Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Sarcococca hookeriana, un arbuste bien discret.

N'attendez pas du Sarcococca hookeriana de grosses fleurs opulentes, n'attendez pas non plus de lui une silhouette élégante ni même un feuillage exubérant, ce petit arbuste a choisi la carte de la discrétion pour mieux surprendre.

 

Sarcoccoca hookeriana (en fleurs en janvier)

Sarcococca hookeriana var. dygina (en fleurs en janvier), se distingue de l'espèce type par des feuilles plus étroites et plus allongées.

 

Le Sarcococca hookeriana* porte un feuillage vert sombre, impeccable toute l'année qui ne prend pas ces couleurs criardes que peuvent revêtir certains fusains ou érables en automne. Il dispose d'une taille modeste qui lui permet de se cacher facilement sous les arbustes et même sous les conifères. Ses fleurs se réduisent à quelques étamines blanches dépassant à peine 5mm de longueur et ses fruits ne sont pas roses ou rouge vif, mais noirs, bien camouflés dans le feuillage.

Alors, quel est l'intérêt de cet arbrisseau dans le jardin? Hormis sa taille compacte et son feuillage persistant, hormis le fait qu'il puisse pousser à l'ombre sèche, le Sarcococca hookeriana possède un atout non négligeable dont peu d'arbustes disposent, le parfum!

Profitant du repos végétatif de ses petits copains, c'est en hiver, courant janvier-février, que le Sarcococca diffuse ses effluves ostentatoires. Son parfum se propage à plusieurs dizaines de mètres de la plante, si bien que lorsqu'il est en fleur, on a du mal à imaginé qu'un si petit arbuste, dépassant à peine 80cm de hauteur, puisse autant embaumer. Si l'intensité de son parfum était égale à la taille de ses fleurs, alors on aurait droit à des fleurs monstrueuses, des fleurs bien disproportionnées par rapport à la taille de l'arbuste.

C'est justement grâce à ces fleurs insignifiantes, réduites à un petit bouquet d'étamines, que l'arbuste peut fleurir en hiver. Elles ont conservé le strict minimum pour affronter le froid, les pétales (appelés ici tépales) forment une gangue écailleuse qui protège les organes du froid et à y regarder de plus près, on constate que les inflorescences sont munies de fleurs mâles et de fleurs femelles, voilà pourquoi le Sarcococca est qualifié d'arbuste monoïque.

Sarcoccoca hookeriana (détail de l'inflorescence)

Détail de l'inflorescence du Sarcococca hookeriana, les fleurs mâles sont plus nombreuses et plus visibles que les fleurs femelles.

 

Les fleurs étant naturellement protégées d'une part par le feuillage persistant de l'arbuste et d'autre part, par la frondaison des arbres ou arbustes alentours, elles peuvent s'épanouir sans problème en période de gel et diffuser leur parfum par -10C°ce qui est une bénédiction au cœur de l'hiver.

 

*On trouve plusieurs variétés du Sarcococca hookeriana, notamment la variété digyna, celle-ci est relativement proche de l'espèce type, elle s'en distingue par des feuilles plus minces, plus étroites et surtout par des anthères de couleur crème et la variété humilis, qui partage les mêmes caractéristiques mais forme un buisson très drageonnant et plus prostré que les autres.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

4 réflexions au sujet de « Sarcococca hookeriana, un arbuste bien discret. »

  • le et mo

    voila plus de 10 ans que je possède le sarcococca hookeriana il drageonne et permet d'avoir de nouveaux plants racinés!!!je ne connais pas la variété mais il me semble que c'est dygina ???

    Répondre
    • Michael

      Oui c'est vrai, selon la nature du sol, les sarcococcas drageonnent plus ou moins, c'est dans les sols riches, légers et frais qu'ils drageonnent le plus!

      La variété dygina est assez facile à reconnaitre, ses feuilles sont plus étroites et plus allongées que l'espèce type, elles mesurent environ 10cm de long pour 7-8mm de large.

      Répondre
  • Aurore

    Bonjour
    Ne trouvant pas de reponse sur le net, je viens vous la poser ici...
    J’ai plante un sarcococca en pot pres de ma porte d’entree. ( (plantation en novembre dernier) Jusqu’a il y a peu de temps il etait en pleine forme, il a meme fleuri en fin d’hiver, meme si je n’ai pas remarque le fameux parfum dont vous parlez...
    Sauf que, depuis quelques temps, il perd ses feuilles, et celles qui sont encore accrochees sont toutes pendantes, comme un arbuste qui aurait eu soif, une seule branche est encore intacte.
    Pour un arbuste repute sans entretien et a toute epreuvé que peut il lui arriver?
    Je precise qu.il est en pot’ a l.ombre, facade nord ouest, protege par une avancee de la maison et avec pas mal d’arbres autour qui je pense le protege du vent sauf tempete....merci d’avance pour votre reponse

    Répondre
    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, en effet le sarcococca n'est pas réputé pour être sensible aux maladies, cela ressemble à un souci d'arrosage, sans doute trop d'eau ou un manque de drainage dans le pot.
      Cordialement
      Pierre

      Répondre
Laisser un commentaire