Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

L'Aristoloche : planter, cultiver

L'Aristoloche en quelques mots

  • Les Aristoloches sont des grimpantes arbustives d’aspect plutôt exotique appréciées pour leurs grandes feuilles luxuriantes en forme de cœur
  • Elles offrent aussi en été de curieuses fleurs en forme de siphon dans des tons prune retouchées de crème
  • Certaines sont suffisamment rustiques pour passer nos hivers en pleine terre
  • Elles poussent dans toute bonne terre de jardin restant fraîche
  • Leurs tiges volubiles produisent un effet sensationnel et métamorphosent n’importe quel support

Le mot de notre experte

L’Aristoloche ou Aristolochia est une plante grimpante au feuillage ample et abondant appréciée pour sa capacité à recouvrir rapidement les murs, les pergolas, ou tout support mis à sa disposition. Cette liane surprend par son feuillage spectaculaire, luxuriant d’allure résolument exotique qui se pare de superbes teintes en automne.

Ce feuillage exubérant cache en été de surprenantes fleurs en forme de siphon d’une jolie teinte pourpre foncé moucheté de crème.

Il existe de nombreuses espèces le plus souvent volubiles. Parmi les plus cultivées, on compte l’Aristolochia macrophylla (durior), une espèce rustique, l’Aristoloche clématite, ou encore la géante Aristolochia gigantea, et l’Aristolochia grandiflora, aux très grandes fleurs.

Elle pousse en situation ensoleillée mais non brûlante ou à la mi-ombre. Cette liane volubile est à facile à cultiver en climat doux, bien qu’elle résiste à de courtes périodes de gel, jusqu’à -10°C en moyenne, pour peu qu’elle soit exposée au sud, en sol drainant et paillée en hiver.

Offrez-lui une terre de jardin drainée, fertile, et dans les régions froides, abritez-la du vent qui abîmerait ses grandes feuilles.

Découvrez nos Aristoloches, elles apporteront une note d’exotisme au jardin !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Aristolochia

Famille : Aristolochiacées

Noms communs : Aristoloche

Floraison : Juin à août

Hauteur : 2 à 10 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Argileux (lourd), Argilo-limoneux (riche et léger) , un sol frais

Rusticité : variable selon les espèces

L’Aristoloche ou Aristolochia est une liane herbacée de la famille des Aristolochiacées originaire d’Amérique du Sud, en particulier du Brésil mais on la trouve aussi en Europe et en Asie. On la rencontre à l’état spontané en bordure de forêt, dans les sous-bois ou au bord des cours d’eau. Sur les quelques 300 espèces caduques ou persistantes, seules quelques-unes sont cultivées sous nos climats ; l’Aristoloche à grandes feuilles (Aristolochia macrophylla, syn. A. durior) ou encore Aristoloche commune qui est une plante grimpante, l’Aristolochia clematis, une Aristoloche non grimpante ou encore l‘Aristolochia gigantea, l’aristoloche géante, une espèce tropicale de collection qu’en France seuls certains jardiniers avertis parviennent à cultiver en serre ou dans une véranda chauffée.

Selon les espèces, l’Aristoloche est une vivace volubile ou rampante. Les Aristolochia (macrophylla et gigantea) sont des lianes  de croissance rapide pouvant former en quelques années seulement, un beau buisson de 5 à 8 m en tous sens. L’Aristolochia clematitis est plus proche de l’Asarum, elle se distingue par son port rampant et ne dépassera pas 2m de hauteur.

Les tiges des grimpantes sont munies de vrilles avec des excroissances liégeuses leur permettant de s’enrouler sur de nombreux supports (clôture, mur, pergola, troncs d’arbre). Les aristoloches se caractérisent par un feuillage ample et luxuriant qui est leur principal attrait. Les tiges portent de nombreuses et grandes feuilles alternes pourvues de longs pétioles. Elles sont larges de 10 à 15 cm, cordiformes (en forme de cœur), terminées en pointe, fortement nervurées et possèdent des marges ondulées. Vert franc, velues au départ puis brillantes ensuite, elles offrent un revers glauque et mat. Au gré des saisons, du débourrement jusqu’à la chute des feuilles, le feuillage change. Caduc, il prend selon les espèces de somptueuses teintes flamboyantes orangées, rouges et pourpre à l’automne avant de chuter.

Ce feuillage exubérant cache une floraison aussi exotique qu’originale. De juin à septembre, l’aristoloche dévoile de curieuses fleurs solitaires nichées dans le feuillage. Il s’agit de petites fleurs tubulaires sans pétales, à pédoncule incurvé en ‘S’ rappelant la forme d’une pipe, ce qui a valu à l’aristoloche le nom de plante siphon ou encore de pipe des Hollandais. Elles sont étagées le long des rameaux, à l’aisselle des feuilles et plus ou moins visibles et spectaculaires selon les espèces. L’Aristoloche géante déploie d’énormes fleurs de plus de 15 cm de diamètre.

aristolochia

Quelques espèces d’Aristoloches : A. clematitis, A. macrophylla et A. gigantea

Ces petites urnes éclosent dans des tons prune, lie de vin, jaunes et bruns, parfois mouchetées, veinées ou zébrées de crème.

Certaines de ces fleurs dégagent une forte odeur fétide. Toutes les parties de la plante sont toxiques. La pollinisation par les mouches donne lieu à des gousses vertes déhiscentes à facettes qui contiennent des graines ailées, cependant les Aristoloches produisent rarement des fruits sous nos climats.

La rusticité est variable selon les espèces. Le feuillage est détruit dès -7°C mais la souche résiste à -10/-15°C. Elle pousse au soleil non-brûlant ou à l’ombre légère dans un sol restant frais

Elle idéale pour végétaliser un mur, une clôture, un tronc d’arbre ou tout simplement pour habiller une tonnelle ou une pergola.

Plantation

Où planter l’aristoloche ?

Les espèces suffisamment rustiques (jusqu’à -7/-10°C en moyenne) pour être cultivées en pleine terre dans nos jardins apprécient les expositions ensoleillées en leur évitant les heures les plus chaudes ou mi-ombragées. Dans les régions froides, cette liane doit impérativement être plantée en situation abritée au sud, le long d’un mur bien exposé à l’abri des vents glacés. Elle n’aime ni les hivers trop froids ni les périodes de sécheresse.

En exposition abritée, elle repartira de la souche après avoir été éventuellement endommagée par le gel (son feuillage est détruit dès -7°C).  Les Aristoloches les plus frileuses (jusqu’à -1°C ) seront cultivées toute l’année dans une véranda ou une serre et installées à l’extérieur en été.

Peu exigeante sur la nature du sol, elle s’accommode de toute bonne terre de jardin, bien drainée, même calcaire, même si elle préfère quand elle est argileuse et plutôt riche en matières organiques. Elle a besoin d’une terre toujours fraîche durant les périodes les plus sèches de l’année mais jamais gorgée d’eau.

Une aristoloche peut végétaliser 8 à 10 m2 car ses racines sont traçantes : son développement requiert donc un espace à la mesure de son expansion.

Dans un jardin de climat doux, elle s’utilise de multiples façons, c’est un bon couvre-mur, mais elle habillera aussi une tonnelle, une pergola ou un tronc d’arbre. Elle nécessite un palissage (un treillage ou des câbles) car elle ne peut pas s’accrocher seule sur un support lisse.  Certaines variétés non grimpantes telles que l’Aristolochia clematitis pourront être cultivées en massif parmi d’autres vivaces au port dressé.

Quand planter ?

Plantez l’Aristoloche au printemps, de février à avril, ou en début d’automne en climat doux.

Comment planter  ?

En pleine terre

Pour habiller un mur ou une clôture bien exposés, prévoyez un support solide et suffisamment grand (treillage, câbles ou mur) ; vous guiderez ses tiges au fur et à mesure qu’elles se développent pour les aider à s’accrocher.

  • Creusez un trou profond 3 fois plus large que la motte et respectez un écart de 40 à 50 cm environ du support
  • Placez la plante au centre du trou, le collet au niveau du sol, éventuellement faites un petit monticule de terre au fond du trou pour supporter les racines
  • Rebouchez avec la terre extraite additionnée de terreau ou de compost et de sable grossier pour améliorer le drainage
  • Tassez avec le pied
  • Paillez
  • Arrosez régulièrement jusqu’à la reprise

Culture en pot

Vous pouvez également opter pour une culture en grand pot surtout dans nos zones les plus froides. Plantez dans un mélange bien drainant de terreau de feuilles, de terre de jardin et de sable grossier. Fertilisez régulièrement, rempotez tous les 3-4 ans et taillez régulièrement afin de contenir son développement. Maintenez le sol frais en été. Rentrez les pots à l’abri des fortes gelées dans les régions froides. Ailleurs, protégez le pied en hiver avec un paillage épais.

aristolochia

Les curieuses fleurs d’Aristolochia gigantea et formation des gousses (rares sous notre climat)

Entretien, taille et soin de l'Aristoloche

Cette liane doit être arrosée durant les périodes les plus sèches de l’année car le sol doit rester frais. Arrosez régulièrement et maintenez son pied au frais grâce à des vivaces couvre-sol ou un paillis.

Au printemps, apportez une bonne couche de compost par griffage au pied pour favoriser le développement.

Palissez au fur et à mesure les tiges pour les aider à s’accrocher à leur support.

Protégez la souche des fortes gelées pour les plantes cultivées en pleine terre.

Les sujets en pot ont besoin d’apports d’engrais et d’arrosages plus réguliers durant la belle saison. En hiver, protégez les pots ou rentrez-les à l’abri.

La taille de l’Aristoloche n’est nécessaire que pour la contenir car c’est une plante pleine d’ardeur dont il faut parfois limiter la croissance ! En fin d’hiver, à l’aide d’un sécateur, taillez si besoin les tiges sèches, grêles ou mortes à leur base  et raccourcissez la ramure au 2/3 des branches.

On ne lui connaît ni parasites ni maladies quand les conditions de culture lui plaisent.

Multiplication de l’aristoloche

Vous pouvez effectuer des boutures de tiges en début d’été.

  • Prélevez des tronçons de tiges mi-aoûtées (se transformant en bois) à 2 ou 3 nœuds
  • Enfoncez-les au trois-quarts dans un mélange de terreau, de terre et de sable maintenu humide en les espaçant de 5 cm
  • Placez la terrine ou le pot à l’étouffée et au chaud
  • Repiquez-les en pleine terre au printemps suivant lorsqu’elles ont suffisamment de racines

Associer

L’Aristolochia  est une vigoureuse grimpante qui se porte bien en isolé. Elle constitue à elle seule un décor, un manteau vert extrêmement ornemental. Elle peut devenir une redoutable concurrente pour les plantes voisines. Avec son feuillage luxuriant et ses fleurs singulières, elle habillera d’une note exotique tout support mis à sa disposition. Ses fleurs aux tons prune et crème s’accordent bien avec des couleurs chaudes. Elle se marie avec des feuillages chartreux, comme le lierre, le houblon  ou des vignes pourpres et avec les teintes automnales d’un Cotinus.

associer l'aristoloche

Une idée d’association pour couvrir un mur : Aristoloche macrophylla, Houblon et Hortensia grimpant

Elle fait de très beaux mariages avec des Clématites dans lesquels leurs rameaux volubiles s’entremêlent ou bien avec un Hydrangea petiolaris.

L’Aristolochia clematitis avec ses petites fleurs jaune clair s’associent bien dans un massif d’allure très exotique avec des vivaces comme l’Helianthus, le Datisca ou Chanvre vivace ou des espèces arbustives comme le Tetrapanax et les sureaux.

Ressources utiles

  • Amateurs de lianes exotiques, retrouvez aussi notre sélection de grimpantes originales pour habiller murs, tonnelles et pergolas !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin