécie pas d’être déplacé, c’est un des meilleurs choix du jardinier paresseux.

Papaver orientale ‘Harvest Moon’ – Crédit Photo-Nicole et Patrick Mioulane MAP

À noter : tous les Pavots sécrètent un latex (« lait ») blanc toxique susceptible de causer de légères brûlures au contact des yeux : mieux vaut se laver les mains après les avoir manipulés ou se munir de gants. Néanmoins, nous avons cherché dans l’équipe de Promesse de Fleurs une victime de brûlure de Pavot, mais sans succès !

Contrairement au coquelicot (Papaver rhoeas) ou au Pavot des jardins (P. somniferum) qui sont annuels, les Pavots d’Orient refleurissent chaque année. Bien qu’elles ne soient pas parfumées, les fleurs de Pavot attirent les insectes pollinisateurs.

Beaux, utiles, solides, ces coquelicots géants ont décidément tout pour plaire dans les compositions champêtres comme dans des jardins plus structurés.

Variétés

Principales variétés

Il existe des dizaines de variétés de Pavots d’Orient, des classiques aux plus étonnantes. Aux pétales rouges, roses ou orangés, maculés ou non, frangés ou doubles, les principaux critères de choix sont la couleur des fleurs, diverse et surprenante selon les cultivars sélectionnés, et leur aspect plus ou moins délicieusement chiffonné.

Les variétés les plus populaires

Pavot d'Orient - Papaver orientale Princesse Victoria Louise

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 90 cm

Impressionnante avec ses très grandes fleurs simples rose saumon (les plus grosses du genre, plus de 20 cm de diamètre !) aux épais pétales plissés à tache noire violacé.

Pavot d'Orient rouge - Papaver orientale Allegro

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 70 cm

De grosses fleurs rouge écarlate avec une tache noire à la base des pétales. Très florifère  !

Pavot d'Orient - Papaver orientale Perry's White

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 90 cm

Aux grandes fleurs blanches au cœur noir violacé. Très spectaculaire par la taille de ses fleurs et sa hauteur. Ses fleurs contrastées sont très utilisées dans les massifs contemporains

Pavot d'Orient - Papaver orientale Beauty of Livermere

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 90 cm

Cette variété porte d'énormes fleurs rouge sombre à grand coeur noir, semblables à d'immenses coquelicots.

Pavot d Orient - Papaver orientale Picotee

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 60 cm

Un Pavot plutôt tardif, mais unique avec ses pétales plissés blanc pur bordé d’orange vif.

Pavot d Orient - Papaver orientale Turkenlouis

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité 70 cm

De grosses fleurs rouges très dentelées.

Nos préférées

Graines de Pavot d'Orient Brilliant - Papaver orientale

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 70 cm

D’une couleur éclatante et tonique, rouge écarlate, maculé de noir au centre des pétales, pour ses fleurs soyeuses, un classique qu’on adore.

Pavot d Orient - Papaver orientale Queen Alexandra

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité 60 cm

C'est pour nous le plus beau des Pavots avec sa couleur douce rose saumon et ses fleurs très simples. Elle évoque le charme du jardin anglais, so romantic !

Pavot d'Orient - Papaver orientale Patty's Plum

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 70 cm

Elle fut la première variété de couleur prune : un coloris unique chez les Pavots ! Les pétales froissés rappellent le papier crépon.

Pavot d Orient - Papaver orientale Clochard

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 50 cm

Original avec de grosses fleurs doubles rose-thé très dentelées.

Autres variétés intéressantes

Pavot d Orient - Papaver orientale May Queen

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 60 cm

Avec ses fleurs semi-doubles, d’un beau rouge orangé, et sans macules, cette variété forme de très grandes touffes naturelles.

Pavot d Orient - Papaver orientale Royal Chocolate Distinction

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité 70 cm

Une nouveauté variétale à la couleur sang-de-bœuf à marron chocolat parfois rouge cramoisi.

Plantation et entretien

Où planter le Pavot d’Orient ?

Le Pavot d’Orient s’épanouit partout en France et apprécie tous les climats. De ses origines montagnardes, il a conservé une belle rusticité qui lui permet de supporter les climats vigoureux (jusqu’à – 30 °).

Le Pavot oriental est une plante de plein soleil. Il aime les situations dégagées. On peut le planter en massif, talus, rocaille sèche ou en bordure de potager. Les fleurs de Pavot fanent rapidement après floraison et le feuillage disparaît en été (il peut ressurgir, en automne, à condition de couper assez tôt les inflorescences et le feuillage fanés), laissant alors un emplacement nu : évitez de planter les Pavots en trop grand nombre ni ou de manière trop rapprochée et veillez à les associer avec d’autres vivaces ou plantes ornementales qui prendront joliment le relais.

Il importe donc de bien choisir son emplacement : au soleil, généralement en fond de massif.

Il ne nécessite aucune taille.

Pavot ‘Patty’s Plum’ / GAP Photos – Mark Bolton -Design Liz Legge

Il aime les sols profonds, légers, frais et bien drainés : sa racine, sensible à la pourriture, déteste les terres gorgées d’eau. Sa préférence va aux sols secs calcaires, sableux ou caillouteux et où l’eau ne stagne pas. Un excès d’eau peut le tuer, une sécheresse prolongée ne le fera pas faillir ! Si votre terre est vraiment lourde et collante, ajoutez du sable pur à la plantation, il sait apprécier les sols pauvres comme les sols plus riches.

Graphiques sur leurs longues tiges, les Pavots d’Orient composent, mélangés à des graminées par exemple, de beaux bouquets sauvages et colorés : cueillez-les en boutons et cautérisez immédiatement la coupe au-dessus d’une flamme ou laissez sécher à l’air libre 30 minutes sur un papier absorbant afin d’arrêter écoulement du latex.

La racine longue et épaisse du Pavot oriental ayant besoin de profondeur pour s’épanouir, la culture en pot est déconseillée.

Quand et comment planter ?

Plantez les plants en godets au début du printemps, de février à avril.

Décompactez le sol, bêchez profondément sur une trentaine de centimètres pour permettre une bonne installation de sa longue racine pivotante. Placez le collet juste au niveau du sol, ni trop ni pas assez enterré. Si la terre est lourde, compacte et argileuse, faites un apport de sable grossier dans un volume équivalent à 3 fois celui du godet. On trouve parfois les Pavots d’Orient vendus en racines nues, mais les godets donnent généralement de meilleurs résultats. Comblez le trou de terre fine et arrosez régulièrement au début, modérément par la suite, le Pavot supportant bien la sécheresse.

Un seul pied suffit à donner de l’allure à un massif. Pour donner un côté « prairie », plantez par groupe de 3, 5 ou 7, espacés d’environ 40 cm.

L’entretien du Pavot d’Orient

Les Pavots d’Orient sont les fidèles amis des jardiniers du week-end ou des jardins sans jardiniers. Nécessitant peu de soins. Coupez les hampes florales fanées et nettoyez le feuillage jauni durant l’été. Après floraison, supprimez également les capsules si vous voulez éviter tout risque de semis spontanés.  Si le terrain a tendance à sécher l’été, binez pour casser la croûte au pied.

En situation très ventée, on peut être amené à tuteurer les sujets de grande taille : certaines variétés présentent des tiges pouvant dépasser le mètre de haut.

En terrains secs et bien drainés, la plupart des Pavots sont peu sensibles aux maladies et parasites (quelques infestations de pucerons noirs peuvent être observées : l’eau savonneuse en vient à bout). Si la terre est trop humide, un feutrage blanc dû à l’oïdium peut cependant apparaître.

Semis et multiplication

Semis

Les Pavots vivaces sont relativement faciles à cultiver à partir de la graine en ressemant celles que vous récolterez dès que les capsules auront séché ou en les achetant en sachet. À noter : les semis « maison » ne sont parfois pas homogènes et les couleurs peuvent différer du pied mère. La division des souches est moins aléatoire et permet de conserver les teintes originelles. Les graines seront semées directement en place, assez clair, d’avril à juillet à une profondeur de 1,5 mm maximum. Ratissez finement avant le semis. Bien arroser jusqu’à ce que les plantules apparaissent en 10 à 15 jours.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche conseil : « Semer les graines en pleine terre »

Division et bouturage

Bouturer le Pavot d’Orient est relativement simple. Après trois ou quatre années de culture, vous pouvez le multiplier par bouturage des racines prélevées en fin d’été, après affaissement du feuillage. Après avoir extrait la plante de terre, prélevez quelques fragments de racines épaisses de 5 à 8 cm de long, puis plantez-les à l’horizontale dans du sol sablonneux. Maintenez-les couvertes et à la chaleur jusqu’à ce que de nouvelles pousses apparaissent.

La division de la souche se fait à la même période en éclatant celle-ci d’un coup de bêche. Replantez-la immédiatement. La reprise est parfois aléatoire, mieux vaut bouturer les racines.

Ces opérations peuvent s’effectuer aussi au printemps, mais dans ce cas vous devrez patienter une année de plus pour les voir fleurir. De manière générale, les Pavots d’Orient n’aiment pas être déplacés ou divisés, et ils prennent généralement une paire d’années pour se décider à refleurir après déplacement ou bouture. Cette lenteur d’installation couplée avec le fait que leur espérance de vie dépasse généralement celle du jardinier fait que l’achat de nouveaux plants est généralement considéré comme un investissement plus rentable que la division.

Association

Le Pavot d’Orient est très facile à marier, il est même inspirant pour créer un jardin d’esprit naturel, avec des plantes demandant peu de soins et d’entretien.

Pour combler l’espace nu laissé après sa floraison, on l’associe à des vivaces à floraison de fin d’été ou d’automne (Asters, Roses trémières, Dahlias, Mufliers géants, Hélénies, Anémones et Orpins d’automne…) dont le feuillage se développe durant l’été.

Il donnera le « La » à un massif  en lui donnant du corps avec sa présence très forte, soit en y apportant du contraste soit en version monochrome.

Classiquement, on associe ses couleurs intenses avec des couleurs complémentaires dans un esprit joyeux et coloré, sur des associations rouge – bleu, orange – pêche, blanc – pourpre par exemple, souvent associé avec des vivaces à port dressé

Mariez les Pavots d’Orient aux Iris, Ancolies, Baptisias, Pivoines, Delphiniums notamment… ou avec des Iris et des Digitales, comme dans ce massif très chic :

Associer le Pavot d'Orient

Papaver orientale ‘Patty’s Plum’ – Iris ‘Jane Phillips’- Digitalis ‘Sutton Apricot’ – © MAP

C’est également un incontournable des jardins sauvages et des jardins de prairie contemporains, il fait merveille associé par exemple à du fenouil ou des graminées de couleur bronze ou jaune ou associé à des fleurs vaporeuses comme celles de la Crambe ou du Gypsophile. Mais avec ses hampes longues et légères, il apporte aussi élégance et originalité aux espaces plus sophistiqués avec l’Allium et la Sauge.

Papaver orientale ou Pavot d'Orient : deux exemples d'associations réussies

Pavot d’Orient ‘Beauty of Livermere’ et Fenouil Bronze / Pavot d’Orient ‘Perry’s White’ et Allium ‘Globe Master’

Besoin d’un peu plus d’inspiration ? Découvrez notre fiche conseil « Pavots d’Orient : 8 idées d’association au jardin »

Quelques questions souvent posées par les jardiniers

Mon Pavot d’Orient, planté ce printemps, n’a pas fleuri cette année. Est-ce normal ?

Oui c’est normal. Les plants ont besoin de 2 années de culture pour fleurir. Pour la même raison, les semis de graines ne fleurissent significativement qu’après 3 ans.

Mon Pavot d’Orient, planté ce printemps, a souffert cet été : le feuillage a complètement séché. Va-t-il repartir ?

Oui il est bien vivant ! Les Pavots vivaces ont une forme de dormance en été, notamment s’il fait sec. Ils redémarreront une petite rosette de feuille à l’automne.

Mon Pavot d’Orient ne redémarre pas ce printemps : pas de feuilles en avril… Est-ce normal ?

Non ce n’est pas normal. Très probablement, il est mort cet hiver d’un excès d’humidité. Principaux suspects : hiver pluvieux, plantation en terre lourde et/ou en cuvette. Réessayez, car le Pavot en vaut le coup, en travaillant bien le drainage du sol avant plantation : ajout de sable grossier en bonne quantité au substrat, et plantation si possible sur une zone un peu en pente du jardin, un talus, ou le long d’un mur bien exposé au soleil.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 5 sur 5)