Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
arroser avec un tuyau microporeux
conseil

Arroser avec un tuyau microporeux

Tous nos conseils

L’arrosage avec un tuyau microporeux présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il permet d’optimiser l’irrigation de son jardin. En effet, ce tuyau perforé est un système simple d’usage, pratique et facile à installer. Positionné au plus près des pieds des végétaux, l’arrosage est très ciblé. L’eau suinte lentement, goutte à goutte, à travers les pores du tuyau, ce qui favorise une bonne imprégnation du sol et une humidité constante. Les plantes absorbent donc l’eau de manière optimale et régulière en étant desservies directement. Fini le gaspillage d’eau et le lessivage des sols. L’irrigation par tuyau poreux permet également un gain de temps en évitant les vas-et-viens avec un lourd arrosoir. Enfin, son prix est généralement abordable. Découvrez nos conseils pour arroser votre jardin d’ornement ou votre potager de façon écologique et économique.

C’est quoi un tuyau microporeux ?

Un tuyau microporeux est constitué de caoutchouc poreux. Finement perforé sur toute sa longueur, il laisse perler l’eau doucement à travers ses micropores. L’arrosage avec ce type de tuyau consiste à irriguer en une seule fois une surface de plantation de manière efficace, à très faible pression, directement au pied des plantes. Ce tuyau à l’avantage de ne pas mouiller le feuillage et donc de diminuer les risques de maladies cryptogamiques (champignons) qui surviennent souvent sur certains végétaux sensibles comme les tomates, courges ou rosiers, suite à des arrosages par aspersion. Cette solution d’irrigation permet également de limiter le gaspillage d’eau : celle-ci pénètre lentement dans le sol, les plantes ont le temps de l’absorber et il n’y a donc pas de lessivage du sol. De plus, la terre reste meuble, n’est pas tassée grâce au fin suintement du tuyau et aucune croûte de battance ne se créée en surface (croûte dure et imperméable augmentant le ruissellement). En revanche, le tuyau poreux réserve quelques petits inconvénients. Tout d’abord, étant fin pour laisser suinter l’eau, il est moins résistant qu’un tuyau arrosage classique. De plus, la diffusion de l’eau est moins uniforme sur toute la longueur, il y a en général plus d’eau qui s’écoule au début du tuyau qu’à la fin.

arrosage avec un tuyau microporeux, tuyau poreux

Arrosage aux pieds des plantes

Comment choisir son tuyau microporeux ?

Les tuyaux microporeux ont un prix raisonnable qui varie entre 10 et 60 Euros selon les kits et les accessoires inclus ou non (nez de robinet, raccords divers). Les longueurs peuvent aller de 10 jusqu’à 200 mètres. Les très longs tuyaux sont à couper en plusieurs sections. Couplées ensemble et alignées les unes à côté des autres entre les rangs de légumes d’un potager par exemple, elles forment un circuit alimenté par une seule et même arrivée d’eau. L’arrosage de plusieurs plantations se fait alors simultanément. Selon la surface du jardin, le tuyau peut être ajusté à la longueur souhaitée en le coupant ou en le rallongeant. Notez que les fabricants préconisent des longueurs maximales à respecter. Le diamètre de tuyau le plus couramment proposé fait 12 mm (intérieur), soit 16 mm en diamètre extérieur. Avant votre achat, déterminez approximativement la distance à arroser. Le tuyau doit être plus long que votre mesure. De plus, le débit, généralement précisé sur l’emballage de chaque modèle, oscille entre 1 et 10 litres d’eau par mètre de tuyau et par heure.

 

choisir un tuyau microporeux, modèle tuyau d'arrosage, tuyau poreux

Tuyau microporeux avec raccords

L'installation et l'utilisation d'un tuyau microporeux

Où et quand l’installer ?

Ce système est idéal pour l’irrigation de jeunes haies d’arbustes, massifs de fleurs, bordures, plantations étroites et pour les semis en ligne au potager. Il peut rester à la même place du printemps à l’été ou peut être déplacé d’un endroit à l’autre au fil du temps, comme bon vous semble, pour arroser d’autres plantations. L’installation du tuyau doit se faire après la plantation ou le semis, avant que les végétaux ne soient trop grands.

Comment le brancher ?

Si votre arrivée d’eau est loin de votre plantation, votre tuyau microporeux doit être raccordé à un tuyau d’arrosage classique qui, lui, est relié à votre robinet. Il peut également être branché directement à l’arrivée d’eau si celle-ci se trouve à côté de la zone à arroser. Une citerne servant de récupérateur d’eau de pluie peut aussi alimenter le tuyau, à condition que la cuve soit surélevée par rapport à la plantation à arroser.

Les raccords se fixant aux extrémités du tuyau sont souvent inclus dans les kits pour faciliter l’installation, comme le raccord avec réglage du débit qui permet de contrôler et régler le passage de l’eau. En option, les raccords de formes variées (coudés, en T ou Y) donnent la possibilité de créer un réseau d’arrosage en ligne.

Grâce à l’ajout d’un programmateur, vous pouvez prévoir une irrigation automatique de votre jardin aux horaires les plus favorables ou en cas d’absence.

 

Comment le disposer ?

Grâce à sa souplesse, il est facile de mettre en place le tuyau microporeux. Une fois raccordé à l’arrivée d’eau ou au tuyau d’arrosage classique, déroulez votre tuyau et disposez-le en ligne droite aux pieds des végétaux plantés serrés ou le long des semis. Pour les plants plus espacés ou les plantations en quinconce, faites-le zigzaguer entre les cultures. Vérifiez que le raccord servant de bouchon à l’extrémité est correctement fixé.

disposer tuyau microporeux, placer tuyau poreux, arrosage potager

Disposition de tuyaux d’arrosage en ligne (photo NRCS Massachusetts – Flickr)

Comment arroser avec un tuyau microporeux ?

Très doucement, ouvrez à peine le robinet d’arrivée d’eau. Fonctionnant à basse pression (de 0,5 à 1 bar), le robinet ne doit pas être totalement dévissé, au risque d’endommager le tuyau poreux. Si l’eau est expulsée sous forme de petits jets, cela signifie que la pression est trop forte et qu’il faut réajuster l’ouverture du robinet. L’eau doit se diffuser sous forme de gouttelettes sur toute la longueur du tuyau. Procédez à un test pour contrôler la quantité d’eau apportée aux plantes selon un temps précis en plaçant un large récipient entre deux végétaux et sous le tuyau, puis en ouvrant la vanne. Vous pouvez alors constater le débit d’eau et optimiser le réglage.

Quand et combien de temps arroser ?

Le matin et le soir sont les meilleurs moments de la journée pour mettre en route l’arrosage. En ce qui concerne la durée, 15 minutes suffises. Bien sûr, ce temps doit être réadapté selon la météo. En cas de forte sécheresse ou canicule, l’arrosage doit être prolongé. Pour réduire l’évaporation, un paillis est efficace et ne nuit pas au fonctionnement du tuyau microporeux.

Peut-on enterrer un tuyau microporeux ?

En fonction de la marque, certains tuyaux peuvent être enterrés dans une petite tranchée peu profonde (quelques centimètres) et recouverts d’une couche de terre non compactée. Si cette information n’est nullement précisée sur l’emballage ou dans la notice d’utilisation, nous vous déconseillons de l’enterrer. En effet, le contact avec la terre risque d’obstruer les micro-perforations. En revanche, il est parfaitement possible de le dissimuler sous un paillage, comme le paillis de lin.

Comment bien nettoyer et entretenir un tuyau poreux ?

Les micro-perforations peuvent se boucher avec le calcaire présent dans l’eau courante ou avec de petites particules présentes dans l’eau de pluie. Nettoyez le tuyau deux fois dans l’année : durant son utilisation en milieu de saison et avant de le remiser pour l’hiver. Pour cela, trempez-le dans un mélange d’eau (5 litres) et de vinaigre blanc (1 litre) durant une dizaine d’heures. Lorsque le calcaire est dissout, rincez longuement le tuyau, videz-le bien et laissez-le sécher avant de le ranger en l’enroulant sur lui-même. Stockez-le à plat de préférence.

Astuce : Si votre tuyau est raccordé à un réservoir d’eau de pluie, placez un bas en nylon en début de circuit, il servira de filtre.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire