Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Promesse de chats

Le jour fatidique du 4 octobre « à l'heure de bien trop tôt du matin » sur la chaîne BFM business, Pascal Griot est venu parler en direct, pour les matinaux de l'info, de l'évolution de Promesse de Fleurs.

Ce matin, dans mon bureau de rédacteur de Promesse de fleurs, encombré de livres sur le jardin et d'anciens projets d'articles transformés en boulettes de papier...

Moi : Alors... pompompom.... Mouais je vais commencer ainsi : aujourd’hui nous allons vous parler de l'arbousier qui...

Soudain, une apparition inexpliquée d'un chat noir qui parle sur le bureau et qui lance un catégorique...

Le chat : Non.

Moi : Comment « non » ?, fit le rédacteur qui ne se tracasse pas plus que ça qu'un chat lui adresse la parole. Chez Promesse de Fleurs, la parole est assez libre. On écrit sur le sujet que l'on veut et ce n'est pas un simple matou qui va faire la loi.

Le chat : On ne va pas faire la loi dans notre propre entreprise ? J'aimerais bien voir ça !

Moi : Mais ça n'a pas de sens ? D'où sort cette idée bizarre que Promesse de Fleurs est géré par des chats ?!

Le chat : Réfléchissez... Lorsqu'on vous autorise à vous amuser devant des caméras, qui supervise votre journée de tournage ?

Si vous les avez manquées, courez vite voir nos dernières vidéos "jardin" en allant faire un tour sur notre chaîne Youtube. (CP: Stéphane Decriem)

Moi : Bah, personne... Enfin, tout le monde passe faire un petit coucou mais...

Le chat : Vraiment personne n'est là à vous observer toute la journée ?

Moi : Non personne. La fois dernière, il n'y avait qu'un... chat... oh mon Dieu !

Le chat : Exactement. Et pareil pour le bureau ou l’entrepôt. Nous sommes là pour vérifier que tout se passe parfaitement bien lors de l'envoi des colis et pour répondre aux messages des clients. Tiens même derrière vous, regardez !

Moi : Aaaah, mais d'où sortent tous ces chats !

Rares images de chats "superviseurs" au sein de l'entreprise Promesse de Fleurs.

Le chat : Et oui, nous sommes partout.

Moi : Et nous qui pensions simplement que vous restiez chez nous pour les croquettes et prendre le soleil dans nos serres...

Le chat : Mmm... un peu aussi, nous devons bien l'avouer.

Moi : Mais pourquoi vous dévoiler soudainement ainsi ?

Le chat : Parce que votre patron nous a percé à jour hier. C'est officiel désormais car c'est « vu à la télé ». Regardez...

Si vous avez raté l'intervention de Pascal, voici le lien vers la vidéo

Moi : Mais je ne vois rien de bizarre... Pascal passe plutôt bien. Il n'a pas l'air plus coincé que d’habitude et il répond avec exactitude aux questions du journaliste Christophe Jakubyszyn (le beau gosse qui a arbitré le débat d'entre deux tours). Ce n'est pas si courant en télévision.... Où est le problème ?

Le chat : Boum, arrêt sur image ! Regardez son visage. Analysez bien son regard lorsqu'il se rend compte que seule la photo du chat est importante. Le chat prend catégoriquement toute la lumière et quasiment toute la place sur l'écran... éclipsant tout le reste.

Moi : Effectivement, cette image est mise en gros plan pendant que le journaliste et Pascal sont relégués en quart-image... ça prouve bien que tout le monde se fiche du reste. La seule chose importante, c'est le chat !

Le chat : C'est Laurence, qui s’occupe des relations publiques (lorsque ses 3 chats lui laissent un peu de temps) qui a suivi notre suggestion de glisser cette belle photo de l’un d’entre nous parmi les photos de plantes. Pour définitivement marquer la hiérarchie naturelle des choses.

Moi : Mais pour nous et nos clients, ça change quoi au final ?

Le chat : Bah rien, vous continuez à nous nourrir et à nous faire des gratouilles, à écrire ponctuellement des articles sur les Herbes-à-chat et à nous photographier pour nous mettre en avant sur Instagram. Et nous de notre côté, nous continuerons à surveiller d'un œil vigilant que vous envoyez toujours des belles plantes à vos clients. Bref, vous faites tout comme avant.

Moi : Remarquez... Mes chats me mènent déjà par le bout du nez chez moi (comme c'est le cas pour tous les colocataires des chats) alors ça ne me changera pas tellement...

 

Si vous désirez suivre les aventures de nos chats, rendez-vous sur notre notre compte instagram !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire