Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Nos clients ont du talent : Le jardin quercynois d'Elodie

Aujourd'hui, je vous emmène dans le jardin quercynois d'Elodie, un jardin dans l'air du temps, en adéquation avec les aléas climatiques actuels et exempt de produits chimiques ! Cliente chez nous depuis des années, Elodie a fait le pari fou de créer un havre de verdure au beau milieu d'une zone industrielle. Découvrez un peu de son jardin au fil de notre interview.

Comment décrirais-tu ton jardin ?

Mon jardin se situe dans le Sud-Ouest de la France, en Occitanie et plus précisément dans le Lot, proche de Cahors. Il s'agit d'un jardin sans arrosage d'environ 2800 m2 en terre argilo-calcaire. Seuls les plantes en pots et le potager sont arrosés grâce à une citerne de récupération d'eau de pluie, tout le reste se débrouille seul. Petite particularité : notre terrain possède 800 m2 de parking car il se situe en zone industrielle. En effet, en 2008, nous avons transformé un local industriel en maison et nous avons pu acheter une parcelle attenante, ce qui nous a permis de faire le jardin. C'était une page blanche au départ, sur le terrain régnaient seulement trois vieux chênes...

Semer et bouturer n'a pas de secret pour toi, tu aimes expérimenter ?

Les semis et le bouturage sont des activités que j'adore pratiquer. Mon lieu de prédilection : la serre ! Je ne peux plus m'en passer et elle me le rend bien car les réussites sont au rendez-vous. Je suis quelqu'un de curieux qui aime se lancer des défis. Semer et bouturer sont parfaits pour ça ! Cela ne marche pas toujours, mais, je persévère !

Je sème beaucoup car chaque année je participe à un échange de graines sur le net : le Seeds of Love. C'est comme un petit jeu : chaque participant propose des graines à partager et des tirages aux sorts désignent les gagnants. Il n'y a pas de perdant, tout le monde reçoit des graines, beaucoup de graines (pour moi, entre 20 et 30 variétés différentes en tout chaque année, ornementales et potagères). Les semis ne marchent pas toujours mais offrent souvent de belles surprises. Par exemple, cette année les cléomes n'ont pas germé mais j'ai découvert l'Hibiscus trionum, une merveille ! Bien évidemment, pour arriver à garder ces belles annuelles, je les laisse en pots afin de pouvoir leur fournir de l'eau en été.

En ce qui concerne le bouturage, j'essaie de bouturer tout ce que je trouve dans la nature, ou dans d'autres jardins. Principalement des rosiers, mais aussi des arbustes. J'utilise toujours la même technique, à l'étouffée ! J'obtiens de très bons résultats et j'améliore chaque année ma technique. Peut-être qu'un jour j'aurais 100% de réussite (rires).

Bouture de ciste et semis de Cyprès de Provence

Ton jardin n'est pas épargné par la sécheresse. Quelles sont les plantes qui tirent le mieux leur épingle du jeu ?

Cela fait 6 ans que le jardin souffre terriblement en été ! Depuis quelques années déjà, je considère cette période sèche comme inévitable. Le manque d'eau et les fortes chaleurs frôlant de plus en plus les 40°C mettent à mal énormément de végétaux. J'ai vite compris qu'il fallait s'adapter, se tourner vers des plantes résistantes et arrêter de rêver d'un jardin luxuriant et vert en été. Côté vivaces, les Aster ageratoides s'en sortent très bien mais il y a quand même pas mal de plantes qui tiennent le choc : les sauges, les Perovkias, les sédums, pas mal d'aromatiques (mélisse, sarriette, romarin, lavandes), la verveine de Buenos Aires, les népétas, les euphorbes, les Phlomis, les ballottes et les Oreilles d'ours.

Pour les graminées, je mise sur les Stipa et l'herbe de la pampa au soleil et, les Calamagrostis à mi-ombre.

Je plante pas mal d'arbustes également. Les plus résistants : laurier tin et laurier sauce, photinia, spirée, fusain, cotonéaster, abélias, cotinus... finalement beaucoup d'arbustes de haies ! J'introduis aussi quelques curiosités mais ce sera systématiquement à mi-ombre pour ne pas risquer de les perdre sous les rayons mordants du soleil.

Côté arbres, je m'inspire des causses alentour : érables champêtres, mûrier de chine, pin. Ils vivent depuis longtemps dans ma région et sont donc par conséquent parfaits pour être intégrés au jardin.

Il ne faut pas oublier les roses (environ 150) : elles résistent très bien à la sécheresse ! Celles greffées sur Rosa canina et à petites fleurs sont les plus florifères, je constate juste une petite pause en pleine canicule. Celles à grosses fleurs marquent une réelle la pause estivale et ne refleurissent pas toujours à l'automne.

Enfin, les bulbes printaniers sont une source de couleur jusqu'au début de l'été. Ils n'ont pas besoin d'arrosage et profitent de la mauvaise saison et des pluies printanières pour pousser. L'été, un sol sec leur convient, ils sont en phase de repos.

Face à la canicule et la sécheresse, le duo gagnant d'Elodie : sauge et stipa

A contrario, y a-t-il des plantes que tu as décidé d'abandonner ?

Certaines espèces sont mortes et chaque année la liste s'allonge un peu plus. Par exemple, les asters désertent le jardin, seul les Asters ageratoides résistent et fleurissent en automne. J'ai décidé de ne plus en rajouter. Pour les graminées, exit les Miscanthus et les Pennisetums, ils sont morts de soif eux aussi. Plus de dahlias également, ils demandent trop d'eau et le soleil est trop brûlant.

Tu cultives un potager aussi. Quels sont tes 5 variétés de légumes préférées ?

Le potager nourrit la famille toute l'année. Les 5 plus simples et ceux qui ont un très bon rendement : tomates, haricots vert, blettes, choux kale et citrouille. Il faut quand même rajouter les poireaux, ils sont faciles à réussir eux aussi.

Mes préférences vont au poireau 'Bleu de Solaise' pour les récoltes d'hiver et au 'Géant précoce race major' pour les récoltes estivales. J'aime particulièrement les haricots verts 'Cotender' et 'Delinel' car ces deux variétés n'ont pas de fil ! Côté tomate, je plante la 'Coeur de boeuf' pour sa chair et très peu de pépins mais aussi la 'Green Zebra', la 'Noire de Crimée', la 'Cornue des Andes' et les tomates cerises rouges, jaunes... Bref, chez les tomates notre choix est large. Pour les blettes, je choisis la classique poirée verte à cardes blanches. En automne, le potager regorge de courges Butternut, de potimarrons et d'incontournables courges musquées. Je plante quelques choux kale aussi, j'aime la variété 'Red Russian' car elle est délicieuse et bien jolie avec ses feuilles violettes. Mais la variété verte classique est très bien aussi.

Le potager d'Elodie avec vue imprenable sur la campagne

Pour en savoir plus, retrouvez Elodie sur son blog : Mon jardin quercynois sur lequel elle partage son univers et la vie de son jardin.

Articles connexes


Blog

Nos clients ont du talent : Béatrice et son jardin en Bretagne

Cliente Promesse de Fleurs depuis de nombreuses années, Béatrice jardine dans son petit jardin des...
Lire la suite +

Blog

Nos clients ont du talent : Charlotte et le jardin du Chat Vert

Chers lecteurs, vous savez maintenant comme nous aimons partir à la rencontre de nos client(e)s...
Lire la suite +

Blog

Nos clients ont du talent : Christophe et son jardin de la Vanneuse

Aujourd'hui, nous prenons la direction la Seine-et-Marne où Christophe possède un magnifique jardin dans lequel...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)
Laisser un commentaire