Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
sélection de plantes grimpantes increvables
conseil

8 grimpantes increvables pour débutants

Les inratables !

Les plantes grimpantes sont idéales pour apporter une touche de verticalité au jardin, pour végétaliser des structures ou camoufler des constructions peu esthétiques.

Mais la culture de plantes grimpantes n’est pas réservée aux jardiniers confirmés. Certaines variétés faciles à vivre ne demandent en effet aucun entretien ou compétences en jardinage et seront capables de se développer presque en totale autonomie.

Ces grimpantes sont souvent vigoureuses, résistantes au froid comme aux maladies et très tolérantes sur l’exposition et le sol.

Voici donc notre sélection de 8 grimpantes inratables, simples à cultiver même pour les novices.

Les rosiers grimpants ADR, de vraies cascades florales

Le label ADR est l’une des récompenses les plus exigeantes et prisées dans l’univers de la rose. Cette certification allemande prime les variétés les plus résistantes, que ce soit aux maladies ou au froid, mais aussi les plus performantes et faciles à vivre sans effort au jardin.

C’est à l’issue de plusieurs années de tests, dans diverses conditions climatiques et sans jamais avoir recours à des traitements, que les meilleures variétés peuvent obtenir ce précieux sésame.

Ainsi, les rosiers ADR se révèlent parfaits pour les jardiniers débutants ou les jardiniers n’ayant que peu de temps à consacrer aux soins de leurs plantes.

Parmi les variétés grimpantes, citons :

  • le rosier grimpant ‘Laguna’, qui allie une belle floraison double rose et un parfum fruité enivrant (2 mètres 50 de hauteur pour 1 mètre d’envergure)
  • le rosier ‘Décorosiers Opalia Grimpant’, offrant une floraison blanche immaculée relevée par un cœur d’or et dévoilant un parfum discret (2 mètres 50 de hauteur pour 80 cm d’envergure)
  • le rosier grimpant ‘Libertas’, avec sa floraison pétillante rouge magenta centrée de blanc et doré, presque ininterrompue de juin à octobre (2 mètres 50 de hauteur pour 1 mètre d’envergure)
  • le rosier grimpant ‘Golden Gate’, qui se pare d’une couleur jaune très lumineuse et exhale des notes fraîches et acidulées de citron (3 mètres 50 de hauteur pour 1 mètre d’envergure)

Leur seule exigence ? Avoir un support à disposition pour leur permettre de bien grandir et d’élever leurs tiges souples vers le ciel (treillis, pergola, tonnelle ou encore palissage). A noter qu’il existe même des modèles de jardinière ou bacs avec treillis déjà intégrés pour rosiers.

plantes grimpantes increvables, rosier robuste, plante pour débutant

Rosa ‘Opalia’, Rosa ‘Golden Gate’ et Rosa ‘Laguna’

Le houblon, un beau feuillage décoratif

L’intérêt du houblon (Humulus lupulus) ne se limite pas à son utilisation dans la fabrication de bière. C’est une grimpante vivace volubile, qui grandit en s’accrochant d’elle-même à tout support à proximité, grâce à ses tiges sarmenteuses. Elle escalade ainsi facilement grillage, treillis, balustrade, ou autres végétaux.

Le houblon offre un feuillage découpé très esthétique, faisant penser à de petites feuilles de vigne. Elles arborent une couleur vert tendre ou parfois même nuancé de doré pour certaines variétés, comme le Humulus lupulus ‘Aureus’. Si cette végétation disparaît à l’automne, elle réapparaîtra dès le printemps suivant.

La plante est dioïque : il existe des pieds mâles et des pieds femelles et la formation de fruits nécessitera la culture des deux.

En été, entre juin et août, notre grimpante se pare soit d’inflorescences en panicules vertes, soit de fleurs en forme de chatons qui pourront devenir des fruits (cônes), selon la nature du pied (mâle ou femelle).

De croissance extrêmement rapide, elle peut atteindre près de 10 mètres de hauteur en seulement une saison, ce qui en fait une candidate idéale pour végétaliser en express une zone du jardin ou se protéger des regards pendant la belle saison. Les plus petites variétés peuvent être utilisées en pot, sur une terrasse ou un balcon orienté à l’est par exemple, puisque cette escaladeuse supporte bien la mi-ombre.

Hormis une taille pour limiter son développement si besoin, le houblon ne demande pas d’entretien. C’est une plante que l’on peut tout à fait laisser vivre sans entretien, puisqu’elle n’est pas sensible aux maladies et résiste très bien au froid (au-delà de -15°C).

Retrouvez nos conseils pour réussir la culture du houblon.

plantes grimpantes increvables, houblon, plante robuste pour débutant

Fleurs de Houblon et feuillage de Humulus lupus ‘Aureus’

L’akébia, une floraison originale

L’Akebia quinata est une liane aux petits airs exotiques peu répandue, mais pleine de qualités. Cette grimpante volubile n’aura besoin pour s’élever que d’un support, qu’il soit naturel ou spécialement installé pour elle.

Au printemps en avril-mai, elle se pare d’adorables fleurs à trois pétales, de couleur violet-pourpre peu commune chez l’espèce type Akebia quinata, ou encore d’un blanc lumineux chez ‘Alba’ et ‘Cream Form’.

Le feuillage léger et élégant est semi-persistant, c’est-à-dire qu’il disparaitra à l’automne dans les régions aux hivers les plus marqués, mais restera en place dans les régions de climat doux.

Rustique et non sensible aux maladies, cette plante sans entretien s’épanouira même en absence de soin et tolérera la majorité des expositions. Seule une taille légère pour conserver une silhouette harmonieuse pourra être effectuée.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre fiche sur la plantation et l’entretien de l’akebia.

plantes grimpantes increvables, plante robuste pour débutant, akébie

Akebia quinata

La vigne vierge, exubérante et flamboyante

La vigne vierge fait partie de ces grimpantes tellement exubérantes qu’il est parfois difficile de s’en débarrasser. Autonome, elle s’accroche par elle-même aux murs, façades, arbres, poteaux ou tout support à sa disposition, grâce à des mini ventouses ou coussins adhésifs. Elle présente l’avantage d’être moins destructrice que le lierre (prudence toutefois avec les supports en matériaux friables).

Certaines variétés atteignent jusqu’à 15 mètres de hauteur, quand les plus petites et moins expansives se contentent de 3 à 5 mètres, comme Parthenocissus tricuspidata ‘Lowii’ ou ‘Minutifolia’.

C’est le feuillage ornemental de la vigne vierge qui est particulièrement intéressant. Généralement, d’un vert vif lustré, il passe à l’automne par d’incroyables couleurs chaudes mêlant rouge, orange, jaune ou pourpre, pour un véritable spectacle au jardin.

Robustes, rustiques et sans entretien, les vignes vierges ont également l’avantage de s’acclimater dans tous sols et à toutes expositions, ce qui en fait des grimpantes particulièrement faciles à cultiver.

Pour plus d’informations, retrouvez nos conseils culture pour la vigne vierge.

vignes vierges, plantes grimpantes increvables, plante robuste pour débutant

Parthenocissus tricuspidata ‘Lowii’ et tricuspidata ‘Minutifolia’

Le jasmin étoilé, une délicate touche parfumée

Le jasmin étoilé (Trachelospermum) allie une floraison pleine de charme à un agréable parfum. Cette grimpante atteignant 2 à 7 mètres en moyenne selon les variétés s’enroule par elle-même grâce à ses tiges volubiles sur les supports, treillis, grillages, garde-corps, etc.

Lors de sa floraison estivale, il dévoile, comme son nom le suggère, de délicates fleurs en forme d’étoile rappelant celles du jasmin. Elles dévoilent un parfum moins puissant, mais tout aussi floral et exquis. Leurs couleurs toujours douces peuvent être blanches (Trachelospermum jasminoides, ‘Sun Lover’), roses (Trachelospermum asiaticum ‘Pink Showers’) ou jaunes (Trachelospermum asiaticum, Trachelospermum jasminoides ‘Star of Toscane’).

Le feuillage persistant vernissé tout aussi élégant et décoratif peut-être vert, joliment panaché (Trachelospermum asiaticum ‘Ogon-Nishiki’), ou encore dévoiler des tons rouge-pourpre sous l’effet du froid hivernal ou de la sécheresse estivale (Trachelospermum jasminoides ‘Winter Ruby’).

Sa culture est possible aussi bien en pleine terre qu’en pot, pour habiller terrasse ou balcon. Tolérante en matière de sol et d’exposition, rustique jusqu’à -15°C en moyenne et économe en eau, c’est une grimpante facile à vivre dans les régions douces et parfaitement adaptée aux jardiniers débutants.

jasmin étoilé, plantes grimpantes increvables, plante robuste pour débutant

Trachelospermum asiaticum et Trachelospermum asiaticum ‘Pink Showers’

La capucine grimpante, une annuelle inratable pour le jardin et la cuisine

La capucine grimpante est une adorable plante, tant pour sa floraison que pour son feuillage. De croissance rapide, elle végétalise en quelques semaines grillage, balustrade ou treillage grâce aux pétioles des feuilles, qui s’enroulent spontanément pour s’accrocher. Elle atteint en moyenne 2 à 3 mètres de hauteur à maturité.

Tout  l’été, elle se pare de fleurs en entonnoir aux coloris tous plus ravissants les uns que les autres : jaune vif taché de orange en son centre pour ‘Baby Orange’, rouge vif pour ‘Red Wonder double’ ou encore orange saumoné mêlé de pêche pour ‘Salmon Gleam’. Elles sont mises en valeur par un joli feuillage arrondi, pouvant presque faire penser à de mini nénuphars et apportant une belle touche exotique.

Aussi belles au jardin que bonnes en cuisine, les fleurs comestibles agrémentent les salades d’étés auxquelles elles apportent une saveur originale, épicée et raffinée.

Peu rustique (-5°C environ), elle est cultivée comme une annuelle sous nos climats. La plantation de la capucine s’effectue souvent par semis de graines au début du printemps. Sa culture a la réputation d’être inratable tant elle est facile à effectuer partout, même par les novices ou les enfants.

A noter que son seul « défaut », qui en fait d’ailleurs une plante très utile dans la lutte biologique au potager, est sa capacité à attirer les pucerons, qui délaissent ainsi les autres cultures.

capucine, plantes grimpantes increvables, plante robuste pour débutant

Tropaeolum majus

Le chèvrefeuille, une incontournable floraison en clochettes parfumées

Le chèvrefeuille est certainement l’une des grimpantes les plus répandues. Elle ne manque en effet pas d’atouts : facilité de culture, belle floraison estivale en trompette et parfum enivrant.

En fonction des variétés, les fleurs peuvent être à dominante blanche (Lonicera periclymenum, Lonicera japonica ‘Hall’s Prolific’), rouge (Lonicera (x) brownii, Lonicera sempervirens ‘Cedar Lane’), jaune-oranger (Lonicera henryi ‘Copper Beauty’, Lonicera ‘Mandarin’) ou rose (Lonicera periclymenum ‘Serotina’, Lonicera hybride ‘Celestial’).

Le feuillage est souvent persistant, conservant ainsi son intérêt décoratif même en hiver.

Mesurant de 2 à 6 mètres de hauteur, cette grimpante à croissance rapide utilisera ses tiges volubiles pour partir à l’assaut d’un treillage, claustra, grillage ou pergola. Elle pourra être cultivée aussi bien en pot qu’en pleine terre.

Elle est tolérante à la majorité des sols et climats, rustique généralement au-delà de -15°C, sans entretien et non sensible aux maladies ou ravageurs. Autant de qualités qui en font une grimpante idéale pour tous les jardins.

Et pour en savoir plus, retrouvez notre fiche dédiée à la culture du chèvrefeuille.

chèvrefeuille, plantes grimpantes increvables, plante robuste pour débutant

Lonicera henryi ‘Copper Beauty’, Lonicera periclymenum ‘Serotina’ et Lonicera ‘Mandarin’

Le jasmin d'hiver pour fleurir le jardin pendant la saison froide

Le jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum) est le plus rustique du genre (jusqu’à -15°C environ), capable de fleurir même sous la neige. Il apporte ainsi une véritable touche de lumière lorsque le jardin perd en luxuriance, grâce à de jolies fleurs jaune citron. Elles apparaissent de janvier à mars comme de véritables petits soleils sur des rameaux encore nus.

A noter que cette variété n’est pas parfumée. Le feuillage caduc tombe en automne, avant de réapparaître au printemps.

Cette grimpante aux tiges sarmenteuses demandera à être palissée pour grimper, habillant ainsi claustra, rambarde, balcon ou tonnelle. Si vous ne souhaitez pas la tuteurer, elle pourra aussi tout à fait être cultivée en haut d’un muret, duquel elle retombera joliment en vraie cascade fleurie.

De taille modeste, le jasmin d’hiver ne dépassera généralement pas 3 mètres en tout sens.

Rustique, facile à vivre, sans exigence particulière d’exposition ou sol, tolérant même avec les terres pauvres et caillouteuses, il sera l’allié des jardiniers pensant ne pas avoir la main verte.

En complément, suivez nos conseils pour réussir la culture du jasmin.

jasmin d'hiver, plantes grimpantes increvables, plante robuste pour débutant

Jasminum nudiflorum

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire