Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
tetanos au jardin
conseil

Tétanos : jardiniers, ne manquez pas le rappel du vaccin !

Protégez-vous !

Travailler son jardin, c’est travailler la terre, cisailler, tailler nos rosiers, creuser avec des bêches, couper avec des sécateurs ! Autant de gestes pouvant occasionner des plaies et des coupures. Le jardinage présente un certain nombre de dangers et il faut être vigilant. Car, l’ennemi invisible rôde ! Au jardin, il existe une maladie mortelle qui se contracte par le biais du contact entre la terre souillée, un clou rouillé, des échardes ou des épines de roses et des blessures pouvant paraître anodines : le tétanos. Les risques de contracter le tétanos au jardin sont réels.

Le tétanos, qu’est-ce que c’est ? Ça existe toujours ? Pourquoi il reste indispensable de se faire vacciner contre le tétanos quand on est jardinier et ce quel que soit son âge ? Quand faire le rappel ? Autant de questions auxquelles nous répondons !

Faut-il encore se faire vacciner contre le tétanos ?

La réponse est oui ! Le tétanos est une maladie infectieuse grave, souvent mortelle qui chaque année, cause toujours des décès. Le tétanos se soigne difficilement et nécessite une hospitalisation en service de réanimation.

Cette maladie n’est pas éradiquée, la bactérie responsable du tétanos est toujours présente dans notre environnement. Seulement, dans nos pays industrialisés, depuis la découverte en 1884 et la généralisation de la vaccination antitétanique, obligatoire en France depuis 1940, le nombre de cas de tétanos consécutifs à une blessure est devenu très faible (à condition de faire ses rappels tous les dix ans). Le tétanos est donc devenu rare en France, mais il reste mortel et il demeure une maladie répandue dans les pays en voie de développement. Les personnes à risque sont les personnes non ou insuffisamment vaccinées, âgées, les jardiniers ou celles atteintes de plaies chroniques telles que les ulcères variqueux.

Le tétanos c'est quoi ?

C’est une maladie provoquée par une toxine produite par la bactérie Clostridium tetani. Le germe du tétanos est présent dans la terre, dans les excréments d’animaux et dans certains fumiers comme celui de cheval. Le plus souvent, on s’infecte en jardinant lors un contact avec de la terre, un outil de jardin ou encore une épine de rose contaminés par les spores tétaniques. La bactérie pénètre dans l’organisme et passe dans le sang par une simple plaie de la peau ou d’une muqueuse, même insignifiante. Cette bactérie sécrète alors une toxine qui s’attaque au système nerveux. La période d’incubation dure entre 3 et 15 jours environ.

La maladie se caractérise par des symptômes particulièrement douloureux : contraction de la mâchoire puis des muscles respiratoires dans un premier temps, raideur, puis, spasmes musculaires incontrôlés bloquant les systèmes respiratoires et cardiaques et pouvant, sans prise en charge médicale rapide, mener à la mort par arrêt cardiaque et insuffisance respiratoire.

tetanos vaccin

Une seule protection : se faire piquer !

La prévention du tétanos passe par le vaccin car c’est une maladie pour laquelle il n’existe pas d’immunité naturelle, ni de traitement spécifique.  Le vaccin antitétanique permet de neutraliser la toxine par des anticorps spécifiques, avant qu’elle ne pénètre dans le système nerveux.

Les effets de la vaccination antitétanique durent environ 10 ans. En France, on vaccine dans l’enfance (deux injections à l’âge de 2 et 4 mois, rappel à 11 mois, puis de deux rappels respectivement à 6 ans et entre 11 et 13 ans).

Des rappels à l’âge adulte sont recommandés à 25, 45 et 65 ans, puis tous les dix ans à partir de 65 ans. Les seniors qui jardinent doivent donc se montrer particulièrement vigilants.

Les bons réflexes :

  1. Nettoyez et désinfectez chaque blessure ou plaie cutanée découlant d’une séance de jardinage.
  2. Nettoyez vos outils de jardinage
  3. Si vous avez un doute sur la date de votre dernière vaccination antitétanique ou si elle remonte à plus de 10 ans et que vous pratiquez souvent le jardinage, n’hésitez pas à vous refaire vacciner !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire