Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Planter des bulbes ? 7 conseils pratiques et utiles !

Planter les bulbes de printemps est une "routine" d'automne que j'accomplis consciencieusement chaque année. Ce n'est pas ce que je préfère au jardin mais je sais que mon assiduité sera amplement récompensée par des premiers beaux jours hauts en couleur.

Si la période idéale pour planter les bulbes de printemps a débuté depuis quelques semaines déjà, j'attends plutôt novembre pour m'y mettre… Tout d'abord, car je profite, les bonnes années, des jours fériés, mais surtout parce qu'à cette période, une fois les vivaces les moins présentables rabattues (je pratique le "seedheads" sélectif), j'y vois plus clair. Enfin, si je coupe le wifi si j'ai de la chance,  j'arrive facilement à trouver chez moi un enfant à moitié mort d'ennui par les vacances, qui peut me prêter main-forte.

Voyons donc aujourd'hui tout ce qu'il faut savoir, ou presque; pour bien planter les bulbes.

Conseil n°1 :  pour planter des bulbes facilement : choisir le bon outil

plantoir pour bulbes et vivaces

Longtemps, je me suis enervée  en utilisant le premier plantoir à bulbe qui me tombait sous la main. Vous savez, ce truc dit "automatique" dont la poignée en plastique se déglingue généralement au troisième trou, pour peu que l'on jardine en sol un peu ferme ?

Et puis, un jour, après avoir vu cette sélection, j'ai couché sur ma liste de Noël un vrai plantoir qui puisse venir à bout de mes 200 trous sans se casser… ni me casser le dos : un plantoir à long manche muni d'un rebord sur lequel appuyer le pied. Et là, tout a changé.

Si vous plantez de façon moins intensive, dirigez-vous, a minima, vers un outil assez épais et qui soit d'un seul tenant. Un bon plantoir classique, utilisé pour les vivaces, peut très bien faire l'affaire. Ce sera toujours mieux qu'un outil de pacotille !

Conseil n°2 :  pour une abondante floraison : planter au bon moment

La toute fin d'été et l'automne (de septembre à novembre) est la meilleure période pour planter les bulbes de printemps. Pour les bulbes à floraison précoce, comme les perce-neige, les Crocus, le principe est simple : plus vous plantez tôt, plus vous augmentez vos chances de voir apparaître leur fleurs tôt la première année.

Les Bulbes de fin de printemps et de début d'été comme les Camassias ou les Alliums peuvent également se planter en fin d'hiver, mais, plantés à l'automne, ils auront plus de temps pour s'installer et fleuriront bien mieux.

Pour tous ceux qui ont planning plantation un peu chargé à l'automne ou qui profitent des promotions de fin de saison, sachez qu'il est tout à fait possible d'allonger un peu la période de plantation des bulbes jusqu'au début de l'hiver, en particulier si vous vivez en climat doux.

Certes, la floraison sera moins spectaculaire la première année, mais cela fonctionne ! Pour tout savoir, je vous invite à consulter notre fiche conseil : "Planter tardivement des bulbes de printemps"

Conseil n°3 :  pour un véritable effet, ne pas lésiner sur la quantité

L'intérêt des bulbes de printemps, outre de nous réchauffer le cœur en annonçant la proche fin de l'hiver est leur capacité à avancer l'intérêt d'un massif estival. Ils sont également très utiles pour fleurir sans chichi et sans entretien les espaces naturels comme les prairies, les vergers. Mais pour que ce soit efficace, il faut que l'impact visuel soit assez fort.

Pour les petits bulbes, il n'existe qu'une solution : planter en nombre et en masse. C'est valable pour les crocus, les muscaris, mais et surtout pour les perce-neiges qui ne sont jamais aussi charmants que quand ils se tiennent tout serrés les uns contre les autres comme un groupe de petits pingouins sur la banquise !

planter des bulbes
Plusieurs façons de mettre en scène les perce-neige... une seule règle pour un joli effet : la plantation en petits groupes de bulbes bien serrés

Pour savoir combien de bulbes planter, reportez-vous donc aux distances de plantation préconisées dans chacune de nos fiches plantes. Les chiffres vous sembleront peut-être un peu fous, mais ils correspondent pourtant à ce qui est nécessaire pour obtenir un réel effet. Ce chiffre est exprimé en nombre de bulbes pour un mètre carré, mais vous n'êtes, bien entendu, pas obligés de planter un mètre carré de perce-neige ! Comme vous le constatez sans doute sur l'image ci-dessus, une "tache" de 30 cm² (soit 60 bulbes) offre déjà un très bel impact visuel.

Les bulbes plus imposants comme les allium à très grosses fleurs, les Fritillaires impériales peuvent se planter de façon moins dense, car ils sont remarquables de loin et gagnent souvent à être accompagnés d'autres plantes. Si vous plantez dans un massif existant, ces distances de plantation ont moins d'importance, mais veillez cependant à former de larges taches en plantant vos bulbes de façon rapprochée, entre les plantes déjà en place.

La plantation en masse est valable aussi pour les bulbes à grosses fleurs. Néanmoins, la densité de plantation peut être moins importante.

Si vous plantez dans une pelouse, l'idéal est d'opter pour des bulbes qui se naturalisent facilement comme les Narcisses botaniques, les Scilles, les tulipes botaniques, les fritillaires pintade... Ici aussi, vous pourrez planter un peu moins serré car d'année en année, ils se multiplieront et produiront alors un effet de masse à peu de frais. Souvenez-vous de la devise de Pierre : Petits bulbes, grands effets !

Cette scène ne s'est pas faite en un jour mais, au fil du temps, de nombreux bulbes se naturalisent pour composer des paysages uniques au printemps.

Conseil n°4 :  Pour une plantation plus rapide : choisir la bonne méthode

Les bulbes, plantés par 20 ou par 200 ne se plantent pas tout à fait de la même façon si on veut gagner du temps. Si vous plantez au sein d'un massif déjà installé, vous serez contraint d'utiliser un plantoir et de planter à l'unité. Par contre, si vous souhaitez créer une bordure spécifiquement dédié à ces plantes, nous vous recommandons plutôt de cette méthode qui consiste à enlever l'herbe sur une large zone plutôt que de planter à l'unité :

Sur cette vidéo, vous constaterez que l'herbe est remise en place. Ce n'est pas une obligation : vous pouvez aussi pailler avec des feuilles mortes ou du broyat d'élagage.

Conseil n°5 :  Contre la pourriture, soigner le drainage et ne pas trop fertiliser

On ne le répétera jamais assez et même si certains apprécient les sols humides, les plantes bulbeuses redoutent les sols gorgés d'eau, ce qui entraîne irrémédiablement leur pourriture. Il est donc essentiel, en terre très humide, retenant l'eau, d'améliorer le drainage. Pour ce faire, c'est très simple : disposez au fond du lit ou du trou de plantation une couche de gravier ou de sable, de deux centimètres environ.

Notez également qu'une terre fertilisée trop récemment, en excès ou avec du compost ou fumier pas assez mûr peut également favoriser la pourriture de vos bulbes. Si votre sol est pauvre, vous pouvez faire un apport d'engrais, mais il devra :

  1. être adapté (utilisez un engrais spécial bulbes, un engrais trop riche en azote favoriserait le développement du feuillage au détriment des fleurs),
  2. être modéré car les plantes bulbeuses ne sont pas "gourmandes".

Conseil n°6 :  Planter un bulbe dans le bon sens, à la bonne profondeur, c'est mieux...

Le bulbe planté à l'envers, est un grand classique des jardiniers débutants. Rien de dramatique car dans la plupart des cas, le bulbe est contorsionniste, il finira par se retourner de lui-même. C'est ce qu'on appelle le géotropisme… mais, tant qu'à faire, mieux vaut lui épargner ce type d'effort ! Pour savoir dans quel sens planter vos bulbes, observez le : la pointe doit se situer vers le haut et le plateau, d'où partiront les racines, vers le bas. Logique :-)

Concernant la profondeur de plantation des bulbes, on entend souvent que la profondeur de plantation correspond à trois fois le diamètre du bulbe… mais aussi que les bulbes doivent être plantés à une profondeur égale à deux fois leur hauteur. Et bien entendu, il existe des exceptions qui confirment ces règles.

Plutôt que de vous mettre à mesurer vos bulbes et à sortir vos calculatrices, consultez les indications qui se trouvent à la fin de chaque fiche plante… ou conservez les sachets jusqu'au moment de planter : c'est noté dessus !

Conseil n°6 :  Gare aux  mulots !

Tous les ans, au printemps, nous recevons quelques appels de clients qui nous assurent que leurs bulbes de tulipes n'ont pas donné de fleurs. Et dans la plupart des cas, lorsque nous leur demandons de vérifier l'état des bulbes, ils ne les retrouvent pas. Et quand c'est le cas, ils apparaissent partiellement grignotés. Les coupables ? Les mulots !

Si, vous aussi, devez composer avec les rongeurs, ne prenez pas de risque : choisissez des bulbes qui ne sont généralement pas attaqués ou mettez en œuvre les mesures de protection nécessaires ! Pour savoir comment faire, découvrez les conseils de Virginie : "Comment protéger les bulbes des rongeurs".

Et vous, savez-vous planter les bulbes ? Quelle est la mode de chez vous ? Peut-être avez-vous des astuces pour rendre cette tache un peu moins fastidieuse... N'hésitez pas à les partager en commentaire !

Articles connexes


Blog

Comment rater ses tulipes en 5 leçons

Les tulipes sont, parmi les bulbes à fleurs de printemps, les plus faciles à réussir ...
Lire la suite +

Blog

Top 15 des narcisses de mon jardin

Les narcisses ou jonquilles font partie des bulbes à floraison printanière connus de tous...
Lire la suite +

Blog

Bulbes et récup' pour des fleurs avant l'heure

Voilà, ça a recommencé, je me suis impatientée. Vous connaissez ça, je suppose, vous aussi...
Lire la suite +

Blog

Tulipes : comment bien les choisir en 3 points ?

Une légère brume enveloppait le jardin ce matin... Après une canicule-surprise, l'automne montrerait-il déjà ses prémices...
Lire la suite +

Blog

Top 15 des tulipes de mon jardin

Il n'est pas trop tard pour planter les bulbes de tulipes ! C'est même mon...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

5 réflexions au sujet de « Planter des bulbes ? 7 conseils pratiques et utiles ! »

Laisser un commentaire