Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
que faire de l'herbe tondue
conseil

Que faire de l'herbe tondue ?

Quelques pistes pour valoriser les tontes de gazon

Durant la belle saison, les tontes de la pelouse se succèdent et on peut vite être débordé par des monticules d’herbe coupée qui s’accumulent et fermentent au fond du jardin. Que faire dans ce cas ? Les apporter à la déchetterie ? C’est l’une des solutions, cependant on peut tout à fait valoriser les tontes d’herbe au jardin : pour fertiliser la pelouse grâce au mulching, l’utiliser en paillis au potager et au verger ou au compost comme apport azoté.

Les déchets de tonte : une manne pour le jardin, à utiliser à bon escient et en bonnes proportions

En mulching : oui !

C’est la manière la plus simple d’utiliser ses tontes de gazon : les laisser sur la pelouse. Il suffit pour cela d’enlever le bac de récupération de la tondeuse. L’herbe coupée sera directement rejetée sur la pelouse ce qui la fertilisera : l’herbe coupée est en effet riche en azote (N), en phosphore (P) et en potassium (k). Certaines tondeuses possèdent même une fonction « mulching » qui permet une coupe plus fine de l’herbe pour que celle-ci se dégrade plus vite dans la pelouse.

En plus d’une fertilisation naturelle de la pelouse, ce mulching ou mulch d’herbe permet de garder l’herbe verte plus longtemps durant les sécheresses. Le mulch faisant un peu office de paillis.

Nota bene : Il faut que la tonte de votre pelouse soit hebdomadaire. Le gazon doit être assez court lorsqu’on le coupe, sinon la masse d’herbe rejetée sur la pelouse fera des amoncellements trop importants qui fermenteront.

Les tondeuses à mulch intégré sont très utiles pour restituer la matière organique au sol, en tonte basse

En paillage : oui, mais...

On peut utiliser l’herbe coupée comme paillage, seulement si on la fait sécher au préalable. Pour cela, il convient de l’étaler quelques jours au soleil en une fine couche (quelques centimètres). Une fois bien sèche, l’herbe pourra être placée autour des pieds d’arbres et d’arbustes, autour des fraisiers, dans les massifs, au potager, dans les jardinières.

Les avantages principaux d’un paillis d’herbe sèche sont :

  • Occultation du sol : protection de celui-ci contre l’érosion et limitation de la pousse des mauvaises herbes ;
  • Maintient d’une humidité suffisante au pied des plantes ;
  • Apport de matières organiques : l’herbe se dégradera petit à petit pour y apporter des nutriments au sol ;
  • Développement des microorganismes responsables de la fertilité et d’une bonne structure du sol.

L’herbe fraîchement tondue ou coupée ne doit pas être utilisée telle quelle !! Cette herbe encore gorgée d’eau va fermenter : ce qui entraînera une augmentation de température nocive pour les plantes (surtout les plus jeunes), voire un développement de champignons parfois pathogènes. Cependant, une utilisation d’herbe fraîche en très fine couche (moins de 2 cm d’épaisseur) et en petite quantité peut être envisagée en mélange avec du BRF (Bois Raméal Fragmenté) ou de la paille.

Les résidus de tonte une fois séchés peuvent servir de mulch ou de paillage dans vos massifs, au potager, etc

Au compost : oui... et non !

Un peu d’herbe fraîchement coupée au tas de compost peut être bénéfique, car cela apporte une part d’azote et une bonne dose d’humidité. Cependant, il faut garder à l’esprit de toujours équilibrer le rapport Carbone-Azote (C/N) dans un compost. C’est-à-dire : alterner les couches de « déchets verts » dont l’herbe fait partie et les couches carbonées ou « déchets bruns » (résidus de taille, broyat, carton…). Donc, oui pour l’herbe au compost, mais en petites quantités.

→ faire un bon compost n’est pas si évident, heureusement Ingrid vous donne 5 clés pour le réussir.

En petites quantités, les tontes de gazon apportent le bon dosage d’azote à votre compost

En fourrage : non !

Il est tentant de donner les résidus de tonte aux animaux (moutons, chèvres, oies, lapins…). N’en faites rien ! Ces résidus finement coupés vont fermenter rapidement, ce qui entraînera une intoxication pour vos animaux. L’herbe sèche peut aussi suivre le même cheminement. De plus, cette herbe peut contenir autre chose : cailloux, morceaux de plastique, déjections, bouts de bois… ou même des produits chimiques.

L’herbe tondue n’est pas conseillée pour les lapins et autres animaux

S'en débarrasser n'importe où ou la brûler : non, non et encore non !

Ne vous débarrassez jamais des tontes de gazon dans la nature, car une accumulation d’azote sur une surface réduite va détruire l’équilibre du sol et faire proliférer certaines plantes (parfois invasives) au détriment des autres. Les écosystèmes sont suffisamment mis à mal, n’en rajoutons pas !

Ne placez pas vos tontes dans vos ordures ménagères, car elle va y fermenter ! Et ne les brûlez pas non plus : c’est interdit et passible d’amende, mais de plus, cela ajoutera du monoxyde de carbone dans l’air.

Rapprochez-vous plutôt de votre mairie pour connaitre les modalités d’usage : apport des tontes de pelouse dans une déchetterie ou une plateforme de compostage ou collecte sélective organisée.

L’herbe issue de la tonte ne doit surtout pas être vidée dans les ordures ménagères

Articles connexes


Blog

Tout savoir sur le mulching, une autre façon de tondre

Dans mon quartier, comme partout en France, le samedi après-midi est rythmé par le ronronnement...
Lire la suite +

conseil

Gazon : les outils indispensables pour l’entretenir

Lire la suite +

conseil

Avoir un beau gazon, en 10 questions - réponses

Lire la suite +

Blog

Comment bien choisir sa tondeuse à gazon

Seuls celles et ceux qui un jour ont pu savourer le plaisir d’habiter pour la...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire