Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
culture bergamotier Citrus bergamia
conseil

Cultiver la bergamote

Tous nos conseils pour cultiver le bergamotier

La bergamote est souvent là où vous ne l’imaginez pas, dans l’eau de Cologne, dans le thé Earl Grey, dans des bonbons… Ce fruit du bergamotier (Citrus bergamia), un arbre de la famille des Rutacées, a l’allure d’une orange et la couleur du citron. En revanche, sa saveur oscille entre celle du citron vert et de l’orange amère.

Le bergamotier, rustique jusqu’à – 5 °C, se cultive en pleine terre sur le pourtour méditerranéen, en bac ailleurs. Il sera remisé en véranda non chauffée, affichant une température d’environ 10 °C, en hiver et appréciera le soleil en été. Grâce aux conditions climatiques qui y règnent, la Calabre en Italie est la principale région de plantation des bergamotiers. Atteignant presque 4 m de hauteur, le bergamotier forme un bel arbuste au feuillage vert foncé, coriace et luisant. La floraison très odorante intervient d’avril à mai et la fructification entre novembre et janvier.

Découvrez tous nos conseils pour cultiver le bergamotier, mais aussi récolter, conserver et consommer la bergamote, un fruit aux multiples bienfaits.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre fiche complète « Citronniers, orangers et autres agrumes : les planter et les cultiver en pot ou au jardin »

Comment réussir la culture du bergamotier ?

Le bergamotier est un petit arbre qui peut atteindre jusqu’à 3 m de haut en pot et 4 m en pleine terre pour une envergure de 2,50 m. Il bénéficie d’une croissance relativement lente. C’est pourquoi, il lui faut souvent plusieurs années avant de fructifier.

De par ses origines, comme la plupart des agrumes, le bergamotier se cultive en pleine terre sur le pourtour méditerranéen, en bac ailleurs en France. Bien que supportant une température jusqu’à – 5 °C, il souffrira du froid dès les premières petites gelées. De ce fait, même sur le pourtour méditerranéen, il est préférable de le protéger d’un voile d’hivernage, doublé d’un paillage.

La culture du bergamotier en pleine terre

Le Citrus bergamia aime les sols neutres, non calcaires, mais éventuellement légèrement acides. Un sol sablonneux peut lui convenir aussi. Toujours est-il que le drainage doit être parfait.

La plantation intervient au printemps.

Parce que le bergamotier préfère les sols humifères, il est préférable d’amender la terre avec du compost bien décomposé.

Citrus bergamia - bergamote

Quant à l’exposition, elle doit être ensoleillée sans être brûlante, et surtout abritée du vent. De même, le bergamotier ne supporte guère les embruns donc trouvez-lui un emplacement bien abrité de la mer.

Arbuste plutôt gourmand, le bergamotier a besoin d’engrais spécial agrumes et surtout d’arrosages réguliers d’avril à septembre, à l’eau de pluie. Réduisez les arrosages pendant la période hivernale.

La taille, facultative, intervient en février. Elle consiste à supprimer les branches mortes, à aérer l’intérieur de la ramure et à conserver une belle forme à l’arbre.

La culture du bergamotier en pot

Choisissez pour le bergamotier un pot légèrement plus grand que la motte, de préférence en terre cuite. Il doit être percé au fond, afin de permettre à l’eau d’arrosage de s’évacuer.

  1. Déposez une couche de billes d’argile dans le fond du pot, pour le drainage
  2. Humectez la motte en la trempant 30 minutes dans un seau d’eau
  3. Préparez votre substrat en mélangeant 2/3 de terre de jardin et 1/3 de terreau spécial agrumes. N’hésitez pas à ajouter un peu de sable si votre terre de jardin est trop lourde. Vous pouvez aussi mettre un peu de compost bien décomposé.
  4. Décompactez la motte
  5. Installez-la sur le substrat et finissez de remplir le pot
  6. Arrosez abondamment.

Le bergamotier sera remisé en hiver dans une serre ou une véranda non chauffée, mais où la température est maintenue à 10 °C. En été, il sera sorti à l’extérieur et placé au soleil non brûlant ou à mi-ombre, dans un endroit abrité du vent.

Cultivé en pot, le bergamotier doit être arrosé à l’eau de pluie pratiquement tous les jours en été afin de maintenir la motte humide, plus rarement en hiver de l’ordre d’une fois par semaine. En revanche, évitez absolument l’eau stagnante dans la soucoupe. Les apports d’engrais seront tout aussi réguliers, à raison d’une fois tous les 3 mois en mars, juin et septembre.

Le bergamotier sera rempoté tous les 4 ans.

La récolte et la conservation de la bergamote ?

La récolte des bergamotes intervient en période hivernale, entre le mois de novembre pour les plus précoces et les mois de janvier-février pour les plus tardives.

Citrus bergamia - bergamote

Les bergamotes se récoltent lorsqu’elles ont la peau jaune orangé

Lorsqu’elles arrivent à maturité, la peau des bergamotes passe du verdâtre au jaune-orangé, et leur chair prend un goût acide et amer. Elles doivent être lourdes et présenter une peau épaisse, lisse et brillante. Elles sont donc difficilement mangeables telles quelles ! C’est surtout le parfum contenu dans leur écorce qui est utilisé comme arôme ou sous forme d’huile essentielle.

La bergamote se conserve une semaine à température ambiante, mais il est préférable de la conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur où elle sera au frais et à l’abri de la lumière.

Comment consommer les bergamotes ?

À moins d’avoir un palais totalement insensible, il est difficile de manger la chair de la bergamote telle quelle, car elle est particulièrement acide et amère. En revanche, les bergamotes peuvent être confites pour être intégrées à des cakes, des brioches ou à des recettes salées comme le tajine. Voici la recette :

  1. Faire bouillir les bergamotes épluchées dans de l’eau pendant une heure
  2. Égoutter et laisser refroidir
  3. Préparer un sirop avec 500 g de sucre et 1 litre d’eau et faire bouillir
  4. Plonger les bergamotes dans le sirop et laisser mijoter à couvert et à feu doux pendant 30 minutes
  5. Faire refroidir pendant 12 heures les bergamotes dans le sirop
  6. Sortir les fruits du sirop et faire bouillir
  7. Remettre les bergamotes dans le sirop et faire bouillir de nouveau pendant 30 minutes

On peut utiliser les zestes et l’écorce qui sont très aromatiques. Pour cela, il faut les faire sécher puis les réduire en poudre pour agrémenter des desserts, crèmes, gâteaux ou confitures.

Citrus bergamia - bergamote

Thé Earl Grey à la bergamote

Le jus de bergamote se consomme frais ou peut entrer dans la préparation de crustacés ou du poisson. On peut aussi faire un excellent sirop avec 3 à 4 bergamotes, 25 cl d’eau et 500 g de sucre en poudre.

Il est également possible de réaliser une excellente confiture de bergamotes, souvent mélangées au citron ou à l’orange.

Quant aux feuilles, elles sont utilisées comme herbe aromatique, entre autres dans les cuisines thaïlandaise et malaisienne.

La bergamote, un fruit aux multiples vertus

Depuis quelques années, la bergamote est devenue très tendance. Elle est de plus en plus utilisée par les grands chefs et consommée dans les plats salés ou sucrés, ou même en infusion ou sous forme d’huile essentielle.

Il faut dire que le fruit du bergamotier recèle de nombreuses propriétés. Peut-être parce qu’il est très riche en vitamine C (utile pour renforcer ses défenses immunitaires), en vitamine A et en flavonoïdes, des molécules antioxydantes.

Citrus bergamia - bergamote

Ainsi, la bergamote serait utile pour :

  • Gérer le stress et améliorer l’endormissement et le sommeil (en infusion ou en huile essentielle)
  • Faciliter la digestion, le transit intestinal et éliminer les crampes d’estomac, les ballonnements, les diarrhées et les spasmes. La bergamote aurait un pouvoir vermifuge et permettrait aussi de lutter contre les parasites intestinaux (sous forme d’infusion)
  • L’huile essentielle de bergamote calme les irritations cutanées telles que l’urticaire ou le psoriasis. Elle a aussi des pouvoirs sur la purification des peaux grasses
  • La bergamote atténuerait la fatigue et aurait un effet sur les états dépressifs

Pour autant, l’huile essentielle de bergamote (comme toutes les huiles essentielles) a des agents réactifs puissants qui peuvent provoquer des réactions allergiques. Elle ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes et les enfants. De plus, elle est photosensibilisante et peut provoquer des réactions lors d’une exposition au soleil.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire