Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Les Saints de Glace : date, origine et conseils

Que vous soyez jardinier débutant ou averti, vous ne pouvez pas ne pas avoir entendu parler des fameux « Saints de Glace ». Quand seront-ils de passage ? Faut-il se conformer aux dictons populaires et attendre qu’ils soient passés pour commencer le potager et installer les jardinières ? Que doit-on redouter de cette période ? On vous dit tout !

Les Saints de Glace, qu’est-ce que c’est ?

Les « Saints de Glace » désignent une période du mois de mai qui est traditionnellement associée à la lune rousse, qui intervient après Pâques. Il s’agit, dans les faits, de quelques jours un peu critiques au jardin, durant lesquels des gelées tardives peuvent survenir.

C’est quand ? La date des Saints de Glace

Inutile de chercher quand seront les Saints de Glace cette année ! C’est tous les ans à la même date : les 11, 12 et 13 mai. Ces trois dates correspondent respectivement, dans l’ancien calendrier, à la Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais. Dans les régions les plus fraîches, on rajoute un ultime compère : Saint Urbain, célébré le 25 mai.

dicton populaire Saints de Glace

Peut-on planter avant les Saints de Glace ou doit-on attendre ?

Bien entendu, il est possible de planter tous les végétaux qui résistent au gel avant cette période : arbres, arbustes et vivaces rustiques.

Par contre, évitez d’installer au jardin les fleurs annuelles gélives (les pétunias, les impatiens...) et les tous les légumes frileux comme les tomates, les aubergines, les courgettes, les piments. Un autre facteur à prendre en compte est, évidemment, la région où se situe votre jardin. Les risques de gelées tardives sont bien moindres à Nice qu’à Strasbourg où il vous faudra attendre la fin mai pour être totalement sorti de la zone de danger.

Ceci étant dit, dans les faits, statistiquement, il semble que le risque de gel ne soit pas si important.

Alors, si cela fait 10 jours que vous jardinez en t-shirt et que vous êtes impatient de commencer votre potager, rien ne vous empêche d’installer quelques pieds de tomates. Gardez cependant un œil sur les prévisions météorologiques, mais aussi sur le ciel car les nuits sans nuages sont propices aux gelées. Prévoyez de quoi protéger vos semis et plants du froid… au cas où… et tout devrait bien se passer !

Par contre, si vous faites partie des jardiniers de nature inquiète, pas très joueurs ou étourdis : patientez ! Après tout, chaque chose en son temps… et plantés tardivement, mais en sol bien réchauffé, des légumes installés fin mai ou début juin rattraperont vite ceux plantés beaucoup plus tôt.

Articles connexes


Blog

Vague de froid : 3 choses simples à faire au jardin après un gel sévère

Le "Paris Moscou" a glacé nos jardins ces derniers jours… Les figeant même parfois sous...
Lire la suite +

Blog

Potager : protéger semis et cultures du froid

C’est bientôt l’heure des premiers semis au potager. Et en cette année, riche en surprises...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(6 votes, moyenne: 3.83 sur 5)

11 réflexions au sujet de « Les Saints de Glace : date, origine et conseils »

  • Sylvaine

    Je n'ai pas de potager mais j'attends toujours que les Saints de glace soient passés pour mettre en terre mes annuelles et mes dahlias. Même si, habitant tout près de Paris, l'effet "îlot urbain" nous protège des gelées tardives.
    Bon lundi de Pâques

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour Sylvaine !

      Oui, c'est plus prudent... Pour ma part, j'installe quand même quelques annuelles pas trop frileuses mais seulement si j'ai quelques "doublures" qui restent sous abri. La situation du jardin joue aussi : les risques sont moins importants si celui est abrité du vent ou en ville, en effet.

      Répondre
  • Danie

    Bonjour
    On m'a parlé des cavaliers, qui seraient aussi une période critique pour le jardin. Auriez vous des renseignements à ce sujet?

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour Danie !
      Les cavaliers ou cavaliers du froid sont en effet bien moins connus. Il s'agit de Saint Georges, Saint Marc, Saint Eutrope et Sainte Croix (23 avril, 25 avril, 30 avril et 3 mai) et ils "ouvrent la marche" car ils arrivent au moment de la lune rousse (rousse pour la couleur que prennent les feuillages quand ils sont mordus par le froid) qui suit Pâques. Et cette année, on peut dire qu'ils sont virulents… ce qui confirme que la prudence doit être de mise !

      Répondre
  • Robert

    Bonjour Danie et Ingrid,
    tout a fait d'accord pour les cavaliers, juste une petite précision. en effet les Saint de glace sont connus principalement dans le nord de la France (au dessus d'Avignon) alors que les cavaliers sont plutôt connus dans le sud méditerranéen.
    amicalement.

    Répondre
    • Ingrid

      Merci Robert pour cette précision ! Originaire du Nord, je connais en effet plutôt les Saints de Glace :-)

      A très bientôt sur le blog !

      Répondre
  • […] très encombrée par les légumes frileux qui ne peuvent être installés au jardin avant les Saints de Glace. Bien que la serre froide ne convienne pas aux semis très précoces, parfois réalisés dès […]

    Répondre
  • Aipaminomdas

    Un dicton occitan fait référence à trois jours d'avril comme saints de glace :( les 23, 25, et 27) notamment en célébrant les fêtes de Saint Georges et de Saint Marc.

    Répondre
  • taratatouille

    bonjour, je m'inscris sur ce site pour échanger nos recettes . bonne journée.
    taratatouille

    Répondre
  • André Jean

    Bonjour, il semblerai que le faut d'attribuer ces phénomènes à des dates précises soit faussé par le décalage des solstices.
    I faudra attendre (honnêtement je sais plus) mais 2145 pour retrouver les dates célèbres. De toutes façons suivant le régions il peut geler jusque fin mai.
    Alors, on protège e voilà...

    Répondre
  • jacky

    bonjour jean.
    Autour de la terre se trouvent satellisés plusieurs nuages de poussières cosmiques.L'un de ces nuages se trouve à l'extérieur de l’orbite de la terre durant une moitié de l'année et s'interpose ensuite entre la terre et le soleil durant l'autre moitié.Ainsi vers la mi-novembre il y a un réchauffement en l'absence de ce nuage "été de la saint martin".A l'inverse vers la mi-mai ce nuage fait écran,d’où le refroidissement "les saints de glace"

    Répondre
Laisser un commentaire