Le jardin édimentaire : beau et productif à la fois !

Le jardin édimentaire : beau et productif à la fois !

Découvrez la tendance "edimental" ou l'art de réunir plantes comestibles et ornementales

Sommaire

Mis à jour le 17 Mai 2024  par Arthur, le chat 7 min.

Quand des plantes à la fois comestibles et ornementales cohabitent joyeusement, la tendance « edimental » donne à voir et à manger. Les plantes édimentaires (edimentals en anglais) se distinguent par leur beauté, comparable à celle des plantes ornementales, tout en étant comestibles. C’est beau et c’est bon ! Fruits, légumes, herbes et fleurs se partagent la vedette avec des plantes ornementales pour donner vie à un jardin comestible. Découvrons quelles sont les plantes édimentaires, et comment les intégrer harmonieusement au jardin ?

 

Difficulté

Qu’est-ce que le jardin edimental ?

Le terme edimental est une contraction fusionnant les mots anglais edible (comestible) et ornamental (décoratif), désignant des plantes qui allient attrait esthétique et valeur culinaire. Un édimentaire est donc une plante (un légume, un fruit, des herbes, des boutons floraux, des graines ou encore des feuilles) qui est à la fois belle est bonne. Le concept est simple : les jardins ne doivent plus seulement être beaux, ils doivent aussi être utiles. Le but : transformer chaque mètre carré en terre nourricière. Dans un contexte économique plus tendu que jamais, avoir un jardin beau et utile est devenu une nécessité. Nos jardins se repensent en mode survie et économie et s’inscrivent dans une logique de rentabilité. La tendance est au joli garde-manger version nature.

Un jardin edimental (« edimental garden » pour les anglo-saxons) est un concept de jardinage réunissant de manière harmonieuse jardin potager traditionnel et jardin d’ornement. Celui-ci n’est pas nouveau puisque le jardin potager français traditionnel, celui de nos châteaux ou le jardin de curé permettaient déjà aux légumes, aux fruits, aux fleurs et aux herbes de coexister. Dans un jardin edimental, chaque plante joue un double rôle : embellir l’espace et fournir des aliments. Par exemple, les capucines, qui offrent des fleurs colorées et des feuilles comestibles au goût poivré, ou des choux, qui sont visuellement attrayants et dont les feuilles sont également comestibles, sont typiques de ce type de jardin. En prime, tout l’été, les fleurs mellifères des édimentaires attirent les insectes pollinisateurs et les papillons. Une bonne manière d’améliorer la biodiversité et de favoriser la production de fruits et légumes. Les avantages d’un jardin edimental sont nombreux :

  • Utilisation optimale de l’espace : Dans les petits jardins ou les jardins urbains, où l’espace est limité, avoir des plantes qui sont à la fois décoratives et comestibles maximise l’utilisation de chaque parcelle de terre.
  • Esthétique et fonctionnalité : Cela permet de créer un jardin qui est non seulement agréable à regarder, mais aussi utile.
  • Biodiversité : Les édimentaires encouragent une plus grande diversité de plantes, ce qui peut contribuer à la santé du jardin en attirant des pollinisateurs et en améliorant la biodiversité.
  • Alimentation durable : Cultiver vos propres aliments peut être une manière plus durable et écologique de consommer, en réduisant la dépendance aux produits alimentaires transportés sur de longues distances.

Jardin associant des plantes ornementales et comestibles

Quelles sont les plantes édimentaires ?

Des fleurs comestibles aux herbes aromatiques, en passant par les légumes décoratifs et les petits fruits, la liste des plantes édimentaires est longue. Certaines sont appréciées pour la beauté de leur floraison, mais aussi pour les bienfaits qu’elles procurent. Légumes perpétuels, variétés potagères productives et résistantes aux maladies, cultures à haute valeur ajoutée (c’est-à-dire hors de prix en magasin comme les petits fruits rouges), fruits et aromatiques se retrouvent dans de savantes et gourmandes combinaisons. Qu’elles soient vivaces, annuelles, ou fruitières, elles apportent leur contribution à l’esthétique et à la palette gustative de votre jardin. Les cueillettes des edimentaires peuvent être utilisées en cuisine, sous toutes leurs formes, en pâtisserie, crues dans les salades ou en garniture, pour parfumer les plats ou préparer des tisanes tout au long de l’année.

Voici quelques exemples de plantes édimentaires faciles à installer au jardin d’ornement :

Plantes édimentaires vivaces

L’edimental garden fait la part belle aux plantes vivaces avec l’idée qu’elles reviennent fidèlement chaque année sans nécessiter beaucoup d’entretien et résistent mieux aux aléas climatiques, à la sécheresse, au froid et aux fortes pluies.

  • L’hosta ‘Patriot’ : ses jeunes pousses au goût d’asperge peuvent être cuites à la vapeur ou dégustées crues dans les salades. Les feuilles plus âgées agrémenteront les soupes. Et, avec ses jolies feuilles vertes marginées de crème et ses petites fleurs bleu lavande en été, il est parfait pour donner du relief à un coin d’ombre du jardin.
  •  L’Agastache foeniculum : elle nous charme avec sa floraison estivale bleu violacé et ses feuilles au petit goût mentholé et anisé.
  • La lavande officinale : avec ses fleurs violettes parfumées et son feuillage odorant, elle est à la fois ornementale, aromatique et médicinale. Les abeilles apprécieront de butiner ses fleurs et produiront un miel délicieux.
  • L’artichaut : on l’apprécie à la fois pour ses qualités ornementales et pour ses boutons floraux comestibles. Cette plante potagère est magnifique avec ses tiges dressées à 1,50 m de hauteur, ses grandes feuilles joliment découpées et ses gros chardons bleus à violets.
  • La rhubarbe : elle est remarquable pour ses grandes feuilles et ses tiges comestibles parfois colorées de rouge selon les variétés.
  • La glycine tubéreuse : c’est une étonnante plante grimpante qui, en plus d’offrir une floraison violette très décorative et parfumée, produit des tubercules qui se cuisinent comme la pomme de terre.

    L’artichaut est un bel exemple de plante édimentaire

Plantes édimentaires annuelles

Les plantes annuelles ou bisannuelles complètent astucieusement une collection de vivaces et donnent le meilleur d’elles-mêmes, souvent en une seule saison de croissance.

  • La capucine naine ‘Baby Rose’ : il s’agit d’une charmante variété naine dont les feuilles au goût poivré et fleurs d’un rose-rouge éclatant font de bonnes salades. Les boutons floraux et les jeunes fruits peuvent agrémenter une mayonnaise et être conservés au vinaigre, comme des câpres.
  • Le Tagetes filifolia ‘Dropshot’ : c’est une plante aromatique appréciée pour ses feuilles au goût de réglisse et d’anis, idéales pour parfumer les plats, salades de fruits et pâtisseries ou les infusions et les boissons fraiches. Cet œillet réglisse forme une petite touffe de 30 cm de hauteur, au feuillage finement ciselé, constellé de minuscules fleurs blanches en été.
  • La bourrache officinale : encore une plante belle et bonne ! Ses fleurs bleues étoilées et ses feuilles, au goût rafraîchissant de concombre, sont comestibles.
  • L’arroche rouge ou faux-épinard : une plante potagère dont les feuilles rouges se cuisinent comme les épinards. Spectaculaire, elle peut atteindre 2 m de hauteur.  
  • Le chou frisé ‘Kale Frost Byte F1’ : avec ses feuilles toutes frisées et ébouriffées, blanches et vertes, à la saveur douce et sucrée, ce chou est aussi savoureux que décoratif.
  • L’amarante rouge : on l’apprécie pour ses feuilles rouge pourpre comestibles et gouteuses qui se consomment aussi bien crues que cuites, comme des épinards. De haute stature, elle peut atteindre 2 m de haut et ses graines nutritives se consomment en farine ou soufflées comme du maïs.
  • Le souci (Calendula officinalis) : il n’a pas son pareil pour dynamiser un massif par sa floraison de juin jusqu’aux gelées. Les fleurs de souci sont connues pour leurs propriétés culinaires et médicinales. Leurs pétales ajoutent une touche de couleur et un léger goût piquant aux salades.
  • Le basilic ‘Spice Boys Ararat’ : il se distingue par son superbe feuillage bicolore, panaché de vert et de pourpre qui vire au violacé, lorsqu’il fleurit en rose-violet. Il diffuse un parfum prononcé d’anis, indispensable avec les tomates, les fromages, les fruits et les viandes.
  • La poirée ou blette : c’est un légume délicieux en tourte, en potage ou cuisiné comme des épinards, et très décoratif avec ses grandes feuilles aux cardes de différentes couleurs, du jaune au blanc en passant par l’orange, le rose et le rouge.
  • Le tournesol ‘Desire Red F1’ : voici un magnifique tournesol nain facile à semer et à cultiver, apprécié pour ses fleurs rouges particulièrement belles pour fleurir une bordure de massif. Les bourgeons à la saveur proche du topinambour, les pétales au goût de noisette et les graines sont comestibles.
  • L’épinard de Malabar ‘Select Red’ : Cette plante grimpante tropicale donc frileuse sous nos climats est très ornementale par ses tiges rouge vif, qui contrastent avec le feuillage vert. On consomme ses feuilles crues, en salade ou cuites comme les épinards.
  • Le haricot d’Espagne ramant ‘Sunset‘ : en s’élevant jusqu’à plus de 3 m de hauteur, il nous gratifie de belles et grosses fleurs de pois couleur rose saumon qui donnent de nombreuses et savoureuses gousses vertes à consommer comme des haricots verts. Les gros grains qu’elles contiennent peuvent être récoltés comme haricots secs.

Mais aussi : toutes les pensées sont comestibles. N’hésitez donc pas à décorer vos assiettes avec une ou deux fleurs, ou même à ajouter grâce à elles de la couleur aux salades. Les fleurs du Chrysanthème sont également comestibles et peuvent sublimer une salade ou être infusées pour confectionner un thé aux chrysanthèmes. Les violettes (Viola odorata) aux fleurs délicates et odorantes parfument les desserts ou les salades quand leurs feuilles se savourent crues.

La capucine est une plante très décorative et entièrement comestible !

 

Petits fruits édimentaires

Ils sont parfaits pour les jardiniers qui souhaitent combiner beauté, gourmandise et productivité.

  • Le fraisier ‘Rainbow Treasure F1’ : c’est une merveilleuse variété aussi décorative que gourmande. Il produit quantité de fleurs allant du rose au blanc et de délicieuses fraises jaune pâle à rouge foncé qui se côtoient sur la même plante en une ronde multicolore. Et comme il est remontant, il donnera d’avril-mai à août.
  • La baie de mai ‘Altaj’ : ce chèvrefeuille à fruits, très rustique, est décoratif par son feuillage luxuriant vert bleuté, tout en offrant une belle production de baies comestibles rappelant la myrtille.
  • Le framboisier ‘Fallgold’ : il se démarque par ses fruits parfumés, et surtout très sucrés, jaune doré qui contrastent avec le vert de ses feuilles. Il apporte une touche de couleur originale au jardin d’ornement.
Rubus idaeus 'Fallgold'

Le framboisier ‘Fallgold’

Comment les intégrer au jardin ?

Les édimentaires se mélangent facilement aux plantes ornementales, dans les parterres de fleurs, les massifs et les bordures, et ne sont pas confinées à un potager ou au carré d’herbes aromatiques. Cela étant dit, intégrer des édimentaires dans un jardin implique de planifier soigneusement leur disposition pour répondre à leurs besoins spécifiques en termes de lumière, eau et sol, tout en considérant l’aspect global du jardin. Cela inclut des plantations mixtes, l’utilisation de contenants ou de jardinières pour les petits espaces. Prenez en compte l’ensoleillement, l’ombre, le type de sol et l’humidité. Ces facteurs influencent le choix des plantes édimentaires adaptées à chaque zone du jardin. Voici quelques conseils pour joindre l’utile à l’agréable de façon harmonieuse :

  • S’amuser avec les couleurs et les textures : Par exemple, les choux et les blettes offrent une variété de couleurs et de grandes feuilles audacieuses avec des textures intéressantes.
  • Jouer avec les hauteurs et les formes : Variez les hauteurs et les formes pour créer un jardin dynamique. Les artichauts, par exemple, peuvent habiller un fond de massif grâce à leur grande taille et leur structure impressionnante.
  • Mélanger comestibles et ornementales : Associez des plantes édimentaires avec des plantes strictement ornementales. Entourez des fraisiers avec des tagètes, œillets, bruyères d’été…
  • Utiliser des plantes vivaces comestibles : Intégrez des vivaces comme la rhubarbe, qui reviennent chaque année et constituent à la fois un volume visuel intéressant tout en vous gratifiant de récoltes.
  • Créer des bordures comestibles : pensez aux aromatiques comme la ciboulette, le thym, la sauge et le romarin pour les avoir toujours à portée de main. Elles embaument le jardin comme les plats en cuisine et se couvrent de fleurs mellifères.

Plantes comestibles et ornementales

Pour aller plus loin

Commentaires

  • claude Vaugeois, le 19 Mars 2024

    bonjour,

    sans le savoir, je le fais depuis longtemps dans mon jardin, je suis conquise, par ce mode de culture, grâce a la lecture de votre article, je vais essayer de le faire encore mieux, merci bonne journée

    • Réponse de Ingrid, le 21 Mars 2024

      Bonjour,

      Merci pour votre message et bonne continuation dans votre aventure de jardinage condimentaire. Bonne journée à vous également !

      Cordialement.

tendance "edimental" ou l'art de réunir plantes comestibles et ornementales