Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
association

Hamamelis : 7 idées d'associations réussies

En diverses situations

L’ Hamamélis est encore assez peu utilisé au jardin, et pourtant quel panache pour cet arbuste roi de l’hiver, mais aussi de l’automne ! L’Hamamelis (mollis ou virginiana) s’exprime joyeusement dès le mois de décembre de la plus jolie des manières avec une floraison chaude dans les teintes jaunes, oranges jusqu’à pourpres, sur les rameaux nus. Sa floraison presque bicolore, avec des calices rouge cramoisi ou carmin, contraste avec des pétales comme déchirés ultra lumineux. Un coup de gel ? Les pétales se recroquevillent et s’enroulant, pour se déployer en fines lanières dès que les températures remontent. Les Hamamélis ne redoutent ainsi pas les frimas, et font partie des rares arbustes qui colorent nos jardins pendant les longs mois, jusqu’à la fin de l’hiver. Ils magnifient également le jardin durant l’automne quand leur feuillage se pare de teintes jaunes et cuivrées. Enfin, leur rusticité sans pareil (jusqu’à -30°C pour certains cultivars) permet de les planter partout dans l’hexagone !

Superbes plantés de façon isolée qui met en valeur leur port évasé et leur floraison si originale, les Hamamélis se prêtent à de multiples jeux d’associations élégantes dans le jardin, au sein de massifs ébouriffants ou dans un style naturel, à mi-ombre ou au soleil. Découvrez quelques mises en scène faciles à reproduire pour sublimer ces arbustes ornementaux inspirants et si faciles à vivre !

Noisetier de sorciere, association, massif

L’Hamamélis, superbe dans des scènes naturelles (Photo : L. Enking et W. Cutler), coloration automnale, fleurs sous la neige…

Seul en scène !

L’originalité de la floraison sur le bois nu de l’Hamamélis mérite une place de choix au jardin ! Il n’est jamais plus beau que mis en valeur en isolé, sur une pelouse ou aux abords de la maison pour profiter de son parfum.

Afin de le sublimer, sans lui voler la vedette, il convient de l’associer à des végétaux tapissants, qui formeront un tapis lumineux persistant pérenne, et qui ne concurrenceront pas son éclat hivernal. Il est parfait tout simplement accompagné de bulbes à floraison printanière ou automnale, plantés en masse, qui prendront le relai quand il ne sera pas ou plus fleuri, comme des narcisses nains, des cyclamens coum, des colchiques. Quelques perce neiges accompagneront sa floraison, tandis que des hellébores (orientales et foetidus) animeront son pied en plein hiver en constituant une base persistante décorative à l’année.

Dans un "Winter Garden"

La tendance du jardin d’hiver (ou Winter Garden) importé il y a quelques années par nos amis jardiniers anglais est une aubaine pour sublimer l’Hamamelis l’hiver dans une ambiance féérique qui mettra en valeur écorces remarquables, floraisons, feuillages et bois décoratifs de l’hiver !

Choisissez un Hamamélis mollis, un peu plus petit en taille, pour composer un large massif mixte d’arbustes et de vivaces le mettant en valeur, accompagné d’autres arbres dénudés et de ramures créant des jeux de transparence : Cornouillers aux bois décoratifs, Clethra à la belle écorce exfoliée et au feuillage rougeoyant en automne, Bruyères d’hiver (Erica carnea) aux douces tonalités, graminées légères retenant le givre l’hiver, associés à quelques feuillages persistants de verts dorés ou bleutés contrastants (genévriers, chameaecyparis).

Un massif aux tons orangés associera par exemple quelques Cornus Sanguinea ‘Magic Flame’ et flavimarea, des bruyères d’été, des Carex comans ‘Bronze Form’ et des Carex testacea, quelques Panicum virgatum, un Chamaecyparis obtusa ‘Gold Drop’ aux écorces magnifiques d’un Prunus serrula, d’un Acer griseum, ou bien d’un Rubus thibetanus.
Une palette dans les tons roses et rouges peut associer un Hamamelis ‘Ruby Glow’, à quelques Cornus alba ‘Baton Rouge’ et sibirica, quelques fétuques bleues, des Bergenias, un Salix purpurea ‘Nana’ ou un Salix rosmarinifolia au fin feuillage vert, etc.

En jardin champêtre

L’Hamamélis se prête également très bien à une atmosphère champêtre. C’est le port très naturel et les superbes couleurs automnales des Hamamelis virginiana qui nous intéressent pour cet usage d’inspiration de bocage dans un jardin naturel.

En situation lumineuse ou à mi-ombre, l’hamamélis s’accorde en effet harmonieusement à d’autres massifs d’arbustes caducs délicatement fleuris, aux ports souples et aux camaïeux jaunes et orangés.

Il existe de nombreuses possibilités pour cette ambiance campagnarde : vous pouvez par exemple associer des floraisons simultanées avec un Cornus mas et un Chimonanthus praecox, ce dernier embaumant également le jardin, quelques forsythias, un Cognassier du Japon et un Lonicera fragantissima également parfumé. En ajoutant quelques arbrisseaux comme des saules nains vous ajouterez une strate plus basse intéressante visuellement et le graphisme des bois colorés dressés en hiver.

N’hésitez pas à compléter ce tableau qui évoquera immédiatement le bocage avec quelques graminées naturelles et quelques bulbes dont la floraison printanière prolongera la magie de ces arbustes : Carex testacea, Perce neiges, Scilles, Narcisses

Dans un massif de terre de bruyère

Les Hamamélis trouvent naturellement leur place dans un massif de terre de bruyère, ayant une préférence pour les sols légèrement acides. Les associer à des arbustes plus bas, se plaisant dans ce type de sol, comme les Pieris, Kalmias, Azalées et  Rhododendrons est un mariage heureux, d’autant que ces arbustes prendront le relai en fleurissant au milieu du printemps. Pour égayer leur feuillage sombre, introduisez par touche des feuillages plus clairs et des floraisons hivernales qui feront écho à celle de l’Hamamélis : des Hachonekloas acidulés et un Loropetalum ‘Red in Black’, de la même famille que l’Hamamélis, répondra à sa floraison en fines lanières. Des bruyères fleurissant tout été prolongeront l’attrait de ce type massif  qui dynamise le printemps.

En lisière de sous-bois

Il est toujours intéressant de reproduire, quand les conditions climatiques et de sol le permettent, l’habitat naturel d’un arbre ou d’un arbuste. Les Hamamélis poussent à l’origine dans les forêts de feuillus en Chine. Vous disposez d’un grand jardin et de zones de sous-bois que vous ne savez pas trop comment aménager ?

Plantés dans une zone mi-ombragée, les Hamamélis assureront une transition douce vers une zone plus sauvage du jardin. Dans cette configuration, on associera plusieurs variétés d’Hamamélis en petit bosquet (en nombre impair, 3 ou 5) en bordure du sous-bois. Ils seront accompagné d’autres arbustes à port souple pour créer un effet très naturel, et d’un couvert végétal rustique. Acer campestre, Corylopsis (ou Faux Noisetier) de la même famille que l’Hamamelis à la floraison parfumée jaune pâle très légère, Ilex, Euonymous alatus, Salix matsudana au magnifique port hivernal tortueux accompagnent facilement des Carex pendula, des Amsonias hubrichtii à floraison bleue et sublime coloration automnale.

Dans un massif japonisant

Pour évoquer un univers japonisant, composez des scènes printanières et automnales, et jouez avec les ports sculpturaux : la silhouette évasée et la floraison atypique de l’Hamamélis lui confèrent cet esprit orientalisant. Une très large gamme de végétaux peuvent venir entretenir cette atmosphère choisie dans les tonalités roses et pourpres qui ramènent à l’imaginaire japonais.

Un Hamamélis à floraison pourpre sera du plus bel effet en compagnie d’arbustes à la délicate floraison rose ou blanche fleurissant en même temps puis au printemps, évoquant le pays du soleil levant (Edgworthia si graphique et sculpural, Viburnum bodnantense, Malus d’ornement aux magiques mini pommes colorées l’hiver, Magnolia serrata et Rhododendrons aux beaux jours…. Quelques persistants au feuillage foncé ou pourpre viendront soutenir ce décor : Oxydendrum arboreum (Pieris en arbre), Skimmias, Pieris, tandis que des arbustes taillés ou en topiaires peuvent rajouter à la symbolique forte des jardins japonais, comme un Cryptomeria compacta ou un Ilex crenata. Un Acer palmatum Dissectum complète l’illusion orientaliste, qui est presque parfaite lorsqu’on associe à ce massif des ports horizontaux à l’aide de conifères comme par exemple un Juniperus squamata.

On rehaussera cet ensemble arbustif, par quelques vivaces et couvre-sols persistants pour créer un tapis contrastant : Hackonekloas lumineux, Ophiophogons noirs, Hostas, Ce décor japonisant sera agrémenté de quelques roches et éléments minéraux, éléments forts de l’esprit japonisant !

En massif vitaminé

Les tons chauds des Hamamélis peuvent servir d’inspiration à une scène très lumineuse en hiver, qui réchauffera une zone un peu triste : l’Hamamélis mérite en effet une place de choix devant un rideau d’arbustes persistants, une haie vert foncé sur laquelle se détacheront ses fleurs éclatantes. Osez un massif ultra coloré avec des floraisons toniques en composant avec cette palette de couleur qui embrase le jardin durant les mois les plus froids.  Associez-y plusieurs arbustes et vivaces dans la même palette qui fleuriront après coup, au printemps, puis en été.

Vous pouvez ainsi aménager un massif vibrant dans les teintes rosées avec un Hamamelis vernalis ‘Amethyst’, qui s’accordera avec une harmonie de rouges, de pourpres, et de feuillages verts et bleus : la flamboyance automnale du Fusain ailé, floraison effilochée du Loropetalum, fruits chatoyants du Callicarpa japonica et des skimmias, Pieris japonica Katsura, Héllebores orientalis, superbes bois d’un Cornus alba ‘Elegantissima’, et des floraisons printanières et estivales à venir : Tulipes botaniques écarlates, Camellia japonica, Physocarpus, Astrantia major ‘Claret’. Quelques Carex comans ‘Frosted Curls’ viendront garnir de leur feuillage bleuté persistant ces espaces colorés.

Pour une version pimpante, des floraisons lumineuses  jaunes à orangées seront mise en valeur avec le contraste de touches bleues ou pourpres qui souligneront les tons chauds à différentes saisons. : Mahonia ‘Soft caress’, Edgworthia, Héllebores, Tulipes botaniques pour les floraisons d’hiver ; Rhododendron, azalées, Magnolias crémés au printemps, suivies l’été par des Agastaches oranges cuivrées, des Kniphofias, des Alstromères aurantiaca… Des Heuchères ‘Caramel’ et Hakonechloa macra ‘Aureola’ forment de superbes couvre-sols . Quelques Geranium pratense ‘Midnight Reiter’ ou ‘Suzanne’ et des Caryopteris viennent subtilement contraster la palette orangée…

Vous avez vraiment l’embarras du choix dans ce festival de couleur… Il faut juste, pour que ces massifs « fonctionnent » à l’année, apporter des floraisons et des feuillages qui se déploieront saison après saison, pour un effet toujours bluffant. A vous de jouer !

Articles connexes


Fiche Famille

Hamamélis : plantation, culture, entretien et association

 
Lire la suite +

Blog

Fleurir votre Jardin en hiver

Le jardin en hiver n’est pas nécessairement synonyme de touffes sèches, de terre nue et...
Lire la suite +

conseil

Hamamelis : les plus belles variétés

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire