Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
choisir les plantes vivaces, plantes vivaces faciles, plantes vivaces débutant, plantes vivaces inratables
conseil

Plantes vivaces : comment choisir ?

Nos conseils pour bien choisir vos vivaces

On porte un intérêt croissant aux plantes vivaces depuis de nombreuses années. La raison en est simple : une fois plantées, ces plantes reviennent chaque année, plus étoffées et plus opulentes, limitant la corvée de désherbage. Elles vivent souvent longtemps et sont donc un gain de temps pour le jardinier, un gain considérable aussi pour son porte-monnaie ! 

Il y a vraiment des vivaces pour tous les goûts et tous les types jardins, celles que l’on sélectionne pour leurs fleurs et celles dont on craque pour les beaux feuillages, celles qui poussent à l’ombre et les avides de soleil, les vivaces de terrain sec et celles qui aiment les sols frais…

Parmi l’extrême diversité de ces plantes, comment s’y retrouver et comment bien choisir celles qui accompagneront durablement vos massifs ? Nous vous apportons quelques réponses dans cette fiche conseil, en sélectionnant les plus faciles, les fleurs vivaces à longue floraison, les spéciales débutants et les plus rustiques.

plantes vivace choisir, plante vivace laquelle, plante vivace les plus faciles, plantes vivaces meilleur choix, plantes vivaces pour debutant

Les plantes vivaces permettent d’obtenir de très beaux massifs généreux de floraisons et de feuillages

Les vivaces spécial débutants

Quand on est néophyte en jardinage, ou que l’on aménage son premier jardin, il est rassurant de connaitre les vivaces faciles à implanter, avec lesquelles les déconvenues sont impossibles. Car il est vrai que certaines sont un peu tatillonnes, n’offrant pas forcément un visuel satisfaisant au bout d’un an, ou bien qu’elles réclament des soins particuliers pour bien s’épanouir.

Parmi les vivaces inratables du jardin, celles-ci sont de croissance rapide permettant un fleurissement ou une couverture végétale dès la première année de plantation. Rustiques, rentrant en dormance en perdant pour certaines leur feuillage, elles renaissent au printemps en une féérie de couleurs !

  • Les Heuchères : De plus en plus répandue dans les jardins d’ombre, voici une vivace qui conjugue un superbe feuillage dans une gamme de coloris délirants et une très légère floraison comme une nuée de minuscules fleurs au-dessus du feuillage, qui rajoute à son charme. L’Heuchère se plait dans les jardins mi-ombragés. Elle est une belle option pour combler des massifs et accorder ses teintes aux végétaux l’entourant. En plus, elle résiste bien à la sécheresse une fois installée.
  • Les Agastaches : Parfois confondues avec les sauges (tout aussi faciles), les Agastaches sont des vivaces pour massif très ornementales et très faciles de culture. Elles résistent à la sécheresse autant qu’au froid, colorent de leurs teintes profondes, souvent mauves à pourprées, mais aussi corail… Leur port est intéressant, des fleurs bien dressées en épis, mellifères, un feuillage aromatique et bien présent composant une belle touffe opulente. C’est un « must have » de jardin ensoleillé !
  • Les Gypsophiles : une fleur vivace ultra gracieuse, vaporeuse à souhait de légers pompons blancs, parfois rosés chez certaines variétés. Les Gypsophiles fleurissent au soleil longtemps en été, en sol même pauvre, et s’adapte très bien en pot. Vous pouvez l’utiliser pour confectionner de jolis bouquets. Pour jardinier romantique ou dans un jardin blanc ! La Gypsophile ‘Bristol Fairy’ est un grand classique. 
  • Les Persicaires : des vivaces tendances, et pour cause : elles apportent beaucoup de volume et de couleur au moins 3 mois au jardin. Entre les Persicaires basses (essentiellement les Persicarias affinis et bistorta) et les plus hautes mesurant environ 1m (Persicarias amplexicaulis), elles sont parfaites pour des bordures ou des milieux de massifs. Certaines arborent même un feuillage original, panaché ou pourpré. Les fleurs en épis vont du rose pâle au rose indien soutenu.
  • Les Lychnis coronaria : la Coquelourde des jardins est une plante de jardin de curé, très connue, mais vraiment ravissante, parfaite pour les jardiniers débutants. Elle pousse en tout sol avec une préférence pour les sols calcaires, mais surtout bien drainés. C’est une vivace incontournable des jardins de campagne, naturalistes ou anglais, elle amène beaucoup de charme et de douceur avec son feuillage persistant gris vert, duveteux à souhait. Les fleurs sont soit blanches, soit roses, portées sur des tiges rigides jusqu’à environ 50 cm de haut. Une vivace très adaptée qui plus est à la sécheresse. Elle se ressème toute seule, et vous pouvez facilement obtenir de nouvelles rosettes à replanter.

⇒ Mais aussi les Carex, Nepetas, Sedums, Epimediums, Hellebores, Tulbaghias, etc.

plantes vivace choisir, plante vivace laquelle, plante pour massif, plante vivace les plus faciles, plantes vivaces meilleur choix, plantes vivaces pour debutant

Gypsophile, Coquelourdes des jardins blanches et roses, Salvia nemorosa ‘Caradonna’, Persicaria ‘Firetail’ et Heuchera ‘Marmelade’

Découvrez notre gamme complète de vivaces faciles et de  vivaces à effet rapide

Les vivaces à longue floraison

Parmi les qualités que l’on recherche le plus chez une plante fleurie, c’est bien la durée de la floraison, même si on le sait, les fleurs si convoitées restent éphémères. Mais certaines vivaces sont des championnes dans ce domaine. Elles fleurissent dès le printemps jusqu’aux gelées, ce sont les plantes phare dans le jardin. Voici quelques-unes de ces vivaces indispensables pour leur endurance… florale :

  • Les Alstroemerias : les Lys des incas font partie des fleurs record pour leur floraison. Voici des vivaces à l’allure exotique parfaites pour embellir des massifs de soleil ou de mi-ombre. Leurs fleurs en trompettes offrent des coloris chauds, des teintes souvent bicolores, striées joliment de pourpre. En fleurs de juin à octobre, en version naines ou géantes, n’hésitez pas à les installer en sol frais, mais surtout bien drainé.
  • Les Alchémilles : Une des vivaces préférées de nombreux jardiniers ! Il faut dire qu’elle possède des atouts imparables : un coloris vert chartreux recherché pour illuminer les jardins, un feuillage original, découpé et plissé, retenant la rosée du matin, une belle rusticité et une floraison en nuée jaunâtre qui perdure de juin à août ! Parfaite en bordure de mixed-border, efficace en tant que couvre sol, charmante en bouquet, vous n’avez plus qu’à l’adopter, à mi-ombre idéalement.
  • Les Hellébores : Parmi les plantes vivaces à longue floraison, comptez aussi sur les hellébores, stars gracieuses des jardins d’hiver. Si la renommée Rose de Noël (Helleborus niger) commence précocement sa floraison en décembre, les hellébores orientaux, hellébores argutifolius entre autres, poursuivent cette floraison à partir de janvier jusqu’en avril, au moins 3, voire 4 mois ininterrompus de fleurs en cette saison qui en a bien besoin !
  • Les Gauras : Comment ne pas citer les Gauras, en fleurs de juin à octobre, une vraie manne pour les jardins naturels ou contemporains. Ils forment un buisson très léger et souple, superbe ! Leur floraison est soit blanche (plus rustiques) soit rose selon les cultivars. Ce sont des vivaces de soleil, et de sol sec, pauvre et drainé.
  • La Verveine de Buenos Aires : beaucoup vue dans les aménagements urbains et dans les jardins, Verbena bonariensis de son nom latin, est une autre vivace fleurie de longs mois, généralement entre juin et octobre, voire plus longtemps en climat doux. C’est une merveille de vivace, de grande stature puisqu’elle atteint parfois 1,50 m de haut, mais restant ultra légère grâce aux fleurs violacées réunies en panicules terminaux sur les tiges vert grisé. Une beauté dont il ne faut pas se priver d’autant qu’elle se ressème à la manière des Gauras, vous permettant de nouveaux plants ailleurs au jardin…
  • Les Thulbagias, enfin, elles aussi championnes de la floraison, elles aussi très élégantes. Cette vivace bulbeuse originaire d’Afrique du Sud nous gratifie de fleurs mauves, parfois blanches chez quelques cultivars, entre les mois de mai et d’octobre. Le feuillage lancéolé est également très ornemental. Elle fait merveille en potée sur une terrasse ensoleillée, ou dans des jardins de bords de mer.
plantes vivace choisir, plante vivace laquelle, plante pour massif, plante vivace les plus faciles, plantes vivaces meilleur choix, plantes vivaces pour debutant

Gaura de lindheimeri, Alchemilla mollis, Fuchsia, Verbena bonariensis et Alstroemerias

⇒ Mais aussi les géraniums vivaces, Convolvulus cneorum, les Achillées, les Fuchsias vivaces…

Les vivaces peu exigeantes

Les vivaces faciles de culture sont recherchées par tous. Si une plante vivace requiert par définition peu de soins, certaines se révèlent vraiment sans entretien, quasiment sans arrosage une fois implantées, robustes et fiables, en voici quelques-unes :

  • Les Campanules : ces adorables vivaces à fleurs en clochette bleues sont étonnantes de facilité pour le jardinier. Une fois plantées, elles se débrouillent toutes seules, mis à part la première année de plantation où pour comme toutes les vivaces, un minimum d’arrosage est demandé. Après, elles s’étendent toutes seules et forment de charmantes bordures en presque toutes les expositions et tous les sols selon le cultivar.
  • Les bulbeuses de printemps : Ces vivaces ont l’énorme avantage de concentrer dans leur organe souterrain de réserve toute l’énergie qui viendra redonner au jardin encore un peu endormi des floraisons pimpantes, blanches, rosées ou bleutées. Donc, une fois plantées, vous avez le plaisir de les regarder pousser, sans autre exigence que de laisser jaunir les feuillages pour que les bulbes se régénèrent.
  • Les Sedums : Les sédums demandent juste de couper à ras leurs tiges laissées en place l’hiver, courant février ou mars, dès que les nouvelles rosettes apparaissent. Sinon ?.. Et bien rien à faire, elles reviennent chaque année, aussi belles et vigoureuses, charmant de leur feuillage charnu bleuté à pourpre et leurs corymbes rosés attirant papillons et abeilles. 
  • Les Liriopes : Pour jardin ombragé, les Liriopes sont d’une facilité enfantine à faire pousser. Un peu lents certes de croissance, mais tellement gratifiants, car ne nécessitant pas d’entretien si vous leur offrez ce dont ils ont besoin : un sol frais et drainé. Ils supportent particulièrement la sécheresse.
  • Les Hostas : Pouvant être cités partout pour tous leurs atouts, feuillage remarquable, rusticité, de longue durée de vie, plante pour débutant… les Hostas s’avèrent aussi sans soucis pour le jardinier. Si vous respectez leurs conditions de culture, à savoir un sol impérativement frais et une exposition mi-ombragée à ombragée, sans jamais de soleil brulant, les Hostas vous le rendront au centuple ! Juste peut être couper les tiges florales après floraison et faire attention aux limaces, en suivant nos conseils !

⇒ Mais aussi les Hellebores, Persicaires, Lysimiaques, les roses trémières…

⇒ Consultez aussi la fiche conseil d’Alexandra sur les vivaces à très longue durée de vie et l’entretien des plantes vivaces

plantes vivace choisir, plante vivace laquelle, plante pour massif, plante vivace les plus faciles, plantes vivaces meilleur choix, plantes vivaces pour debutant

Sedums, Liriopes, Hostas, Muscaris et Crocus

Les vivaces rustiques

La rusticité d’un végétal est un des critères majeurs lorsque l’on va se décider pour une espèce spécifique ou pour l’un ou l’autre des cultivars à la vente. Selon la région où l’on habite, il est possible d’implanter des plantes plus ou moins sensibles au froid. En ce qui concerne les vivaces, beaucoup ne demandent pas de paillage en tant que protection hivernale, notamment toutes les plantes à bulbes qui rentrent en dormance après leur floraison et les vivaces à feuillage caduc.

  • Les Sedums : Aussi appelés orpins, ces vivaces de fin d’été sont un ravissement au jardin quand les floraisons s’essoufflent. Plantés en sol spécialement drainé et au soleil, les sédums sont insensibles au froid, faisant même apparaitre leurs nouvelles pousses au beau milieu de l’hiver.
  • Les Hostas : Disparaissant complètement de terre vers le mois de novembre, les Hostas et leurs grandes feuilles veinées, aux multiples teintes vertes du jaune, au vert éclatant, au bleu et aux cultivars panachés, s’avèrent très rustiques. Indispensables pour créer de belles touffes en massif ombragé, ils prendront 2 à 3 ans avant d’offrir leurs dimensions adultes.
  • Les Pivoines : Vivaces herbacées, les Pivoines de Chine ou japonaises sont parfaitement rustiques grâce à leurs origines asiatiques (la Pivoine arbustive un peu moins). Elles offrent une des plus belles floraisons printanières, des fleurs impressionnantes aux innombrables pétales, et une diversité de variétés incroyables, et de coloris. Un peu lentes en croissance, mais tellement belles qu’on leur pardonne !
  • Les graminées : difficile d’en citer une en particulier, les graminées sont des plantes vivaces ultra rustiques (le Pennisetum ‘Rubrum’ mis à part). Elles sont à l’apogée de leur beauté en fin d’été, prennent souvent des teintes évolutives vers l’automne et conservent une allure singulière en hiver sous le givre. Avides pour la plupart de soleil, comptez sur les Panicums virgatum, Miscanthus, Calamagrostis et autres Carex… entre autres !
  • Les Acanthes : Vivaces sculpturales, les Acanthes sont prisées autant pour la beauté de leur feuillage lustré, très découpé et large, produisant des touffes magistrales, que pour leur floraison qui surgit en épis dressés blancs et rosées en été. Ce sont des vivaces insensibles au froid, rentrant en dormance de longs mois pour ressurgir au milieu de l’hiver, puis s’étoffer peu à peu jusqu’au printemps. Elles se placent au soleil, à mi-ombre, ou bien à l’ombre où elles fleuriront un peu moins.
  • Les Muscaris : comme toutes les vivaces bulbeuses, les Muscaris sont parfaitement rustiques, permettant de les implanter partout. Ils ont une des floraisons printanières les plus séduisantes avec leurs minuscules fleurs tubulées bleues groupées en grappes compactes. Ils se naturalisent vite, formant des bordures charmantes dans tous les jardins.

> En savoir plus avec notre fiche conseil : 5 plantes vivaces et insensibles au gel

⇒ Mais aussi les Anthemis, les Ancolies, l’Amsonia hubrichtii, les Roses trémières, le Gypsophile, les Pavots, les Persicaires, Asters, Anémones du Japon, Bergenias, Géraniums vivaces, Tricyrtis

plantes vivace choisir, plante vivace laquelle, plante pour massif, plante vivace les plus faciles, plantes vivaces meilleur choix, plantes vivaces pour debutant

Paeonia, Panicum virgatum, Acanthus mollis, Muscaris armeniacum et Tricyrtis

Les vivaces à feuillage persistant

Voici une autre qualité qu’il est intéressant de prendre en compte quand on choisit une plante vivace, car les feuillages persistants assurent un visuel décoratif à l’année. Cette petite sélection est très rustique et offre des floraisons non moins intéressantes :

  • Les Bergenias : la « Plante des savetiers », un drôle de nom pour une plante vivace à rhizomes courts dont le large feuillage ovale et vernissé reste persistant toute l’année : il se teinte de rouge ou de bronze bien souvent en hiver selon les cultivars, et la floraison rose à rouge pourpré apparait entre les mois de décembre et avril. Les Bergénias sont de très belles plantes couvre sol pour zone mi-ombragée à ombragée, et en en choisissant de variétés précoces et tardives, on se régale d’un beau tapis fleuri de longs mois.
  • Les Euphorbes : Il existe une très grande variété d’Euphorbes, plantes vivaces autant appréciées pour leur jolie floraison acidulée, que pour la qualité ornementale de leur feuillage, généralement bleuté, réparti en verticillés de fines feuilles tout autour et le long des tiges. Beaucoup aiment le soleil, mais certaines comme l’Euporbe amygadoides ont besoin d’ombrage. Toutes requièrent un sol drainé. Elles forment de très belles touffes généreuses, légèrement évasées jusqu’à 1 m de hauteur.
  • Les Epimediums : la Fleur des elfes possède une floraison subtile très délicate au printemps, mais on l’apprécie surtout pour ses qualités de couvre-sol tant de nombreuses variétés sont persistantes. Les feuilles sont cordiformes, en forme de cœur allongé, et présentent selon les cultivars des marbrures et veinules magnifiques, rajoutant à leur intérêt. Elles s’avèrent idéales en sol sec, en pied d’arbres.
  • L’Iberis sempervirens : la Corbeille d’argent comme on l’appelle souvent possède un feuillage persistant composé de petites feuilles linéaires, d’un vert foncé, formant une belle touffe alanguie, d’environ 30 cm de haut, parfaite dans des rocailles ou jardins secs. Cette vivace à souche ligneuse se plait en effet en exposition très ensoleillée, qui voit s’épanouir une floraison blanc pur au printemps, recouvrant littéralement le feuillage. 
  • Les Hellébores : si les Hellébores pourraient être cités dans tous les critères de cette fiche conseil, c’est, après sa floraison son feuillage qui séduit les jardiniers : les feuillages les plus coriaces, souvent joliment dentelés, ou marbrés se retrouvent chez Helleborus argutifolius et Helleborus sternii notamment.

⇒ Mais aussi les Géranium vivaces, Bruyères, Fétuques et Helictotricons, Carex, les Aspidistras, Dianthus, Dryopteris

plantes vivace choisir, plante vivace laquelle, plante pour massif, plante vivace les plus faciles, plantes vivaces meilleur choix, plantes vivaces pour debutant

Euphorbia characias ‘Silver Swan’, Epimedium sulphureum ‘Cupreum’, Iberis sempervirens, Helleborus sternii, et Bergenias

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire