Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Visite au jardin de Piet Oudolf à Hummelo

L'année dernière, j'ai enfin pu concrétiser un rêve depuis longtemps caressé... visiter le jardin naturaliste de Piet Oudolf à Hummelo, auquel un livre vient d'être consacré (malheureusement non traduit). C'est là que le célèbre paysagiste de la "Nouvelle Vague" a pu expérimenter avec bonheur les principes de création d'un jardin naturaliste, souvent en forme de "prairie" imitant la nature, essayer quantité de variétés de vivaces et de graminées dont il a lui-même sélectionné de nouvelles variétés... bref, non content d'être le nom d'un très beau Stachys, "Hummelo" est celui d'un vrai temple du jardin naturel que tout véritable admirateur se doit de visiter au moins une fois dans sa vie !

Après la fermeture de la pépinière tenue par Anja Oudolf, de grandes parties du jardin ont été recomposées, ajoutez à cela que le jardin naturaliste est par nature en constante évolution, et vous serez surpris de découvrir sur place ce jardin dont la structure vous était pourtant familière à force de l'avoir vu photographié dans les magazines et les livres de Piet Oudolf, complètement transformé par de nouvelles plantations au sommet de l'art du "jardin de prairie", style naturaliste et contemporain, tout à fait à sa place dans le paysage rural de cette commune d'à peine 1370 habitants dans la région d'Arnhem au centre des Pays-Bas.

Cela ne remplacera pas une visite à Hummelo, mais voici pour vous donner (encore plus !) envie,  une sélection de photos prises l'année dernière dans le jardin...

Le ton est donné dès l'arrivée, le visiteur se retrouve face à une superbe et vaste prairie stylisée qui forme écho aux lignes sobres et modernes de la maison du couple Oudolf. Le ton est donné dès l'arrivée, le visiteur se retrouve face à une superbe et vaste prairie stylisée qui forme écho aux lignes sobres et modernes de la maison du couple Oudolf.
Les vivaces occupent le moindre espace, allant jusqu'à se ressemer entre les pavés de l'allée qui mène aux anciens pieds-mères Au premier plan, une graminée peu courante, le Calamagrostis emodensis Les vivaces occupent le moindre espace, allant jusqu'à se ressemer entre les pavés de l'allée qui mène aux anciens pieds-mères Au premier plan, une graminée peu courante, le Calamagrostis emodensis
Les anciens pieds-mères de la pépinière forment maintenant des plates-bandes foisonnantes, pleines de vivaces de prairie peu communes ! Les anciens pieds-mères de la pépinière forment maintenant des plates-bandes foisonnantes, pleines de vivaces de prairie peu communes !
Une prairie stylisée avec des graminées et des vivaces américaines et européennes, particulièrement belle en cette fin du mois d'août, occupent l'espace situé entre la nouvelle habitation et la partie la plus ancienne de du jardin située derrière le corps de ferme Une prairie stylisée avec des graminées et des vivaces américaines et européennes, particulièrement belle en cette fin du mois d'août, occupent l'espace situé entre la nouvelle habitation et la partie la plus ancienne de du jardin située derrière le corps de ferme
Plutôt que d'emprunter l'allée centrale, je préfère contourner (plusieurs fois) la prairie pour en admirer tous les détails ! Plutôt que d'emprunter l'allée centrale, je préfère contourner (plusieurs fois) la prairie pour en admirer tous les détails !
Les anciennes dépendances de la ferme, très pittoresques, ont été transformées en petits salons accueillants. Dans la cour de la ferme, des massifs de vivaces et d'arbustes rares ou intéressants, comme cet Euonymus planipes, occupent les anciens carrés de la pépinière d'Anja Oudolf (aujourd'hui fermée) Les anciennes dépendances de la ferme, très pittoresques, ont été transformées en petits salons accueillants. Dans la cour de la ferme, des massifs de vivaces et d'arbustes rares ou intéressants, comme cet Euonymus planipes, occupent les anciens carrés de la pépinière d'Anja Oudolf (aujourd'hui fermée)
Le joli corps de ferme est finalement lové dans un cocon de plate-bandes associant des vivaces très hautes, comme ces Eupatorium maculatum 'Riesenschirm', et des graminées en bonne proportion, qui se fondent à merveille avec l'environnement rural de Hummelo Le joli corps de ferme est finalement lové dans un cocon de plate-bandes associant des vivaces très hautes, comme ces Eupatorium maculatum 'Riesenschirm', et des graminées en bonne proportion, qui se fondent à merveille avec l'environnement rural de Hummelo
Posé sur la pelouse, ce rond d'ifs taillés apporte un effet structurant permanent. Grâce à sa géométrie douce, sans arêtes, il assure une forme de transition entre le partie du jardin proche de l'habitation, plus structurée, et le jardin de prairie qui s'étend jusqu'aux limites du terrain Posé sur la pelouse, ce rond d'ifs taillés apporte un effet structurant permanent. Grâce à sa géométrie douce, sans arêtes, il assure une forme de transition entre le partie du jardin proche de l'habitation, plus structurée, et le jardin de prairie qui s'étend jusqu'aux limites du terrain
Cette partie du jardin située à l'avant de l'ancien corps de ferme, la plus ancienne et la plus souvent photographiée, a été reprise par le paysagiste pour en faire une vaste prairie parcourue d'étroites allées en briques. Cette partie du jardin située à l'avant de l'ancien corps de ferme, la plus ancienne et la plus souvent photographiée, a été reprise par le paysagiste pour en faire une vaste prairie parcourue d'étroites allées en briques.
A Hummelo, c'est dans une véritable prairie qui nous arrive à la taille que l'on doit progresser pour découvrir des association de vivaces et de graminées plus belles les unes que les autres ! D'étroites allées en briques nous permettent de progresser dans une prairie naturaliste de vivaces et de graminées qui nous arrive à la taille !
Naturaliste à souhait, cette scène associe des vivaces de terrain frais à des graminées dans le style "prairie" typique de la "Nouvelle vague" Naturaliste à souhait, cette scène associe des vivaces de terrain frais à des graminées dans le style "prairie" typique de la "Nouvelle vague"
L'association de 2 vivaces légères mais qui ne manquent pas de caractère : Lythrum virgatum et Persicaria amplexicaulis 'Firedance', noyées dans un océan de graminées dorées (Deschampsia caespitosa) L'association de 2 vivaces légères mais qui ne manquent pas de caractère : Lythrum virgatum et Persicaria amplexicaulis 'Firedance', noyées dans un océan de graminées dorées (Deschampsia caespitosa)
Une association inédite tout en douceur et en subtilité : Pycnanthemum et Aster x frikartii Une association inédite tout en douceur et en subtilité : Pycnanthemum sp. et Aster x frikartii
Une des vivaces favorites du jardin, la Sanguisorbe agite délicatement ses fleurs en boutons très graphiques devant la graminée Eragrostis curvula Une des vivaces favorites du jardin, la Sanguisorba 'Arnhem' agite délicatement ses fleurs en boutons très graphiques devant la graminée Eragrostis curvula
Cette magnifique ombellifère, Selinum wallichianum, est devenue mon "Graal" et celui de nombreux autres jardiniers (comme Ingrid !) après l'avoir découverte en couverture du livre "Jardins d'Avenir" de Piet Oudolf et Noel Kingsbury (éditions du Rouergue). Elle est ici associée aux épis de Verbena hastata et à la graminée Deschampsia caespitosa Cette magnifique ombellifère, Selinum wallichianum, est devenue mon "Graal" et celui de nombreux autres jardiniers (comme Ingrid !) après l'avoir découverte en couverture du livre "Jardins d'Avenir" de Piet Oudolf et Noel Kingsbury (éditions du Rouergue). Elle est ici associée aux épis de Verbena hastata et à la graminée Deschampsia caespitosa
Les plantes qui se ressèment spontanément, comme ce Verbascum phlomoides, apportent du mouvement et de la surprise dans le jardin naturel Les plantes qui se ressèment spontanément, comme ce Verbascum phlomoides, apportent du mouvement et de la surprise dans le jardin naturel
Les haies composées d'essences locales (charmes, aubépines...) et taillées irrégulièrement sur le bord extérieur de la propriété participent à l'intégration paysagère de jardin d'Hummelo Les haies composées d'essences locales (charmes, aubépines...) et taillées irrégulièrement sur le bord extérieur de la propriété participent à l'intégration paysagère de jardin d'Hummelo
Aux limites de la prairie, j'ai découvert cette belle association entre l'hélénium 'Rubinzwerg' (une excellente variété !) et un Panicum à feuillage bleu métallisé, parfaite sur le fond vert sombre de la haie de hêtres Aux limites de la prairie, j'ai découvert cette belle association entre l'hélénium 'Rubinzwerg' (une excellente variété !) et un Panicum à feuillage bleu métallisé, parfaite sur le fond vert sombre de la haie de hêtres
Vue vers la ferme depuis le centre de la prairie de Deschampsia Vue vers la ferme depuis le centre de la prairie de Deschampsia
Favorite du jardin d'Hummelo et plante "naturaliste" par excellence, l'imposante eupatoire 'Riesenschirm', haute de plus de 2 mètres, est ici "ramenée à l'échelle" grâce à une haie de charme plus grande qu'elle ! Favorite du jardin d'Hummelo et plante "naturaliste" par excellence, l'imposante eupatoire 'Riesenschirm', haute de plus de 2 mètres, est ici "ramenée à l'échelle" grâce à une haie de charme plus grande qu'elle !

Informations pratiques

En 2016, le jardin est ouvert jusqu'au 22 octobre les jeudi, vendredi et samedi de 11h00 à 16h00. L'entrée coûte quelques euros à remettre à l'accueillante Anja Oudolf !

Pour plus d'informations sur les horaires d'ouverture et comment s'y rendre, vous pouvez visiter la page : http://oudolf.com/private-garden (en anglais et néerlandais uniquement).

Articles connexes

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile (4 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Visite au jardin de Piet Oudolf à Hummelo »

  • Fontenilles

    Magnifique

    Répondre
  • anne

    pour moi , ces essais de jardins genre permaculture n'ont aucun intérêt. cela me fait penser à ce jardin plume dont la réputation est très surfaite . J'y suis allée 2 fois et la 2 ème fois était pour ne pas rester sur une mauvaise opinion , mais hélas elle s'est confirmée. Ce ne sont pas des jardins décoratifs , mais des champs d'expositions degraminées certes beaux mais sont très loin d'avoir la beauté de vrais prés à la campagne ou à la montagne

    Répondre
Laisser un commentaire