Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Choisir une alstroemeria
conseil

Alstroemeria : comment bien les choisir en 3 points ?

Notre guide d'achat

Bienvenue dans le monde des Alstroemeria ou Lys des incas, ces jolies vivaces aux petites fleurs exotiques de couleurs vives. Plus ou moins aisées à cultiver, plus ou moins rustiques, d’une multitude de couleurs et de hauteur, de nombreuses séries et variétés sont sélectionnées pour notre plus grand plaisir.

Apprenez à connaître les Alstroemères pour les choisir selon vos goûts ou vos envies !

Alstroemère

Gaies et vives Alstroemères

Selon la couleur des fleurs

Il existe une multitude d’Alstroemères, toutes jolies et colorées. Elles ont toutes un point commun : 3 pétales centraux tigrés de brun, qui leur confèrent leur touche exotique. Ensuite, elles se déclinent en une grande palette de couleurs. Défrichons ensemble les différentes gammes de coloris.

Les Alstroemeria blanches

Les Alstroemères blanches sont les plus sobres des Lys des Incas. Elles ont un petit air romantique en plus de leur touche d’exotisme. L’ ‘Inticancha Magic White’ est la plus blanche de toutes, d’un blanc pur, ponctué de brun et d’une très légère touche de vert. La variété haute ‘Majestic Mazé’ est presque aussi blanche, avec une touche de vert un peu plus grande. ‘Garden Summer Sky’ est, elle, maculée de jaune. ‘Duc D’Anjou François’ nous rapproche de la gamme des roses, ses pétales sont lavés de rose pâle.

Les Alstroemeria roses et mauves

Les Lis des Incas roses sont ceux rencontrés le plus fréquemment. Ils existent dans une belle déclinaison : des plus chauds teintés de corail, au plus froids teintés de bleu, les mauves. Au milieu : des roses doux, des roses francs, des roses intenses. ‘Pitchounes Lola’ et ‘Duc Arthur’ sont de bons représentants de ce rose intense, fuchsia. Pour le rose corail, voyons du côté d’ ‘Inca Coral’, très doux. Le ‘Pitchounes Lucas’ s’orne quant à lui de fleurs mauves.

alstroemère

Alstroemères blanches et roses : ‘Majestic Mazé’, ‘Garden Summer Sky’, ‘Duc D’Anjou François’, ‘Duc Arthur’, ‘Inca lake’

Les Alstroemeria jaunes

Du jaune très pâle et doux de ‘Pitchounes Noah’ à la tonalité romantique au jaune très exotique de l’ ‘Inca Exotica’, l’ambiance n’est pas du tout la même ! Il y a aussi le beau jaune d’or de ‘Duc D’Anjou Nicolas’. Une fois n’est pas coutume, on trouve aussi une variété parfumée : ‘Sweet Laura’ au parfum et au tempérament épicé.

Les Alstroemeria orangées

‘Duchesses Aliénor’ est une belle damoiselle orangée teintée de saumon, quand l’Alstroemeria aurea ‘Orange King’ flamboie d’orange vif.

Les Alstroemeria rouges

Rouge corail avec ‘Duc D’Anjou Louis’ ou ‘Duchesses Diane’, rouge-rose avec ‘Garden Summer Red’, rouge profond avec ‘Inticancha Red’, rouge intense avec ‘Mars’, le rouge va bien aux Alstroemères et permet de ponctuer de petites fleurs intenses les massifs aux couleurs chaudes ou contrastées.

Alstroemère

Alstroemères aux couleurs chaudes : ‘Majestic Briançon’, ‘Sweet Laura’, ‘Orange King’, ‘Pitchounes Stella’, ‘Mars’

Les multicolores

Plusieurs cultivars s’en donnent à cœur joie en mélange de couleurs intense ou en camaïeu doux. Originales, les Alstroemères multicolores gagnent encore en exotisme et sont souvent très tigrées ! Évoquons la panthère ‘Duchesses Marguerite’, couvertes de stries, très dessinée. ‘Majestic Chinon’, rouge, est également très tigrée. Le Lis des Incas ‘Indian Summer’, connu et apprécié, est doté d’un feuillage vert-bronze qui met en valeur ses fleurs multicolores et flamboyantes. Dans la série ‘Majestics’, de nombreuses variétés s’ornent de doux mélanges chatoyants aux tons orangés et saumon, comme ‘Majestics Avrillé’.

Alstroemère

Palme de l’exotisme pour les Alstroemères multicolores : ‘Indian Summer’, ‘Majestics Chartrené’, ‘Duchesses Marguerite’

Selon la rusticité

L’Alstroemeria est globalement peu rustique. Cependant, il existe des différences importantes selon les variétés en termes de tolérance au gel. Certains cultivars vont craindre des gelées dès -5 °C quand d’autres vont tolérer des gelées ponctuelles à -15 °C. Observons les différentes séries d’Alstroemères de plus près, des plus gélives aux plus résistantes.

La série ‘Pitchounes’

Les Alstroemères ‘Pitchounes’ sont classées en zone USDA 9a. Elles sont faiblement rustiques, elles peuvent tolérer de brèves gelées de l’ordre de -5 °C. Réservez-les aux régions aux hivers cléments ou à la culture en pot.

Les séries ‘Inticancha’, ‘Duchesses d’Anjou’ et ‘Inca’

Les séries ‘Inticancha’, ‘Duchesses d’Anjou’ et ‘Inca’ sont classées en zone USDA 8b. Les Lys des Incas ‘Inticancha’ vont résister à des gelées ponctuelles de -5 à -8 °C. Mêmes conseils que pour les ‘Pitchounes’ : idéales en pot ou à réserver aux régions aux hivers doux.

Les séries ‘Majestics’ et ‘Duc d’Anjou’

Classées en zone USDA 8a, les séries ‘Majestics’ et ‘Duc D’Anjou’ font partie des Alstroemères les plus rustiques. Elles peuvent ponctuellement tolérer des gelées de -12 à -15 °C.

La série ‘Summer Paradise’

La série la plus rustique : ‘Summer Paradise’ est classée en zone USDA 7b, ses cultivars supportent des gelées de l’ordre de -15 °C.

Ces 3 dernières séries peuvent être cultivées en pleine terre à condition de protéger la souche d’un épais paillis organique et de leur faire bénéficier d’un sol drainé.

Selon la hauteur et l'utilisation

Enfin, envisageons les Lys des incas sous l’angle de leur hauteur et de leur utilisation. En effet, les plus petites, les bien nommées ‘Pitchounes’ vont culminer à 25 ou 30 cm quand les plus hautes atteignent 80 cm de hauteur.

Les variétés de 25 à 35 cm de hauteur

Les séries ‘Pitchounes’, ‘Inticancha’ et ‘Duchesses’ sont des variétés de 25 à 35 cm de hauteur. Elles sont idéales à cultiver en pot d’autant plus qu’elles sont peu rustiques. Elles sont aisées à faire pousser en terreau. Vous pouvez aussi les installer en pleine terre dans les régions les plus méridionales en sol bien drainé et peu calcaire.

Les variétés de 40 à 50 cm de hauteur

Les séries ‘Inca’ et ‘Duc D’Anjou’ sont adaptées à la culture en pot et en pleine terre au premier plan des massifs. Elles forment des plantes de 40 à 50 cm de hauteur en fleur. Elles sont plus polyvalentes, car elles sont aussi plus rustiques. Elles peuvent tolérer des gelées passagères de – 5 à – 8 °C pour ‘Inca’ et – 12 à -15 °C pour ‘Duc D’Anjou’. En pleine terre, assurez-leur un paillage fourni l’hiver et impérativement un sol drainé. En bordure de massif, elles égaient de leurs fleurs légères et vives tout type d’ambiance.

Les variétés de 60 à 85 cm de hauteur

Les séries ‘Majestics’ et ‘Summer Paradise’ sont les plus hautes. Elles trouvent volontiers leur place en bordure ou en milieu de massif. Elles résistent à des gelées de l’ordre de -15 °C, ce sont les plus rustiques des Alstroemères. Elles ont cependant, comme leurs cousines, toujours besoin d’un sol drainé et peu calcaire et d’un paillage protecteur.

Quelques autres variétés d’Alstroemères dans cette catégorie de taille et de rusticité se cultivent également bien en pleine terre, comme l’Alstroemère ligtu-hybride, l’Alstroemère ‘Mars’, ‘Mauve Majesty’, l’Alstroemeria auriantica et auriantica ‘Orange King’.

Alstroemere

En pot ou en pleine terre, trouvez une place aux Alstroemères

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire