Commandez aujourd'hui et plantez ce weekend
Choisir la bonne saison pour planter des vivaces

Choisir la bonne saison pour planter des vivaces

Le guide saisonnier pour réussir ses plantations

Sommaire

Rédigé le 27 Décembre 2023  par Ingrid 6 min.

Lorsqu’il s’agit de créer un massif fleuri, la plantation de vivaces se révèle être un choix judicieux pour son jardin. En effet, les plantes vivaces sont réputées pour leur capacité à refleurir année après année, apportent une touche de couleur et de vitalité à tout espace vert. Cependant, pour assurer une floraison spectaculaire et une croissance saine, un élément clé doit être pris en compte : la période de la plantation. Que vous envisagiez de les planter en pleine terre ou en pot, découvrez nos conseils pour planter les vivaces au bon moment, en tenant compte des conditions météorologiques, de la saison et du type de vivaces.

Retrouvez toutes nos vivaces disponibles sur notre site. 

Difficulté

Le meilleur moment pour planter en pleine terre

La grande majorité des vivaces que nous achetons sont destinées à être plantées en pleine terre au jardin. Le choix de la saison de plantation est important pour assurer la reprise de la plante, un bon développement racinaire et une croissance saine.

Le printemps

Le printemps est généralement le moment idéal pour planter la plupart des vivaces. Le sol commence à se réchauffer, ce qui facilite l’enracinement. De plus, les pluies printanières et les températures encore douces fournissent un sol humide et facilitent l’enracinement. La plupart des vivaces entrent dans une période de croissance active durant cette saison, facilitant leur implantation et leur développement. C’est aussi la saison où il y a le plus de choix de variétés en pépinière.

Il faudra cependant attendre que le risque de gelée tardive soit écarté dans les régions froides. Dans le pourtour méditerranéen, le printemps peut être sec, il faudra alors être vigilant sur l’arrosage, ou privilégier une plantation à l’automne.

L’automne

L’automne est également un bon choix, surtout dans les régions où les hivers ne sont pas trop rigoureux. De même pour les vivaces caduques qui entrent en dormance progressivement durant cette saison, ce qui réduit le stress dû à la plantation. Le sol est encore relativement chaud et humide grâce aux pluies saisonnières, ce qui permet une plantation en douceur.

De plus, planter en automne permet aux vivaces de développer leurs racines pendant les mois plus frais, les préparant à pousser vigoureusement au printemps suivant, ce qui donne souvent une floraison abondante.

C’est aussi le bon moment pour planter les vivaces, rosiers et arbustes vendus en racines nues, dont l’achat est généralement moins cher qu’au printemps.

Il faudra ensuite être attentif au gel hivernal durant le premier hiver, notamment dans les régions aux hivers rigoureux. Dans ce cas, il faudra prévoir une protection hivernale (voile d’hivernage, paillage, etc) pour mettre à l’abri les jeunes plants, ou bien privilégier une plantation printanière.

L’hiver

Dans les régions aux hivers doux, la plantation peut s’étendre durant l’hiver, de décembre à mars, toujours en dehors d’une période de gel. La plantation doit être suivie par 4 à 5 jours sans gelées et d’un bon paillage organique (paille, feuilles mortes, etc) pour isoler les racines du froid.

quand planter des vivaces au jardin

Le meilleur moment pour planter en pot

La plantation en pot offre une flexibilité supplémentaire, permettant souvent de contourner les restrictions saisonnières typiques de la plantation en pleine terre.

Le printemps et l’automne

Pour la plantation en pot ou en bac, le printemps et l’automne sont les deux meilleures périodes. Comme pour la plantation en pleine terre, les températures douces et l’humidité ambiante de ces deux saisons permettent une acclimatation en douceur et un bon développement racinaire.

L’été

Les vivaces peuvent aussi être plantées en été en pot, à condition que le jardinier soit assidu sur l’arrosage. En effet, le substrat s’assèche plus rapidement en cette saison. Privilégiez alors un arrosage tôt le matin ou tard le soir, ou bien investissez dans un système d’arrosage automatique. N’hésitez pas aussi à fournir une protection contre les températures extrêmes pour vos jeunes vivaces ou à déplacer vos potées à la mi-ombre dans les régions méditerranéennes. Évitez cependant de rempoter en période de canicule ! Le stress hydrique et la chaleur peuvent avoir raison de vos chères vivaces.

L’hiver

La plantation hivernale est déconseillée pour les vivaces destinées au pot sur la terrasse ou le balcon. La faute aux températures froides et aux risques de gelées. Mais la plantation reste possible dans les régions aux hivers doux ou si vous placez vos pots dans une serre ou une véranda. En effet, gardez à l’esprit qu’une plante en pot est bien plus sensible au froid qu’en pleine terre, surtout si elle est encore jeune.

planter les vivaces en pot

Romarin, campanules et viola.

Les conditions météorologiques extrêmes à éviter

Éviter les périodes de gel intense

Le gel et les températures trop basses peuvent endommager les jeunes plants. Il est donc essentiel d’attendre que le risque de gel soit passé au printemps ou de planter suffisamment tôt en automne pour que les plantes s’établissent avant l’hiver.

La canicule estivale et la sécheresse, des périodes à risque

Planter des vivaces pendant une période de sécheresse ou une canicule estivale peut les exposer à un stress hydrique important. Les températures élevées accélèrent l’évaporation de l’eau et peuvent causer un choc thermique, surtout si les plants ne sont pas encore bien établis. Dans ce cas, il est conseillé de reporter la plantation à une période plus clémente, comme l’automne.

Prudence durant les périodes de pluies torrentielles

Les vivaces ont besoin d’eau pour se développer, mais les périodes de fortes pluies, notamment au printemps ou à l’automne, peuvent saturer le sol. Cela est particulièrement problématique dans les régions aux sols argileux, pouvant entraîner une mauvaise aération du sol et favoriser la pourriture des racines.

Éviter les vents forts

Lors des tempêtes ou en automne, les vents forts, particulièrement dans les régions côtières ou montagneuses, peuvent non seulement endommager les vivaces, mais aussi dessécher rapidement le sol, augmentant ainsi le besoin en eau. Dans des régions comme la Bretagne, il est préférable de planter en fin d’hiver ou au printemps, pour éviter les tempêtes automnales.

Conditions défavorables pour la plantation

Fortes grêles et pluies ne font pas bon ménage avec la plantation.

Conseils pratiques pour la plantation des vivaces

Pour bien planter vos vivaces, voici en résumé quelques conseils pratiques :

1- Choisissez une plante adaptée à votre région climatique. 

2- Plantez au bon moment, en choisissant la période adaptée à vos conditions climatiques locales et selon les spécificités de chaque plante (elles sont indiquées sur la fiche de la plante).

3- Choisissez un emplacement et une exposition adaptés aux besoins de votre vivace.

4- Améliorez la qualité du sol avant la plantation, notamment le drainage de l’eau et la richesse du sol. En pot percé, utilisez des billes d’argile au fond et un terreau de qualité.

5- Arrosez régulièrement après la plantation, en ajustant en fonction des précipitations naturelles.

6- Ajoutez du paillage pour aider à maintenir l’humidité du sol et protèger les racines en hiver.

Maintenant, à vous de jardiner !

quand planter ?

Commentaires

plantation vivace