Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Les nouvelles serres d’Auteuil vs Roland Garros : ce qu'il faut savoir

Avez-vous entendu parler des serres d’Auteuil de la ville de Paris et du projet d’extension de Roland Garros au sein du jardin ? Vous pensez peut être que les serres d’Auteuil vont disparaître ou être fermées ? Voici quelques informations qui vous aideront à démêler le vrai du faux en cette période du tournoi de Roland Garros... et qui vous invitent à découvrir les nouvelles serres d'Auteuil.

Vérité n°1 : les serres historiques d’Auteuil ne sont pas détruites

Les serres d’Auteuil historique, conçues par Jean-Camille Formigé et inaugurées en 1898, ont été classées Monument Historique depuis leur centenaire en 1998. Ainsi, elles ne peuvent être détruites ou modifiées sans l’avis des architectes des bâtiments de France. Aujourd’hui, il est impensable de porter atteinte à ces serres historiques, véritables patrimoine parisien de la fin du XIXe siècle. Elles sont conservées entièrement et ne seront pas fermées.

Serres d'auteuil historiques
Les serres historiques d'Auteuil sont conservées

Vérité n°2 : des serres des années 80 ont été supprimées

Dans les années 80, une dizaine de serres plus techniques ont été ajoutées au sein du jardin des serres d’Auteuil. Elles présentaient des collections botaniques comme la famille des orchidées, la famille des fougères, des bégonias, des plantes carnivores, des crotons… Ces serres étaient extrêmement étroites donc difficiles à visiter et ne présentaient aucun intérêt architectural. Peu pratiques et vieillissantes, elles ont été détruites en 2015 pour laisser place à un nouveau projet mixte alliant cours de tennis et nouvelles serres contemporaines.

Les collections botaniques qui étaient présentes dans les serres des années 80 ont été déplacées dans les serres historiques réaménagées pour l'occasion.

Serres d'auteuil
La serre historique d'Auteuil dédiée au crotons et réaménagée suite à la destruction des serres des années 80.

Vérité n°3 : le projet Roland Garros modifie le jardin des serres d’Auteuil sur un hectare

C’est sur un hectare du jardin des serres d’Auteuil qu’a eu lieu la construction d’un nouveau court de tennis entouré de nouvelles serres : les serres contemporaines d’Auteuil. Cet hectare de jardin présentait les serres des années 80 démolies, un bâtiment technique de la ville et une portion de jardin botanique. La ville de Paris, propriétaire du site, a conservé les collections botaniques existantes au sein de serres pour les déplacer dans les serres historiques tandis que les éléments techniques ont été déplacés dans d’autres bâtiments de la ville. C’est en accord avec la maire de paris que la fédération française de tennis a pu créer un nouveau court de tennis. 

Ce nouveau court de tennis construit est le court de tennis Simonne Mathieu, tenniswoman française qui a remporté Roland Garros en 1938 et 1939. D’une capacité de 5000 places environ, ce nouveau court est encaissé dans le sol de 4 mètres afin qu’il ne paraisse pas trop grand à côté des serres historiques. De plus, celui-ci est entièrement entouré des nouvelles serres ce qui le rend à peine visible du promeneur. Il vise a rester discret sur le site.

serres contemporaines au jardin d'auteuil
Les serres contemporaines d'Auteuil entourent le court de tennis ce qui rend invisible ce dernier depuis l'extérieur

Le court Simonne Mathieu sera utilisée dès le tournoi de Roland Garros de cette année entre le 26 mai et le 9 juin 2019.

Court de tennis Roland Garros à Auteuil
Le court de tennis Simonne-Mathieu n'est visible que depuis l'intérieur des serres

Vérité n°4 : les serres contemporaines proposent un tour du monde en 80 jours

Le nouveau court de tennis et ses serres ont été conçus par l’architecte Marc Mimram tandis que la scénographie paysagère des serres a été dessinée par l’Atelier Kaba. Pour les serres contemporaines d’Auteuil, un nouveau thème a été choisi : un tour du monde en 80 jours. Ce thème fait référence à Jules Verne qui a habité à proximité durant quelques temps. Ainsi, le visiteur des serres voyage sur les 4 continents hors Europe. Chacun des continent est associé à un coté du court du tennis rectangulaire. Ainsi nous retrouvons selon les orientations suivantes :

  • Au côté Ouest : l’Amérique du Sud,
  • Au coté Sud : l’Afrique,
  • Au côté Est : l’Asie,
  • Au côté Nord : l’Australie.

Serres contemporaines autour de Roland Garros
Serre contemporaine d'Auteuil dédiée à l'Amérique du Sud

C’est ainsi que dès avril 2019, les serres contemporaines présentent 1000 plantes pour environ 500 espèces et variétés différentes. Il est impossible de toutes les lister mais nous y retrouvons des orchidées telle que Neomoorea, des orchidées miniatures, des eucalyptus, des fougères arborescentes, des plantes carnivores, des fleurs d’hibiscus, des fleurs d’ylang-ylang, des plantes épiphytes et de multiples surprises végétales à chaque recoin. Ses plantes sont regroupées selon leur origine géographique ou l’usage qui en est fait sur le continent représenté. Plus précisément dans le parcours du tour du monde en 80 plantes, les plantes sont décrites pour leurs usages éthnobotaniques : pour manger, se soigner, se vêtir, bâtir, décorer….

Bien plus qu’un enchaînement de plantes, les mises en scène sont abouties pour présenter des pays, des climats ou des zones biologiques d’un continent. C’est ainsi que l’on voyage le long du Mékong, sur l’île de Madagascar ou dans les forêts tropicales d’Australie.

tour du monde en 80 plantes
La serre contemporaine dédiée à l'Asie et ses parfums comme la fleur d'Ylang-Ylang

Les serres neuves disposent d’une gestion optimisée et automatisée des températures, de l’humidité, tandis qu’une de l’eau d’arrosage est issue de l’eau de pluie récupérée des toitures des serres. C’est une véritable révolution comparé aux serres historiques à la gestion plus complexe et ancienne.

Vérité n°5 : un usage mixte qui allie botanique et le tournoi de Roland Garros

Toute l’année, les serres contemporaines d’Auteuil sont ouvertes au public à l’exception de la période du tournoi de Roland Garros . En effet, la zone autour des serres et des bâtiments du jardin sont réservées pour le tournoi. Le public des serres ne peut y avoir accès. Dans le cas contraire, ce public pourrait se mêler au public de Roland Garros et accéder gratuitement au match de tennis. Ce qui ne peut-être envisageable. Ainsi, les 2 publics sont clairement séparés sur le site. Cependant le public des serres d’Auteuil a toujours accès aux serres historiques.

Quant au public de Roland Garros, il ne pourra pas accéder aux serres contemporaines pour des raisons de sécurité et d’atteinte possible aux végétaux. Elles seront donc closes à tous excepté aux jardiniers.

En conclusion, ce fut bien dommage d’amputer et de modifier un jardin public sur un hectare pour un projet privé. Mais ce projet est aujourd’hui profitable au jardin botanique et à la ville de Paris : les collections botaniques sont agrandies, mieux mises en valeur pour le public et la construction des serres contemporaines a été prise en charge par la fédération française de tennis.

Les serres contemporaines ouvriront leurs portes au public le 21 juin 2019 ! Alors notez bien car c’est gratuit pour tous, comme toutes les serres à Auteuil.

Articles connexes


Blog

Jardiner en ville, mission impossible ?

Trois quarts des français sont citadins. Bien qu'ils vivent en milieu urbain, ils ont soif...
Lire la suite +

Blog

Jardins partagés : des lieux où l'on cultive aussi la solidarité

Les jardins partagés, on nous en parle souvent, mais savez-vous vraiment ce qu’ils sont ? Les...
Lire la suite +

Blog

J’ai testé pour vous : une formation en permaculture

La permaculture, c’est tendance ! On en entend parler presque partout : dans les magazines...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 3 sur 5)

Une réflexion au sujet de « Les nouvelles serres d’Auteuil vs Roland Garros : ce qu'il faut savoir »

  • Dany

    C'est plus que dommage d'amputer un jardin d'un hectare, de supprimer des locaux techniques indispensables, pour satisfaire les élus de Paris et autres personnalités qui viendront parader une semaine par an à Roland!
    La banlieue leur fait donc si peur!

    Répondre
Laisser un commentaire