Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Azalées : plantation, culture, taille et entretien

Les azalées, en quelques mots

  • En avril-mai, leur généreuse et vive floraison, se décline en couleurs variées.
  • Leur feuillage est persistant chez les Azalées du Japon, caduque, coloré et attractif en automne chez les Azalées de Chine.
  • Le délicieux parfum des fleurs d’Azalées caduques ne laisse pas indifférent.
  • Elles apprécient la mi-ombre et un sol acide, l’arrosage ou les sols naturellement frais.
  • Ce sont des arbustes compacts ou de taille moyenne qui trouvent leur place dans tout jardin, du plus petit au plus grand et qui se plaisent en pot, sur les balcons et terrasses

Le mot de notre expert

Les Azalées sont des arbustes de terre de bruyère, petits ou de taille moyenne, très utiles pour illuminer, égayer les zones un peu ombragées du jardin, du balcon ou de la terrasse.

On distingue les Azalées à cultiver à l’extérieur et les Azalées d’intérieur. L’Azalea japonica ou Azalée du japon est un arbuste de jardin arrondi et compact au feuillage persistant. L’Azalea mollis ou Azalée de Chine, caduque et très résistante au froid, forme un arbuste érigé aux fleurs généralement parfumées. L’Azalée d’intérieur, que l’on trouve souvent chez les fleuristes ressemble à une Azalée japonaise, mais ne résiste pas au froid extérieur. Elle se cultive en pièce fraîche en hiver, entre 5 et 15°c. Elle est généralement forcée pour produire des fleurs en hiver, car elle fleurit normalement vers avril-mai.

Leur floraison, très abondante et attractive au printemps est parfois parfumée. Il existe l’azalée blanche, rose, rouge, bleutée, orangée ou jaune. Le cœur de la fleur est souvent marqué d’une jolie tache de couleur jaune, orangée ou brune sur le pétale supérieur. Certaines fleurs d’Azalée paraissent doubles, car leur calice est de la même couleur que la corolle. On voit donc deux corolles emboîtées l’une dans l’autre. Les anglais les appellent Hose-in-hose.

Proches des Rhododendrons, les azalées sont plus faciles à réussir et à placer au jardin de par leurs modestes dimensions. Elles se plaisent à mi-ombre dans en sol acide, non calcaire et bien drainé. Les azalées japonaises se placent plutôt en avant de massif, bordure ou bac et les azalées caduques habillent bien le second plan des massifs, de par leur élégante verticalité. Veillez à maintenir le sol relativement frais. La taille d’une Azalée, facultative, peut s’effectuer après la floraison.

Description et botanique

Fiche d'identité

Noms Latins : Azalea japonica ou mollis (pour les producteurs et jardiniers), Rhododendron (pour les botanistes)

Famille : Ericacées

Nom Commun : Azalée

Période de floraison : entre mars et mai pour la plupart

Hauteur : 0,5 à 2 mètres

Exposition : mi-ombre à ombre

Sol : acide comme la terre de bruyère, drainant et frais

Rusticité : -10 à -25° C environ

Les Azalées font partie de la grande famille des Ericacées, comme les Bruyères, Myrtilles, Andromèdes du Japon, Arbousiers et bien sûr les Rhododendrons. Il existe plus de 50 espèces sauvages d’Azalées, comme Rhododendron luteum, R. canescens et près de 8000 variétés obtenues et cultivées par l’homme de par le monde.

Les botanistes classent sagement les Azalées dans le genre Rhododendron, car leurs origines génétiques et leurs organes sont très proches. Les pépiniéristes et les jardiniers, plus pragmatiques, préfèrent les appeler Azalea. En effet, les Azalées sont plus petites, de forme différente, leur feuillage est parfois caduque et leurs fleurs sont parfumées. Si on les compare avec les Rhododendrons, les Azalées ont un feuillage plus souvent lancéolé, terminé en pointe. Leurs fleurs comportent généralement 5 à 7 étamines contre 10 chez le Rhododendron. Enfin, elles ne s’utilisent pas de la même manière au jardin.

Les Azalées sont groupées dans des sous-genres au sein des Rhododendrons. Les azalées persistantes sont surtout issues du sous-genre Tsutsusi et les caduques, du sous-genre Pentanthera.

  1. Les Azalées de chine ou Azalea mollis : elles sont caduques, se parent de chaleureuses couleurs automnales et leur floraison dégage souvent un délicieux parfum. Leurs coloris varient entre le blanc, différents tons de jaune, de rouge et d’orange flamboyant. Elles sont vigoureuses et très résistantes au froid. Toutes sont originaires d’espèces d’Amérique du nord, sauf Rhododendron luteum, l’Azalée pontique que l’on rencontre dans le Caucase, entre la Turquie et l’Europe de l’Est. Les variétés modernes sont issues pour la plupart des Rhododendron luteum, japonicum, molle, viscosum, occidentale, atlanticum, calendulaceum, flammeum, periclymenoides et arborescens.
  2. Les Azalées du japon ou Azalea japonica : elles sont persistantes et forment de petits buissons arrondis et compacts. Il existe l’Azalée rose, rouge, blanche, mauve à pourprée, mais jamais la jaune. Les espèces d’origine sont exclusivement asiatiques et principalement japonaises. Les parents des Azalées de jardin cultivées sont généralement les Rhododendron kiusianum, kaempferi ou yedoense. Les Azalées d’intérieur ou Azalées des fleuristes sont issues, elles, des espèces sub-tropicales Rhododendron simsii, indicum et mucronatum.
azalea

Azalée : en boutons et en fleurs

Les principales espèces et variétés d'Azalées de jardin

Nos azalées japonaises préférées

Azalée du Japon Adonis - Rhododendron hybride.

Période de floraison Avril

Hauteur à maturité
60 cm

Une superbe variété à grandes fleurs blanc pur qui couvrent toute la plante au printemps.

Azalée du Japon Amoena - Rhododendron hybride en pot de 2/3L

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
80 cm

Elle forme une boule compacte couverte de petites fleurs rose-lilas. C'est une variété très rustique.

Azalée du Japon Blue Danube - Rhododendron hybride.

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
80 cm

Rustique et facile, cette plante a été primée pour sa floraison généreuse, rose à reflets bleutés.

Azalée du Japon Kirin - Rhododendron hybride

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Un joli arbuste qui montre, dès mars, une multitude de petites fleurs rose satiné à cœur plus foncé.

Azalée du Japon Schneewittchen - Rhododendron hybride en pot de 2/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
60 cm

Très élégante, cette variété tardive offre une abondante floraison blanche en fin de printemps.

Quelques valeurs sûres parmi les Azalées caduques

Azalée de Chine - Rhododendron luteum

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.50 m

C'est la plus parfumée des espèces sauvage. Son feuillage prend une belle teinte rouge orangée en automne.

Azalée de Chine Berry Rose - Rhododendron hybride

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.20 m

Une excellente variété, compacte, à grandes fleurs parfumées.

Azalée Glowing Embers - Rhododendron molle

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.50 m

Une azalée remarquable par le coloris chaleureux de ses fleurs parfumées.

Azalée de Chine Jolie Madame - Rhododendron hybride

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.50 m

Une variété compacte à port érigé qui offre une floraison parfumée, rose marquée d'orange.

Azalée de Chine Persil - Azalea mollis

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
1.25 m

Une variété récompensée pour sa floraison abondante, lumineuse et parfumée.

Des azalées précieuses ou originales, à découvrir

Azalée du Japon Koromo Shikibu - Rhododendron hybride

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
60 cm

Une azalée inédite à fleurs ciselées dans un coloris lavande rare.

Azalée du Japon Peggy Ann - Rhododendron kaempferi

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
60 cm

Une variété à fleurs bicolores tout simplement ravissante ! Son port compact lui permet d'être cultivée en bac ou au premier plan des massifs.

Azalée de Chine Cannon's Double - Rhododendron hybride

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.20 m

Un cultivar qui se distingue par son étonnante floraison double, en corolles emboîtées, où se mêlent le blanc, jaune et le rose

Plantation de l'Azalée

Quand planter les azalées ?

Un arbuste cultivé en conteneur peut être planté pratiquement toute l’année, en dehors des périodes de gel ou de canicule. Il est quand même préférable de planter les Azalées au printemps, aux alentours du mois d’avril, ou en début d’automneen septembre-octobre. La plantation en cours de floraison permet, d’ailleurs, de tester les associations de couleurs au jardin avant installation définitive.

Où planter ?

Pour réussir la culture d’une Azalée, il faut choisir une situation lumineuse, mais non brûlante et planter dans un sol non calcaire.

Les Azalées se plaisent dans les zones mi-ombragés et abritées des vents, à l’abri du soleil brûlant de la mi-journée. Les Azalées japonaises supportent mieux le soleil, en région aux étés tempérés. En pot sur les terrasses, c’est à l’ombre qu’elles se plairont le mieux, ou plus au soleil si vous êtes assidu sur l’arrosage.

Une exposition nord, voire ouest est généralement le meilleur choix. L’idéal, pour les plus chanceux, reste de planter sous l’ombre légère de grands arbres.

Néanmoins évitez une ombre trop dense, car une bonne luminosité favorise la floraison. Évitez aussi d’exposer une Azalée japonaise à l’est, car un soleil matinal pourrait causer des brûlures au feuillage et aux boutons floraux en hiver, après un dégel trop subit.

Si votre terre est très calcaire, que vous habitez dans une région torride et très sèche en été, optez pour un autre type de plantes, mieux adapté. Dans le cas contraire, vous passeriez votre temps à arroser, pour un résultat plutôt décevant. C’est en climat océanique, continental tempéré ou en moyenne montagne que les azalées se plaisent le mieux.

azalea, rhododendron

Comment bien planter une azalée ?

La plantation d’une Azalée est plus facile en terre acide à neutre, assez poreuse et aérée. Si votre sol est très lourd, argileux, suivez les conseils adaptés ci-dessous.

  1. Creusez un trou d’environ 40 à 60 cm de profondeur, 3 fois plus large que la motte.
  2. Mélangez par tiers, de la terre non calcaire, du terreau et de la terre dite de bruyère (à base de tourbe acide et à forte rétention en eau). Rajoutez de la pouzzolane au mélange et disposez-en au fond du trou pour que l’eau s’écoule bien. En effet, les Azalées ont besoin d’un sol à tendance acide pour avoir des feuilles bien vertes, être en bonne santé. Le degré d’acidité se mesure en pH et leur idéal se situe pour le genre Azalea entre 5 et 6. Elles redoutent aussi le calcaire, beaucoup moins s’il est d’origine magnésienne, comme la dolomie. Enfin, le drainage est important, notamment en hiver pour que leurs racines restent saines et les plantes, en excellente santé. En sol argileux, lourd et peu drainant, il est conseillé de planter votre massif sur une petite butte. Elle sera formée avec le mélange décrit ci-dessus, afin que l’eau se draine aisément.
  3. Pour améliorer l’enracinement, il est conseillé de démêler le feutre des petites racines (radicelles) formé autour de la plante s’il est dense. Aspergez pour cela le pourtour de la motte au jet d’eau, puis brossez les radicelles pour les ébouriffer et altérer la forme cylindrique régulière de la motte.
  4. Mettez ensuite la motte à tremper pendant 10-15 minutes, puis laissez-la se ressuyer.
  5. Plantez votre azalée, de préférence, sur un massif bombé pour que l’eau s’écoule bien.
  6. Recouvrez à peine la motte avec le mélange de terre préalablement préparé et bien tassée.
  7. Formez une légère cuvette avec la terre autour de la plante, afin de pouvoir arroser en abondance à son pied, sans risque de ruissellement.
  8. Faites un arrosage d’environ 10-15 litres d’eau, apportés en deux fois afin de finir de tasser la terre et d’éliminer les poches d’air. Il est primordial que la motte et la terre soient en contact parfait. Le creux sera ensuite recouvert d’un paillage ou mulch.

Cultiver une Azalée en pot

Les Azalées du Japon sont bien adaptées à la culture en bac sur les balcons et terrasses.

Mes conseils :

  • Choisissez un endroit ombragé aux heures les plus chaudes de la journée, pour limiter l’échauffement et l’évaporation d’eau.
  • Prévoyez un lit drainant au fond du pot et une couche de paillage en surface. Des bruyères plantées à son pied peuvent remplir le même usage, tout en fleurissant les longs mois d’hiver. Aspergez son feuillage par temps sec pour prévenir les attaques d’araignées rouges.

Attention : les Azalées d’intérieur ou des fleuristes, sont des variétés différentes, à rentrer en hiver dans une pièce peu chauffée, entre 5 et 15°c.

azalea, rhododendron

Azalée cultivée en pot

L'entretien des azalées

Entretenir une Azalée est assez simple lorsqu’elle est bien plantée et dans une situation qui lui convient.

Une bonne couche de paillage !

Pour limiter l’entretien de vos Azalées, il est important de couvrir le sol d’une épaisse litière d’origine végétale. Ce mulch, ou paillage sera de préférence à base d’écorces de pin, d’aiguilles de pin, de frondes de fougères. Comme il se décompose régulièrement, faites de nouveaux apports de paillage en début d’automne, dès que nécessaire. L’idéal est de maintenir une couche d’environ 8 à 15 cm d’épaisseur, de 15 à 20 cm s’il s’agit de feuilles mortes. Le paillage peut être léger les premières années pour forcer vos Azalées à un enracinement profond.

Si le sol est pauvre et que les plantes végètent, le plus durable et bénéfique est de mélanger au mulch, un tiers de fumier décomposé, de compost ou de terreau de feuilles. Sinon, un apport d’engrais pour plantes de terre de bruyère est également possible pour relancer la végétation, mais cela ne stimulera pas la vie, la fertilité du sol.

→ à lire, sur le sujet  : « Pailler, pourquoi ? Comment ? »

L’arrosage

Les Azalées ont besoin d’une fraîcheur assez constante au niveau des racines. Il faut donc les arroser régulièrement par temps sec. Leurs besoins en eau sont plus importants au printemps, lorsque la pousse se fait. Le mieux est de laisser sécher la surface du sol entre 2 arrosages, pour pousser votre Azalée à faire plonger ses racines en profondeur.

Préférez un arrosage à l’eau de pluie, non calcaire. Une eau calcaire, pourrait à la longue entraîner un jaunissement des feuilles, signe de chlorose.

En été, veillez à arroser si nécessaire, le soir, en aspergeant aussi le feuillage, afin de rafraîchir l’atmosphère, augmenter l’hygrométrie ou taux d’humidité de l’air.

Une bonne astuce est d’espacer les arrosages en août-septembre, cela favorise l’apparition de boutons floraux pour le printemps prochain.

En hiver, n’oubliez pas de surveiller si vos Azalées du Japon ont soif, notamment après le dégel. En effet, leur feuillage persistant a besoin d’eau toute l’année, transpire, échauffé par le soleil bas d’hiver.

La taille des azalées

La taille des Azalées peut se pratiquer après la floraison.

Les Azalées japonaises peuvent être taillées en boule, en forme de coussin ou laissées naturelles. Il faut raccourcir les pousses vertes à la cisaille, sans atteindre le bois non feuillé.

La taille des Azalées caduques ne se pratique que pour rajeunir une plante âgée ou pour favoriser sa ramification. Raccourcissez quelques branches trop longues en taillant au dessus d’une ramification. Supprimez à leur base quelques vieilles branches, si de plus jeunes peuvent prendre le relais.

azalea, rhododendron

Maladies et Ravageurs éventuels

Vos Azalées auront très peu de problèmes de santé si elles sont cultivées dans de bonnes conditions.

  • Si les feuilles de votre Azalée jaunissent autour des nervures, elle souffre de chlorose. Cette carence en fer est causée par un sol ou une eau d’arrosage calcaire. Il faut alors arroser la plante avec une dilution de produit anti chlorose du commerce. Sinon préparez vous-même une dilution à 10% de purin d’ortie, ou à 20% de purin de prêle.
  • Les araignées rouges peuvent piquer les feuilles de vos azalées situées dans un endroit sec et chaud. En prévention, bassinez régulièrement le feuillage des Azalea avec de l’eau. Comme répulsif, en cas d’infestation, pulvérisez une décoction d’ail sur le feuillage.
  • Des pucerons peuvent apparaître sur les pousses de vos Azalées. Pulvérisez alors une dilution à 10% de savon noir liquide.
  • Les Otiorhynques sont des coléoptères qui poinçonnent le pourtour des feuilles de manière très caractéristique. La présence de Carabes au jardin, permet de réguler leur population. Les dégâts sont plus inesthétiques que dangereux, mais un traitement naturel à base de nématodes (Heterorhabditis) est possible. Dilué et arrosé sur le sol, il s’attaque aux larves enterrées de ces charançons et doit être renouvelé jusqu’à l’éradication, pendant plusieurs années si nécessaire.
  • Les chenilles du papillon de l’Azalée, dévorent parfois leurs pousses. Traitez seulement si elles sont très nombreuses, avec l’insecticide biologique Bacille de Thuringe (BT). Les papillons mâles peuvent aussi être capturés par un piège à phéromone.
  • Les deux champignons majeurs à pouvoir tuer les Azalées de jardin, sont l’armillaire couleur de miel et le Phytophthora. Leur apparition est due à une asphyxie des racines par excès d’eau en hiver et à une compaction excessive du sol. Brûlez les sujets atteints. Un bon drainage est donc indispensable, avec un lit de pouzzolane au fond de la fosse de plantation en sol lourd. La préparation d’un sol poreux et bien aéré est également clé.
  • L’oïdium blanchit parfois les feuilles des Azalées. D’abord se sont des points blancs, puis ce champignon peut recouvrir toute la feuille. En prévention, espacez suffisamment les plantes entre-elles pour favoriser la circulation d’air et évitez de trop enrichir le sol avec du fumier ou des engrais azotés. Arrosez au pied de la plante plutôt que sur son feuillage. Vous pouvez pulvériser un purin de prêle ou d’ortie sur le feuillage.

Multiplication : marcottage, bouture

La multiplication des azalées n’est pas des plus faciles mais peut être entreprise par les plus téméraires, ou ceux qui disposent d’une serre, de châssis.

  • Le marcottage est de loin le mode de multiplication le plus simple, bien qu’assez long. Profitez d’une branche basse pour l’enterrer en juin-juillet et la faire raciner. Il faut ôter les feuilles de la partie à enterrer en gardant l’extrémité feuillée. Coupez une fine lamelle d’écorce sur la partie basse de la tige. Creusez un sillon d’environ 7 cm de profondeur et couchez la branche en maintenant la partie basse incisée en contact avec le sol grâce à une agrafe en fil de fer coudé. Recouvrez de terre en laissant bien l’extrémité feuillue au dessus du sol. Il faudra 1 an et demi à 2 ans avant de pouvoir séparer la marcotte de la plante mère. Repiquez la plante en avril-mai ou septembre-octobre.
  • Des boutures peuvent être plantées en août-septembre, idéalement sous abris, avec une bonne hygrométrie. Récoltez tôt le matin de minces rameaux latéraux de 9 à 12 cm dans les parties inférieures de la plante. Laissez les 4 feuilles du haut. Coupez une fine bande verticale d’écorce et utilisez de l’hormone de bouture ou de l’eau de saule (macération de rameaux de saule). Plantez les boutures à 5 cm de profondeur, assez serrées, dans de la tourbe additionnée d’un peu de sable. L’idéal serait de les cultiver sous brouillard ou à l’étouffée sous un plastique, en aérant régulièrement, finement, ce qui est une opération savante. L’enracinement peut se faire au bout de 4 mois environ. Repiquez en pot au printemps suivant, après élimination du bourgeon terminal pour favoriser l’enracinement et la ramification.

Utilisation et association au jardin

Les Azalées du Japon peuvent être placées en bordure de terrasse, à l’avant d’un massif, ou plantées en bac. Taillées en  forme de boules ou de coussins, elles trouvent leur place dans les moutonnements bordant les allées des jardins japonais. D’origine montagnarde, elle sont aussi à leur aise dans une rocaille fraiche, exposée par exemple au nord, accompagnées de conifères et autres plantes de rocaille.

azalea japonica

Azalées japonaises au jardin oriental de Maulévrier (49)

Les Azalées caduques, plus grandes et érigées, se placent au second plan dans un massif.

Quelques idées d’association

Les plantes de terre de bruyère sont des partenaires idéales pour les Azalées. Vous pouvez donc planter en leur compagnie des Andromèdes du Japon, Enkianthus, Erables du Japon, Magnolias, Mahonia, Aucuba, Camélias, Lauriers des montagnes ou Kalmia, Sarcococca, etc. Et pourquoi ne pas planter des Bruyères et des Callunes à leur pied, limitant du même coup l’entretien et gardant le sol frais plus longtemps.

Pour donner un aspect naturel les fougères sont très intéressantes. Consultez l’article d’Alexandra : 9 idées d’associations faciles à reussir avec des fougères. Les graminées et assimilées remplissent le même rôle. Pensez aux Carex, Hakonechloa, Luzule, Ophiopogon.

Les plantes vivaces complètent parfaitement le tableau. Comme les Ajuga, Ancolies, Anémones, Brunnera, Cœur de Marie, Consoude, Corydalis, HostasEuphorbe griffithi ‘Dixter’, polychrome ou amygdaloides ‘Purpurea’, Heuchères ou Tiarelles, Hellebores, Pulmonaires, Tricyrtis ou Lis-Orchidée.

Parmi les bulbes, vous pouvez planter sans hésiter : Camassia, Jacinthe d’Espagne, Narcisse, Fritillaire.

Et enfin quelques annuelles à semer comme le Myosotis.

On peut par exemple imaginer un Rhododendron luteum et une Azalée du japon ‘Schneewittchen’ entourés d’un tapis de Jacinthes d’Espagne !

Le saviez-vous ?

L’origine du nom de ces plantes a connu plusieurs rebondissements, tantôt appelées Azalea, tantôt Rhododendron, au grès des disputes entre botanistes. À l’antiquité, c’est le Laurier-rose qu’on nommait Rhododendron (Arbre à roses en latin). C’est l’Italien Andréas Caesalpino qui tenta pour la première fois en 1583, d’englober ces plantes de terre de bruyère à ce genre.

Le père de la classification botanique moderne, Carl Von Linne, inclut 9 de ces plantes dans son célèbre livre fondateur, Species Plantarum en 1753. Il sépara 5 plantes qui lui paraissaient de caractère différent, les baptisant Azalea. Azalea est en grec ancien le féminin d’Azaleos, qui signifie « sec ». Cela fait référence à leur relative résistance aux périodes sèches, supérieure à celle du Rhododendron.

Les Azalées seront réintégrées au genre Rhododendron par les botanistes, suite aux démonstrations du botaniste anglais Richard Salisbury, en 1805 et 1808.

Mais n’oublions pas ce que disait l’écrivain et horticulteur français Alphonse Karr : « La botanique est l’art de dessécher des plantes entre des feuilles de papier buvard et de les injurier en grec et en latin ». Loin de ces querelles botaniques les jardiniers et les pépiniéristes continuent à distinguer ce groupe différent en l’appelant Azalea, quitte à blasphémer les saintes écritures botaniques !

Question souvent posées au sujet des azalées

Les feuilles de mon azalée deviennent de plus en plus jaunes. Que faire ?

Si les nervures des feuilles restent plus vertes, c'est une chlorose, due à un sol ou une eau d'arrosage trop calcaires. Arrosez la plante à l'eau de pluie ou acidifiez-là avec un peu de citron ou de vinaigre blanc. Apportez du fer à diluer, disponible dans le commerce sous le nom d'anti chlorose. Si le feuillage de votre Azalée jaunit de manière uniforme, il peut s'agir d'une carence en azote. Il convient alors de couvrir le sol d'une couche d'environ 6 cm de bon compost ou de fumier décomposé.

Mon azalée est trop près de mon photinia, qui est devenu gros. Puis-je la déplacer ?

Oui, les Azalées se déplacent facilement, en octobre de préférence, ou en fin d'hiver. Veillez à bien cerner le tour de la plante à la bêche, un peu au-delà des branches, pour préserver au mieux la motte et ses racines.

Pour en savoir plus

Articles connexes


Fiche Famille

Rhododendron : plantation, culture et entretien

Lire la suite +

plantation

Planter les arbustes de terre de bruyère

Lire la suite +

Blog

5 trucs à savoir pour réussir les arbustes de terre de bruyère

Si les petites fleurs discrètes mais très parfumées des Sarcoccocas et des Daphnés ont stimulé mon...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire