Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Tulipes : comment bien les choisir en 3 points ?

Une légère brume enveloppait le jardin ce matin... Après une canicule-surprise, l'automne montrerait-il déjà ses prémices ? Bref, je ne vais pas vous parler de météo, mais d'un sujet tout aussi vaste : les tulipes ! C'est le début de la saison de plantation des bulbes et la question se pose alors : mais quelle tulipe choisir parmi les centaines de variétés proposées dans les catalogues ?

Bien sûr il y a le critère du goût de chacun, et avec 3000 variétés enregistrées et des nouveautés chaque année, on peut dire qu'en matière de bulbes de tulipe, il y en a pour tous les goûts ! Pour vous aider à vous y retrouver, des générations successives d'horticulteurs ont regroupé les différentes variétés en groupes ou familles de tulipes, chacune répondant à des critères botaniques et esthétiques (plus ou moins) précis, mais aussi d'utilisation : suivant la période de floraison, votre sol ou le style de votre jardin, vous vous tournerez vers des familles bien précises dans lesquelles vous rechercherez la plus belle à vos yeux... Découvrez quelques conseils et points de repère.

1) Choisir les tulipes selon l'époque de floraison

La tulipe fait partie des plus beaux et des plus célèbres des bulbes à floraison printanière. Ses couleurs souvent vives, parfois subtiles, relèvent les premiers jours de beau temps ou à l'inverse réveillent les jours parfois encore gris du début du printemps. Par chance, la classification horticole des tulipes correspond aussi au calendrier de floraison ! Il est donc très facile de s'y retrouver, et en associant entres elles des variétés appartenant à plusieurs familles, d'obtenir jusqu'à 2 mois de floraison en continu... que demander de plus ? Bien sûr, les repères chronologiques sur les dates de floraison donnés ne sont pas "une science exacte" et sont à nuancer des variations climatiques observées à l'échelle régionale et d'une année sur l'autre.

En fleurs dès mars-avril, les tulipes hâtives

  • Comme leur nom l'indique, les tulipes simples hâtives et les tulipes doubles hâtives, dont les fameux hybrides 'Murillo', font partie des premières à fleurir, dès début avril. Elles dépassent rarement 35cm de hauteur et sont ainsi suffisamment trapues et solides pour résister aux intempéries.
  • Elles sont néanmoins précédées par certaines espèces botaniques et leurs hybrides. Parmi les tulipes botaniques, on trouve les espèces sauvages, bien qu'elles aient malheureusement souvent disparu de leur habitat naturel, dont la période de floraison n'est pas homogène et s'étale suivant les espèces de mars à juin. Dès début à mi-mars, vous pourrez compter notamment sur les Tulipa tarda, Tulipa humilis et ses multiples variétés, Tulipa clusianaTulipa turkestanica... et bien d'autres plus rares ! Celles-ci dépassent rarement 10 à 15cm de hauteur.
  • Les tulipes botaniques des groupes greigii, à feuillage marbré de noir, kaufmanianna ou "tulipes nénuphar", et les excellentes fosteriana ('Purissima', 'Madame Lefeber', 'Orange Emperor'...) possèdent des couleurs vives et variées, mesurent 20 à 30cm de hauteur, 40cm pour les fosteriana, elles sont en fleurs fin mars début avril et précèdent ainsi de peu les tulipes "hâtives".
Tulipe simple hâtive 'Couleur Cardinal' - Tulipes doubles hâtives 'David Teniers' et 'Willem van Oranje' (Murillo) - Tulipa tarda - Tulipe greigii 'Plaisir' - Tulipes kaufmanniana - Tulipe fosteriana 'Concerto'

Les floraison d'avril, le cœur de la saison des tulipes

  • La tulipe Triomphe, la bien nommée, a été obtenue par le croisement d'une tulipe simple hâtive et et d'une tulipe tardive et fleurit donc à point nommé en avril. Les tulipes Triomphe forment aujourd'hui l'un des groupes les plus larges et les plus diversifiés. 'Attila', 'Princesse Irène', 'Shirley', 'Gavota', 'Negrita'... sont parmi les plus connues et les plus appréciées. Avec leur hauteur comprise entre 40 et 50cm en moyenne, les variétés de ce groupe offrent de grandes possibilités d'utilisation, en massifs mais aussi en pots et comme fleur à couper.
  • Pour obtenir encore plus de choix dans les tulipes en fleurs au mois d'avril, il aussi possible d'aller "piocher" dans les groupes voisins des tulipes perroquets et des tulipes à fleur de lys, dont les variétés qui n'ont en commun que leur forme. Certaines sont en effet issues de mutations naturelles de tulipes 'Triomphe' et ont donc changé de forme tout en gardant la même époque de floraison, comme 'Princesse Irène Parrot' par exemple. 'Ballerina', à fleurs de lys orange et parfumées, fleurit aussi toujours dans la deuxième quinzaine d'avril chez moi.
  • Les plus grandes des "tulipes botaniques" , celles mesurant environ 30cm de haut, sont aussi en fleurs en avril : Tulipa praestans, Tulipa whittallii, et la rare et belle Tulipa orphanidea 'Flava', pour n'en citer que quelques-unes.
Tulipe Triomphe 'In Love' - Tulipe Triomphe 'Princesse Irene'
- Tulipe perroquet 'Irene Parrot' - Tulipe fleur de lis 'Ballerina' - Tulipe praestans 'Shogun' - Tulipa orphanidea 'Flava'

En fleurs de fin avril à mi-mai, les tulipes tardives

  • Les tulipes "Darwin", à grosses fleurs apparaissant fin avril sur des tiges fortes, longues de 50 à 60cm, sont d'excellentes variétés de jardin fiables et solides, toujours spectaculaires, mais pas toujours au goût de chacun avec leurs couleurs pures et contrastées allant du jaune au rouge, relevée d'un large cœur noir à la base des pétales ('Apeldoorn', 'Golden Apeldoorn'...).
  • Les tulipes simples tardives, aussi appelées "cottage" ou "à longue tige" de 60cm de haut, parfois plus, et leurs consœurs les tulipes doubles tardives ou "à fleurs de pivoine" comme 'Angélique' fleurissent quant à elles début mai. Ce sont les reines incontestées des bouquets ! De nombreuses variétés sont d'ailleurs des créations françaises développées pour la production de fleurs coupées de très haute qualité dans le Midi : 'Avignon', 'Dordogne', 'Ollioules' et bien entendu 'Roi du Midi' en font partie.
  • Les tulipes "originales" : froufroutantes tulipes perroquet, élégantes tulipes à fleurs de lis, délicates tulipes "dentelle" ou frangées et fascinantes tulipes viridiflora comme 'Groenland' ou 'Spring Green' aux fleurs rayées d'une bande centrale verte, à planter dans des massifs à l'entretien suivi car ces créations horticoles ne sont pas toujours les plus résistantes.
  • Tulipa sprengeri : l'exception qui confirme la règle, cette tulipe botanique très convoitée est toujours la dernière à fleurir, en juin ! Ses fleurs rouge orangé aux pétales un peu effilés sont à la fois inattendues, élégantes et spectaculaires. Très rare, elle se naturalise pourtant facilement au soleil, pourvu qu'elle ne soit jamais dérangée par le travail du sol.
Tulipe Darwin 'Apeldoorn' - Tulipes Darwin 'Van Eijk - Tulipe simple tardive 'Avignon' - Tulipe double tardive 'Fantasy Lady' - Tulipe perroquet 'Blue Parrot' - Tulipa sprengeri

2) Choisir les tulipes selon son type de sol

Si elles viennent bien dans tous les sols, les tulipes préfèrent de loin les terres riches, meubles et bien drainées,  aérées, chaudes l'été, sans humidité stagnante en hiver, avec un pH neutre à alcalin (calcaire).

  • Dans une "bonne terre de jardin", noire et franche, limoneuse ou argilo-limoneuse, tant que le drainage est là, toutes les fantaisies vous sont permises, choisissez à votre guise ! Vous pourrez même y laisser les bulbes en terre l'hiver, sans aucun état d'âme, mis à part les variétés les plus fantaisistes, vos bulbes de tulipes reviendront plus nombreux d'année en année. Si c'est le cas dans votre jardin, passez directement au point 3 !
Bien qu'assez sophistiquées, ces tulipes 'Fontainebleau' et 'Ballade' reviendront tous les ans dans une bonne terre de jardin
Bien qu'assez sophistiquées, ces tulipes 'Fontainebleau' et 'Ballade' reviendront tous les ans dans une bonne terre de jardin
  • Dans une terre lourde et argileuse, "amoureuse", qui colle aux doigts et aux outils... c'est une autre paire de manches ! Vous pourrez y cultiver des tulipes uniquement dans des massifs aux sols enrichis et amendés de compost et de sable, bien travaillés chaque année, et à la condition de déplanter les bulbes en fin de floraison avant de les mettre à sécher pour les replanter l'automne suivant. Même en procédant ainsi, certaines variétés s'épuisent plus vite que d'autres et vous devrez racheter de nouveaux bulbes plus souvent. Bien sûr, vous pouvez aussi toujours contourner le problème en plantant les variétés les plus précieuses en potées !
Si vous avez un sol très lourd et argileux, gorgé d'eau en hiver, privilégiez les tulipes en pots !
Si vous avez un sol très lourd et argileux, gorgé d'eau en hiver, privilégiez les tulipes en pots !
  • Dans une terre sèche et légère, sablonneuse, pauvre, ou si votre sol est calcaire et superficiel, ainsi qu'en rocailles, tournez-vous vers les tulipes botaniques. Elles ne prennent pas de place, se naturalisent et ne dégénèrent pas. De par leur vaste aire d'origine, il y a toujours une espèce dont les conditions de croissance dans la nature seront proches de celle de votre jardin.
En sol sec et léger, pauvre en nutriments, ou dans la rocaille, les petites tulipes botaniques seront vos meilleures alliées !
En sol sec et léger, pauvre en nutriments, ou dans la rocaille, les petites tulipes botaniques seront vos meilleures alliées !

3) Choisir les tulipes selon son style de jardin

Evident, me direz-vous ? Une fois passés les filtres de l'époque de floraison et du sol, il vous reste à passer un filtre subjectif celui-ci, celui de votre style et de vos goûts ! Classique ou contemporain, naturel, minéral, petit, grand, à l'anglaise, à la française... il y a une tulipe pour presque chaque style de jardin, sauf peut-être le jardin japonais traditionnel ! Sans compter que leurs possibilités d'association sont exponentielles....

  • Dans un jardin de style contemporain, optez des tulipes aux formes bien dessinées, aux lignes sobres et élégantes, comme les tulipes à fleurs de lis telles que 'White Triumphator', des variétés simples à la forme parfaite comme 'Maureen', les viridiflora comme 'Spring Green'. Apportez du contraste avec le noir de 'Reine de la Nuit' ou 'Fontainebleau' et même 'Dream Touch' pour une association classique en noir et blanc. On n'y pense pas assez, mais les botaniques peuvent aussi très bien tirer leur épingle du jeu dans ce style de jardin : regardez du côté de Tulipa polychroma ou Tulipa whittallii dont la forme évoque pour moi certaines grandes œuvres d'architecture contemporaine...
Tulipe 'Maureen' - Tulipe 'Dream Touch' - Tulipa whittallii - Tulipe viridiflora 'Spring Green' - Tulipes contrastées : 'White Triumphator' et 'Reine de la Nuit'
  • Dans un jardin d'inspiration romantique, les froufrous des fleurs doubles, triples, quadruples ! Le charme des couleurs douces, rose, mauve, lilas, des picotées, de la dentelle des tulipes frangées... En associant variétés hâtives et tardives, il est aisé d'avoir des tulipes doubles en fleurs pendant des semaines. Héroïnes du jardin romantico-romantique, l'éternelle 'Angélique' et la précieuse 'Diamant Bleu' sont des indispensables à accompagner des moins connues 'Daytona' et 'Huis ten Bosch' en dentelle, 'Silver Parrot', 'Burgundy'... dans un écrin de myosotis et de lilas parfumés !
Tulipes 'Jazz', 'Synada Amor', 'Page Polka', 'Christmas Dream' et 'Flaming Purissima' forment une ambiance romantique avec les jacinthes roses - Tulipes et Myosotis - Tulipe double 'Angélique' - Tulipe 'Diamant Bleu' - Tulipe Triomphe 'Shirley' - Tulipe double hâtive 'Columbus' - Tulipe dentelle 'Huis ten Bosch

 

  • Dans un jardin naturel ou naturaliste, qui a dit que seules les vivaces et les graminées devaient avoir droit de cité ? La légèreté des tulipes botaniques comme les Tulipa turkestanica, Tulipa bakeri 'Lilac Wonder', Tulipa clusiana s'imposera tout naturellement, si j'ose dire ! Pour autant, des tulipes plus classiques et même presque sophistiquées, si elles sont bien employées, plantées à des densités maîtrisées, sauront s'y fondre avec le brio des plus grands virtuoses ! Car oui, avec la rose, la tulipe est bien l'un des genres les plus virtuoses qu'il nous soit donné de cultiver dans nos jardins...
Plantées peu denses, ces tulipes 'Reine de la Nuit' respectent un effet naturel en compagnie de jacinthes des bois - Tulipes fosteriana 'Purissima' avec des Muscari latifolium - Tulipe 'Burgundy' - Tulipa bakeri 'Lilac Wonder' - Tulipa polychroma - Tulipa clusiana 'Peppermint Stick' - Tulipa turkestanica

Articles connexes


Blog

Comment rater ses tulipes en 5 leçons

Les tulipes sont, parmi les bulbes à fleurs de printemps, les plus faciles à réussir ...
Lire la suite +

Fiche Famille

Tulipes : planter, cultiver et entretenir

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 3.5 sur 5)

3 réflexions au sujet de « Tulipes : comment bien les choisir en 3 points ? »

  • Lepin Daniele

    Quelles tulipes planter dans le Var, en bord de mer?
    Bien cordialement

    Répondre
    • Pierre

      Bonjour,

      A fortiori, vous pouvez planter toutes les tulipes, grâce aux réserves contenues dans leur bulbe, elles fleuriront abondamment au printemps prochain, tant que vous prenez garde de les planter à un endroit raisonnablement abrité des embruns et des vents. Privilégiez les variétés de faible hauteur et n'hésitez pas à faire un apport d'un tiers de terreau ou de compost bien décomposé dans le trou de plantation. Pour une floraison fidèle d'une année sur l'autre, choisissez des tulipes botaniques comme Tulipa orphanidea 'Flava', Tulipa whittallii, Tulipa humilis... elles sont habituées à votre climat !

      Bien à vous
      Pierre

      Répondre
  • R.

    Merci PIERRE pour votre conseil pour un terrain dans le VAR. Je plante à AIX en PROVENCE et je suppose que les botaniques que vous conseillez vous supporter le climat (rude) !

    Répondre
Laisser un commentaire