Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Jardin sans entretien : enfin, des solutions !

"Je voudrais un beau jardin, mais sans trop d'entretien".

Voilà ce qu'entendent les paysagistes à longueur d'année. Profiter vraiment de son jardin : marcher pieds nus dans l'herbe, admirer les fleurs, faire la sieste sous les arbres, dissimulés par une haie… sans faire le moindre effort… Un rêve, qui peut tout à fait devenir réalité !

Oui, un jardin vert et fleuri toute l'année, le tout sans entretien est tout à fait possible. Il suffit de s'en donner les moyens ! Et voici comment !

1) Oubliez la tonte

La première chose que redoutent tous propriétaires de jardin, c'est la tonte. Et on les comprend… Tous ceux qui, au moins une fois :

  • ont bousillé leurs baskets blanches toutes neuves,
  • sont tombés en panne d'essence en plein milieu du jardin,
  • ont sectionné le câble électrique de leur tondeuse en passant dessus…

se reconnaîtront.

Pour vous épargner de cette corvée, vous pouvez adopter un mouton (pratique lorsqu'on tricote) ou une tondeuse robot. Le coût de cet accessoire très en vogue étant encore élevé, je vous propose une autre solution, bien plus facile : le gazon synthétique. Toujours vert, un peu glissant, certes (les joueurs d'aqua-football sur terrain synthétique s'en accommodent très bien), mais tellement plus simple à entretenir. Un coup de balai en fin d'automne, et hop, le tour est joué !

Et hop, la tondeuse : sur le boncoin !

2) Non à l'élagage !

Les arbres sont incontournables dans un jardin. Mais, avouez-le, l'élagage, on s'en passerait bien ! Surtout quand il s'agit de grimper à l'échelle, tronçonneuse à la main, pour étêter tous ceux qui poussent bien trop vite et trop près des fenêtres… Et je ne parle même pas des feuilles à ramasser à l'automne.

Pas de problème, que des solutions ! Et elles existent et s'adaptent à tous les budgets. Si votre bourse est bien garnie : les arbres stabilisés vous ouvrent leurs branches. Si elle est plus maigre, foncez sur les arbres artificiels ! Résistants aux UV, ultra-persistants, ils gardent leurs feuilles et même parfois leurs fleurs toute l'année. Chêne vert, Bambou, Cycas du Japon, Ginkgo biloba ou boule de buis (sur lesquelles les pyrales se casseront les dents), vous trouverez forcément votre bonheur.

Les arbres artificiels : sans contrainte !

3) Une haie sans taille

Les haies variées, c'est très joli, mais, chaque année, c'est le même cirque : il faut tout remettre de niveau pour obtenir un beau rectangle… qui ne prenne pas trop de place, charger le coffre de la Twingo et enchaîner les rotations vers la déchetterie.

Réalistes et sans entretien, les haies artificielles cumulent les qualités : occultant dès le premier quart d'heure, elles imitent à merveille le thuya, le laurier palme ou le lierre.

Mais peut-être avez-vous déjà une haie ? Savez-vous que même malade, il est possible lui donner une deuxième vie !  Comment ? D'un coup de pulvérisateur. Eh oui, désormais, il est possible de la reverdir… grâce à la peinture, initialement prévue pour les gazons californiens. Ce produit, 100 % naturel, se décline en plusieurs teintes et fera illusion, au moins jusqu'à la prochaine pluie !

Un bel exemple de haie sans aucun entretien !

4) Des fleurs toute l'année, sans jamais bêcher !

Passons maintenant aux fleurs ! Une fois de plus, vous l'aurez compris, c'est dans le pétrole qu'il faut chercher la solution. Mais, parce que l'écologie, c'est d'abord le recyclage, je vous encourage vivement à tirer parti de vos visites au cimetière. Surveillez que personne ne vous regarde et n'hésitez pas soulever le couvercle de grande poubelle.

Furetez bien : vous y trouverez sans aucun doute de véritables trésors… un peu défraîchis, peut-être, mais un coup de vinaigre pour raviver les couleurs ou un bain rapide dans du jus de betterave ou d'épinard leur redonnera toutes leurs couleurs.

Attention, évitez les fleurs naturelles. Vivantes, elles vous obligent parfois à arroser

5) Le minéral, la touche finale pour un équilibre parfait... sans désherbage !

Pour vous éviter l'overdose de vert, nous vous recommandons chaleureusement de compléter votre jardin avec du minéral. Une proportion d'un tiers de gris pour deux tiers de vert est tout à fait acceptable. Le béton est plutôt économique mais c'est un grand classique. Pour exprimer pleinement l'originalité de votre aménagement, nous conseillons plutôt le gravier qui se décline dans de nombreux tons et calibres.

Et pour le désherbage, c'est simple : un coup de chalumeau une fois par an : si vous n'avez pas couvert la terre d'un géotextile, rien ne devrait s'enflammer. Autre avantage : c'est un revêtement facilement transportable que vous pourrez facilement emprunter à un voisin (sans le lui dire, et sans avoir l'intention de le lui rendre, cela va sans dire). La période idéale pour réaliser ce type d'aménagement se situe en juillet-août et correspond généralement au taux maximum de remplissage des campings... Vous conviendrez que c'est moins dérangeant, pour tout le monde.

6) Déléguez, sous-traitez l'entretien de votre jardin

Enfin, si, comme nous, vous restez attaché aux traditions et que ces dernières innovations vous laissent un peu dubitatif : confiez l'entretien à une tierce personne.

D'expérience, je peux vous dire qu'il est prudent d'écarter la solution du conjoint, de la descendance ou de l'ascendance. Généralement incompétent, ce petit personnel montre vite ses limites en termes de motivation et d'endurance. Et, en définitive, cette façon de déléguer, en famille, risque fort de vous coûter beaucoup plus cher qu'un professionnel.

Alors, si vous n'avez rien contre quelques Glycines dans votre allée, n'hésitez pas à vous faire aider… faites marcher le bouche-à-oreille : il y a certainement un jeune jardinier, plein d'énergie, près de chez vous  ;-)

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

9 réflexions au sujet de « Jardin sans entretien : enfin, des solutions ! »

  • bruno giraudel

    Je suis ébahi devant cet article et, je dois bien le dire, déçu de le trouver sur votre blog!
    Si on n'aime pas la nature, le mieux est d'habiter en ville. Comment parler de jardin quand les arbres, l'herbe, etc sont synthétiques?
    Ce qui est passionnant, et émouvant, c'est de voir vivre les végétaux. L'entretien n'est plus, alors, une corvée.
    Pour éviter aux flemmards la corvée (oui, ça en est une ;-)) du désherbage, le conseil que je donnerai est de pailler les massifs.
    Occupez-vous bien de votre "petit bout" de Nature, il vous le rendra au centuple :-))

    Répondre
    • Nounise

      bruno giraudel, mais c'est de l'humour ! article à prendre au second degré !! C'est comme les alpinistes du dimanche qui veulent faire le Mont Blanc sans entraînement, où les cyclistes devant la télé qui tentent le Ventoux.

      Répondre
    • delphine

      Bonjour
      Je pencherai pour un joli poisson d'avril !

      Bonne journée

      Répondre
      • Christine

        Moi aussi je vote pour le poisson d'avril et bravo à Ingrid d'avoir su composer cet article amusant en restant fidèle à son style habituel - j'avoue qu'il m'a fallu arriver au conseil numéro deux pour commencer à me douter de quelque chose!

        Répondre
  • Bruno FAYET

    Bravo ???

    Répondre
  • Mo

    Lol, c'est bien toi Ingrid avec ton humour! La poubelle du cimetière. .trop drôle

    Répondre
  • Catherine MASSON

    Quel bonne blague... !

    J'ai lu le post aujourd'hui (5 avril) et il m'a fallu un bon moment pour repérer le canular... quoi que certains conseils sont peut-être à regarder de plus près qu'il n'y parait... ;-)

    Merci pour ce bon moment !

    Répondre
    • Ingrid

      Merci Catherine,
      Je suis ravie que cet article vous ait fait passer un bon moment. Pour tout vous dire, mes collègues et moi nous sommes également beaucoup amusés à l'écrire.
      À très bientôt !

      Répondre
Laisser un commentaire