Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

12 arbustes persistants à planter en plein soleil

Dans le midi et ailleurs !

Votre jardin est baigné de soleil une bonne partie de la journée et vous souhaitez y apporter de la couleur, de la hauteur, du volume toute l’année ou y faire un peu d’ombre ? Pour végétaliser un jardin exposé plein sud, les arbustes à feuillage persistant sont très appréciés dans les jardins. Décoratifs en toute saison, ils forment pour certains de belles haies, donnent de la structure à votre jardin, et sont beaux même durant l’hiver. Rustiques, ceux que nous vous avons sélectionnés peuvent passer l’hiver dehors, ne craignent pas les rayons ardents du soleil et supportent bien les expositions chaudes et sèches. Certains aiment le soleil mais les hivers doux, d’autres s’acclimatent au Nord de la Loire, pour peu qu’on leur offre une situation bien ensoleillée, abritée des vents froids et un sol parfaitement drainé, les tout-terrain quant à eux poussent partout en France.

De grande ou de petite taille, à fleurs ou à feuillage remarquable, vous trouverez dans notre sélection forcément l’arbuste persistant pour soleil qu’il vous faut selon votre climat !

Les arbustes persistants qui aiment le soleil et les hivers doux

  • Le Laurier-rose  (Nerium oleander) : ce bel arbuste typique des jardins méditerranéens, forme une belle touffe, dressée, ramifiée à la base et joliment arrondie couverte de longues feuilles vertes persistantes. Il est très apprécié pour sa très longue et généreuse floraison estivale dans les tons rose, rouges, blancs , jaunes , ou saumon.  Sa rusticité est généralement assez médiocre, en particulier durant ses jeunes années : il survit rarement au-delà de -7°C. Sa culture en pleine terre est donc à réserver aux régions qui ne connaissent pas des hivers trop froids. Résistant parfaitement à la sécheresse, il ne fleurira cependant en abondance que dans un sol suffisamment frais en profondeur, avec des arrosages suivis en été. C’est une excellente plante de haie en bord de mer mais aussi un beau sujet à planter en isolé en situation chaude. Dans la moitié nord de la France, il pourra être installé dans de grandes potées en plein soleil durant toute la belle saison. Dans les régions chaudes de notre pays, au soleil, vous pouvez planter aussi son cousin le Laurier du Portugal, un grand arbuste (6-8 mètres de hauteur) au beau feuillage d’un vert foncé luisant, décoratif toute l’année, même en hiver. Il est tout aussi résistant à la sécheresse et ornemental !

⇒ Tout ce qu’il faut savoir sur le laurier rose

  • Le Pittosporum : c’est un arbuste élégant, un peu frileux, très apprécié pour la belle diversité de ses feuillages, unis ou panachés comme chez le  Pittosporum tenuifolium  ‘Elisabeth’. Sa floraison printanière en clochettes blanches, jaunes, rouges ou encore pourpres, selon les variétés rappelle le parfum de l’oranger chez le Pittosporum tobira. Attention à la rusticité, ne dépassant guère -7-10°C. La plupart des espèces et variétés sont à protéger du gel, voire à cultiver en pot en climat froid.  Il s’épanouit pleinement en sol sec, pas trop calcaire, bien drainé et en situation ensoleillée, à l’abri des vents secs ou froids. C’est un arbuste idéal en bord de mer ou dans un jardin sec de type méditerranéen. Avec son port harmonieux, naturellement arrondi, il se plante en haie, en massif et peut être conduit en topiaire.

Pittosporum tenuifolium ‘Variegatum’ et Pittosporum Tobira

  • L’Olivier  : c’est l’arbre fruitier emblématique des jardins méditerranéens, très résistant à la sécheresse. Avec son feuillage typique persistant et argenté, il évoque la chaleur et le soleil. Frileux, il est toutefois capable de résister à des températures inférieures à -10 à -12°C, parfois jusqu’à -15°C en sol drainé, sa culture en pleine terre est à réserver aux régions aux hivers doux et aux étés secs et chauds (« zone de l’olivier »). Ailleurs, on le cultivera à la manière des plantes d’orangerie, dans un grand pot, à remiser en hiver dans la véranda ou la serre. Même si on a vu des oliviers finir par s’acclimater en terre très drainée et en situation très abritée au Nord de la Loire. Il exige une place au soleil à l’abri des vents froids et des courants d’air et une terre perméable et bien drainée. Le froid combiné à l’humidité lui sont fatals.
    ⇒ Tout ce qu’il faut savoir sur l’Olivier.

  • Le Ciste: ce petit arbuste de garrigue typiquement méditerranéen forme de belles touffes buissonnantes intéressantes pour leur feuillage persistant. La couleur des feuilles varie selon les variétés du vert argenté duveteux (Cistus albidus), en passant par le panaché du Cistus (x) corbariensis. Très florifère, du printemps à l’été, il se couvre de fleurs d’églantines, principalement blanches ou roses. Parmi les plus rustiques, on trouve le Cistus salviifolius, le Ciste des Corbières, le Cistus x pulverulentus qui peuvent résister jusqu’à -12°C, voir -15°C, en sol bien drainé et en situation ensoleillée et abritée. Il pousse en plein soleil et uniquement en sol bien drainé. On réserve néanmoins sa culture en pleine terre aux climats doux. C’est un arbuste parfaitement adapté à la sécheresse, parfait dans les jardins épargnés par les fortes gelées. Polyvalent, il s’utilise en massif, haie libre, bordures, rocailles sèches, pour garnir un talus ingrat ou même sur une terrasse ou un balcon au soleil dans nos régions les plus froides.

  • L’Arbousier, ou « Arbre aux fraises » : avec ses fruits rouges décoratifs et comestibles et son feuillage luxuriant restant bien vert toute l’année, il est incontournable sur la côte méditerranéenne ou en climat atlantique moyen à chaud. Il redoute les trop fortes gelées. Il se cultive en sol plutôt acide, léger, bien filtrant, même très sec en été et au soleil à l’abri des vents froids et dominants. Il est parfait pour constituer une haie libre ou habiller un mur en climat doux. Il se cultive en pot dans les régions aux hivers moins cléments du nord de la Loire.

→ à lire, sur le sujet : « L’Arbouse : un fruit comestible à découvrir

Les arbustes persistants qui aiment le soleil et poussent même au nord

  • L’Oranger du Mexique ou Choisya : ce bel arbuste à l’allure exotique nous séduit par la beauté de son feuillage vernissé persistant tout ou long de l’année, par sa floraison printanière abondante au délicat parfum d’agrumes et par sa belle rusticité ! C’est l’un des rares arbustes à feuillage persistant capable de résister à des gelées brèves de l’ordre de -15°C, mais aussi à la sécheresse estivale. Sa résistance au froid peut parfois être prise en défaut au Nord de la Loire en cas de fortes gelées, c’est pourquoi, vous veillerez à l’installer au soleil, bien au chaud et protégé des vents froids. On aime particulièrement le choisya ternata ‘Sundance’ ou ‘Goldfinger’ aux magnifiques feuilles jaunes dorées, très lumineux en haie comme en isolé ou en pot sur la terrasse. Il aime les terres riches, fraîches et drainantes et s’acclimate dans la plupart des régions.

Choisya ‘Aztec Pearl’

⇒ Tout ce qu’il faut savoir sur : « Oranger du Mexique, Choisya ternata : plantation, taille et entretien » s’adapte à tout sol drainé et à toutes les expositions,

  • Le Fusain du Japon ou Euonymus japonicus : dans la famille très variée des fusains, on trouve les fusains à feuilles persistantes comme l’Euonymus japonicus. Cet arbuste illumine le jardin même en hiver. Il possède un port dense, à la fois érigé et buissonnant. Il est très intéressant pour son beau feuillage luisant, persistant souvent panaché. Certaines variétés comme l’Euonymus japonicus ‘Benkomasaki erecta’ ressemblent au buis ou même à l’if. Les cultivars panachés comme ‘Aureus ‘ne dépassent guère 1,50 m en tous sens et sont très lumineux. Certains comme l’Euonymus japonicus ‘Duc d’Anjou’ s’avèrent assez rustiques. Plutôt adapté au bord de mer, ce type de fusain s’acclimate finalement assez bien dans les régions moins clémentes, à condition de le cultiver au soleil, en situation bien abritée. Il pousse dans un sol ordinaire, même calcaire, mais restant frais. Les climats trop chauds et trop secs ne conviennent pas trop à cet élégant arbuste ni les hivers très rudes. En cas de sécheresse, vous l’arroserez pour garder un beau feuillage. En hiver, protégez-le durant les premières années à l’aide d’un voile d’hivernage et d’une épaisse couche de paillage au sol.

Euonymus japonicus ‘Aureus’, Euonymus japonicus ‘Benkomasaki’

  • Le Mahonia : voilà un arbuste apprécié pour son feuillage persistant très graphique même en hiver. Ses grandes feuilles divisées en folioles épineuses et brillantes atteignent jusqu’à 60 centimètres de long ! Mahonia ‘Soft Caress’ impressionne par ses longues feuilles très fines et dépourvues d’épines aux allures de fougère tandis que le Mahonia Media ‘Charity’ étonne par ses folioles épineuses, de couleur vert foncé prenant des tons rougeoyants en hiver. Fleurissant au cœur de l’hiver, en longues panicules jaune vif, le mahonia attire immanquablement l’œil au jardin quand les autres végétaux sont encore au repos. Avec son feuillage original et très découpé, et ses grappes de fleurs jaunes, le mahonia apporte un côté très exotique au jardin en plein hiver. Préférant l’ombre ou la mi-ombre dans le sud de la France, il peut néanmoins supporter le plein soleil dans le nord de notre pays. Une fois adulte, il se montre rustique souvent jusqu’à-20°C. Placez-le de préférence à un emplacement abrité des vents froids et du gel. Il aime les sols drainants et poreux.

Mahonia x media ‘Charity’ et Mahonia ‘Soft Caress’

  • Le Viburnum rhytidophyllum : si vous souhaitez un viburnum qui reste vert durant la mauvaise saison, optez pour cette espèce de grande viorne chinoise arbustive. Ses grandes feuilles gaufrées et pendantes, d’un vert sombre et brillant lui ont valu le surnom de « Viorne à feuilles ridées ». C’est un grand arbuste persistant qui atteindra 3 à 5 m en tous sens à maturité, parfait en haie libre. Au printemps, il se couvre de petites fleurs de couleur blanc-crème suivies d’une jolie fructification rouge. Rustique au-delà de -20°C, il ne demande pour s’épanouir qu’une exposition ensoleillée et un sol assez profond et pas trop sec.

Les arbustes persistants qui aiment le soleil et poussent partout

  •  L’Eléagnus,ou chalef: c’est un arbuste tout terrain, très précieux pour son lumineux feuillage vert, argenté ou panaché. Les cultivars de l’Elaeagnus ebbingei tels que ‘Limelight’,  ‘Gilt Edge’ ou ‘Eleador’ sont  d’autant plus remarquables, qu’ils conservent leur feuillage en hiver.  Il compte parmi les arbustes les plus résistants à la sécheresse, aux vents forts comme aux embruns et à la pollution. Rustique, d’une adaptabilité hors du commun, il pousse partout et s’adapte à tous les sols. C’est l’arbuste de prédilection pour créer des haies taillées ou brise-vent.

  • Le Rhamnus alaternus ou Alaterne : il forme un arbuste de 1 à 5 m de haut tolérant généralement toutes les situations. Il développe assez rapidement un buisson, ramifié et érigé couvert de petites feuilles alternes coriaces et persistantes, panachées de blanc chez l’’Argenteovariegata‘. La floraison reste toujours discrète cependant. S’il constitue l’un des plus jolis arbustes de jardin sec en zone ombragée s’accommodant même d’une terre farcie de cailloux, il se plaira en exposition ensoleillée en climat frais, plutôt ombragée en climat sec et chaud. C’est une excellente plante de haies libres ou de massifs.

Rhamus alaternus ‘Argenteovariegata’

  • L’If commun(Taxus baccata) : on apprécie son feuillage dense et persistant et sa silhouette généralement érigée et conique.  Il est à l’aise à peu près partout ! Comme beaucoup de conifères, il supporte tout aussi bien le soleil que l’ombre dense, le froid et peut être installé dans toutes nos régions. Il supporte également sans problème le vent et les embruns, ainsi que la pollution atmosphérique. Evitez-lui simplement les sols gorgés d’eau ou à l’inverse très secs. Son feuillage est constitué de feuilles linéaires, semblables à des épines mais souples et qui ne piquent pas. Elles sont vert foncé, mais il existe des variétés particulièrement lumineuses à feuilles jaunes, comme le Taxus baccata ‘Semperaurea’. Il permet de structurer le jardin. C’est la plante idéale pour former des topiaires car il supporte les tailles même drastiques.

Taxus baccata en topiaire

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire