Que faire au jardin en février ?

Que faire au jardin en février ?

Premiers semis, taille et plantations

Sommaire

Mis à jour le 7 Mars 2024  par Sophie 6 min.

Petit à petit, les jours rallongent et les travaux au jardin ne manquent pas. En février, on se projette vers le printemps ; alors on déplace, on réorganise, on taille et on amende… mais méfiez-vous, car le mois de février peut être tour à tour clément ou très froid, même si cela n’empêche pas quelques fleurs de pointer le bout de leurs pétales comme les crocus, les perce-neige ou le jasmin d’hiver…

Que faire au jardin en février ? Se lancer dans les premiers semis, améliorer le jardin, tailler et planter ! Avouons qu’on saura toujours quoi faire au jardin, même en plein hiver.

Hiver Difficulté

Du côté des arbres, arbustes et fruitiers

C’est le début de la saison des chatons, la floraison des saules, des noisetiers (dont le joli Corylus maxima ‘Red Majestic’) ou encore du Garrya elliptica. Jaunes, pourpres, argentés… ils sont très décoratifs et spectaculaires sous le soleil hivernal ! En région douce, profitez aussi des pompons jaune d’or du Mimosa, à moins que vous ne le plantiez en pot pour pouvoir l’abriter du froid en hiver et en profiter aussi si vous habitez le nord de la Loire.

Que faire au jardin en février

Lorsque fleurit le Garrya elliptica, on plante les arbres et on taille les oliviers

Les arbres d’ornement et les conifères

  • Taillez et élaguez les arbres, en évitant les jours de gel
  • Certains conifères, comme les genévriers rampants, peuvent devenir trop envahissants ; taillez-les et mastiquez bien les plaies de taille
  • Terminez la plantation des arbres vendus en racines nues et continuez à planter ceux proposés en pot. Évitez les sols gelés ou détrempés
  • Si votre jardin se couvre de neige, secouez avec précaution les arbres persistants pour que le poids ne casse pas les branches

Les arbres fruitiers et les petits fruits

  • Poursuivez les plantations d’arbres et arbustes fruitiers par temps doux
  • Sur vos framboisiers non remontants, si les pousses de l’année sont trop nombreuses, conservez uniquement 10 à 12 pousses vigoureuses par mètre linéaire et coupez les extrémités. Vous pouvez raccourcir les extrémités à 2 hauteurs différentes, ce qui aura pour effet d’étaler la production. Rabattez au ras du sol les autres tiges. Concernant les framboisiers remontantstaillez les extrémités des tiges ayant fructifié à l’automne de moitié. Elles porteront de nouveaux fruits au début de l’été prochain. Pour plus de détails, retrouvez nos conseils dans « La taille des framboisiers : quand et comment ? »
  • Taillez les arbres fruitiers à pépin (jusqu’à mi-mars, avant la montée en sève) : pommiers, poiriers, cognassiers
  • Fin février, taillez les abricotiers : éliminez le bois mort et les branches abîmées ou cassées ; raccourcissez l’extrémité de la plupart des rameaux au-dessus d’un bourgeon en conservant au moins 3 yeux pour inciter à la ramification ; supprimez les branches qui s’entrecroisent ou celles qui poussent vers le centre de l’arbre afin d’éclaircir la ramure et supprimez les gourmands
  • Taillez aussi les néfliers (Mespilus germanica) après la fructification
  • En régions au climat doux, commencez la taille des oliviers. En effet, la période idéale se situe vers février-mars, après les dernières fortes gelées et avant la floraison
  • La taille du groseillier ou du cassissier est importante, de même que celle des mûres cultivées, car les branches les plus fructifères sont celles de 2 et 3 ans. Il est donc nécessaire de supprimer les branches les plus anciennes et de favoriser l’apparition de nouvelles pousses. Cette taille s’effectue en hiver, hors période de gel, idéalement en février. Profitez-en pour les multiplier par bouture de bois sec. Leurs rameaux font aussi de l’excellent petit bois sec pour le feu
  • Les agrumes doivent être taillés après la fructification, soit entre février et avril. Ainsi, ils auront le temps de produire de nouvelles branches qui porteront les prochains fruits. Évitez surtout d’intervenir en période de gel. Les clémentiniers nécessitent d’être taillés chaque année, tandis que les orangers et citronniers peuvent être taillés tous les ans ou tous les deux ans. Les arbustes cultivés en pot ont besoin de tailles plus fréquentes que ceux qui sont en pleine terre.

Les arbustes

Les vivaces, bulbes et grimpantes

Les vivaces

Les bulbes

  • Vous pouvez démarrer la plupart des bulbes d’été (Lys, dahlias, cannas, glaïeuls, colocasia, caladium) en les plantant dès le mois de février-mars en pot sous abri hors gel ; vous accélèrerez ainsi leur cycle pour les transplanter au jardin aux beaux jours. Retrouvez nos explications pour les faire refleurir plus tôt grâce à cette méthode
  • Replantez les jacinthes défleuries dans le jardin
Que faire au jardin en février

En février, plantez les vivaces en racines nues, démarrez les bulbes d’été sous abri et taillez la vigne

Les grimpantes

Les rosiers

  • Plantez les rosiers en racines nues (jusqu’à fin mars) en attendant quelques jours s’il gèle ou si votre terre est gorgée d’eau suite à des fortes pluies. Pour cela, il sera nécessaire de les placer en jaugeAvant la plantation : habillez les racines en les raccourcissant légèrement et en coupant celles qui sont abîmées et pralinez-les avant de mettre les rosiers en terre. De la qualité des trous dépendra le bon développement de vos rosiers : ils doivent être suffisamment profonds et larges (50 à 60 cm) pour pouvoir installer les racines convenablement et leur permettre de se développer facilement. Pensez à répandre un lit de graviers au fond du trou si votre terre n’est pas suffisamment drainante et à apporter du compost à la plantation.
  • Vous pouvez aussi bien sûr planter les rosiers vendus en pots
  • La transplantation de vos rosiers peut se pratiquer jusqu’en mars, pendant le repos végétatif
  • La période pour tailler les rosiers remontants buissons ou grimpants se situe en fin d’hiver ou au début du printemps selon votre climat. L’idéal est de procéder juste avant le redémarrage de la végétation, lorsque vous voyez quelques bougeons gonfler. Utilisez un sécateur propre et bien aiguisé et taillez en biseau 2 cm après un œil bien orienté vers l’extérieur

Que faire au jardin en février

Les annuelles et plantes en pots

  • Laissez les protections sur vos plantes les plus frileuses et enlevez leurs éventuelles feuilles mortes qui pourrissent. Si vous les découvrez un peu lors des belles journées, pensez à remettre leurs protections en fin de journée
  • Rempotez les bégonias semés en janvier
  • Semez des Pois de senteur, des pavots et des Delphiniums en situation abritée
  • S’il ne gèle pas, plantez des bisannuelles telles que pensées, primevères ou giroflées
  • Pensez à sortir ou aérer de temps en temps vos plantes hivernées (agrumes, cactées…) s’il ne gèle pas et n’oubliez pas de surveiller leur arrosage
Que faire au jardin en février

Plantez les pensées et commencez les semis de pois de senteur

Au potager

Février marque le retour au potager. Le gel de janvier, associé au redoux, donne une texture idéale à la terre. On se croirait presque au printemps et les premières plantations peuvent enfin commencer : on sème au chaud sous abri les légumes fruits et en pleine terre les légumes feuilles !

Les légumes à planter en janvier, les semis et gestes à faire :

  • Organisez vos achats de graines potagères
  • Les graines d’oignons germent au froid, hors gel : vous pouvez les semer en février, de préférence sous un tunnel. La levée interviendra 10 à 12 jours plus tard.
  • Semez les laitues les plus précoces sur un sol bien travaillé, en espaçant les rangs d’environ 20 cm. Pensez à étaler vos semis pour étaler vos récoltes
  • Dès février, on peut semer les variétés rondes et hâtives de radis (on sèmera les variétés longues à partir de la mi-mars)
  • Semez les petits pois (sous tunnel en région froide) en poquets de 3 graines à 2 cm de profondeur, à 30 cm d’espacement
  • Les premiers semis de tomates précoces peuvent être faits dans une pièce chauffée entre 20 et 22°C. Il est aussi possible de semer les légumes du soleil comme les aubergines, les poivrons et les piments, si vous les destinez à une culture sous serre. Pour cela, semez à chaud ou dans une mini-serre qui reproduira les conditions idéales pour une bonne germination et placez vos semis dans un endroit lumineux :

Que faire au jardin en février

Pelouse et travaux divers

La pelouse et les jachères fleuries

  • Éliminez la mousse sur le gazon en dispersant de la cendre de bois

Travaux divers au jardin

Que faire au jardin en février

Commentaires

  • ABRIONI ANDREE, le 31 Janvier 2023

    comme chaque annee votre catalogue est un enchantement . je ne me lasse pas de la consulter cela me permet de trouver la façon de placer mes futures plantes pour former mes massifs .
    de meme les conseils que vous nous donnez pour pouvoir faire

    de façon adequat pour que ces massifs soient tres fleuris . pour tout cela je vous remercie.. je vous souhaite une bonne annee ,et nous permettre de continuer ce beau metier . cordialement ANDREE

    • Réponse de Sophie, le 1 Février 2023

      Bonjour,
      Vos compliments vont droit au cœur de toute notre équipe, nous sommes heureux et fiers de contribuer à l'embellissement des jardins de nos clients passionnés au fil des saisons.
      Nous vous souhaitons en retour une belle année 2023 au jardin !
      Cordialement

Travaux de jardinage mois de février