Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

J’ai testé pour vous : une formation en permaculture

La permaculture, c’est tendance ! On en entend parler presque partout : dans les magazines de jardinage, aux foires des plantes, à la télévision… et nombreux sont les jardiniers qui se disent pratiquer la permaculture.
Peut-être êtes-vous, vous-même, tenté par une formation sur le sujet... Bonne nouvelle : j'ai testé pour vous une formation en permaculture et voici mon avis !

1) Pourquoi j'ai suivi une formation en permaculture ?

Lorsque je me suis décidée à suivre une formation en permaculture, j'étais déjà persuadée que celle-ci constituerait un enrichissement personnel et professionnel qui serait aussi bénéfique dans ma vie de tous les jours. En la choisissant bien, je savais que je pourrais la faire valoir auprès de mes collaborateurs ou de mes futurs employeurs. Je l'ai pensé comme une véritable plus-value professionnelle car je savais que je pourrais la valoriser dans le cadre de mon métier de paysagiste.

D’un point de vue personnel, j'attendais aussi que cette formation en permaculture m'ouvre de nouvelles voies de réflexion sur moi-même, sur ma manière de penser, de consommer et de vivre. Je l'ai vu comme une une occasion unique pour me questionner et me focaliser sur mes projets de vie. J'y voyais l'opportunité d’y poser toutes mes questions et surtout de rencontrer des personnes qui, comme moi, souhaitent en apprendre plus et agir en conséquence.

Et je ne fut pas déçue! Cette formation est même allée au-delà de mes espérances. J’ai été agréablement surprise de tout ce que j’ai pu apprendre auprès du formateur ou des autres participants. Ce fut possible j'ai pu trouver la formation qui correspondait à mes attentes.

2) Comment j’ai choisi le thème de ma formation en permaculture ?

Il est indispensable de se renseigner sur la formation que l’on choisit. En effet, le terme permaculture est très large. Il peut aussi bien s’appliquer au jardin d’un particulier, qu’aux terrains maraîchers d’un professionnel, à une maison ou même une entreprise.

Par ma formation, j’ai choisi une formation en permaculture consacrée au design en permaculture. Mon objectif était de créer des designs en permaculture que ce soit des jardins, des projets ou une maison. En tant qu'ingénieur paysagiste, je valorise cet atout supplémentaire lors de mon activité professionnelle : la conception de jardins. Le design en permaculture lui fait tout simplement écho.

Il existe d’autres thématiques en permaculture que vous pouvez choisir selon votre profil et vos projets :

  • Le maraîchage professionnel en permaculture,
  • La permaculture urbaine,
  • La maison bioclimatique,
  • La permaculture sociale : comme la communication non violente…
  • Les villes en transition.

thèmes des formation en permaculture
Fleur de la permaculture : des thèmes variés

Le thème choisi doit s’adapter à vos projets, vos questionnements et votre situation professionnelle et/ou personnelle.

Lorsque vous choisissez votre formation, le tarif est également un critère important car que peu de formation peuvent être prises en charge. Je vous recommande également de vous méfier des sites commerciaux ou autres arnaques qui surfent sur la vague permaculture. De nombreuses personnes profitent de l’engouement pour se dire "permaculteur" et proposent des formations alors qu’ils ne sont nullement qualifiés. La permaculture ne peut s’apprendre que par les livres, elle s’applique sur le terrain et pas tout seul dans son coin : c’est une démarche ouverte avec les autres.

Je peux vous conseiller deux sites de formation qui proposent des initiations, stages ou cours certifiés en permaculture : l’université populaire de permaculture et Brin de paille.

Pour ma part, j’ai opté pour le site de l’université populaire de permaculture qui recense de nombreuses formations par date et dans toute la France. Vu que ma formation ne pouvait être prise en charge, j'ai pris en compte le temps consacré, l’argent investi et le retour professionnel et personnel que cela m’a apporté. Aujourd'hui, je suis parfaitement satisfaite de l’investissement que j’ai pu faire en réalisant cette formation.

3) Comment j'ai choisi la durée de ma formation en permaculture?

Il existe plusieurs types de formation selon leur durée. J’ai pu débuter par les conférences ou séances de 2 ou 3 heures qui présentent les bases de la permaculture. Elles sont introductives et vous permettent de vous initier à cette thématique. Vous pouvez poser des questions aux intervenants, généralement calés, et vous assurer que le thème vous intéresse. Je peux vous conseiller 2 sources pour certaines de leurs conférences et ateliers en permaculture à Paris : la recyclerie et acteurs du Paris durable.

Puis, il est possible d’approfondir un peu plus le sujet le temps d’un week-end de formation sur site. Très formateurs cette période généralement sur le terrain est idéale pour les projets personnels et l’initiation de futurs professionnels.  En général, ces week-ends présentent des parties théoriques et des parties pratiques. L’approche terrain y est importante ainsi que les échanges avec les autres participants.

Ensuite, une fois que les bases sont bien acquises et que vos projets confirment votre intérêt pour la permaculture, vous pouvez poursuivre comme moi grâce à des cours certifiés de permaculture. Il s’agit d’une formation de 10 jours. Je la conseille pour les futurs professionnels du domaine. Dans mon cas, j'ai eu une formation divisée en 2 périodes de 5 jours positionnées sur les vacances scolaires : une période en octobre et une période en février. C’était idéal pour moi vu que je travaille moins durant les vacances scolaires. Cette formation fut une mine d’or pour mes propres projets et mon réseau. Les thématiques permaculturelles ont pu être approfondies et non survolées. Et quel plaisir d’échanger avec les autres participants qui sont sur une même longueur d’onde que vous !

Je conseille sans hésiter ces cours certifiés pour les personnes souhaitant s’orienter professionnellement en permaculture (futur maraîcher, designer en permaculture, animateur en permaculture…). Il est possible également de suivre cette formation par les particuliers très passionnés qui veulent en savoir beaucoup plus.

Pour finir, il existe le diplôme appliqué de permaculture. Cette formation est conçue pour les futurs formateurs. Très poussé, de longue durée (2 ans minimum) et technique (rédaction d’un dossier conséquent), ce diplôme vous permet de valider vos expériences de terrain et vos connaissances par un jury de diplômés. Je ne conseille cette formation que pour ceux qui veulent à leur tour former des permaculteurs lors de cours certifiés de permaculture.

4) Comment j'ai choisi ma formation : l’importance du formateur et du cadre de formation

Lorsque vous avez choisi la durée de formation et son thème principal, intéressez-vous aux formateurs présents!

Assurez-vous qu’ils aient eux même suivi une formation certifiante ou diplômante ou que leur expérience ou renommée soient témoin de leur professionnalisme. Par exemple, les cours certifiés de permaculture sont uniquement animés par des diplômés (DPA diplôme appliqué de permaculture) alors que les week-end d’initiation peuvent être animés par des personnes certifiées (Certificat de design en permaculture).

De plus, chaque formateur apporte toujours une touche différente selon son propre parcours, ses affinités et ses envies. C’est à vous d’étudier son profil pour savoir si celui-ci vous conviendra.

Lors de mon cours certifié en permaculture, j’ai eu la chance d’avoir Sacha Guégan comme formateur. J'ai été attirée par son profil rigoureux et cartésien en tant qu'ancien ingénieur dans l’automobile. J'ai pu comprendre qu'il a eu le temps de l'expérience grâce à un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole (BPREA) et 10 ans d’expérience en permaculture appliquée notamment à la ferme du Bec Hellouin, référence française en permaculture. Pour finir, j'ai vérifié l'obtention de son diplôme de permaculture appliquée qu'il a obtenu en 2015.

J'ai eu ma formation sur 2 sites : dans les jardins partagés d’Orry la Ville et au château de Pontarmé. Le lieu de la formation m’a immédiatement parlé. La présence d’un jardin partagé m’intéressait beaucoup vu que je travaille souvent dans ce genre de contexte. J'y ai vu l'occasion de sortir en extérieur pour faire des études de terrain. Et c'est ce que nous avons fait tout comme réaliser une haie en osier vivant, revoir la technique de semis, faire une sortie plantes sauvages … Même dans le froid, nous y avons tous pris du plaisir. Et quel plaisir de partager de moments où les sourires sont tous au rendez-vous!

Atelier en extérieur durant ma formation en permaculture
Tressage d'une haie en osier vivant durant ma formation en permaculture

5) Comment j'ai profité au maximum de ma formation en permaculture?

J'ai choisi de valoriser ma formation sous toutes ces formes : pour me faire plaisir, apprendre, créer du réseau, avoir des retours d’expériences et des avis extérieurs sur mes propres projets. Même si je connaissais déjà des techniques en permaculture, c'était intéressant de connaître celles des autres avec leurs petites astuces personnelles.

J’ai eu le plaisir de rencontrer des personnes qui possèdent le même intérêt que moi pour des sujets de société comme le réchauffement climatique, les pollutions, la surconsommation… Ce fut une vraie bouffée d’air frais que de partager et d’échanger avec eux. J'ai adoré cette occasion unique de faire connaissances avec ces personnes. Ils ont été une source d’inspiration pour mes propres projets et m'ont donné la pêche pour aller encore plus loin.

Conviviale, ma formation à la clairière des Sources a été un véritable plaisir partagé entre sourires, joie de vivre, intenses réflexions et apprentissages. Je recommande sans hésiter!

organisme de formation
Organisme organisateur de la formation : La clairière des Sources

6) Et après ma formation ?

Vu que la formation fut longue, j'ai pu garder contact avec les autres participants grâce à Facebook et whatsapp. Grâce à cela, je prolonge ma formation : je découvre les photos des autres, leurs ressources biblio et surtout, j'adore voir l’avancée des projets de chacun. J’en suis ravie !

Même si j'ai terminé ma formation, j'ai encore beaucoup à faire : relire mes notes, regarder les documentaires que l'on m'a conseillés, approfondir encore certains sujets comme la communication non violente. Ma formation est une véritable mine d’or que je dois encore explorer. Par exemple, j'ai encore beaucoup ouvrages à dévorer :

Alors n'hésitez pas à sauter le pas pour vous former!

Articles connexes


Blog

Permaculture et jardin potager, on en parle ?

S’il est bien un sujet qui questionne et qui passionne, c’est la permaculture. Jugez plutôt ...
Lire la suite +

Blog

10 légumes perpétuels ou vivaces pour potager durable et autonome

Un potager durable et automne, où les légumes ne demanderaient presque pas d'entretien et repousseraient avec...
Lire la suite +

Blog

7 façons d’apprendre à jardiner

Il existe deux types de jardiniers : ceux qui sont tombés dedans quand ils étaient petits...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)
Laisser un commentaire