Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Fétuque : plantation, entretien

La Fétuque en quelques mots

  • La Fétuque est une belle graminée qui forme des touffes de feuilles raides et persistantes souvent vertes, bleues ou grises
  • Plante de terrain sec par excellence, elle aime le soleil et les sols secs, bien drainés, pauvres et même caillouteux
  • Rustique et frugale, elle résiste à tout, sauf aux sols humides !
  • Belle en toute saison, elle habille rapidement les zones arides du jardin
  • Elle est parfaite pour les endroits difficiles, en pots, couvre-sol, rocaille, bordure ou sur le devant des massifs

Le mot de notre experte

La Fétuque est une petite graminée vivace qui forme des touffes élégantes persistantes à la fois compactes, graphiques et colorées. Son feuillage est composé de feuilles élancées, très fines.

La Fétuque bleue, en latin Festuca glauca, appréciée pour son feuillage gris bleuté est la plus représentée dans nos jardins. Elle a donné naissance à quelques beaux cultivars sélectionnés pour leur coloris bleu toujours plus intense, dont Festuca glauca ‘Intense Blue’ est le représentant le plus récent.

Les fétuques prennent différentes formes : certaines poussent en touffes dressées, d’autres au contraire sont basses, comme Festuca gautieri (syn. F. scopari) que l’on appelle également Fétuque de Gautier, qui forme des petits coussins dodus  très verts.

Rustique, elle ne craint ni la sécheresse, ni les embruns, ni les sols ingrats, et aime les terres arides et drainantes, peu fertiles, même pierreuses.

La fétuque n’est jamais aussi belle que lorsqu’elle est cultivée dans un sol pauvre et sec car elle dépérira dans un sol humide. Elle ne demande quasi aucun entretien : une fois bien installée, elle se passe d’arrosage et d’engrais, et ne nécessite pas de taille !

Avec son allure échevelée et stricte à la fois, elle donnera structure et volume aux zones les plus arides du jardin.

En rocailles sèches, en bordure d’allée, en bordure de massif, en petite haie ou en pot, adoptez cette petite graminée rompue à la sécheresse !

festuca glauca, graminée, jardin sec

Coussins de Fétuques bleues en massif sec (Photo : J. Jones)

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Festuca

Famille : Poacées

Noms communs : Fétuque

Floraison : mai à octobre

Hauteur : 0,15 à 1 m

Exposition : Soleil, Mi-ombre

Sol : bien drainé, léger

Rusticité : -15 à -20°C

La Festuca ou Fétuque est une plante vivace herbacée et persistante appartenant à la grande famille des poacées, comme de nombreuses graminées. Originaires des régions tempérées du globe, on la trouve dans la nature poussant en terrain sec et pauvre, dans les prairies sèches ou fourragères les prés steppiques, les zones montagneuses ou encore les zones sableuses maritimes. Le genre compte environ 300 espèces, dans nos jardins, on rencontre le plus souvent la Fétuque bleue,  en latin Festuca glauca et ses quelques beaux cultivars sélectionnés pour leur coloris bleu, dont ‘Elijah Blue’. Certaines festuca telles que la  fétuque élevée (F. arundinacea) sont très utilisées comme espèces fourragères pour le pâturage.

La Fétuque s’étale grâce à des rhizomes parfois assez courts, ce qui rend la plante drageonnante mais non envahissante. C’est une plante de courte vie, qu’il faudra renouveler au bout de 4 à 5 ans. Elle dispose d’un port touffu et hérissé et forme généralement une petite plante, pas très haute. De croissance moyenne à assez rapide, elle forme des touffes compactes, hémisphériques, de 0,10 m à 1 m de hauteur selon les espèces. La Festuca gautieri forme des coussins tapissants et gazonnants, tandis que la Fétuque mairei pourra atteindre plus d’1 m de hauteur à l’âge adulte. L’utilisation au jardin sera donc différente :  en couvre-sol, bordure, rocaille, jardinières ou sur le devant des massifs pour les plus basses, en massif pour les plus grandes.

Le feuillage persistant, est composé de fines feuilles raides, linéaires, lancéolées presque filiformes chez la Festuca filiformis, parfois enroulées ou pliées avec un toucher piquant. La finesse des feuilles donne à la fétuque un aspect échevelé et graphique. Les feuilles de fétuque ont l’avantage d’être persistantes, assurant ainsi une présence au jardin tout au long de l’année. Suivant les variétés, elles sont d’un gris très bleuté, d’une teinte vert-de-gris à argenté ou encore vert émeraude. Leur épiderme est recouvert d’une pruine un peu cireuse qui les protège des rayons du soleil trop ardents.

Les feuilles de la fétuque longues de 15 à 30 cm, s’évasent en été évoquant alors une chevelure très poétique. Installée dans des pots ou suspensions, elle crée un effet vraiment intéressant.

De cette touffe serrée de feuillage léger et graminiforme émergent du printemps à l’été, des tiges florales très fines. Elles portent à leur extrémité jusqu’à 50 cm au-dessus du feuillage, des inflorescences, en panicules légères, lâches ou compactes, portant des épillets blonds, jaune paille, bleus, aux reflets violets, ou argentés, apportant une touche subtilement lumineuse à la plante. Ces épillets contiennent plusieurs fleurs. Après floraison, les épis mûrissent et donnent des graines qui seront disséminées par le vent, elles se ressèmeront où bon leur semble dans la nature.

Le nom festuca signifie « fétu de paille » en latin, en référence aux prairies fourragères dont la plante est originaire.

festuca, glauca, rocaille, graminée, épi

Les fétuques aux teintes le plus souvent bleutées, ou vert tendre. A droite inflorescences en épis.

Principales espèces et variétés

Les plus populaires

Fétuque bleue - Festuca glauca

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
25 cm

C'est la plus connue des fétuques ! On l'apprécie pour son feuillage persistant gris bleuté, facile à cultiver, fera son petit effet dans les rocailles et les bordures.

Festuca Intense Blue - Fétuque bleue

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
30 cm

Une variété de Fétuque bleue dont le feuillage brille d'un éclat métallique ! Parfaite pour les endroits difficiles, jolie en couvre-sol, bordure, rocaille ou sur le devant des massifs !

Festuca amethystina - Fétuque améthyste

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
40 cm

Cousine de la Fétuque bleue, c’est une variété qui se distingue par une floraison aux jolis reflets violets, rappelant l’améthyste.

Fétuque bleue Elijah Blue - Festuca glauca

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
30 cm

Cette variété évoque un petit hérisson vraiment bleuté ! Parfaite pour les endroits difficiles, jolie en couvre-sol, bordure, rocaille, jardinières ou sur le devant des massifs.

Fétuque - Festuca mairei

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
70 cm

Une grande fétuque vigoureuse au feuillage fin d'un intense gris-vert. Elle trouvera facilement sa place en massif ou mixed-border.

Festuca gautieri - Fétuque de Gautier

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
15 cm

Elle formant une touffe tapissante et gazonnante en forme de coussin un peu hérissé, vert émeraude. Jolie en couvre-sol, bordure ou sur le devant des massifs.

Plantation de la Fétuque

Où la planter ?

Facile à cultiver, parfaitement rustique (au moins jusqu’à-15°C), acceptant même les vents desséchants et les embruns, la Fétuque peut être plantée dans toutes nos régions. C’est une plante de sols pauvres et secs qui s’avère très résistante à la sécheresse comme aux fortes gelées. Insensible aux conditions difficiles, cette frugale prospère sur des terres ingrates se contentant d’un sol sec, plutôt pauvre, sans trop de calcaire toutefois, drainant, même pierreux ou sableux, ne redoutant que les terres trop humides et mal drainées, dans lesquelles elle dépérirait. Elle préfère les sols peu fertiles. Elle aime le plein soleil, bien qu’elle accepte une ombre légère.

festuca glauca, graminée, jardin sec

Les fétuques ont besoin de sols pauvres, sec et drainants  pour prospérer (Photo : M. Lavin)

C’est une plante incontournable pour les jardins secs, un jardin de graviers, et les endroits difficiles ou un peu arides du jardin. Son aspect décoratif toute l’année permet un large choix d’utilisation : plantée en groupes disséminés dans les grands massifs naturalistes, pour border une allée ou un massif de vivaces bas, dans les rocailles sèches, sur un talus et même dans un pot sur la terrasse.

Elle forme de petites touffes vigoureuses, qui apportent volume et légèreté aux compositions.

Certaines espèces très basses comme la Festuca gautieri peuvent même constituer une alternative au gazon en terrain sec, dans les zones pas trop piétinées, y formant de jolis petits coussins dodus  très verts ou un couvre-sol, en les plantant en masse. Elle est également une bonne plante pour composer végétaliser une toiture.

festuca, gramines, jardin sec

Les fétuques graphiques en massif sec (Photo : J. Pascoe), ou bien plus légères en jardin naturel (Photo : J. Rusk)

Quand la planter ?

Plantez la Fétuque de préférence au printemps, ce qui lui laissera le temps de s’installer et de s’étoffer avant l’hiver. Une plantation à l’automne est également possible.

Comment la planter ?

En pleine terre :

La Fétuque a besoin impérativement d’un sol bien filtrant ne retenant pas l’humidité en hiver. Vous pouvez installer les fétuques en grand groupe de 7 à 9 pieds au m² pour obtenir un effet couvre-sol et tapissant. N’apportez pas de fertilisant à la plantation. Ajoutez une bonne pelletée de graviers en sol trop lourd ou argileux pour favoriser le drainage. En cas de terrain trop humide ou en terre argileuse, nous vous conseillons de planter sur un talus rocailleux surélevé et dans du sable pur. Espacez les pieds de 15 à 30 cm selon leur taille à maturité.

  • Creusez un trou de plantation d’environ deux fois la taille de la motte
  • Ajoutez une pelletée de terreau et de sable de rivière pour l’alléger
  • Étalez un lit de drainage (cailloux, graviers…) au fond du trou
  • Déposez la motte au centre du trou le collet doit être à fleur de sol
  • Tassez légèrement
  • Arrosez à la plantation puis une fois par semaine l’été suivant la plantation pour faciliter l’enracinement

En pot :

Le substrat doit être léger, parfaitement drainant.

  • Dans un pot, étalez une couche drainante (graviers, mélange de cailloux…)
  • Plantez dans un mélange de terre franche, de sable grossier ou de pouzzolane
  • Arrosez à la plantation puis régulièrement
  • Installez en plein soleil

Entretien et taille

La Fétuque est une plante idéale pour des jardins peu gourmands en eau et sans entretien. Elle n’a pas besoin d’engrais, ni d’être taillée. Une fois bien installée, elle ne nécessite aucun arrosage. Pensez cependant à arroser les sujets cultivés en pot, car le substrat se dessèche plus vite, en laissant sécher la terre entre deux apports. Rempotez au printemps.

Vous pouvez couper les épis lorsqu’ils sont fanés, pour éviter que les graines ne se ressèment.

Fin février, nettoyez la touffe en retirant les parties sèches sur le pourtour, à la main tout simplement, munis de gants ou avec un râteau. Les touffes matures ayant tendance à se dessécher, peuvent être rasées en fin d’hiver afin de stimuler la pousse du nouveau feuillage.

Sur le sujet, découvrez les conseils de Michaël : Les graminées : celles que l’on taille, celles que l’on coiffe

Les fétuques sont peu longévives, nous vous suggérons de diviser les touffes au bout de quelques années, afin de les rajeunir.

La Fétuque est insensible aux maladies.

Multiplication 

Si les semis sont possibles, la meilleure technique pour multiplier les fétuques reste la division, plus rapide et facile, d’autant qu’elles ont tendance à se ressemer spontanément.

Division

La division se pratique au printemps sur des  touffes déjà bien développées, après 3 ou 4 années de culture.

  1. Aidé d’une fourche-bêche, soulevez une touffe en place depuis plusieurs années
  2. Divisez-la en deux ou trois éclats, à l’aide d’un couteau ou d’une bêche
  3. Replantez immédiatement les touffes, en pot ou en pleine terre
  4. Arrosez copieusement
  5. Surveillez ces jeunes plants et arrosez-les régulièrement dans les premiers mois suivant la plantation

Associer les fétuques au jardin

Les fétuques s’imposent dans des compositions naturalistes comme dans le décor plus épuré d’un jardin contemporain. Leur feuillage décoratif persistant vert, bleu ou gris, apporte beaucoup de naturel, de légèreté et du mouvement pour alléger toutes les floraisons ou pour créer un contraste de feuillage. Se faufilant entre des compagnes plus grandes, elles peuvent également servir de couvre-sol.

festuca, graminee

Superbes en compagnie de feuillages grisés et de floraisons jaunes et bleues (Photo : D. Ballentine), ou en potée associées à d’autres graminées.

La teinte de leur feuilles leur permet d’être associées à d’autres plantes qui portent des feuilles grises bleutées ou argentées telles que le Stachys byzantina, les Senecio cineraria, le cardon ou Cynara cardunculus, la santoline, les  Echinops et la Salvia argentea. Pour une symphonie bleue, vous pouvez les installer avec des népétas, des Verveines de Buenos Aires, Scabiosa caucasica . Nous vous conseillons d’y intégrer quelques plantes à feuillage rouge foncé ou noir pour apporter du contraste comme les heuchères ‘Balck Beauty’ et ‘Black pearl’.

Avec leur coloris d’un superbe bleu métallique tout au long de l’année, les festuca glauca se marient à merveille avec des teintes romantiques mauve, rose, blanc et sont parfaites plantées au pied des rosiers, pivoines, nigelles de Damas, gypsophiles, d’astrances ou de cœurs-de-Marie.

Elles s’entourent de plantes toutes aussi frugales qu’elles qui aiment le soleil et les sols bien drainants comme les Eryngium, les armoises, l’Agastache, la Lavande.

festuca, graminee

Stachys byzantina, lavande, santoline et gypsophile sont de merveilleux compagnons de la fétuque bleue.

Au printemps, elles composent une belle toile de fond qui met en valeur les floraisons des bulbes printaniers qu’elles n’étoufferont pas, mais dont elles masqueront en été le feuillage défraîchi.

La Fétuque mairei s’adapte parfaitement dans les jardins de style naturel, aux côtés des fleurs de prairie comme celles des achillées jaunes ou entourée d’autres graminées comme la Canche flexueuse, les Pennisetum  et de la Stipa gigantea.

Plantées par petits groupes, les fétuques offrent un écrin aux floraisons estivales colorées des Echinacées, des pavots d’Orient, des héléniums ou des Kniphofia apportant du contraste ou en adoucissant des teintes trop fortes.

Dans un esprit très contemporain et minéral, vous pouvez réaliser des petites scènes avec d’autres plantes des milieux secs comme les Agaves de taille moyenne, les sedum, le romarin rampant, les Thyms, en installant autour de vos plantes des graviers clairs ou colorés, du sable ou encore de la Pouzzolane.

En pots, quelques touffes de fétuques permettent d’alléger certaines compositions florales ou de garnir le pied d’un petit palmier, d’un cactus cierge.

Questions souvent posées ?

Dois-je tailler mes fétuques ?

Non, à la différence des graminées caduques, qu’il est conseillé de rabattre en hiver, les fétuques ne nécessitent pas de taille. Vous pouvez simplement peigner les touffes en fin d'hiver pour ôter les feuilles sèches.

Ressources utiles

  • Quelles variétés de graminées choisir, comme les tailler, les planter, les associer, découvrez tous nos conseils sur notre blog !
  • Inspirez-vous de nos idées d’associations avec nos  vivaces méditerranéennes et plantes pour jardin sec.

Articles connexes


Blog

10 graminées qu'il faut avoir dans son jardin

Les graminées ornementales connaissent, depuis quelques années, leur heure de gloire. Et c'est bien mérité...
Lire la suite +

conseil

Graminées : quelle variété choisir ?

molistipa
Lire la suite +

conseil

Planter des graminées

Lire la suite +

Blog

Les graminées : celles que l'on taille, celles que l'on coiffe

D'ici quelques semaines, les graminées commencerons à pointer leurs nouvelles feuilles, il sera alors temps...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

Une réflexion au sujet de « Fétuque : plantation, entretien »

Laisser un commentaire