Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Les Tubéreuses : plantation, culture, entretien

Les tubéreuses en quelques mots

  • Les Tubéreuses ou polianthes sont des plantes rhizomateuses, aux fleurs en épis.
  • Elles fascinent par leur parfum envoûtant, l’un des plus intenses du règne végétal.
  • Leurs fleurs sont semi-doubles ou doubles, étoilées, le plus souvent blanches mais également jaune, violet ou rose.
  • Ce sont des plantes frileuses et gélives, plantez les au soleil dans un sol chaud.
  • Les Tubéreuses conviennent particulièrement bien à la plantation en pot.

Le mot de notre experte

Les Tubéreuses sont des plantes rhizomateuses, venues d’Amérique du Sud, avec les explorateurs, et qui depuis plusieurs siècles nous charment par leur parfum. En été elles arborent fièrement une hampe florale pouvant atteindre un mètre de hauteur. Organisées en épis, les petites fleurs étoilées sont le plus souvent de couleur blanche, mais également rose, jaune ou encore mauve. Elles peuvent être semi-doubles ou doubles et exhalent un délicieux parfum, encore plus intense lorsque vient le soir.

Native des régions sableuses du Mexique, les Tubéreuses aiment les expositions ensoleillées et à l’abris du vent, les sols chauds, riches, frais et drainés. Plantez-les au printemps lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

En régions méditerranéennes, les Tubéreuses se plaisent en pleine terre. Partout ailleurs, privilégiez une plantation en pot et placez-les sur votre chemin pour pouvoir profiter au mieux de leur parfum.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Agave polianthes

Famille : Agavaceae

Noms communs : Tubéreuse

Floraison : de juillet à octobre

Hauteur : entre 80 et 120cm

Exposition : ensoleillée

Sol : riche, frais et bien drainé

Rusticité : Faible

On pense couramment que les Tubéreuses appartiennent au genre Polianthes mais depuis une récente réforme, celui-ci n’existe plus et a été inclus dans le genre Agave. Autrefois Polianthes tuberosa, les Tubéreuses s’appellent désormais Agave polianthes (du grec poli (=blanc grisé) et anthos ( =fleurs). Ce vaste genre compte dans la dernière nomenclature 268 espèces, dont de nombreuses appelées en français Agave, originiaires d’Amérique Centrale et du Nord de l’Amérique du Sud. Agave polianthes est endémique du Mexique, et plus particulièrement de la région de Mexico. Le climat subtropical de cette région dicte les exigences de culture de la Tubéreuse : des hivers secs et sans gels, des étés pluvieux et chauds et des sols riches en matière organique.

Aujourd’hui les Tubéreuses ont tendance à disparaître de leur milieu naturel mais sont largement cultivées dans le monde entier pour l’industrie de la parfumerie. Introduites en Europe au XVII ème siècle, elles ont alors séduit par leur parfum suave, épicé et capiteux. Louis XIV en aurait fait planter 10 000 bulbes à Versailles.

Après avoir été une des spécialités de Grasse, les Tubéreuses sont de nos jours majoritairement cultivées en Inde, où elles trouvent la chaleur dont elles ont besoin. Les Tubéreuses sont d’ailleurs parfois appelées Jacinthe des Indes.

polianthes tuberosa

Agave polianthes – illustration botanique

Les Tubéreuses sont des vivaces rhizomateuses et monocarpiques : elles ne fleurissent qu’une fois avant de mourir. Mais pas d’inquiétude, chaque rhizome produit deux à trois rhizomes-fils qui prendront le relais et fleuriront après un ou deux ans.

Une rosette de feuilles basales se forme à la base de la plante. Ce feuillage caduc prend la forme de longues feuilles lancéolées, rubanées et très longues, elles peuvent dépasser les 50 centimètres.

Au-dessus de ce feuillage s’élève une longue hampe florale pouvant atteindre un mètre de hauteur. Les fleurs forment un joli épi de 15 à 40 cm, plus compact chez les nouveaux cultivars, et qui compte environ une dizaine de fleurs pour ‘La Perle’, jusqu’à 40 pour les obtentions plus récentes. En forme d’étoiles, et à l’aspect cireux, les fleurs s’ouvrent progressivement de la base de l’épi à son extrémité. Les espèces botaniques sont simples et possèdent 6 pétales mais la plupart des Tubéreuses de nos jardins sont semi-doubles (avec deux ou trois rangs de pétales) voire doubles.

Le cultivar le plus répandu, La Perle, est de couleur blanche avec des boutons floraux rose mais les espèces botaniques offrent une diversité de couleur : blanc, violet, rose, jaune, orange,… Des hybrides interspécifiques ont été obtenus en croisant Agave howardii (syn. P. howardii) avec La Perle. Ces descendants ont hérités des riches couleurs des espèces botaniques : violet pour ‘Sensation’, rose pour ‘Pink Sapphire’, jaune vert pour ‘Super Gold’ ou jaune franc pour ‘Yellow Baby’, … Plus de 50 nouveaux cultivars ont ainsi été obtenus.

L’une des caractéristiques les plus marquantes des Tubéreuses réside dans leur parfum. Intense, capiteux, suave et épicé, c’est sans doute l’un des parfums les plus intenses du monde végétal. Très utilisé en parfumerie, il rappelle celui d’autres fleurs blanches, en plus voluptueux, comme celui de la vanille ou du jasmin. Le soir, le parfum gagne en intensité et devient véritablement enivrant. Pour en profiter pleinement, n’hésitez pas à cueillir les Tubéreuses, elles forment aussi de très jolis bouquets.

Les différentes variétés de Tubéreuses

Polianthes tuberosa The Pearl - Tubéreuse Blanche Double La perle Bulbe

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
80 cm

C'est sans nul doute la plus connue des Tubéreuses mais on ne se lasse pas de ses délicates fleurs blanches, semi-doubles et si parfumées.

Polianthes tuberosa Sensation - Tubéreuse

Période de floraison Août à Sept.

Hauteur à maturité
1.20 m

Un très bel hybride interspécifique aux fleurs mauve lavande. Très parfumé.

Polianthes tuberosa Pink Sapphire - Tubéreuse

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
1.20 m

Une variété qui nous charme par son parfum mais aussi par ses fleurs doubles d'un joli rose.

Polianthes tuberosa Yellow Baby - Tubéreuse

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
45 cm

Une Tubéreuse hybride, très parfumée, aux fleurs simples jaunes.

Polianthes tuberosa Super Gold - Tubéreuse

Période de floraison Août à Sept.

Hauteur à maturité
75 cm

Une vive couleur jaune et un parfum toujours aussi intense, cette Tubéreuse ne manque pas d'attraits.

La plantation des tubéreuses

Où et quand planter?

Les Tubéreuses, originaires d’Amérique du Sud, sont des plantes frileuses et gélives. Réservez-leur un emplacement chaud et très ensoleillé.

La plantation s’effectue au printemps, quand les gels printaniers ne sont plus à craindre. Dans les régions à climats méditerranéens, il est possible de planter directement en pleine terre au printemps, fin avril ou début mai. Pour hâter la floraison, il est également possible de cultiver vos Tubéreuses en pots. Dans les régions aux climats froids, planter à l’intérieur et sortez les pots quand les températures diurnes dépassent les 15 degrés.

Choisissez un sol au pH neutre, riche, frais et bien drainé. Un sol sableux s’il est bien arrosé conviendra également très bien. Pour bien se développer les Tubéreuses ont besoin de beaucoup de lumière, plantez-les exclusivement dans un emplacement en plein soleil. Pour éviter que les longues hampes florales ne cassent, plantez à l’abri du vent.

Comment planter?

Pour une plantation en pleine terre, comptez une densité 7 à 9 bulbes par mètre carrés ; pour une plantation en pot, choisissez un pot d’un diamètre minimum de 25 centimètres pour un bulbe.

La plantation en pleine terre 

  • Creusez un trou d’une dizaine de centimètres de profondeur. Travaillez le sol, brisez les mottes de terre et éliminez les cailloux. Si le sol n’est pas assez drainant, ajoutez du sable.
  • Déposez le bulbe au fond du trou et tassez.
  • Arrosez abondamment mais sans détremper le sol.

La plantation en pot

  • Remplir le pot d’un mélange constitué à ¾ de terreau et ¼ de sable.
  • Disposez le bulbe à une profondeur de 10 centimètres.
  • Recouvrir de terreau et arrosez.

agave polianthes

La multiplication des Tubéreuses

Géophytes, les Tubéreuses se multiplient principalement par division des pieds. Chaque rhizome ne fleurit qu’une fois avant de mourir mais produit auparavant deux à trois rhizomes-fils. Ceux-ci fleuriront à leur tout après quelques années. Lorsque vous retirez le bulbe du sol, vous pouvez séparer chacun des rhizomes, avec un couteau préalablement désinfecté, et les replanter séparément à l’automne.

Les Tubéreuses se multiplient également par semis. A la fin de la floraison se forme une capsule, rappelant celles des Narcisses, et qui contient plusieurs graines. Dès que la capsule se dessèche et avant qu’elle ne s’ouvre, récoltez les graines et semez-les immédiatement, à une température de 20 à 25°C. Beaucoup de patience sera ensuite nécessaire, la première année un petit rhizome se formera mais ne fleurira pas avant 3 à 4 ans.

L'entretien

Pour aider vos Tubéreuses à déployer leur potentiel, quelques soins sont nécessaires. Pendant toute la période de croissance, au printemps et en été, pensez à arroser régulièrement mais sans détremper le sol pour éviter que le bulbe ne pourrisse. Si vous craignez les vents forts dans votre jardin, tuteurez la tige pour éviter qu’elle ne ploie sous le poids des fleurs. L’épi s’ouvre de bas en haut, et les fleurs ne fanent donc pas au même moment. Dès qu’une fleur est fanée, vous pouvez l’enlever manuellement pour éviter un spectacle peu esthétique. Dès la fin de la floraison, diminuer considérablement les arrosages mais ne coupez surtout pas le feuillage. Les rhizomes-fils doivent pouvoir emmagasiner de l’énergie.

Dès que les feuilles ont séché, arrachez le rhizome et entreposez-le au sec, dans du sable, à l’intérieur dans une pièce entre 10 et 15 degrés. Si vos Tubéreuses sont plantées en pot, vous pouvez rentrer le pot à l’intérieur.

Les Tubéreuses ne sont pas totalement exemptes de maladies et de ravageurs mais leur impact n’est bien souvent pas assez important pour empêcher la floraison. Les Cochenilles farineuses peuvent s’attaquer à vos plantes, de même qu’une Bactérie (Xanthomonas), et un champignon, responsable du Botrytis. Pour éliminer les Cochenilles, déposez sur vos plantes un mélange d’eau et de savon noir, pour les autres maladies, le mieux est encore d’attendre…

→ à lire, notre fiche conseil : « Cochenille : identification et traitement – Nos conseils pour lutter naturellement et efficacement »

Si les dommages deviennent trop importants et que votre Tubéreuse est entourée d’autres bulbes, il vaut mieux éliminer la plante atteinte pour éviter une propagation de la maladie.

 

Associer les Tubéreuses

Pour créer un massif tout en hauteur, associez vos Tubéreuses avec d’autres plantes à hampes florales de grande taille, comme des Agapanthes, des Glaïeuls ou le très beau Eucomis ‘Burgundy Wine’.

associer les tubéreuses

Une idée d’association : Agave polianthes (la variété ‘The Pearl’ présente de superbes fleurs doubles), Agapanthe ‘Black Magic’ et Eucomis ‘Burgundy Wine’

Vous pouvez également choisir de planter un petit massif uniquement composé de Tubéreuses, soit du même cultivar soit d’un mélange de cultivars. Votre jardin sera alors envahi du charme envoûtant de leur parfum.

En bouquets, les Tubéreuses feront merveilles seules, ou associées avec des Mufliers rouges pour créer un beau contraste, des Renoncules, des Anémones ou encore des Delphiniums. Le feuillage vert grisé des Eucalyptus fera également un très bon arrière-plan pour un bouquet de Tubéreuses.

Le saviez-vous?

En 1807,  Jan Frans Van Dael, peintre flammand spécialisé dans les natures mortes, peint un tableau intitulé « Vase de fleurs avec une tubéreuse cassée ». Au milieu d’un enchevêtrement de fleurs (tulipes, roses, pivoines, coquelicot…), se démarque une tubéreuse, brisée par le poids de ses fleurs. Ce memento mori (souviens toi que tu vas mourir) a pour but de rappeler au spectateur la fragilité de la vie humaine. Ce tableau est aujourd’hui exposé au Musée des Beaux- Arts de Lyon.

 

Questions fréquentes

Comment améliorer la durée de vie en vase de mes Tubéreuses ?

Pour profiter le plus longtemps possible de ces bouquets parfumées, coupez tous les deux jours l’extrémité de la tige florale et changez l'eau. Vos Tubéreuses auront alors une durée de vie en vase d'environ deux semaines.

Ressources utiles

Découvrez notre collection de Tubéreuses.

Tout savoir sur l’utilisation des Tubéreuses en parfumerie.

Un article scientifique (en libre accès et anglais) pour en savoir plus sur la création variétale de nouvelles Tubéreuses.

Articles connexes


Blog

Plantez des bulbes rares!

Chaque année nous cherchons le bulbe rare introuvable, tant convoité et qui vous surprendra. Parmi...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

4 réflexions au sujet de « Les Tubéreuses : plantation, culture, entretien »

Laisser un commentaire