Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
bouleaux-associer
association

Associer les bouleaux

Nos inspirations pour magnifier son écorce

Arbre à la silhouette légère, le bouleau peut prendre place dans de nombreuses associations. Son écorce est un élément décoratif durant toute l’année, si bien que l’on peut l’intégrer dans de beaux jardins d’hiver ou d’automne. Que ce soit dans un jardin moderne et tendance, dans un jardin plus classique à l’anglaise ou en isolé, les bouleaux savent se rendre attractifs grâce à leurs troncs verticaux aux divers coloris, à leurs ports variés, mais aussi leur feuillage qui peut être très différent d’une espèce ou variété à l’autre. Pour trouver les bons compagnons qui conviendront à cet arbre caduc, découvrez nos 6 idées d’association !

Pour en savoir plus sur leur culture, n’hésitez pas à consulter notre fiche Bouleaux : plantation, taille et entretien.

Dans un décor hivernal

Actuellement à la mode, les jardins d’hiver sont un concept venu d’Angleterre. Ces aménagements paysagers sont attrayants pour leurs colorations hivernales. Pour beaucoup, l’hiver est une période maussade au jardin. En exploitant toutes les ressources décoratives des végétaux, il est possible de restituer au jardin tout son éclat. Certes, le bouleau est arbre caduc qui perd son feuillage en hiver, mais il reste très intéressant pour son écorce. Le Bouleau de Chine au tronc cuivré, le très blanc Betula utilis jacquemontii et le sombre Betula nigra font partie des spécimens les plus remarquables. Associez-les à des arbres ou arbustes fleurissant l’hiver (comme le noisetier de sorcière, le très parfumé Chimonanthus praecox), ayant un bois nu très coloré en hiver (Cornus à bois décoratif, saule doré ou osier rouge, Rubus thibenatus ‘Silver Fern’) ou encore portant des fruits aux couleurs qui attirent le regard (arbre à bonbons, pommier d’ornement ‘Red Sentinel’ ou ‘Evereste Perpetu’). Gardant leur aiguilles en hiver, les conifères colorés (verts, bleutés ou dorés) sont la bienvenue eux aussi. Les grands chaumes desséchés et érigés de certaines graminées permettent de réchauffer l’ambiance par leur couleur jaune paille (Miscanthus, Panicum). Enfin, de nombreuses vivaces rustiques sont capables de rester en fleur en hiver : bruyère d’hiver Erica darleyensis ‘Tyann’, bruyère des neiges ‘Spingwood White’, ‘Rose de Noël’.

associer bouleau jardin d'hiver

Chimonanthus praecox (photo PBK), Betula albosinensis ‘Fascination’, Malus ‘Perpetu Evereste’, Cornus sanguinea ‘Winter Beauty’, Erica darleyensis ‘Springwood White’, Picea pungens ‘Glauca Globosa’

Dans un jardin moderne et épuré

L’écorce blanche du bouleau est un bel atout pour l’aménagement d’un jardin moderne. Pour un effet graphique réussi, les lignes du jardin doivent être bien définies. Plantez vos végétaux de manière symétrique et optez pour des plantes aux formes naturellement géométriques ou pouvant être taillées selon vos souhaits. Ce décor épuré et sobre se décline en vert et blanc pour apporter de la sérénité. L’un des bouleaux au tronc le plus blanc est le bouleau de l’Himalaya (ou sa variété ‘Doorenbos’). Celui-ci peut être à un tronc unique ou multicaule (avec plusieurs troncs), ce qui n’enlève en rien toute sa beauté. Avec un feuillage vert panaché de blanc, le Betula nigra ‘Shiloh Splash’ pyramidal peut aussi entrer dans cette association. N’hésitez pas installer des conifères nains dans des pots (en forme de boule Pinus strobus ‘Minuta’, Pinus mugo ‘Picobello’ ou Platycladus orientalis ‘Aurea Nana’ à port conique). Parmi les arbustes, pensez aux hortensias qui portent des inflorescences rondes plates ou coniques. Le célèbre Hydrangea arborescens ‘Annabelle’ dont les fleurs en corymbes vertes deviennent progressivement blanches est ici un très bon exemple. Faites dominer les floraisons sphériques d’une agapanthe blanche au-dessus du feuillage vert du Lonicera nitida ou de l’Ilex crenata, taillé en topiaire arrondie ou carrée. Enfin, une graminée au feuillage fin (Stipa tenuissima, Stipa pennata, Pennisetum orientale ‘JS Dance With Me’), apporte une touche de légèreté et de douceur à cette scène très structurée.

associer bouleau jardin moderne

Hydrangea ‘Annabelle’, Betula utilis var. jacquemontii ‘Doorenbos’ (photo w cutler), Agapanthus ‘Double Diamond’, Platycladus orientalis ‘Aurea Nana’, Lonicera nitida et Stipa tenuissima

Dans un jardin d’automne

Avec un feuillage aux belles teintes dorées à l’automne, le bouleau nous offre un beau spectacle en arrière-saison. Durant cette période où l’ensoleillement diminue, les végétaux se préparent à affronter l’hiver et prennent des couleurs jaunes, oranges, rouges ou roses. Mariez votre bouleau à des arbres à la belle coloration automnale, tels que l’érable Acer palmatum ‘Orange Dream’ au feuillage jaune orangé ou l’arbre de Judée ‘Forest Pansy’ pourpre devenant rouille à l’automne. Des arbustes très colorés peuvent prendre place dans cet agencement : le Cotinus coggygria ‘Golden Spirit’ virant au rouge cuivré, le flamboyant Euonymus grandiflorus ‘Red Wine’ à feuilles passant de l’orangé au rouge, puis au pourpre violacé, le Cornus florida ‘Cherokee Daybreak’ à feuillage panaché vert, rose et blanc. N’oubliez pas le persistant Mahonia ‘Soft Caress’ réputé pour sa floraison jaune. Certaines vivaces fleurissent durant cette période : les asters d’automne (comme l’Aster laevis), l’orpin d’automne (cultivar ‘Herbstfreude’ par exemple). Les feuillages des vivaces peuvent aussi avoir un intérêt décoratif. Les heuchères existent en de nombreux coloris. La variété ‘Forever Purple’ crée un beau contraste avec les feuillages orangés des arbres et arbustes. Moins connus le Gillenia trifoliata et le Darmera peltata s’habillent d’une couleur feu pour l’un et de feuilles rougissantes pour l’autre.

associer bouleau jardin moderne

Bouleau au feuillage automnal jaune, Heuchera ‘Forever Purple’, Cotinus coggygria ‘Golden Spirit’ (photo Beervelde), Sedum ‘Herbstfreude’ et Acer palmatum ‘Orange Dream’

En isolé avec quelques plantes compagnes

Le bouleau n’a pas forcément besoin d’être planté avec d’autres arbres et arbustes pour être mis en valeur. Grâce à son port majestueux et à sa belle écorce, il est à lui tout seul un élément très décoratif. Le bouleau de l’Himalaya à l’écorce très blanche ou le Betula pendula ‘Royal Frost’ qui s’habille d’un feuillage pourpre sont bien adaptés à la plantation en isolé. Citons aussi les bouleaux pleureurs ‘Crispa’, ‘Tristis’ et ‘Youngii’ aux branches retombantes et à l’écorce blanche. Pour égayer un arbre planté seul, il convient de planter à son pied des plantes couvre-sol et/ou des plantes bulbeuses. Gardez cependant à l’esprit que le bouleau possède un système racinaire superficiel et que les plantes qui prendront place sous cet arbre doivent être bien résistantes à la concurrence racinaire. De plus, une taille régulière des branches retombantes très longues sera nécessaire afin que les plantes au sol soient visibles. Choisissez de préférence des végétaux à feuillage persistant à l’aise en exposition mi-ombragée. Avec une floraison printanière blanche d’avril à juin, l’aspérule odorante peut être mêlée aux fleurs mauves de la petite pervenche à feuillage panaché blanc. Pensez aussi au géranium vivace dont il existe une si grande panoplie de floraison et au Pachisandra terminalis qui forme de beaux tapis de végétation. Pour les plantes à bulbe, le perce-neige, le Chionodoxa forbesii ‘Blue Giant’, le Cyclamen coum rose ainsi que la jacinthe des bois sont tout à fait appropriés et permettent une succession de floraisons de janvier à mai. Le cyclamen de Naples rose ou blanc, lui, peut prendre le relai avec sa floraison d’aout à octobre.

associer bouleau en isolé avec plantes couvre-sol

Gallium odoratum, Chionodoxa forbesii ‘Blue Giant’, Cyclamen ‘Coum’ et Bouleau pleureur ‘Youngii’

Dans un massif de vivaces de style jardin à l’anglais

Pour ce massif à l’anglaise, respectez une plantation en strates de différentes hauteurs. Concernant les vivaces, elles doivent avoir une bonne résistance face aux racines du bouleau. En fond de massif, bien en retrait, le bouleau apporte de la verticalité au massif, par exemple : le bouleau à papier planté en cépée de 3 sujets, le bouleau fastigié Betula pendula ‘Fastigiata’ ou le bouleau noir Betula nigra ‘Heritage’. Veillez à ce que ces arbres en arrière-plan soient orientés de manière à ne pas faire une ombre totale aux plantes vivaces. À leur pied, installez le grand Acanthus mollis ‘Latifolius’ qui pousse aux endroits où peu de plantes survivent. Accompagnez-le des anémones japonaises ‘Margarete’ et ‘September Charm’. D’environ 1 m de haut, elles embellissent le jardin de leurs fleurs rose tendre. Plus petit, l’Hesperis matronalis ‘Alba’ offre une éclatante floraison blanche de mai à juillet. Les plus petits bouleaux à port buissonnants sont parfaits au cœur d’un massif au sol restant frais. Misez sur le Betula nana ou sa variété dorée Betula nana ‘Golden Treasure’ qui côtoient l’alchémille commune avec ses feuilles d’un vert très frais et sa floraison en nuée de fleurs jaune verdâtre. Le Cœur de Marie Dicentra spectabilis, lui aussi, ne craint pas les racines peu profondes du bouleau. C’est un grand classique des jardins à l’anglaise. Rose, blanche ou bleue, la sauge des bois est aussi capable de pousser à proximité d’arbres aux racines superficielles (Salvia nemorosa ‘Amethyst’, Salvia nemorosa ‘Schneehügel’, Salvia nemorosa ‘Caradonna’). À l’avant, la tiarelle ‘Morning Star’ d’environ 30 cm de hauteur décore la bordure du massif de ses fleurs en épis roses et de son feuillage bicolore vert et brun, accompagnée de la Campanula pulla à port tapissant.

associer bouleau jardin à l'anglaise

Anemone ‘September Charm’, Bouleau en cépée, Dicentra spectabilis (photo pixabay), Salvia nemorosa ‘Amethyst’, Alchemilla mollis (photo Anneli Salo) et Campanula pulla

En bosquet dans un grand jardin

Les propriétaires de grands jardins peuvent créer leur propre collection de bouleaux aux écorces différentes en les regroupant dans un bosquet. Pour un effet plus naturel et plus intéressant d’un point de vue biodiversité, rien de mieux qu’un bosquet composé d’arbres de genres différents. Préférez les essences locales plus adaptées au milieu. D’une dizaine de mètres de haut et à feuillage doré, associez le bouleau verruqueux ‘Golden Cloud’ avec des arbres de hauteur à peu près similaire à maturité : le charme commun (Carpinus betulus ‘Orange Retz’), le robinier faux-acacia, l’aulne glutineux (par exemple la variété ‘Imperialis’), l’érable champêtre, le merisier des oiseaux, le noyer (variétés ‘Parisienne’ ou ‘Franquette’), l’orme champêtre ou le tilleul de Henry. Vous pouvez également ajouter quelques arbustes à votre regroupement d’arbres, tels que le sorbier ou le noisetier.

associer bouleau bosquet

Feuillage d’Acer campestre et d’Ulmus minor suberosa (photo wikipédia), Charme ‘Orange Retz’, Betula pendula et Alnus glutinosa ‘Imperialis’ (photo wikipédia)

Articles connexes


Fiche Famille

Bouleaux : plantation, taille et entretien

Lire la suite +

conseil

7 bouleaux étonnants à découvrir

Lire la suite +

conseil

Maladies et parasites du bouleau

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment faire sécher les feuilles de bouleau ?

Réputé pour son écorce décorative et très apprécié comme arbre d’ornement, le bouleau peut aussi...
Lire la suite +

conseil

Bouleaux : les plus belles écorces

Lire la suite +

conseil

Choisir un bouleau

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire