Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
taille végétaux hivernale
conseil

Que tailler en hiver ?

Les tailles à effectuer de décembre à mars

L’hiver n’est pas qu’une saison morte au jardin. En tout cas pour le jardinier, en cette saison de repos végétatif des arbres et arbustes où la sève ne circule pas encore dans les cellules, tailler est la bonne période pour un certain nombre de végétaux. Cette taille hivernale permettra une bonne ramification et développement d’arbustes jeunes, ou bien une amélioration de la silhouette, elle favorise aussi les floraisons ou encore la fructification… Bref, élaguer ou effectuer des tailles en hiver est parfois de mise. Mais la période de taille est dépendante de la période de floraison chez les arbustes, pour ne pas compromettre leur future floraison, et son moment varie selon les régions et les rigueurs de l’hiver. Les tailles seront enfin sévères ou douces selon le type d’arbuste. Enfin, notez que mis à part les fruitiers et les grands arbres, c’est souvent en fin d’hiver (février à mi-mars) que vous interviendrez.

Pour ne pas vous y perdre, voici un petit récapitulatif des travaux de taille à effectuer en hiver, période mine de rien cruciale au jardin, toujours hors période de gel.

Les arbres

En repos végétatif, les arbres sont prêts à recevoir une taille radicale, à savoir un élagage. Ce type de taille qui reste toujours traumatisant l’est moins en plein hiver quand la sève ne circule plus. Entre le moment où les feuilles sont tombées (fin novembre généralement) et les nouvelles pousses apparaissant courant mars, il est temps d’agir pour :

  • Tailler des branches mortes : le vent hivernal met souvent à mal les vieux arbres ou ceux dont la ramure est fragile, vous le constatez lors de tempêtes. Il est important de tailler proprement les branches cassées ou déchirées et les bois morts.
  • Élaguer : pour les grands sujets et arbres adultes, préférez faire appel à un professionnel qui effectue des tailles douces, non traumatisantes pour l’arbre. Sont concernées les branches qui se croisent et poussent vers l’intérieur de la ramure, mais vous pouvez aussi éventuellement raccourcir certaines branches devenues trop longues. Les chênes, saules et tilleuls réagissent mieux que d’autres essences. Opérez courant janvier, février jusqu’au mois de mars.
  • Les arbres sujets à la gommose comme le bouleau et le noyer, ainsi que les arbres fruitiers à noyau. Cette substance résineuse s’écoule sur les troncs et branches, elle peut avoir plusieurs causes. Si vous observez une branche atrophiée ou déchirée, coupez-la proprement.
taille hiver arbres arbustes

En repos végétatif, c’est le temps de l’élagage pour les arbres

Les fruitiers

La période de taille idéale des arbres fruitiers s’étale de janvier à mi-mars, avant la montée en sève. Il s’agit à cette époque de faire rentrer plus de lumière dans l’arbre (la taille en vert de juin, elle, aura un effet sur la fructification).

  • Taille des arbres fruitiers à pépin

    Ceci concerne les pommiers, poiriers, cognassier, en formes de plein vent ou palissées (de mi-décembre à mars), sinon les palmettes risquent de pousser dans tous les sens et de moins fructifier. Taillez les pousses à bois et autres repousses. Cette taille a pour but d’aérer la ramure afin de laisser passer suffisamment de soleil dans l’arbre.N’hésitez pas à consulter nos fiches produits qui contiennent toutes une partie sur l’entretien et la taille.

En savoir plus dans nos fiches Arbres fruitiers, la taille de formation d’un scion, la taille des arbres fruitiers basse-tige et haute-tige, Tailler les fruitiers en palmette

taille hiver arbres fruitiers

Taille du pommier en hiver

  • Taille de rajeunissement ou de restauration du figuier

    En janvier ou février, tous les 10 ans sur les plus vielles branches, il reperce bien sur le bois âgé, sinon une taille douce courant mars pour renouveler les rameaux (le figuier produit sur les rameaux d’un an), pour conserver un volume raisonnable de l’arbre et assurer une bonne production de fruits.

  • La taille de la vigne et des kiwis s’effectue de février à mi-mars

    Découvrez nos conseils de taille dans le tuto de Stéphanie Quand et comment tailler le kiwi ? et la vidéo d’Olivier sur la taille de la vigne

  • Taille de l’olivier

    Pour obtenir une belle récolte, la taille d’éclaircissement s’effectue courant mars. Taillez aussi les rejets formés au pied. En savoir plus dans notre fiche conseil : Taille de l’olivier, tout ce qu’il faut savoir

taille Vitis Olea

Taille de la vigne et de l’olivier

quand comment tailler cassassiez

Taille du cassissier

  • Taille des agrumes

Elle a lieu si besoin en fin d’hiver, s’avère plus nécessaire pour les sujets plantés en pot. En savoir plus avec les conseils d’Alexandra : Agrumes, quand et comment les tailler ?

Les rosiers

C’est en hiver que l’on s’affaire à tailler les rosiers : en février dans les régions douces, en mars dans la plupart des régions. Ceci-dit, les hivers moins rudes nous incitent à tailler de plus en plus tôt, souvent à partir de la mi-février, la végétation s’amorçant déjà. Vous jetterez en déchèterie vos déchets de taille pour éviter la propagation de maladies si vos rosiers sont affectés.

Vous pouvez tailler très court, en rabattant à 10 cm du sol (pour les sujets récemment plantés ou pour régénérer des sujets âgés), ou bien en effectuant une taille intermédiaire à moitié de leur hauteur (bon pour les rosiers déjà bien installés), ou enfin une taille longue où vous rabattrez seulement d’un tiers des rosiers très vigoureux, ou vos rosiers en terrain non propice (sol sableux par exemple)

Deux cas de figure pour la taille en hiver des rosiers : 

  • Les rosiers remontants : de mi-février à avril (en montagne et régions aux hivers rudes), qu’il s’agisse de rosiers grimpants ou arbustifs.
  • Les rosiers grimpants : de février jusqu’à mars (sauf en climat rude type montagnard jusqu’en avril),

En savoir plus avec les bons conseils de Virginie dans La taille des rosiers, techniques et conseils, et Quand tailler les rosiers, les périodes clés et nos conseils

quand comment tailler rosiers

Un rosier buisson taillé court en hiver

Les arbustes d'ornement

Vous allez surtout tailler entre les mois de décembre et mars les arbustes fleurissant en été ou en automne. Dans tous les cas, fiez-vous aux repères phénologiques de votre région, car le printemps ne s’annonce pas aux mêmes dates du nord au sud de la France ! La taille d’hiver est aussi possible dans d’autres cas très précis :

  • Les arbustes à floraison estivale peuvent être taillés assez sévèrement de fin février à fin mars, juste avant que les nouvelles pousses ne sortent, pour leur assurer une floraison grandiose. Taillez court, au moins de moitié, les plus veilles tiges : Buddleias, Lavatères, spirées, Altheas ou Hibiscus syriacus, Lagerstroemias… Cela vous permettra d’avoir les fleurs plus à hauteur du regard pour les arbustes les plus grands. Taillez les buddleias sévèrement s’ils sont devenus anarchiques ou trop vieux. Taillez également éventuellement vos pivoines arbustives. Les Hydrangeas paniculata demandent quant à eux une taille à environ 15 cm du sol, ou au moins un tiers de leur longueur. Globalement une taille drastique chez les arbustes à floraison estivale ne compromettra pas la floraison estivale, mais elle sera plus tardive.
que tailler en hiver, tailles hivernales, taille hiver jardin, elagage en hiver, arbustes à tailler en hiver

Caryopetris fleurissant en fin d’été, mais aussi Lagerstroemia ou Lilas des Indes, Buddleias, Lavatères… tous méritent un bon coup de rafraichissement en fin d’hiver pour fleurir abondamment

  • Certains arbustes à floraison estivale nécessitent une taille sévère, voire un rabattage total sur la souche en février-mars pour leur garder une jolie silhouette et assurer une belle floraison au fil des ans. Opérez avant le redémarrage de la feuillaison. Il s’agit par exemple du Perovskia, et du Caryopteris.
  • Taille des branches mortes ou meurtries : comme pour les arbres, repérez celles qui se sont cassées par le vent : coupez en aval, à 1 cm d’un bourgeon déjà formé.
  • Taille d’entretien : pour équilibrer au besoin la ramure, en supprimant les branches mal orientées, celles qui se gênent ou qui se croisent, pour aérer un minimum l’arbuste : les Camelias après leur floraison par exemple.
  • Taille de formation : sur les jeunes arbustes environ 5 ans après leur plantation pour peaufiner leur port en remontant la ramure et en les équilibrant ; rabattez aussi les haies d’arbustes caducs à rajeunir.
  • Taille pour favoriser le développement de rameaux colorés : les Cornus à bois décoratif (ils produiront de nouveaux bois bien colorés l’hiver prochain), les Saules marsault (Salix caprea), tous sont à tailler très court courant mars. Le Salix integra ‘Hakuro Nishiki’ ou Saule crevette se taille aussi en février-mars, pour conserver sa belle et typique coloration printanière sur des rameaux jeunes.

→ En savoir plus sur la taille des Cornouillers dans la vidéo d’Olivier La taille du cornouiller à bois décoratif

quand comment tailler arbustes fleuris bois décoratifs

Taille de Cornus à bois colorés

  • Pour les arbustes persistants (conifères, Photinia, Laurier-tin, mahonias, houx, millepertuis, mais aussi l’Helichrysum par exemple)… attendez la fin de l’hiver, ils seront moins fragilisés par une taille à mi-mars ou avril.

Les grimpantes

Certaines grimpantes doivent être taillées en hiver pour produire quantité de fleurs en été. Une taille hivernale permet aussi de palier au dégarnissement de la base.

  • Les clématites du groupe 3, très florifères, souvent à grandes fleurs fleurissant en été, ou à floraison tardive jusqu’en octobre : elles poussent sur les rameaux de l’année comme les clématites viticella, les Clematis orientalis, les Clematis tangutica les Clematis texensis et certains hybrides fleurissant en fin d’été. Plus la floraison est tardive, plus vous pouvez tailler sévèrement. En général, vous taillerez à 30-40 cm du sol en février ou mars. Ces superbes clématites auront tout le temps de produire de nouvelles tiges vigoureuses. En savoir plus dans notre fiche conseil : Comment tailler et entretenir les clématites
  • Les grimpantes ligneuses caduques : Bignone et Glycine à partir de mi-février (mars en régions froides pour ne pas endommager les pousses tendres par des gelées). Comme pour les rosiers, supprimez les rameaux verticaux et conservez les charpentières horizontales, plus florifères.

En savoir plus sur la taille de la bignone dans notre fiche Tailler  les bignones et sur la taille de la Glycine grâce aux conseils d’Alexandra : Glycine, comment la palisser et la tailler ?

Les vivaces et graminées

N’oublions pas les vivaces qui ont bien besoin d’un petit coup de nettoyage en fin d’hiver, souvent dès mi-février, pour retrouver un aspect plus soigné (les tiges sèches laissées en place ont eu leur rôle protecteur au niveau des souches, c’est d’ailleurs pour cela qu’on les laisse en place ; elles servent aussi de refuge à la faune). Ceci permet de faire place aux nouvelles pousses printanières qui sortent de terre. Faites cette opération plutôt tard que trop tôt, même si l’envie de massifs plus esthétiques vous taraude.

Vous pouvez retirer facilement les feuillages flétris qui viennent tout seul ou couper proprement au sécateur les tiges et feuilles qui résistent. Coupez-les puis épandez-les en paillis autour et dans vos massifs. C’est le cas pour :

  • Vivaces herbacées : Pivoines, brunneras, Gauras, Verveine de Buenos Aires, Phlomis, Echinacées, géraniums vivaces, Eryngiums…
  • Graminées à feuilles caduques : les rabattre à ras à environ 10 cm du sol (Calamagrostis, Molinies, Miscanthus, et vos graminées qui commencent à verdir) pour les régénérer. En savoir plus dans notre vidéo tailler les graminées
  • Aromatiques comme la sarriette ou le thym : une taille courte évite qu’elles forment trop de bois

Seule exception, les sauges herbacées sont à tailler à 15-20 cm du sol en toute fin d’hiver, fin mars, quasiment au ras du sol pour les sauges herbacées, et à moitié pour les sauges arbustives.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire