Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Iris de Hollande : planter, cultiver

L'Iris de Hollande en quelques mots

  • Un bulbe vivace qui offre d’avril à juin de grandes fleurs stylisées aux coloris éclatants
  • C’est LA plante indispensable pour structurer un jardin au printemps !
  • Il est facile à cultiver en sol léger et se naturalise en sol drainé
  • Rustique, il peut rester en terre d’une année sur l’autre
  • Il est superbe dans les massifs, rocailles, talus comme dans les bouquets

Le mot de notre experte

L’Iris de Hollande fait partie des plus beaux bulbes de printemps très faciles à cultiver. Incontournable au jardin comme dans les bouquets, on le cultive pour ses jolies fleurs racées bleues, pourpre, blanches ou jaunes, perchées au sommet de tiges graciles.

La floraison élégante et majestueuse de l’Iris de Hollande est vraiment sa « marque de fabrique ».

Du célèbre Iris de Hollande ‘Blue Magic’ aux fleurs bleu cobalt éclairées de jaune d’or, à l’Iris de Hollande blanc ou à l’Iris hollandica ‘Royal Yellow’, tous se distinguent par leur belle tenue en massif.

Peu exigeant, il se cultive en sol léger et refleurit fidèlement chaque année dans les massifs, les rocailles, les talus ou les bordures ensoleillées.

Quand et comment bien planter ces bulbes d’Iris de Hollande aux fleurs si stylisées et joyeuses, quels sont les trucs pour bien les réussir au jardin? Vous allez aimer nos bulbes d’Iris de Hollande en mélange comme en version unicolore !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Iris hollandica

Famille : Iridacées

Nom(s) commun(s) : Iris de Hollande, iris bulbeux

Floraison : d'avril à juin

Hauteur : 0,40 à 0,80 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -15°C-20°C selon les variétés

L’ Iris de Hollande (Iris x hollandica) est un iris bulbeux, appartenant à la grande famille botanique des iridacées. Cette vivace est issue du croisement entre différentes espèces d’iris bulbeux du groupe xiphium : l’Iris filifolia et l’Iris tingitana. Il pousse dans des zones géographiques très variées de l’hémisphère Nord.

Le genre comprend plus de 300 espèces couramment divisées entre iris rhizomateux et iris bulbeux. Parmi ces derniers, on compte le célèbre Iris de Hollande et l’Iris reticulata, avec lequel on le confond parfois mais qui est plus précoce, beaucoup plus petit (il ne dépasse pas 15 cm de hauteur) et parfait pour les rocailles.

Contrairement à ses cousins l’Iris des jardins ou l’Iris germanica qui forment de gros rhizomes à la surface du sol, l’Iris de Hollande possède un organe de réserve souterrain sous forme de bulbe.

D’un petit bulbe rond émerge une touffe érigée et étroite qui s’élève de 40 à 70 cm en fleur.  La plante s’étoffe volontiers au fil du temps par la production de bulbilles. Bien installés, ces bulbes se naturalisent facilement en sol drainé où ils refleurissent fidèlement de nombreuses années, se montrant bien florifères durant au moins 4 à 5 ans.

Chaque bulbe produit quelques longues feuilles étroites et linéaires. Elles sont coriaces, légèrement cannelées, vert moyen à glauque. Ce feuillage effilé, plié en deux, évoque un peu celui des graminées, surtout lorsqu’il se recourbe gracieusement vers le sol. Les feuilles sont caduques et disparaissent complètement en été, marquant une période de dormance végétative. Elles apparaissent souvent dès l’automne et persistent selon la rigueur de l’hiver.

Portées au sommet de hautes tiges graciles, très raides, lisses et gainées du fin feuillage rubané, les fleurs apparaissent. L’Iris bulbeux compte parmi les premières plantes à fleurir au printemps. La floraison intervient d’avril à juillet durant 2 à 3 semaines, selon les variétés, sous forme de grandes fleurs stylisées et sculpturales. Leur beauté est telle, que les fleurs d’iris sont toujours très recherchées.

Les fleurs solitaires ou groupées par deux sur les tiges, mesurent de 7 jusqu’à 10 cm de diamètre et s’épanouissent successivement. Elles sont composées de 6 sépales spatulés : 3 petits pétales internes dressés, dominent trois sépales externes plus larges, presque horizontaux ou parfois pendants, maculés d’une tache jaune-orangée, parfois entourée d’un halo blanc. Ils sont délicatement dentelés en bordure et disposés en quinquonce. Elles portent trois étamines insérées à la base des tépales extérieurs.

Les fleurs de l’Iris de Hollande sont plus menues que celles des Iris germanica et contrairement à certains iris rhizomateux, elles ne possèdent pas de barbe, ces petites langues duveteuses et colorées posées sur les sépales des iris dits « barbus ».

Elles arborent des coloris éclatants souvent bicolores ou tricolores parfois si intenses, qu’ils sont à la limite du baroque, allant du violet-pourpré au bleu ciel, du jaune au blanc pur et même au bronze violacé. Elles sont toujours éclairées par un beau spot contrasté qui réveille le coloris à la base des sépales. Le cultivar ‘Eye of the Tiger’ se distingue par une floraison inédite bicolore bleu-violacé et pourpre.

D’une texture translucide et veloutée, les pétales délicatement veinés, laissent transparaître de fins vaisseaux.

Cette floraison d’une élégance rare est hélas de courte durée, une fois éclose, chaque fleur dure 5 à 7 jours. L’Iris de Hollande fournit aussi d’excellentes fleurs coupées, saisissantes dans des bouquets sophistiqués et éclatants avec des roses, des arums ou des lys.

iris hollandica

Iris ‘Professor Blaauw’ et ‘Casablanca’ (variété proche de ‘White Excelsior’) – photo ibulbs

Les fleurs se muent après floraison en fruits qui prennent la forme de gousses trigones ou hexagonales renfermant de grosses graines.

Rustique jusqu’à -20°C, toutefois peut-être un peu moins que les autres iris, l’Iris de Hollande est facile à cultiver au soleil, en sol léger, bien drainé sans humidité stagnante. Il se contente d’un sol ordinaire mais fertile, profond, même sablonneux ou caillouteux.

Les fleurs de l’Iris de Hollande sont fabuleuses en point de mire dans un massif contemporain ou champêtre.

Cette bulbeuse incroyablement graphique, au fort potentiel décoratif, fleurit les massifs, rocailles, borde avec élégance une allée et les talus très ensoleillés.

Principales espèces et variétés

L’Iris hollandica se décline en cultivars aux coloris variés, éclatants et parfois insolites, à l’instar de l’Iris ‘Blue Magic’ ou de ‘Golden Harvest’, d’un jaune d’or étincelant.

Les plus populaires

Iris de Hollande Blue Magic

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
50 cm

Les fleurs de cet iris se démarquent par leur couleur intense un bleu cobalt. Facile à cultiver en plein soleil, dans un sol fertile et bien drainé.

Iris de Hollande Sapphire Beauty

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
55 cm

Un iris de Hollande d'un bleu soutenu et intense réveillé par une petite touche de jaune. Il forme de belles taches de couleur dans les massifs.

Nos préférées

Iris de Hollande Eye of the Tiger

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
50 cm

Un nouveau cultivar au coloris baroque et raffiné. Au jardin ou dans les bouquets, il est remarquable !

Iris de Hollande Bronze Queen

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
55 cm

Un cultivar extraordinaire aux fleurs bicolores d'un coloris très riche. Une véritable enluminure, à mettre en valeur au jardin.

Iris de Hollande Apollo

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
50 cm

Particulièrement lumineux, cet iris se cultive facilement en plein soleil, dans un sol fertile et bien drainé. Magnifique pour apporter de la fraîcheur à un massif de vivaces.

Iris de Hollande White Excelsior

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
55 cm

Les fleurs stylisées blanc pur de cet Iris de Hollande irradient dans les jardins blancs ou aux côtés de toutes sortes de fleurs, aux couleurs pastel ou vives!

Iris de Hollande Royal Yellow

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
60 cm

Aussi gai qu'une jonquille, ce cultivar est sublime dans les bouquets ou dans les massifs. Il fleurit au milieu de la saison des Iris de Hollande.

Plantation

Où planter les Iris de Hollande ?

Très facile de culture, Iris hollandica se montre très rustique résistant à de fortes gelées lorsque les conditions de culture sont optimales. Les bulbes peuvent passer l’hiver sous terre même en région froide. Bien installés, ils refleuriront d’années en années. C’est un iris assez tout terrain plus conciliant que certains de ses cousins.

Il se plante au soleil de préférence ou à mi- ombre, dans un sol riche, mais léger, drainant, même sablonneux ou caillouteux dans lequel il se naturalisera volontiers.

Bien adapté aux étés secs et chauds, il redoute en revanche les terres lourdes gorgées d’eau qui ferait pourrir son bulbe.

Une fois bien installé en terre drainée, l’iris de Hollande restera en place pour plusieurs années.

Plantés en nombre, plutôt qu’en isolés, les inflorescences spectaculaires des iris de Hollande donnent corps à un massif avec leur présence très structurante. Plantez-le en nombre dans les rocailles, pour donner de la structure à une bordure ou un massif de vivaces ensoleillé qui prendront le relais de la floraison pendant sa période de dormance estivale.

La floraison terminée, le feuillage jaunit très vite d’où l’intérêt de les marier avec d’autres plantes à fleurs pour masquer celui-ci et ne pas laisser de grands vides dans les massifs au cœur de l’été.

Les variétés les plus hautes seront groupées en arrière-plan d’un massif de vivaces ou d’arbustes à fleurs.

Quand planter les bulbes d’Iris de Hollande ?

La plantation des bulbes d’Iris de Hollande se fait en septembre-octobre, pour leur laisser le temps de bien s’installer et pour fleurir généralement en fin de printemps et début d’été.

Comment planter les bulbes d’Iris hollandais

Les Iris de Hollande se plantent par petits groupes d’une même variété pour une composition naturelle mais spectaculaire. Evitez une plantation en masse car leur floraison est éphémère et leur feuillage flétri rapidement.

Le meilleur effet obtenu reste une plantation dense de 30 à 50 bulbes au m². Plantez au moins 5 bulbes de la même variété. La hauteur des Iris de Hollande varie de 30 à 80 cm environ, il existe donc des bulbes de différents calibres allant du 5 au calibre 8+. Ils grossissent rapidement une fois bien profondément enfouis sous terre ! Comme la plupart des bulbes à fleurs, ils requièrent un sol léger et bien drainé.

  • Si votre terre est lourde faites disposez en lit de sable ou de gravier directement sous les bulbes
  • Allégez si besoin la terre un peu de sable grossier ou de terreau
  • Plantez les bulbes à 10 cm de profondeur (soit deux fois leur hauteur), espacés de 10-15 cm
  • Arrosez une fois par semaine
  • Maintenez au sec en été

Entretien, taille et soin

Très peu contraignant, l’Iris de Hollande demande une attention limitée. Évitez les excès d’arrosage.

Durant la période de croissance, arrosez une fois par semaine. En été, gardez les bulbes quasiment au sec pendant leur période de repos estival.

Eliminez les fleurs fanées en les coupant à la base au fur et à mesure pour éviter que la plante ne s’épuise à fructifier.

Vous pouvez apporter un engrais riche en potassium en début de printemps puis après la floraison, la future floraison n’en sera que plus belle.

Après floraison, vous serez peut-être tenté par l’envie de couper les feuilles flétries : ne coupez le feuillage que lorsque celui-ci est complètement sec, tant qu’elles sont vertes, les feuilles permettent au bulbe de reconstituer ses réserves nécessaires à la floraison suivante.

Pour rajeunir les touffes vieillissantes, arrachez ou divisez les bulbes à l’automne, lorsqu’elles semblent moins florifères souvent au bout de 4 à 5 ans.

iris hollandica

Iris ‘Miss Saigon’ / Iris ‘Apollo’ – photos ibulbs

Maladies et ennemis éventuels

L’Iris de Hollande est une bulbeuse plutôt résistante aux maladies comme aux ravageurs. Comme la plupart des bulbes à fleurs, il redoute les sols humides en permanence. En cas de sol insuffisamment drainé, les bulbes peuvent parfois être atteints par la pourriture blanche : éliminez les bulbes tachés et malades.

Limaces et escargots peuvent s’attaquer aux bulbes au printemps : découvrez nos conseils pour les éloigner.

Multiplication

L’Iris de Hollande se multiplie par séparation des bulbilles. Intervenez après floraison sur des touffes ayant déjà 3 ou 4 ans au moins et lorsque le cycle de floraison est bien terminé. La division permet également de rajeunir la plante.

  • Avec une fourche bêche, soulevez la touffe
  • Séparez délicatement les bulbilles du bulbe mère
  • Replantez aussitôt dans une terre bien préparée et bien drainante

Associer

Avec ses grosses fleurs stylisées, l’Iris de Hollande est indispensable dans un jardin naturaliste, un jardin de cottage ou comme dans un massif contemporain pour dessiner des scènes élégantes et colorées, grandioses mais fugaces. C’est un des grands classiques des mixed-borders auxquels il confère hauteur, élégance et caractère. Il est parfait pour former de belles taches de couleurs dans les massifs.

Les fleurs de l’Iris hollandais sont indispensables dans un jardin bleu. Il apporte du contraste dans des associations bleu pourpré/jaunes ou une harmonie colorée en version monochrome pourprée, bleue ou blanche.

associer l'iris de hollande

Une idée d’association : Alchemilla mollis, Carex testacea ‘Prairie Fire’ (vert au printemps, cuivré en automne !), Lithodora diffusa ‘Heavenly Blue’, Euphorbia cyparissias ‘Orange Man’ et Iris hollandica ‘Professor Blaauw’

Cette belle bulbeuse s’associe facilement avec des vivaces desquelles elle émerge majestueusement. La floraison terminée, le feuillage dépérit très vite d’où l’intérêt de le marier avec d’autres plantes à fleurs comme les valérianes, euphorbes, pavots de Californie, hémérocalles, Iris germanica et Delphiniums, lorsqu’au cœur de l’été il est en dormance.

Mélangez-le à d’autres bulbeuses comme les aulx d’ornement ou les Iris reticula, des lys ou même des tulipes tardives.

Les Iris de Hollande prennent le relais des bulbes de printemps comme les tulipes ou les narcisses et de vivaces précoces comme les hellébores.

Plantez-le en milieu de massif au pied d’arbustes à fleurs comme les Genets, Forsythias, les Syringas dont il soutiendra à merveille les floraisons printanières. Il est superbe aussi installé au milieu de pivoines ou de rosiers buissonnants qui masqueront son absence après floraison.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire