Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

La Réunion, site de trésors botaniques, mais pas que...

Récemment rentrée d'un voyage de deux semaines à la Réunion, j'ai eu très envie de partager ici quelques bribes de mon expérience, du côté du végétal bien entendu...En premier lieu, ce qui frappe quand on fait sa première randonnée à la Réunion, c'est la diversité du paysage. On peut passer d'une forêt verte et luxuriante à un spectacle lunaire d'une rare beauté, rien qu'en grimpant un peu.

La Plaine des Sables, site mythique de l'île, offre une vision à couper le souffle d'un paysage désertique; la végétation y est donc rarissime, la moindre apparition végétale dénotant fortement dans cet environnement austère : substrat fin, pluviométrie élevée, fortes variations de températures...certaines espèces ne sont même connues pratiquement que dans cette localité, comme le Myosotis de Bourbon (Cynoglossum borbonicum). Le plateau en contrebas se végétalise un peu plus, accueillant alors diverses bruyères, graminées et arbustes typiques de cette région de l'île.

La Réunion est finalement comme un grand jardin bien composé, et équilibré par une paysagiste hautement qualifiée : Dame Nature sait assurément de quoi elle parle. Le voyage se fait tout en nuance, sans jamais de lassitude, tant il y a à découvrir et à raconter. L’intervention humaine y est souvent délicate (évitons pour cette fois-ci le sujet du projet de la nouvelle route du littoral et son impact meurtrier sur la biodiversité terrestre et marine...) et respectueuse, de la réalisation de dalots (pour la canalisation d'eaux pluviales) totalement insérés dans l'environnement, à l’arrangement des sentiers de randonnées. Les associations naturelles sont à couper le souffle, et l'émotion est là quand on réalise que la nature seule a peint ces délicats tableaux. L'occasion pour moi de découvrir des espèces incroyables, mais aussi de retrouver quelques scènes plus habituelles :

Fuchsia (F. magellanica) et Erigeron (E.karvinskianus)
Fuchsia (F. magellanica) et Erigeron (E.karvinskianus)

Mais ce qui fait la force de l'île, ce sont les réunionnais qui, en véritable amoureux de leur terre, sont ravis de partager ces trésors des tropiques. A l'occasion de la visite du jardin des Parfums et des Épices (voir le site ici),  j'ai pu me rendre compte qu'au delà de la richesse paysagère et botanique, c'est un patrimoine culturel unique que la Réunion peut offrir. Et le créole, comme base métissée de cet héritage.  Allez rencontrer Didier et Michel, les anges-gardiens du jardin : ce sont eux qui en parlent le mieux...Ils vous raconteront aussi les communs et les exceptionnels du coin, discuteront espèces indigènes et exotiques.

Ils vous feront déambuler dans leur paradis, où ils semblent connaître tous les secrets des quelques 1500 plantes qui s'y trouvent : arbustes, arbres, palmiers et épiphytes...de la hauteur à la démesure, les yeux restent grands ouverts, comme par exemple lors de la découverte de la rose de porcelaine (Etlingera elatior) :

Enfin, au jardin des épices et des senteurs, tous les sens sont en éveil : la vanille embaume, la cannelle et le curcuma se goûtent (pas trop pour ce dernier, à cause de ses propriétés hautement hallucinogènes...). Et si vous êtes chanceux, le guide vous laissera même déguster un peu de Ti-jacque (ou jaquier), ce surprenant fruit gigantesque (parfois plus de 20 kilos !) qui pousse directement sur le tronc de l'arbre. La Réunion a décidément de quoi surprendre...

Fruit du jacquier
Fruit du jacquier

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

7 réflexions au sujet de « La Réunion, site de trésors botaniques, mais pas que... »

Laisser un commentaire