Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
lierre en pot
conseil

Comment cultiver un lierre en pot ?

Conseils de plantation et d’entretien

Plante rampante ou grimpante appréciant tous les terrains, le lierre est connu pour s’agripper aisément aux murs et aux murets, grâce aux « crampons » présents sur ses tiges. Souvent considéré comme envahissant, il grandit très rapidement, exception faite des variétés à petit développement. Son feuillage persistant est très décoratif et sa floraison blanche ou jaune verdâtre attire les abeilles et les autres insectes pollinisateurs. Mais saviez-vous que le lierre se cultive aussi en pot ? Il suffit de choisir la bonne variété et de la planter en suspension ou en bacs, en suivant quelques simples conseils pour garantir son épanouissement.

Quelles variétés de lierre choisir pour une culture en pot ?

Appartenant à la famille des Araliacées, le lierre compte une dizaine d’espèces, ayant donné naissance à des centaines de variétés – rampantes ou grimpantes. Si la majorité d’entre elles se cultivent en pleine terre, certaines à petit développement se plaisent en pot, étoffant vos compositions végétales ou en suspension.

Voici quelques variétés parfaites pour une culture en pot :

Caractérisé par ses petites feuilles à 5 lobes, ce lierre panaché vert moyen/crème a un développement très réduit d’environ 60 cm, parfaitement adapté à une culture en pot.

Caractérisée par des feuilles à 5 lobes très allongées, d’un vert tendre avec des nervures plus claires, cette variété est parfaite pour une composition sauvage et raffinée.

Variété à petit développement ne dépassant pas 1,50 m, ce lierre décoratif arbore un joli feuillage vert vif et lustré, gaufré et découpé en lobes effilés à bords ondulés et frisottés.

Parfait en pot à suspendre, ce lierre offre un petit feuillage vert-gris et argenté qui peut aussi s’accrocher à un treillage sur un balcon.

Contrairement aux autres variétés, ce lierre décoratif ne grimpe pas : il a la particularité d’arborer un curieux feuillage vert en forme de cœur sur des tiges dressées.

Lumineux et décoratif, ce lierre panaché arbore un feuillage gris-vert clair, teinté de jaune devenant crème à maturité. Grâce à son développement modeste, il est parfait en lierre d’ornement pour des petits espaces, des terrasses ou des balcons.

lierre en pot

Lierre panaché de jaune en compagnie de fausse-giroflée jaune

Comment choisir le type de pot adapté ?

Sur une terrasse ou un balcon, le lierre peut s’épanouir en pot, au cœur d’une suspension ou dans une jardinière (ou bac). Choisissez un pot de 20 à 30 cm. Peu importe le matériau (céramique, terre cuite…), il s’agit de privilégier un pot percé au fond ou une suspension où l’eau peut s’écouler naturellement. Si vous voulez le palisser, il faudra penser au treillage pour maîtriser son développement et faciliter sa taille (tout en évitant qu’il n’envahisse votre voisin !).

L’astuce de Patricia : Pour une jardinière qui reste esthétique tout au long de l’année, n’hésitez pas à marier le lierre avec des erysimums, des bruyères, des heuchères ou des violas.

Le lierre en pot suspendu, élément décoratif de votre véranda !

Lierre en suspension

Quand et comment planter du lierre en pot ?

Quand planter ?

Vous pouvez planter en automne (septembre à novembre) ou en fin d’hiver, début de printemps (février/mars).

Comment planter ?

Pour réussir la plantation d’un lierre en pot :

  • Hydratez bien la motte en l’immergeant dans un seau pendant quelques minutes ;
  • Déposez une couche de billes d’argiles (ou autre matériau drainant) au fond du pot sur 2 ou 3 cm ;
  • Ajoutez un peu de mélange de terreau et de terre de jardin ;
  • Placez le lierre de façon à faire affleurer la motte puis comblez les espaces vides avec le substrat ;
  • Enfin, arrosez copieusement.

Comment arroser le lierre en pot ?

Le lierre s’accommode de peu, dans la mesure où le substrat frais et bien drainé. Laissez sécher en surface entre deux arrosages. Le rythme pourra se réduire à l’automne quand la température sera de l’ordre de 10 à 15°C et vous pourrez même laisser le substrat sécher complètement entre deux arrosages. Ne laissez pas d’eau dans la soucoupe.

Quid de l’engrais

Sans être indispensable, vous pouvez ajouter de l’engrais organique tous les deux mois durant la période de croissance, entre mars et octobre. N’amendez pas en hiver. Attention, les excès d’engrais font verdir les sujets panachés. Arrêtez alors tout apport et supprimer les feuilles vertes.

Bon à savoir : extrêmement rustique, le lierre en pot installé en terrasse ou sur un balcon peut résister à des climats froids, avec des températures négatives (jusqu’à -15 °C généralement, voire davantage pour certaines espèces).

Conseils pour planter son lierre en pot

Lierre panaché ‘Yellow Ripple’ en pot

Comment l'entretenir et le remporter ?

Comment tailler le lierre en pot ?

Le lierre en pot ne nécessite que peu d’entretien. Sa taille consiste simplement à contrôler son développement : elle doit intervenir une à deux fois par an, de préférence à l’automne, en raccourcissant des vieux rameaux par exemple. Une taille régulièrement, en pinçant les jaunes rameaux pour les ramifier permet aussi de garder le contrôle.

Si votre lierre est panaché, pensez également à supprimer tous rameaux dépourvus de feuilles panachés.

Quand et comment remporter ?

Rempotez lorsque vous constatez que la plante est à l’étroit dans son pot, soit tous les 2 ou 3 ans en général. Intervenez de préférence en automne ou au printemps.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire