Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Semis précoces au potager : c'est parti !

Chez nous, sous le climat doux de Bretagne, Mars est placé sous le signe de l’ubiquité tant il faut être partout en même temps : au potager, pour les semis précoces des légumes de fin de printemps mais aussi, au chaud, à l'intérieur, pour préparer les récoltes estivales.

Alors, il faut bien l’avouer, on court, on court… mais c’est une joyeuse effervescence car elle annonce le retour du printemps. Le programme est simple et s’articule autour de deux « thématiques culinaires » : la Jardinière de petits légumes et la Ratatouille.

1) Sous abri (non chauffé) : la jardinière de légumes printaniers

Notre abri, une serre-tunnel, constitue un vrai luxe. Initialement dévolu aux tomates et autres légumes frileux, il sert finalement toute l’année et notamment pour les semis précoces. Il pourra, chez vous, être remplacé avec la même efficacité par : un châssis bien exposé, un mini-tunnel maraîcher (à monter sur arceaux ou en plastique moulé) ou plus simplement encore, par un voile de forçage.

Pour obtenir des récoltes précoces, j'y sème dès la fin février et directement en terre :

  • les petits pois à grains lisses (un rang de ‘Très hâtif d’Annonay’ et un rang de ‘Petit Provençal’),
  • les navets de printemps (‘Rave d’Auvergne hâtif’ et ‘de Milan Rouge Extra Hâtif’),
  • les carottes primeurs (‘Marché de Paris’ est précoce et idéale dans notre sol lourd),
  • les premiers radis (‘Fluo F1’ pour les demi-longs et ‘Gaudry 2’ pour les ronds).
Premiers semis au potager : petits pois, navet, carotte et radis
Petits pois, Navet 'Rave d'Auvergne hâtif', Carotte 'Marché de Paris' et Radis 'Gaudry'

Après avoir vu disparaître des rangs entiers de jeunes plantules, je me suis résolue à effectuer mes semis de laitues (‘Gotte Jaune d’Or’, ‘Batavia sanguine’ et ‘Reine de mai’) en godets. Elles grandiront sous la serre et seront plantées trois semaines plus tard, une fois moins vulnérables face à l’appétit des limaces.

2) Au chaud, à la maison : la ratatouille… mais aussi les fleurs !

Tout début mars, les piments et les poivrons ouvrent le bal, car ils se développent assez lentement. Puis vient le tour des tomates et des aubergines et, en toute fin de mois, des aromatiques appréciant la chaleur comme le basilic et l’origan. À ces semis, s’ajoutent deux ou trois pieds de courgettes ('Précoce maraîchère') que je sème un peu à l’avance afin de bénéficier d’une récolte dès le début de l’été.

Semis de printemps à chaud : aubergine, poivron, piment et tomate
Aubergine 'Violetta di Firenza', Poivron jaune, Piment de Cayenne et Tomate Black Cherry

Et parce que je ne conçois pas de potager sans fleurs, j’en profite pour préparer, toujours au chaud, les plants de fleurs annuelles : les œillets d’Inde qui accompagneront les tomates, mais aussi les zinnias, que j’associe avec les haricots verts, les cosmos et rudbeckias annuels dont le caractère champêtre me ravit chaque année… sans oublier les capucines (très utiles pour faire diversion face aux attaques de pucerons), car, même si elles se ressèment désormais spontanément, je ne me lasse pas de découvrir de nouvelles variétés.

Zinnia, Cosmos, Oeillet d'Inde et Capucines : des fleurs annuelles indispensables au potager

 

Cette liste n’étant pas exhaustive, nous vous invitons à la compléter par vos commentaires... n'hésitez pas non plus à nous poser vos questions, nous vous répondrons avec grand plaisir !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Semis précoces au potager : c'est parti ! »

Laisser un commentaire