Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
taille des rosiers buissons et arbustes
conseil

Quand et comment tailler les rosiers buissons et arbustes ?

technique et conseils

La taille des rosiers est une opération importante et loin d’être superflue. En effet, elle permet de régénérer le rosier, de lui permettre de former du jeune bois sain, vigoureux et d’assurer sa longévité. Elle permet aussi de conserver un joli port et d’améliorer la floraison.

Découvrez nos conseils pour savoir quand et comment tailler vos rosiers buissons et arbustes ?

C'est quoi un rosier buisson et un rosier arbuste ?

Le rosier buisson est un rosier au un port évasé et mesure entre 60 cm et 1,20 m selon les variétés. Enfin, il porte soit de grandes fleurs solitaires (parfaites en bouquets), soit des fleurs plus petites mais groupées en bouquet. Ce sont les Polyantha, les Floribunda, les Hybrides de thé, certains Hybrides remontants, quelques rosiers anglais et les Portland). C’est un rosier idéal en massif ou en bordure.

Le rosier arbuste possède les mêmes caractéristiques mais il est sensiblement plus grand : entre 1,20 et 1,80 m. Cela concerne les Hybrides musqués, les rosiers Bourbons, certains Hybrides remontants et beaucoup de rosiers anglais. Ils sont tout indiqués en massif, en arrière-plan pour les plus grands.

Quand tailler les rosiers buissons et arbustes remontants ?

La période pour tailler les rosiers buissons ou arbustes remontants se situe en fin d’hiver ou au début du printemps selon votre climat, l’idéal est de procéder juste avant le redémarrage de la végétation, lorsque vous voyez quelques bougeons gonfler. La taille des rosiers en automne est bien sûr possible. Il suffit de réaliser un léger nettoyage quelques mois avant. Pour cela, découvrez notre article : « Comment tailler les rosiers en automne ».

Tandis que la taille des rosiers non remontants se fait juste après la floraison, en août.

Comment tailler un rosier buisson ou arbuste ?

Voici comment procéder pour bien tailler votre rosier buisson ou arbuste remontant :

  • si vous n’avez pas fait la taille d’automne, commencez par supprimer au plus bas le bois mort, abîmé et les tiges malingres ;
  • vérifiez que votre rosier n’ait pas produit de gourmands, si c’est le cas, supprimez-les. Pour savoir comment reconnaître un gourmand, consultez l’article : Au secours, mon rosier dégénère.
  • supprimez aussi les branches dirigées vers l’intérieur afin que l’air circule bien au cœur du rosier pour éviter les maladies cryptogamiques ;
  • le plus souvent, on conserve 3 à 5 branches principales, réparties de façon équilibrée. Sur les rosiers à petites fleurs, on peut laisser davantage de branches.
  • ensuite, le raccourcissement (que l’on appelle aussi émondage) des branches se fait de façons différentes selon les points de vue de chacun. Certains jardiniers sont adeptes d’un émondage sévère, tandis que d’autres se contente juste d’épointer. Personnellement, je préfère une taille modérée qui consiste à enlever 1/3 voire 1/2 de chaque branche en veillant à ce que l’allure générale reste harmonieuse. Ou autre façon de faire qui reste dans le même esprit : taillez à 2 ou 3 yeux les rameaux plus faibles et 5 ou 6 yeux les branches les plus fortes. Les tailles très sévères ne me semblent pas judicieuses sauf pour régénérer un rosier. En effet, les rosiers sont martyrisés, il y a un risque de formation de chicots entraînant le dépérissement des branches. Et en cas de dégâts dû au gel tardif, il est difficile de tailler plus court. Aussi, si vraiment vous voulez tailler court, faites-le le plus tard possible et tous les 3 ou 4 ans pas plus ;
  • coupez en biais à 0,5 cm au-dessus d’un œil tourné vers l’extérieur du rosier ;
  • si vous hésitez entre deux branches orientées de la même façon, gardez la plus jeune. Enfin, consultez également notre fiche conseil sur la taille des rosiers.
la taille des rosiers

1. supprimez le bois mort ; 2. supprimez les brindilles, les tiges malingres ou mal dirigées ; 3. taillez 1/3 de chaque branche

Enfin, taillez les rosiers buissons et arbustes non remontants en supprimant simplement 1/3 de chaque branche juste après la floraison.

Cas particulier : l’arcure

La technique de l’arcure concerne les rosiers arbustes qui produisent de longues branches qui filent vers le ciel avec une malheureuse à leurs extrémités. Dans ce cas, la taille sera différente. Pour en savoir plus, consultez notre article : « L’arcure des rosiers ou pegging roses« .

Questions de jardiniers

Comment tailler un rosier buisson après la floraison ?

Outre l’aspect peu esthétique, la taille des fleurs fanées permet au rosier de produire de nouvelles pousses florifères et de lui éviter également de s’épuiser inutilement à fructifier. Pour cela, coupez en biais, juste au-dessus de la première ou seconde feuille bien formée (5 folioles/+), située sous chaque fleur ou groupe de fleurs.

Où et comment planter un rosier buisson ?

Découvrez notre fiche conseil pour réussir la plantation de vos rosiers en pots ou en racines nues.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin