Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le pâtisson : semis, culture, récolte

Le pâtisson en quelques mots

  • Le pâtisson est une plante potagère annuelle à feuillage caduc de la famille des cucurbitacées et du genre Cucurbita pepo
  • C’est une plante non coureuse à port compact qui produit des courges étoilées et légèrement bombées, dont le poids et la couleur varient selon les variétés
  • Le pâtisson permet de sublimer le goût des autres aliments, et il est cuisiné de manière différente selon son degré de maturité
  • Très peu calorique, riche en fibres et en oligoéléments, le pâtisson est un légume particulièrement diététique
  • Facile de culture, la courge pâtisson nécessite peu d’entretien et se cultive en pleine terre comme en pot

Le mot de notre experte

Le pâtisson est un légume ancien qui appartient à la famille des cucurbitacées. Il fait partie du genre Cucurbita qui regroupe environ quinze espèces grimpantes et rampantes originaires du continent américain. Cinq d’entre elles sont particulièrement répandues dans le monde, ce sont les Cucurbita pepo L. qui regroupent les courges, les courgettes, les pâtissons, ainsi que les citrouilles.

Introduit en Europe au XVIème siècle, le pâtisson se décline lui-même en plusieurs variétés produisant des fruits de poids, de formes, et de couleurs très variables. La chair dense de la courge pâtisson offre une saveur peu sucrée et très proche de celle d’un fonds d’artichaut.

Légume oublié de nos potagers, la chair goûteuse du pâtisson a récemment retrouvé ses titres de noblesse en cuisine, où elle sublime merveilleusement la saveur des aliments qu’elle accompagne.

Pâtissons blancs et oranges

© Jean Weber – Flickr

Le pâtisson est aussi un légume diététique, très pauvre en calories, mais riche en fibres et en eau, ce qui le rend particulièrement digeste.

Facile de culture, le pâtisson est une plante potagère qui demande peu d’entretien une fois bien en place, si ce n’est des arrosages réguliers, une bonne couche de paillis, et une situation lumineuse et chaude. Cette variété de courges apprécie les sols riches, meubles et lourds et peut être conduite en pleine terre comme dans un grand pot. On le sème au chaud au début du printemps, ou en place à partir de mai, pour une récolte de la fin de l’été à l’automne.

Voici tous nos conseils pour cultiver facilement ce joli légume ancien que l’on prend plaisir à redécouvrir au potager comme dans l’assiette !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Cucurbita pepo var. ovifera

Famille : Cucurbitaceae

Noms communs : pâtisson, artichaut d'Espagne, bonnet-de-prêtre, bonnet d'électeur, couronne impériale, ciblème

Floraison : mai à octobre

Hauteur : 40 cm

Exposition : ensoleillée, lumineuse

Sol : riche, meuble, lourd

Rusticité : gélif

Le pâtisson, également connu sous les appellations d’artichaut d’Espagne, de bonnet-de-prêtre, de bonnet d’électeur, de couronne impériale, ou encore de ciblèmeEst une plante potagère annuelle et non rustique qui craint les gelées. Elle est issue de la famille des cucurbitacées, comme la courge, la citrouille et la courgette. Cucurbita pepo var. ovifera est également originaire d’Amérique centrale.

Cette variété de plante potagère non coureuse à port compact produit des tiges vigoureuses qui portent de larges feuilles caduques, velues et palmilobées (feuilles palmées aux divisions arrondies).

L’inflorescence du pâtisson se compose de fleurs femelles solitaires et de fleurs mâles axillaires (installées à l’aisselle des feuilles). Leur corolle campanulée (tube étroit et lobes étalés) se compose de cinq pétales soudés de couleur jaune.

Une floraison qui laisse place, après pollinisation, à des fruits de 10 à 25 cm de diamètre, et de 500 g à 3 kg selon la variété. Une fructification qui peut prendre la forme de fruits blanc crème, vert jaune, orangés, ou encore panachés de plusieurs couleurs. En fonction des variétés, ces fruits circulaires et de forme aplatie sont plus ou moins bombés, et présentent une périphérie plus ou moins bosselée.

Pâtisson orange © Marco Verch | Pâtisson blanc © Amanda Slater | Pâtisson panaché © Jamain

Chaque pied de courge pâtisson peut produire entre 10 et 15 fruits à chair dense, ferme, et légèrement farineuse. Une chair qui dissimule des graines ovales et aplaties.

Les fruits du pâtisson sont riches en fibres et présentent un large panel d’éléments minéraux et de vitamines A, C et B6.

Principales espèces et variétés

Nos meilleures variétés de courges pâtisson

Courge Pâtisson blanc Graines

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
60 cm

Cette variété ancienne est la plus connue parmi les pâtissons, celle que l’on retrouve sur la plupart des étals. Variété non coureuse, elle peut être conduite en pleine terre comme en pot.

Courge Pâtisson Vert Panaché de Blanc Graines

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
45 cm

Cette variété ancienne de pâtisson présente un épiderme particulièrement fin et panaché de vert et de blanc crème. Cette variété est également non-coureuse, et elle offre de bonnes qualités gustatives, ainsi que des fruits très décoratifs.

Courge Pâtisson Polo F1 - Cucurbita pepo

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
60 cm

Le pâtisson blanc Polo F1 est une variété productive à fruits étoilés, blancs, légèrement bombés, et pesant entre 1 et 1,5 kg. Des fruits à la chair fine et ferme, avec des qualités gustatives remarquables. Le Polo F1 profite également d’une bonne résistance aux maladies.

Courge Pâtisson Orange Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
50 cm

Variété ancienne, le pâtisson orange produit des fruits orange vif à saveur de fonds d’artichaut qui peuvent atteindre jusqu’à 2 ou 3 kg. Non-coureuse, cette variété peut être cultivée dans de petits espaces. Les graines sont issues d’un mode de production biologique.

Courge Pâtisson Croblan - Vilmorin

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
60 cm

Le pâtisson croblan est une variété ancienne à fruits blanc crème, étoilés et légèrement bombés. Non-coureuse, cette variété offre un goût très fin.

Courge Pâtisson verruqueux panaché Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
60 cm

Variété ancienne et semi-coureuse, le pâtisson verruqueux panaché produit des fruits bombés à l’épiderme orange et blanc très esthétique. Les graines sont issues d’un mode de production biologique.

Semis et plantation du pâtisson

Où installer le pâtisson ?

Le pâtisson est une plante potagère non rustique qui a besoin de chaleur pour se développer convenablement et pour bien fructifier.

En fonction du climat de votre région d’habitation, installez-le en pleine terre au potager, ou sous une serre de jardin.

Le pâtisson apprécie d’être planté dans un sol riche, meuble et lourd. L’emplacement choisi doit également profiter de beaucoup de lumière.

Quand et comment semer le pâtisson ?

La courge pâtisson est une plante annuelle qui se multiplie principalement par semis à partir de ses graines. On la ressème chaque année pour de nouvelles productions.

Deux périodes de semis sont envisageables :

  • vous pouvez réaliser vos semis au chaud au tout début du printemps, soit entre mars et avril. Installez alors vos semis de pâtisson dans un espace dont la température minimale atteint entre 18 et 25°C (et jusqu’à 30°C dans le meilleur des cas).
  • Le semis en place est quant à lui possible à partir du mois de mai et jusqu’au mois de juin.

À noter : la germination du pâtisson est très rapide puisqu’elle intervient généralement au bout de 4 à 10 jours après le semis de ses graines.

Semis de pâtisson

Semis en intérieur © sk – Flickr

Semis en godets

Au début du printemps, le pâtisson se sème en godets, dans un substrat riche et frais composé à parts égales de terreau et de terre de jardin.

  • Semez vos graines de courge pâtisson à environ 1 cm de profondeur.
  • Tassez légèrement.
  • Installez dans une pièce lumineuse.
  • Utilisez un pulvérisateur pour maintenir le substrat humide.

Semis en place

Si le pâtisson est semé directement en place, le risque de gelée doit être totalement écarté.

  • Commencez par labourer le sol avant de lui apporter une fumure de fond.
  • Semez en poquets de deux ou trois graines à 2 ou 3 cm de profondeur.
  • Tassez légèrement.
  • Éclaircissez lorsque les jeunes plants atteignent quelques cm de hauteur.

Quand et comment planter le pâtisson ?

En pleine terre

Repiquez vos jeunes plants de courge pâtisson en pleine terre à partir du mois de mai.

  • Commencez par labourer le sol afin de l’ameublir.
  • Creusez des trous de 20 à 25 cm de largeur et de profondeur, en veillant à les espacer de 1,20 m sur la ligne, et de 2 m entre les lignes.
  • Remplissez chaque trou aux deux tiers de compost bien mûr.
  • Placez le plant de pâtisson dans le trou et comblez de terre avant de tasser énergiquement.
Pâtisson en pleine terre

© Vicki Timman – Flickr

En pot

Le pâtisson est une plante non-coureuse qui peut tout à fait être conduite en pot installé sur une terrasse, un patio ou un balcon lumineux. Installez-le dans un contenant de 30 à 35 l minimum. Remplissez le container avec un substrat composé d’un mélange de terreau, de terre du jardin, et de fumier. Maintenez ensuite le substrat humide (sans le détremper) et paillez la surface du pot.

Cultiver le pâtisson en pot

Pâtisson en pot © Rameshng

Récolte, conservation et utilisation

La récolte

La récolte du pâtisson intervient généralement entre les mois d’août et de novembre. Il est intéressant de noter que ce légume peut être récolté et consommé à différents stades de maturité.

  • Récolté très jeune, le pâtisson requiert une préparation particulière pour être consommé comme un cornichon.
  • Lorsqu’il est récolté immature (c’est-à-dire environ 65 à 70 jours après le semis), le fruit présente un épiderme très fin qui ne nécessite pas d’être épluché. De plus, la chair du pâtisson est alors particulièrement tendre et quasiment dépourvue de graines.
  • Si vous souhaitez consommer vos pâtissons à maturité parfaite, une astuce simple peut vous aider à déterminer le bon moment de la récolte. Observez alors le pédoncule du pâtisson. Lorsque celui-ci est bien sec et que le fruit semble prêt à se détacher de lui-même, c’est qu’il est temps de le ramasser.

Conservation

Plus les fruits du pâtisson sont récoltés jeunes, moins vous pourrez les conserver longtemps. De fait, un pâtisson immature se conserve au maximum entre 3 et 5 jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. En revanche, lorsqu’il est récolté à parfaite maturité, le fruit de la courge pâtisson peut être conservé plus de 6 mois du moment que vous l’installez dans un espace à la fois sec et bien sombre (comme une cave).

Utilisation en cuisine

Une récolte précoce du pâtisson est donc possible. Toutefois, lorsque le fruit est cueilli très jeune, vous devez le confire au vinaigre avant de le consommer. Il s’utilise alors comme un condiment et accompagne très bien la charcuterie et les viandes froides.

Le pâtisson immature se consomme quant à lui exactement comme la courgette. Une fois bien rincé à l’eau (puisqu’on ne retire pas sa peau), vous pouvez détailler le fruit en lamelles, en dés ou encore en quartiers selon l’inspiration. Le pâtisson peut alors être passé à la poêle, être cuit au four, ou encore à la vapeur. Lorsqu’elle est consommée ainsi, cette courge pâtisson se marie très bien avec les herbes aromatiques et les épices, comme avec les anchois, la brandade, les tomates, ou encore les poivrons. De même, le pâtisson sublime les saveurs des viandes hachées, des fruits secs, comme des fromages.

Pâtisson farci ©sk - Flickr

Pâtisson farci ©sk – Flickr

Lorsqu’il est consommé à maturité, le pâtisson se prépare comme n’importe quelle autre courge. Il peut ainsi être cuisiné à loisir en gratin ou en velouté, être farci, ou encore être préparé en purée onctueuse.

À noter : peu calorique et riche en fibres, le pâtisson est un véritable allié minceur qui s’intègre parfaitement à un régime. D’autant que ce légume est également riche en provitamine A, vitamine B, et en sels minéraux.

Entretien et soin de la courge pâtisson

Facile de culture, le pâtisson ne demande pas plus d’entretien que la courgette, du moment qu’il profite d’un sol couvert par une bonne couche de paillage organique. Renouvelez régulièrement cette couche avec des résidus de tonte, de la paille, ou encore des brins de consoudes ou des orties fauchées. Le mulching permet en effet de maintenir plus longtemps la fraîcheur au sol en limitant son évaporation. De même, la matière organique enrichit le sol en se décomposant, et elle limite efficacement l’apparition des adventices, communément appelées mauvaises herbes.

Fructification du pâtisson

Fructification du pâtisson © Sk – Flickr

Afin de favoriser la fructification de vos plants de pâtisson, ceux-ci doivent d’abord profiter d’une croissance initiale très vigoureuse. Ce n’est qu’une fois la végétation bien établie que les plants fleuriront et fructifieront. Sécheresse, pluies, froid… les conditions météorologiques peuvent avoir un impact sur cette croissance. Afin de favoriser leur bon développement, veillez donc à arroser régulièrement vos pâtissons au pied, et à y épandre du purin d’ortie dilué à 15-20 %. Les apports en eau doivent également être plus réguliers au moment de la croissance des fruits.

Si vous cultivez vos plants de pâtisson en pot, procédez de la même façon. Paillez le substrat et arrosez régulièrement. Attention, le substrat a tendance à se dessécher plus rapidement en pot qu’en pleine terre. Surveillez donc le taux d’humidité de vos contenants.

Astuce

Afin d’éviter le pourrissement de vos courges, interposez une plaque d’ardoise ou une tuile sous le fruit. De cette façon, le pâtisson n’est plus en contact avec le sol et il n’est donc plus atteint par son humidité.

Maladies et ennemis éventuels

Au potager le pâtisson n’est vraiment sensible qu’à l’oïdium, une maladie fongique qui se traduit par l’apparition de taches blanches sur les feuilles de la plante. Le feuillage affecté se dessèche et chute alors prématurément.

Le champignon responsable de l’oïdium fait son apparition uniquement lorsque le temps est très sec, ou que les températures sont douces (comprises entre 23 et 26°C). Par conséquent, vos plants de pâtisson y sont principalement sensibles au printemps et en fin de végétation. Lorsque l’oïdium fait son apparition dans ce second cas, les fruits ne peuvent plus être impactés. Dans ce cas, aucun traitement n’est donc nécessaire. En revanche, si vous constatez l’affection au début du printemps, traité l’oïdium en pulvérisant un produit à base de soufre sur le feuillage de la plante.

Évitez préventivement d’arroser les feuilles ou les fleurs de vos plants de courges pâtisson afin de limiter les risques d’apparition de l’oïdium.

Associer le pâtisson

Le pâtisson peut être associé aux fabacées (anciennement légumineuses), tels que les haricots ou les petits pois, ainsi qu’aux alliums, comme la ciboulette, les oignons, ou encore les échalotes. Évitez, en revanche, de faire voisiner la courge pâtisson avec les pommes de terre et le concombre. Ce type d’association risque de porter préjudice à chacun de ces légumes.

Associer le pâtisson

Pour produire de nombreux fruits, les fleurs du pâtisson doivent d’abord être convenablement fécondées. Un travail parfois fait à la main, mais plus généralement par les abeilles, les bourdons, les syrphes, les bombyles, ou tout autre pollinisateur. Pour attirer ces insectes auxiliaires dans votre potager,  n’hésitez donc pas à semer des fleurs mellifères à proximité de vos légumes, et donc de vos courges pâtisson.

Ressources utiles

Découvrez notre large gamme de pâtissons, proposés en plants ou en graines.

Découvrez également notre sélection de graines et de plants de fabacées et d’alliums à associer au potager aux côtés de vos plants de courge pâtisson.

Suivez nos conseils et réussissez à tous les coups vos semis de courges.

Retrouvez aussi nos conseils de culture pour toutes vos cucurbitacées.

Articles connexes


plantation

Le semis des courges et courgettes

Lire la suite +

Blog

Semer et cultiver courges, courgettes, potirons et autres citrouilles : c'est simple et c'est maintenant !

Courges et courgettes sont un véritable bonheur au potager : elles sont très faciles à semer...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire