Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le Yarn bombing : l'art de tricoter les arbres en ville

Le Yarn bombing ou tricot urbain, vous connaissez ? Moi non plus ;-) Enfin, jusqu'à ce que je découvre, l'été dernier à Bruxelles, un arbre tout habillé de laine colorée. Tricoteuse à mes heures perdues (Pierre, inutile de ricaner...) cet art ne rue n'a pas manqué de me charmer. Car tout y passe : les arbres mais aussi le mobilier urbain, souvent bien triste…  Je vous montre ?

Yarn bombing ou tricot urbain
Quelques réalisations - Source : Pinterest

Vous aimez ? Pour ma part, je trouve cette ambiance bohème, un peu "gipsy", très joyeuse et je verrais bien, en accompagnement, de beaux Zinnias, des Tournesols et des Dahlias éclatants. Vivement l'été !

 

Envie d'en voir plus ?  Rendez-vous sur le site du Collectif France Tricot

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Le Yarn bombing : l'art de tricoter les arbres en ville »

  • Christine

    Bien contente d'apprendre grâce à vous que cela a un nom, et que c'est un "mouvement artistique". J'avais remarqué quelques troncs d'arbre accommodés à la recette yarn bombing dans ma petite ville locale sans savoir pourquoi ni comment cela était arrivé. On pourrait très bien utiliser cette technique pour protéger esthétiquement les jeunes troncs contre le froid.
    Sur vos photos, j'adore les petits champignons sur le banc!

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour Christine !

      Oui, cela pourrait constituer une bonne protection aussi contre les échaudures aussi... il ne nous reste plus qu'à trouver du fil anti-UV !

      Si le sujet vous intéresse, j'ai lu un petit encart dans "Les 4 saisons au jardin" de ce mois-ci et ils communiquent l'adresse d'un site internet : http://aupresdenosarbres.org/

      A très bientôt !

      Répondre
Laisser un commentaire