Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Arquer les rosiers : quand et comment
conseil

L’arcure des rosiers ou pegging roses

une technique pour obtenir plus de fleurs !

Arquer un rosier (ou « pegging roses » en anglais) est une technique qui permet d’obtenir une floraison plus abondante.

Découvrez cette technique ainsi que nos conseils pour transformer vos rosiers en une véritable fontaine de couleurs !

L’arcure des rosiers, qu'est-ce que c'est ?

L’arcure est une technique que l’on applique sur des rosiers qui produisent de longues tiges souples afin d’augmenter le nombre de fleurs. Les tiges principales sont alors arquées, ce qui permet de ralentir la sève et de stimuler l’apparition de nombreuses pousses secondaires florifères tout le long de ces tiges.

 

Pour quels rosiers ?

Tous les rosiers ne s’y prêtent guère mais cette technique est précieuse pour les rosiers qui ont tendance à ne faire qu’une seule fleur au bout d’une tige interminable. Cela concerne des rosiers qui produisent des tiges longues et souples.

Certains rosiers David Austin sont de bons candidats comme ‘Gertrude Jekyll’, ‘Evelyn’ ou ‘Othello’ par exemple. Vous pouvez aussi compter sur les rosiers galliques, les Bourbons, les Alba et les hybrides remontants : ‘Reine des Violettes’, ‘Madame Ernest Calvat’, ‘Baronne Prévost’, ‘Cardinal de Richelieu’, ‘Celsiana’, ‘Madame Isaak Pereire’, ‘Paul Neyron’, ‘Variegata di Bologna’ pour ne citer qu’eux.

arquer les rosiers, pegging roses

Les rosiers grimpants vigoureux, de plus de 2 mètres, ne sont pas de bons candidats. Cela devient vite ingérable !

A noter qu’on parle aussi d’arquer les rosiers grimpants sur leur support. Le principe est le même, il s’agit en fait de fixer les tiges le plus possible à l’horizontale afin de stimuler la production de tiges florifères sur toutes la longueur de la tige. Mais dans ce cas, la configuration est différente.

Quand arquer les rosiers ?

L’automne ou l’hiver est le bon moment pour arquer vos rosiers. Ou en tout cas, avant la reprise de la végétation au printemps. Personnellement, je préfère le faire en automne car cela empêche les tiges d’être ballotés par le vent et abîmée pendant l’hiver.

Les tiges doivent être souples mais pas trop vertes, ni trop cassantes.

Comment arquer les rosiers ?

Pour arquer un rosier arbustif, vous pouvez :

  • soit prendre une longue tige souple et la fixer à une tige plus basse de façon à former une arcure,
  • soit attacher cette tige à un tuteur en bambou, des sardines ou des arceaux en fer à béton plantés dans le sol ou à la branche d’un arbuste à proximité. De toute façon, tout cela sera camouflé par la végétation par la suite.

arquer les rosiers, pegging roses

Tout support est bon pour réussir à arquer les branches.

Une fois attachée, l’extrémité de la tige devra être coupée de façon à ne pas toucher pas le sol pour éviter qu’elle se marcotte ou dépérisse.

Le seul inconvénient selon moi : c’est l’aspect dégingandé que prennent les rosiers en fin de saison, lorsque de longues tiges, qui seront arquées pour la saison suivante, auront poussé.

Et après ?

En fin de saison, il vous faudra supprimer les tiges arquées l’année précédente et arquer les nouvelles tiges souples qu’il aura produites.

Articles connexes


conseil

Bouturer les rosiers : quand et comment ?

Lire la suite +

plantation

Rosiers : comment les planter

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire