Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
arbustes jardin lotissement
conseil

7 arbustes pour jardin de lotissement

Une sélection d'arbustes faciles à vivre et très ornementaux

Les jardins de lotissement de par leur petite taille et leur proximité sont soumis à un certain nombre de contraintes pour ne pas gêner son ou ses voisins, par un excès d’ombrage, ni provoquer de dégâts sur la voirie. En lotissement, en bordure de propriété, on oublie donc les arbres ou arbustes « tachant », les essences trop vigoureuses et trop hautes, et les arbustes drageonnants. C’est sans compter sur le cahier des charges de chaque lotissement qui impose souvent une sélection d’arbustes pour des raisons de cohérence et d’harmonie, de choix de biodiversité ou encore de flore locale.  

Les arbustes pour petits jardins que nous mettons en avant dans cette fiche conseil sont tous limités dans leurs dimensions, ils sont particulièrement ornementaux, faciles à vivre, de petit développement et de croissance limitée, adaptables du nord au sud de la France.

→ En savoir plus sur la règlementation autour des arbres et arbustes dans notre fiche conseil Plantation d’arbres et d’arbustes : que dit la loi ?

Le Calycanthus floridus

Aussi appelé arbre aux anémones ou arbre pompadour, le Calycanthus floridus est une merveille de petit arbuste, très adapté aux jardins de taille modeste. S’il reste encore peu répandu dans nos jardins, c’est un mystère, car cet arbuste caduc d’origine américaine est vraiment ornemental lorsqu’en fin de printemps, il déploie ses belles fleurs étonnantes posées sur le feuillage, en forme de coupe et aux pétales brun rouge, ressemblant à certaines fleurs de Magnolias ou de nénuphars. Elles sont délicatement parfumées, portées en terminaison des rameaux, jusqu’au mois d’août. Sa silhouette est lâche et arrondie, son large feuillage est d’un vert clair lumineux virant au jaune en automne. C’est un arbuste complètement rustique, implantable vraiment partout, au soleil ou à mi-ombre très légère (la floraison est plus spectaculaire en plein soleil), dans une terre acide ou neutre, restant fraiche. Sa taille (2 m de hauteur environ) et son look presque exotique le prédispose à une plantation en isolé ou en massif.

arbuste jardin de lotissement, arbuste pour lotissement, petit arbuste lotissement, quel arbuste en lotissement

Calycanthus floridus

Le Sureau 'Black Lace'

Voici un des sureaux les plus connus, le fameux Sambucus nigra ‘Black Lace’ (aussi appelé Sambucus nigra ‘Eva’) que l’on apprécie autant pour son feuillage pourpre très foncé et finement découpé que pour sa ravissante floraison printanière rose. Lui aussi reste de petite dimension à taille adulte, pas plus de 3 m de haut pour un étalement d’environ 2 m. C’est au soleil qu’il conservera une belle teinte au niveau du feuillage. Les inflorescences plates d’abord rose puis blanches apparaissent courant mai jusqu’à juin, se transformant en baies rouge foncé puis noires, elles sont mellifères. Il est peu difficile sur le type de terre, s’accommodant très bien des terres rapportées des jardins de lotissement. Offrez-lui une belle place dans une haie ou un massif arbustif.

arbuste jardin de lotissement, arbuste pour lotissement, petit arbuste lotissement, quel arbuste en lotissement

Sambucus nigra ‘Black Lace’ (© Leonora Enking)

L'Amélanchier alnifolia 'Obelisk'

L’Amélanchier est un des arbustes caducs les plus remarquables à implanter au jardin, et ce pour 3 raisons : une floraison printanière blanche subtile, un feuillage se colorant magnifiquement de jaune en automne, et des baies persistant sur l’arbre rajoutant à son charme. Restant de petite dimension, ils se prêtent tous facilement à de petits jardins. L’Amelanchier alnifolia ‘Obelisk’ a encore une corde à son arc avec sa silhouette fastigiée (très étroite) qui lui donne des proportions bien utiles dans un petit jardin de lotissement. Atteignant 3,5m, jusqu’à 5m, il prend peu de place puisque son envergure n’est que d’1,5m. Ce port particulier lui confère énormément de caractère, sans enlever le charme de ses atours printaniers. Il se plait au soleil ou à mi-ombre, dans une terre neutre ou légèrement acide.

Amelanchier alnifolia ‘Obelisk’

Le Lagerstroemia

Voici un autre arbuste intéressant à plus d’un titre, le Lagerstroemia ou lilas des Indes, qui nous intéresse fortement en petit jardin de lotissement où l’on n’a pas forcément la place d’implanter plusieurs sujets. Le Lagerstroemia ‘Lilac Grand Sud’ possède une extraordinaire floraison frisotée mauve durant deux longs mois, entre juillet et septembre, son feuillage coriace prend de très belles teintes au débourrement et cuivrées en automne, avant de tomber tardivement, et son écorce et sa silhouette dévoilent le reste de l’année une véritable sculpture au bout de quelques années de culture. Sa couronne peu étalée et sa taille modeste, environ 3m de hauteur pour 2m de largeur, son port en cépée en font un joli petit arbuste, amenant de la prestance et de la grâce au jardin.

Lagerstroemia ‘Lilac Grand Sud’

L'Abelia

Arbuste persistant remarquable par ses nombreuses qualités, l’Abelia se décline lui aussi en de multiples variétés, procurant un grand choix pour un jardin de lotissement : on trouve des Abelias nains de moins de 50cm de haut pour rocaille, jusqu’aux Abelias grandifloras utilisables pour la constitution de haies, jusqu’à 2,50m de hauteur. L’utiliser en lotissement permet de profiter à la fois de son feuillage persistant (ou semi-persistant selon les régions), de couleur vert foncé et brillant et de sa très longue floraison en une myriade de petites fleurs blanches et roses. Vigoureux, touffu, de port à la fois compact et souple, l’abelia est un indispensable qui vous prodiguera son élégante floraison jusqu’aux premières gelées en climat doux ! Il ne craint ni la pollution ni les embruns, et a juste une rusticité un peu moindre comparée aux autres arbustes de cette sélection, mais résiste tout de même jusqu’à -10°C.

arbuste jardin de lotissement, arbuste pour lotissement, petit arbuste lotissement, quel arbuste en lotissement

Abelia grandiflora à gauche et la variété ‘Caramel Charm’ à droite

Les Magnolias

Les Magnolias à feuilles caduques sont les stars des petits jardins, et en lotissement, ils apportent une poésie et une élégance toute printanière. Vous avez l’embarras du choix parmi les nombreux cultivars, qui fleurissent en blanc, rose, ou jaune, les magnolias caducs étant souvent formés en cépée (un port ornemental de multi troncs restant bas).

Si vous rêvez de blancheur immaculée pour commencer les premiers mois de l’année, tournez vous vers le classique Magnolia stellata : cette espèce est ultra gracieuse avec ses fleurs blanches en étoiles cireuses quelquefois nuancées de rose en mars-avril, avant même la feuillaison, sur le bois nu. C’est l’un des magnolias les plus florifères, il adopte un port buissonnant et compact, très ramifié, puis s’étale peu à peu, mesurant à terme 3m de haut pour un étalement similaire. Il pousse lentement mais a l’avantage de fleurir dès les premières années de plantation.

Autre magnolia, autre ambiance avec le Magnolia denudata ‘Sunrise’ : loin du jardin japonisant, on arrive avec ce cultivar original dans un univers plus coloré, grâce à ses fleurs bicolores blanc crème et fuschia. Il reste de dimension encore plus compacte que le magnolia stellata, arborant une silhouette arrondie. La floraison en forme de tulipes dressées intervient en avril ou mai, selon la région, le feuillage se déployant lui aussi juste après. Très rustique, vous implanterez ce Magnolia dans des jardins d’inspiration exotique ou contemporain, au soleil ou à mi-ombre.

arbuste jardin de lotissement, arbuste pour lotissement, petit arbuste lotissement, quel arbuste en lotissement

Magnolia stellata (© Alh1) et Magnolia denudata Sunrise

L'Acer palmatum 'Orange Dream'

Les érables du Japon font de parfaits sujets de jardin de lotissement : restant de taille moyenne, voire très compacts, ils sont rustiques, ornementaux du printemps à l’automne, où ils déploient encore plus leurs charmes, et sont bien utiles pour agrémenter les espaces ombragés à mi-ombragés. Ils réussissent aussi très bien en bac pour les plus petits jardins. Ce sont des arbustes de terre acide, condition indispensable à leur culture.

Parmi la large gamme d’Acer palmatum (aux feuilles découpées en lobes palmés), le cultivar ‘Orange Dream’ est un ravissement pour les yeux ! Ses feuilles, qui apparaissent assez tardivement au printemps, débourrent d’un superbe jaune vif marginé d’orange, puis virent à un lumineux vert clair en été, et enfin prennent des teintes sublimes en automne, hésitant entre l’orangé et le rouge. L’Acer palmatum ‘Orange Dream’ a besoin d’un mi-ombre pour bien se développer (à l’est idéalement), il adoptera une belle silhouette évasée avec les années, grandissant jusqu’à 3 m de haut maximum pour une envergure de 1 à 2 m. 

arbuste jardin de lotissement, arbuste pour lotissement, petit arbuste lotissement, quel arbuste en lotissement

Acer palmatum Orange Dream : feuillage d’été (©Leonora Enking), et à droite feuillage d’automne

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire